21
Commentaires

Match : lynchage au Kenya ...

Derniers commentaires

Pourquoi ne par le dire ? Je ne crois pas un mot de cette histoire de sauvetage, et le nom du journal qui la diffuse n'y est pour rien. Comme vous, je m'étonne que je jeune mec n'ait plus la même allure sur la deuxième photo. Alors ça semble évident : soit ce n'est pas lui, soit la photot a été prise avant, et non après. En tous les cas, on se paie notre tête !
ça a dû sens de prendre ces photos même si elles choquent, même si elles n'apportent rien de plus à la compréhension du chaos actuel, même si les photographes se mettent en scène, même si ça fait gagner de l'argent à un journal, même si la violence est toujours là, même si le sang, la mort, la haine sont toujours plus banalisés.
comme ça avait dû sens de prendre les cadavres des camps de concentration il y a 60 ans et les survivants avec l'épouvante dans leur regard.
parce qu'on ne doit pas oublier chaque crime, chaque massacre, chaque génocide, par les écrits et par les images.
c'est vrai que c'est un peu bizarre cette histoire de reportage lynchage sauvetage, s'il n'y a pas de lynchage pas de reportage et s'il n'y a pas de sauvetage les photographes sont des sauvages. La première réaction est évidemment le soulagement que cet homme ait été sauvé mais très vite on se demande quel a été le déroulement exact de la scène et si par exemple les photographes auraient pu intervenir plus vite plutôt que de prendre des photos. Difficile à juger dans son fauteuil devant son écran alors on aimerait un article plus dense et des photos moins tape à l'oeil.
sur le même sujet, ce reportage du 20heure de france 2 du 29/01 ou dans un reportage sur le kenya on vous montre 1seconde l'image d'un homme attrocement mutilé. bien que prévenue je trouve cette image choquante et je ne vois pas ce qu'elle apporte au sujet. on vois un homme blessé soufrant d'une fracture ouverte, agonisant sur le sol. la on ne sais pas si il est pris en charge ou si les journalistes on juste filmé.

ce pose une question est il util de nous montrer des meutres en directe. je prend exemple de cet homme sortie d'un mini bus et battus à mort. ok pour l'info mais je crois que cela ne justifie pas de tout montrer.

yann
Cher Gilles,
Cher Tony
Chers @sinautes

J'ai honte,mais la première idée avant de vous lire était que non ce n'est pas ça. Ce ne sont pas les journalistes qui ont donné en pâture ce mec ? Ouf ! ce n'est pas ça.
Mais comment va faire Paris-Match pour payer le journaliste qui a pris la petite photo, s'ils ne connaissent pas son nom au journal ?
Nous les aurons un jour, nous les aurons....
Mais que signifie ce genre dd'article?
... alors le principal est que l'homme soit vivant et ait été sauvé.
Mais comme SylvN70, je suis surpris qu'il ne soit plus ensanglanté entre les deux hommes, qui pourtant viennent juste de le sauver.
A mon avis, on va en reparler d'ici très peu de temps.
Comme Jo-ëlle, j'ai du mal à regarder la photo de cet homme à terre avec autour ceux qui l'ont roué de coups, ou au mieux l'ont laissé planté là. Ce n'est pas dans nos métros civilisés que ce genre de chose se produirait.
La face sombre de l'être humain, espérer de tout coeur ne jamais en arriver là.
C'est écoeurant
Bien que ça n'ait aucun rapport, cette photo de sauvetage m'a immédiatement fait penser au célèbre cliché que fit Nick Ut au Viêt-nam en 1972 et qui lui valut le Prix Pulitzer.
C'est là :
http://www.vietnamwar.com/phanthikimphuc.jpg
Un peu facile et inutile critique, balthaz.
Cependant, cette photo aurait pu être floutée au niveau des deux photographes.
La retouche photo ne pose pas trop de problèmes aux magazines ...
Et, la nom attribution de cette photo à son photographe (même seulement son prénom) est une faute professionnelle de la part de Match.
Où est leur déontologie : " le poids des mots, le choc des photos"? Mais de quelles photos?
Euh, là désolée mais vos repros sont POURRIES...
Sur la grande image je vois un mec sanguinolent et sur celle d'après, là ou il est soutenu par les photographes (dont un à la chemise immaculée !), il est tout propre (merci la douche au jerrycan?) à l'exception du jean !
Faut que j'aille acheter Paris-Match pour savoir ce que je pense de l'article et de votre analyse....
oh les gentils blancs qui sauvent un pauvre noir !!! c'est la preuve qu'ils ne peuvent pas s'en sortir sans nous ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.