44
Commentaires

Rediff : Pourquoi le 8 mars est la journée de lutte pour les droits des femmes ?

Pourquoi cette année marque-t-elle le centenaire de l'événement ayant donné naissance aux commémorations du 8 mars, journée des femmes ? Parce que c'était en 1917, pardi. Et que cela s'est passé à Petrograd. Mathilde Larrère raconte.

Derniers commentaires

Merci pour cette chronique tres instructive.


Je suis athee et je ne me prive pas de manger une bonne galette des rois, des chocolats pour paques ou faire des cadeaux a noel sans pour autant penser a la religion chretienne ou aux fetes paiennes. 

Je considere ces celebrations comme etant devenue non religieuse.

Mais bon tous le monde ne pense pas comme moi, c'est le cas d'amis musulmans qui considerent noel comme une fete chretienne et ne souhaitent donc pas la celebrer.


De la meme maniere pour beaucoup de gens la journee de lutte pour les droits des femmes n'a plus aucun rapport avec 1917 et ceci non pas en raisons de lacunes historiques. 

Bonjour,

En ce jour d'après, je me permets un commentaire qui va certainement aller en contresens. Ne tapez pas trop fort s'il vous plait.

Tout d'abord, agréable surprise de voir toute la journée d'hier, en une du site, la passionnante (comme toujours) chronique de Mathilde. Très dense, j'en suis à la 3e écoute.
Oh surprise, en ce jour d'après, de ne même plus voir cette chronique sur la page d'accueil.
Daniel... Enfin...

Cette remarque étant faite, je me lance, en limitant ma critique à notre hexagone, car il est des faits dans d'autres pays qui ne sont pas comparables bien évidemment.

Enervé que j'étais, hier, en écoutant sur France Info, une personne parler de cette journée comme d'un hommage aux femmes forcements victimes des hommes. 1 jour pour ces dames, 364 pour nous ces messieurs. Discours comparable à un discours d’extrême droite renvoyant dos à dos 2 catégories d'individus pour mieux diviser et en extraire de la haine.

Enervé que j'étais en regardant le reportage d'Arte cité plus haut, bourré de clichés qui n'ont, pour moi, pas de sens. Bon il est vrai que je n'ai pas été trop loin.
"Dans l'urgence, elles ont remplacé les hommes partis au front. C'était dur, mais elles ont aimé cette indépendance nouvelle."
"...dans les usines d'armement où elles ont assuré avec beaucoup de courage."
Nul doute que ces fainéants d'hommes ont pris la tangente au moment de la vaisselle pour aller taper la belote dans les tranchées laissant les femmes dans la souffrance d'élever les enfants avec en plus le devoir de fabriquer les jouets de ces messieurs.

Enervé que je suis, aujourd'hui, face à une femme juge qui, alors que je demandais la garde de mes filles il y a 5 ans, me répondait : "Enfin, soyez sérieux !". Tiens, une femme, au pouvoir, en train de défendre un système patriarcal. Vous avez dit ambivalence ?
Il est vrai que pour motiver ma demande je n'avais qu'une maigre mise en danger des enfants, confirmé et amplifié depuis par un expert.
La même juge n'en démordra pas, laissant la garde des enfants à la mère et me confiant la responsabilité des enfants (autorité parentale). Vous avez dit patriarcal ?
Il faudra qu'un homme s'en mêle pour enfin inverser la garde. Mais l’inconscient collectif revenant au galop, il n'était pas concevable de donner à la mère le même droit de visite qu'au père. Ah non ! Du coup, je me prépare, pendant 2 mois, à n'avoir mes enfants que du lundi au vendredi, voire du mardi au vendredi.

"La femme [...] est toujours perçue comme douce, pacifiante, apaisante". Je confirme. Même quand ce n'est pas une réalité.

Bref, mon combat d'homme, pour l'égalité homme/femme, n'est pas terminé, la société ayant des réflexes visiblement bien ancrés, chez les hommes, comme chez les femmes.

