33
Commentaires

Massages : fausse "cliente" sur France 5

Aimez-vous les massages polynésiens ? Vendredi 15 juin, l'émission Allo Docteurs, diffusée sur France 5, s'intéressait aux différents types de massages, et notamment celui qui répond au rituel polynésien. Une technique visiblement très efficace pour se relaxer à en croire le témoignage d'une cliente... qui s'avère être en fait la directrice commerciale du spa (comme nous l'a signalé un @sinaute vigilant).

Derniers commentaires


Massage rituel polynésien!!!


Mort de rire!
Ca n'existe pas.
Qu'est ce qu'on ne vous fait pas gober dans l'Hexagone..! :-))))

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

ce genre d'histoire est tellement récurrente qu'on devrait plutôt se demander l'intérêt de regarder ce type de "reportage".

consommez, consommez, il en restera bien quelque chose
Le pire dans tout ça, c'est tous les cas de bidonnage qui ne sont pas détectés.... Et il y en a!
Ce type de reportage, c'est déjà de la pub en soi, non?

Sinon, pour le coup de l'identité de la directrice, on se focalise ici sur le fait que sa fonction ait été dissimulée, mais ce qui est dit est d'autant plus consternant : pourquoi préciser qu'elle a "des responsabilités" au travail et qu'elle est mère de 2 enfants, sinon précisément pour faire le portrait idéal de La Femme consommatrice-type de ce type d'établissement? (travail à responsabilité = tension = besoin de massage = salaire suffisant pour se l'offrir en salon ; 2 enfants = moyenne française = identification).

Ce type de reportage, ce n'est pas différent des magazines féminins faisant de la pub pour le dernier régime à la mode fonctionnant sur un modèle entrepreneurial, qui montrent en photo d'illustration des femmes qui ne l'ont jamais suivi. L'objectif est de faire vendre les produits associés estampillés de la marque, tout en se basant sur une information que la consommatrice doit vérifier par elle-même pour savoir si ça fonctionne ou non, la finalité de celle-ci étant de parvenir à l'image qu'on lui a imposée. Et si par hasard son expérience s'avérait différente de l'expérience proposée, la charge culpabilisatrice l'amènerait uniquement à douter d'elle-même, mais pas de l'information donnée.

Effectivement dans un tel contexte, qui mieux que celle en charge de vendre le produit pour en faire l'éloge? Ce n'est pas comme si le journaliste aurait pu se rendre dans d'autres établissements prodiguant les mêmes soins ou s'il avait pu persuader une cliente de se montrer à la télévision, ni persuader madame d'offrir une ristourne à celle qui se serait montrée pour faire la publicité du soin ciblé (mais comment alors faire reconnaitre l'établissement en question?).
Le rédacteur en chef vient de rappeler pour préciser qu'il s'agit bien d'une "faute" du journaliste.
Ils s'excuseront demain à l'antenne.
halala les marchands.....les charlatans du far west auraient rêvé de passer à la télévision !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

bien sur qu'ils savent qu'ils font n'importe quoi les journalistes , mais quelle importance , aucune sanction, l'éthique c'est beau mais surtout on ne s'en sert pas, ou pour fustiger les autres.
Regardez la médecine , il y a un serment avant d'être médecin , et certains ont donné du mediator a leur clientes ... Apres le sang contaminé (ou il n'y a eu aucune sanction) on aurait pu penser que l'AFSAA et l'état Français serraient vigilant , mais non les lobby et l'impunité font qu'on ne va pas s'..... avec la vérité, ou juste bien faire son boulot.
Pareil pour la justice ou la police , Outreau pas de sanction , les policiers qui ont falsifiés un document qui aurait pu envoyer en prison un homme pendant de longues années ; pas de sanction et je ne parle pas là de bavure mais bien d'un faux.

Et puis les reportages sur Arte sont meilleurs qu'ailleurs en général, mais actuellement il passe en replay un doc sur les premiers américains (homme des cavernes) , truffé d'erreurs , et évidente en plus. Tous cela est lamentable , hélas malgré notre indignation ou réaction , ça ne change pas ou en pire peut être ?
Si j'ai bien compris, les journalistes font de la pub sans s'en apercevoir ?
Bravo à l'@sinaute vigilant. Je guetterai le correctif en cours d'émission, je crois l'équipe honnête. (Et j'ajoute que des commentaires critiques sur les accessoires complaisamment cités (huile sacrée, sable de Thaïti, etc...) par l'esthéticienne ont été émis à la suite du reportage, heureusement...).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.