48
Commentaires

Masques : les hypermarchés ont-ils fait des stocks?

Trop pressés de rentrer dans la bataille des masques, les patrons de la grande distribution ont tous annoncé des chiffres faramineux pour le 4 mai. De quoi faire hurler les soignants, qui réclament la réquisition des stocks.

Commentaires préférés des abonnés

En grande surface ou en pharmacie, ces masques sont réservés aux bourgeois! Aucun smicard ne pourra se les payer (minimum 4 masques par jour et par personne, pendant on ne sait combien de semaines...). Donc : objet de débat futile, au regard de la ma(...)

Sans compter que je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions PAYER des masques qui deviennent obligatoires!... Incurie du gouvernement, vampirisation de nos porte-monnaies (amendes, hausse des prix alimentaires), mépris total des soignants et autr(...)

Retour sur une phrase précise de l'article : "Ainsi se dessine, en filigrane, l'échec de la privatisation du circuit de distribution des  équipements de protection sanitaires."


Phrase qui donne une furieuse envie d'en savoir plus. 

Qui a priv(...)

Derniers commentaires

Je suis allée au supermarché la semaine dernière. Les grands surfaces avaient donc déjà quelques stocks, vraisemblablement. Pourtant, le vigile, qui permettait groupe à groupe l'entrée, ne portait pas de masque. Pourtant, la caissière, qui passait les codes barres des articles glanés à la volée, ne portait pas de masque.


Alors non, les entreprises du commerce et de la distribution ne protègent pas leurs salariés, oups leurs collaborateurs.


Une surprise toutefois, puisque à prix coûtant le masque chirurgical est proche de 50 à 60 centimes, pourquoi en avoir fait un produit d'appel (avec cet aspect pitoyable du reconditionnement, qui a lui aussi un coût et participe donc au prix de vente - temps salarié, et emballages) et rater ce qui aurait pu être une fantaaaastique opération de com', distribution à l'entrée de l'enseigne (non ventilée, et propice à la contamination de tout milieu clos, ou de tout façon la marge réalisée sur les achats couvrira laaaargement ce coût). 


Alors oui, les entreprises du commerce et de la distribution se contre-contre-fichent de la santé de leurs salariés et de leurs clients.


Les médias ont dit que les enseignent allaient distribuer, distribuer des masques. Il n'y a que dans un commerce que distribuer devient synonyme de vendre !

"Soit la grande distribution se moque de la santé du peuple français."

Nooooon ? NOOOOOOOON ???? Les grands acteurs du capitalisme seraient.... non ce n'est pas possible... imùoraux ???

Je tombe de ma chaise qui était sur une autre chaise qui elle même était sur une table ! Pourtant on m'avait dit que la moralité naissait spontanément de la juxtaposition des égoïsmes privés, telle une main invisible ! Mais comment cela se pourrait-être que ce soit faux alors que mon bréviaire dit que c'est vrai ?

Je vais réciter quelques Ave Pognon et In Capitalisme Veritas pour me rassurer.

Ce que cette histoire montre, c'est que le gouvernement n'est pas fichu de commander des masques, alors que la grande distribution, qui travaille en permanence avec la Chine, le peut.


Personne donc au gouvernement n'a pensé à solliciter la grande distribution pour profiter de ses réseaux ? Ou a répondu aux propositions qu'elle lui a faites ?


Donc : manque de travail, de compétences et de réseaux de la part du gouvernement jupitérien et des médecins qui se trompent de cible.


Il faut lire toute la saga sur les masques et les tests sur Médiapart pour voir que ce gouvernement ne connaît pas les structures administratives françaises dans lesquelles il n'a aucun relais, n'a pas les réseaux que construit une longue expérience politique, n'écoute personne, n'a pas de contacts en Chine malgré le fait que c'est notre usine et le futur premier pays du monde, etc.


Le Jupiter s'est jusqu'à présent contenté de casser un peu le système avec ses Benalla. Le techno brillant capable de parler 8 heures devnat un public choisi se révèle un piètre gestionnaire. A force de s'entourer de copains et de donner la gestion de la France aux copains... Le Covid-19 ou comment la narrative Macron a explosé en plein vol.

3€ la boite de 100 en pharmacie !

oui, oui, 3 (TROIS) putains d'euros !!!

soit 3 centimes pièce.


hier en faisant mes tours de vélo a moins d'1km de chez moi, je me suis fait  héler par un type qui me demandais "si on avait le droit" (il en avait mare de son home trainer)

je lui ai expliqué que oui (voir votre post plus bas dans le fil, merci encore) il me disais qu'il utilisait les masques en hiver pour faire du vélo pour ne pas se "cramer" les poumons en respirant directement de l'air trop froid.


il avait payé sa boite de 100, 3 putains d'euros ...

et veut nous faire gober qu'on va nous les vendre "a prix coutant" 60 centime pièce o_O


le commerce de masque est quasi mafieux a ce stade.... et a ce petit jeu ceux sont les centrales d'achats privees qui tirent leur épingle du jeu connaissant deja toute la filiere et ses circuits.

Idem aux etats unis ou une des sociétés ou je travaille n'a eu aucun mal a se procurer des masques via les reseaux de distributions habituels deslors qu'elle a accepté de payer un prix prohibitif et ne pas etre trop regardante sur l'origine. Elle a en revanche donne gratuitement la majorité des masques aux etats dans lesquels elle est implante, sans  générosité excessive....  tous les employes étant deja couverts et l'operation de com étant a la hauteur de la facture payee. 