En tout cas encore merci pour cette chronique, et s'il vous plait, pas taper trop fort.
C'est quand même fou qu'en français on dise "la journée de LA femme" alors qu'en anglais on utilise le pluriel. International_Women's_Day !! Comment ?


https://en.wikipedia.org/wiki/International_Women's_Day
Bonjour.

J'arrive peut-être avec un train de retard, et il y a peut-être déjà eu des explications dans ce sens, mais si quelqu'un veut bien me répondre: pourquoi les chroniqueurs apparaissent-ils maintenant régulièrement dans un isoloir plutôt que sur le plateau, pendant l'émission, avec les invités? Personnellement, je préfère quand ils sont en interaction (même très légère et surtout visuelle) avec les invités que relégués dans une tour d'ivoire. (Si c'est pour gagner du temps sur les débats, les émissions ne peuvent-elles tout simplement pas être plus longues pour permettre à la fois les débats et la chronique? Daniel Schneidermann dit toujours que sur Internet, il n'y a pas de limite de temps...)
Hier matin superbe documentaire de Leslie Bedos sur la 5; à voir en replay.
http://www.france5.fr/emissions/la-galerie-france5/diffusions/05-03-2017_556523
Merci mille fois pour vos magnifiques chroniques! C'est un délice et une très belle matière à réfléchir!
Les déclarations de Journée internationale des femmes, entre récit, occultation et performativité in Communication 2006
Simone Bonnafous, « Les déclarations de Journée internationale des femmes, entre récit, occultation et performativité », Communication [En ligne], Vol. 24/2 | 2006, mis en ligne le 29 août 2012,
C'est toujours un plaisir de lire et d'écouter vos chroniques, très instructives.
Excellent comme d'habitude ! :-)
Continuez! :-)
Avant 1917: Sophie Kovalevskaïa, mathématicienne russe; présente en France en 1870; participa à la Commune.
https://femmessavantes.pressbooks.com/chapter/sophia-kovalevskaia-mathematicienne-1850-1891/
Non, Poutine n'a pas dépénalisé les violences conjugales. C'est une grossière approximation de l'AFP reprise par l'ensemble des medias francais.

Voici plutôt Le billet de CNN :Moscow (CNN)Russian President Vladimir Putin has signed a law that decriminalizes some forms of domestic violence, according to state-run news agency Tass.
Dubbed the "slapping law," it decriminalizes a first offense of domestic violence that does not seriously injure the person, making it a less serious administrative offense.

Cela signifie que taper sur sa femme est toujours illégal mais est reclnsidéré en délit plutôt qu'en crime, sauf en cas de récidive...
Cette loi a ete adoptée à 280 voies contre 3, vous pensez vraiment qu'une dépénalisation pure et simple aurait fait l'objet d'une telle unanimité ?

Des que les medias francais ont la possibilité de présenter la russie comme un pays archaïque, ils sautent sans précaution sur l'occasion...

Cela etant je ne suis pas entrain d'approuver une telle loi, mais la nuance est de taille !
Un peu d'anti communisme (forcément primaire bien sûr).
Les gens de droite et au-delà regrettent que l'on enseigne plus le fameux "roman national".
Ici Mathilde Larrère nous sert une bonne énorme tranche de 13 minutes de "roman romantique révolutionnaire", ce discours est terrifiant de conformisme historique et ce qui est étonnant c'est cette indulgence par rapport à Trotsky et Lenine qui ont massacré dix fois plus que tous les tzars réunis (mais c'était surement pour la bonne cause, je suppose) ne suscite aucune remarque.
.
Merci de nous apprendre que ce sont les femmes russes qui ont déclenché la Révolution Russe le 8 mars 1917. J'espère que cet anniversaire va faire du bruit dans la mémoire collective et dans les médias.
Tout allait bien jusqu'à la douzième minute, et puis patatrac, "1917, c'est le moment d'un matérialisme athée, d'une laïcisation".

