20
Commentaires

Migrants : accusé d'inertie par Salamé, Cambadélis accuse...la presse

La faute au "système médiatique" ? Attaqué par Léa Salamé sur le silence du Parti Socialiste sur les migrants, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a affirmé avoir fait des "propositions" lors du congrès du parti en juin, "propositions" réitérées fin août. Et pourtant celles-ci sont passées inaperçues. La faute à la presse ? Pas seulement...

Derniers commentaires

Le PS est au pouvoir et il a déjà largement eu le temps de prendre des mesures, il ne l'a pas fait. Aussi quel crédit peut-on donner aux "propositions" qu'ils peuvent faire sérieusement ?
Il a continué dans la droite ligne des politiques sarkoziennes, et le 1er ministre actuel s'est notamment fortement illustré par son mimétisme envers Sarkozy ministre de l'intérieur et aussi par les propos qu'il a pu tenir quand il n'était que maire et qui resterons dans les mémoires tellement elles révèlent le personnage.
Je sais pas mais il va falloir réfléchir un peu, on n'attend pas des solutions de personnes qui ont déjà eu leur chance et montré qu'ils n'en avaient aucune.
Il n'a usurpé ses diplômes, il ne peux donc pas comprendre.
http://www.mediapart.fr/search/apachesolr_search/cambadelis%20licence
"Va étudier, Camba !"
Bonjour
A des propositions creuses, il n'a récolté que le vide. C'est logique.
Mon mépris est plus grand et plus profond que leur parti minable.

Et pour ne pas faire de jaloux, c'est pareil pour Les Républicains et ce ramassis de voyous.
Moi qui n'ai pas vu l'émission, si je résume ce que je lis ça donne :
1) Il y a des centaines de milliers de personnes qui fuient la guerre chaque année
2) Sur le chemin vers une survie meilleure, ils sont dépouillés de leur argent par des passeurs, traqués par les douanes et parfois meurrent de noyade ou autre
3) Et M. Cambadélis propose d'organiser un grand rassemblement de gens très riches qui seront logés dans de somptueux palaces et seront servis par des bataillons de serveurss dans de grands restaurants afin qu'ils puissent ... discuter du problème.

La conclusion est donc : M. Cambadélis ne sert à rien.
Le probleme n'est pas le politique en soit, il n'est que le mirroir de notre société. On a les élus qu'on mérite.
Ils étaient ou les journalistes français avant la photo du petit Aylan?
Encore une fois ou sont-ils concernant le conflit du congo qui dure depuis des années et qui a fait 6 millions de morts deja?
Je pourrais continuer la liste, je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, Mais ce n'est pas juste le politique qui ne sert à rien, c'est nous tous, les citoyens.
Donc pour etre repris par les médias, il faut critiquer ?

Je trouve un peu facile ce raccourci, loin de moi de défendre Cambadélis, mais je crois là qu'on a la démonstration de pourquoi les médias sont mal vu : taper sur l'autre plutot que d'élever le débat, et après on se plaint du partisanisme à outrance...
J'ai trouvé que Cambadélis, que j'apprécie peu, s'est plutôt bien défendu face à Léa Salamé, que j'apprécie peu aussi.

Mais j'ai surtout bien rigolé lors de la présentation de Ruquier : "Monsieur Cambadélis, un récent sondage montre que 51% des Français ne vous connaissent pas et les autres ne vous aiment pas".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.