Ce qui pose question  c'est la qualite des masques qui visiblement n'est pas égale, il me semble que pour le moment on passe un peu a côté du sujet qui pourrait s'averer explosif , l'approvisionnement focalisant toute l'attention.


En tout cas on note que le capitalisme debride est bien portant et que le monde d'apres a du plomb dans l'aile quand on voit s'appliquer de manière aussi cynique la loi de l'offre et de la demande. Tout ce qui est rare se paye au prix fort qu'il s'agisse de masques , de medicaments , de produits alimentaires ou encore de respirateurs..... la solidarité ,elle, se limite aux quelques applaudissements nocturnes qui ne coutent pas grand chose. 

Personne ne doute que la grande distribution soit plus efficace que l'Etat pour l'achat de masque en Chine, alors que c'est son métier et qu'elle est implantée en Chine. Une autre question serait pourquoi elle n'a pas fait profiter l'état de ses réseaux ou à minima servir d'intermédiaire dès le début de la crise alors qu'il y avait un besoin criant de protections.

Prix surveillés ? 4 masques "chir" en pharmacie hier > 6 € !

le capitalisme concurrentiel mondialisé dans toute sa splendeur... et au passage, quel bonheur, tous ces masques jetables qui vont s'ajouter aux montagnes de déchets et donc polluer encore plus ! dites-moi si je me trompe, c'est recyclable, ces machins ? déjà que c'est la fête de la lingette avec la pandémie... 


bref, le mur se rapproche de plus en plus vite et l'humanité accélère : tout va bien, ça se passe comme prévu, en fait

À ma connaissance, les masques alternatifs ne sont pas évalués pour l’instant par les organismes réglementaires. Donc, les pharmacies vont vendre des masques non réglementaires pendant que les supermarchés vont vendre les réglementaires... pfff...

Les supermarchés vont imposer le port du masque. Afin que nous en achetions... chez eux.


Le capitalisme à la manœuvre.


Pour ceux qui comparent les masques aux casques obligatoires, ne pas oublier que nous n’avons jamais fabriqué nos casques à la maison. À priori, mon casque me protège de la mort par chute sur le crâne.


J’ai commencé à sentir, ces derniers temps, qu’il était mal vu de se déplacer sans masque. 🧐 Ça y est la pression s’inverse de façon idiote.

Le masque est devenu l’alpha et l’oméga de la prévention.

Le port du masque non réglementaire va devenir un prétexte pour ne plus respecter les distances de sécurité et les gestes barrières.

 "Soit la grande distribution a une puissance de frappe infiniment supérieure à celle de l'Etat [....] Soit la grande distribution se moque de la santé du peuple français." 


Soit les deux. Je dirais même plus: 

"La grande distribution et l'état se moquent de la santé du peuple français." 

Voir les articles du 19 avril sur l'Antonov arrivé à Vatry avec 8 millions de masques pour le compte d'une société privée dont on ne sait pas le nom !

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Z-dIbMuODsA" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

Retour sur une phrase précise de l'article : "Ainsi se dessine, en filigrane, l'échec de la privatisation du circuit de distribution des  équipements de protection sanitaires."


Phrase qui donne une furieuse envie d'en savoir plus. 

Qui a privatisé ce circuit, quand, comment, pourquoi, au nom de quoi, à la demande de qui, pour satisfaire qui ?  


On aurait pu croire que tout ce qui est archi-stratégique pour un état (c'est bien le cas du matériel sanitaire en temps de pandémie) serait intégralement contrôlé par l'état, qui ensuite le renvoie vers les circuits et acteurs privés ou publics en jeu (pharmacie, grande distribution,...). 


Surprise, ça ne marche pas comme ça.  


Un nouveau article ? 


Très bonne suite à tous.


Article remarquable, clair, concis, percutant, documenté.

Exactement ce qu'on attend d'arrêt sur images, des elements pour comprendre le monde. Bravo.

Longue route a ASI.

Je suis préparatrice en pharmacie et avant ce grand bordel (en décembre) un paquet de 50 masques chirurgical se vendait à 8€ .


 Pas pressé de voir cette avalanche de masques mises sur le marché. En pleine cambrousse, j'en ai déjà trouvé trois jetés sur les accotements dans un rayon de moins de deux kilomètres. Si vous aimez vous balader en pleine nature, vous pouvez déjà prévoir un sac poubelle pour les ramasser. 

Normalement, quand un article est sous forme de question, nous devrions y trouver la réponse en le lisant. ^^

Une enquête me semble indispensable pour éclaircir tout ça.

Sans compter que je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions PAYER des masques qui deviennent obligatoires!... Incurie du gouvernement, vampirisation de nos porte-monnaies (amendes, hausse des prix alimentaires), mépris total des soignants et autres salariés indispensables à notre survie, et on doit encore payer!?

En grande surface ou en pharmacie, ces masques sont réservés aux bourgeois! Aucun smicard ne pourra se les payer (minimum 4 masques par jour et par personne, pendant on ne sait combien de semaines...). Donc : objet de débat futile, au regard de la manière dont l'Etat a honteusement favorisé les grandes surfaces pendant ce confinement (fermeture des marchés de plein air, par exemple) et les grands groupes (prêts, subventions, et cerise sur le gâteau : neutralisation des inspecteurs du travail)... J'arrête avant de faire un AVC!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.