Laïcité = matérialisme athée ? On n'est pas sortis de l'auberge avec ce débat foireux si vous mélangez tout dans les médias.
J'allais justement évoquer cette marche des Parisiennes quand je la vois évoquer par Faab

Mais je voudrais évoquer une révolte encore plus ancienne menée par les femmes contre le pouvoir royal : celle du papier timbrée. Elle ne fut pas qu'une révolte de femmes mais elle fut souvent.
Le régime royal "Français" voulait réduire les droits des femmes Bretonnes allant même jusqu'à leur interdire de choisir leur époux dans une région où la femme jouit d'une grande liberté
Ces gens que, encore au début du XXe, on traitait d'arriérés et de sauvages, étaient plus avancées dans leurs us et coutumes que de l'autre côté du Couesnon, ce fichu fleuve dont le cours mit le Mont St Michel en Normandie

Et chose étonnante pour ce pays de culture raffinée que se voulait le Royaume de France, il se vengea des paroisses bretonnes qui avaient sonné le tocsin en décapitant les clochers et mettant à bas les cloches...
Je me demande si vous n'avez pas vu le documentaires sur Lénine qui est passé sur Arte la semaine dernière.
Peut-être aurait-il fallu citer le documentaire sur Lénine de 2015, récemment passé sur Arte (encore visible avec Arte+7), dont cette chronique (du moins les deux premiers tiers) me semble s'inspirer :

http://www.arte.tv/guide/fr/065312-000-A/lenine-une-autre-histoire-de-la-revolution-russe
Soyons précis avant l'intervention de dénonciateurs de la malhonnêteté médiatique envers la Russie : sur la loi contre les violences conjugales en Russie, selon les explications officielles, il s'agit de la rétrogradation d'un délit demandant l'intervention du pénal à un niveau où l'intervention administrative suffira. En gros, ils disent qu'ils lutteront mieux contre ces violences en pouvant faire intervenir la police sans besoin d'un juge même si ça réduit les peines encourues. Bon, on se demande pourquoi l'un exclut l'autre, pourquoi il n'y a pas gradation selon les faits constatés par la police, renvoie au pénal si nécessaire, mais qui sait, en étant généreux, c'est peut-être une mesure pragmatique parce que l'appareil judiciaire ne peut pas suivre.

Au passage : marche des femmes, 5 octobre 1789, direction Versailles depuis Paris, à pied, sous la pluie, en tirant des canons. Aux armes citoyennes !
J'sais pas chez vous, mais chez moi la vidéo est distribuée par YouTube avec la possibilité d'afficher le texte en sous-titre.
C'est gratuit, ne ratez pas pas ça!
Je suis retourné lire sous Océanrosemarie. Un régal !
Au top, merci encore Mathilde ! Cette traversée de la Neva gelée, ces reprises de Marseillaise... ça me fait des étincelles dans le cerveaux et dans les tripes.
Si vous avez des sources, des bouquins à conseiller... je suis (plus que) preneur.
Vous pouvez commencer par ce beau documentaire passé récemment sur Arte qui revient sur les premiers jours de la révolution d'Octobre. De belles images d'archives, des cartes, des extraits de films soviétiques. Il faut en profiter tant qu'il est disponible.

http://www.arte.tv/guide/fr/065312-000-A/lenine-une-autre-histoire-de-la-revolution-russe

Et puis il y a la littérature bien sûr, le livre de John Reed.

http://www.babelio.com/livres/Reed-Dix-jours-qui-ebranlerent-le-monde/41224

Et bien d'autres :

http://www.babelio.com/livres/Cholokhov-Le-Don-paisible/5265

http://www.babelio.com/livres/Babel-Cavalerie-rouge--Journal-de-1920/784636

http://www.babelio.com/livres/Boulgakov-La-Garde-blanche/3508
Ah oui j'allais citer le documentaire d'arte, il est vraiment très instructif et éclairant sur les éventements !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.