66
Commentaires

Marine Le Pen valse à Vienne : bal néo-nazi ou "seulement" d'extrême droite ?

Depuis quelques jours, les articles se multiplient sur la participation de Marine Le Pen à un bal des corporations estudiantines à Vienne, dont certaines sont présentées dans la presse comme proches de néo-nazis, "interdites aux juifs et aux femmes". Au cours de son voyage, elle a rencontré Heinz-Christian Strache, chef du Parti de la liberté, extrême-droite autrichienne, (FPÖ), et Martin Graf, vice président du parlement autrichien depuis 2008, idéologue et membre du FPÖ. Mais c'est surtout sa participation au bal qui a retenu l'attention. Politiques et commentateurs ont dénoncé "le vrai visage" qu'a montré à cette occasion Marine Le Pen. SOS racisme a dénoncé un «bal immonde pour nostalgiques du IIIe Reich».

Derniers commentaires

Au fait, quelqu'un a le lien du programme du FN en PDF ? C'est quand même étonnant, même sur leur site le lien donne une erreur 404 !
On appréciera l'erreur historique. Lénine, en sale état depuis 1922, meurt en 1924, et les lois fascistissimes sont votées en Italie en 1926. L'anachronisme est net.
Pour le coup, l'intégration de la dimension antifasciste à l'identité de la gauche remonte, pour la France, plutôt à 1934.
Mon petit doigt me dit que beaucoup de culs vont tomber de leur chaise et beaucoup de mâchoires vont se décrocher en mai prochain... Je suis pas Madame Soleil, soyons clairs. Mais je vous prédis quand même une Lepen au second tour de la présidentielle 2012.

Le FN va tout faire pour - l'histoire du bal, c'était évidemment pour remobiliser la base, dans un contexte de campagne "centriste" (du point de vue militant FN) - passer le premier tour. Le FN a une fenêtre historique : en cas de 2ème tour face à Hollande, il est très incertain que les électeurs de droite se déplacent pour aller voter PS - il y aura peut-être même une part de report vers le FN. En cas de 2ème tour face à Sarkozy (car nul ne peut prédire ce qui va se passer d'ici là), je pense que beaucoup d'électeurs de gauche (je crois que je ferais partie de ceux-là) iraient à la pêche. Et pour les législatives, la Droite populaire (Vaneste, Luca, Mariani, Jouassains, Raoult, Tian et compagnie...) serait prête à passer des accords électoraux, c'est certain, au moins dans le Sud-Est, en Alsace et en Ile-de-France... Je suis sûr et certain que le FN va jeter toutes ses forces dans cette bataille présidentielle parce qu'il y a une fenêtre d'opportunité sans précédent pour que le FN accède à la présidence et l'emporte également avec toute une série d'alliés dans bon nombre de législatives...

J'espère sincèrement être complètement à côté de la plaque - mais je vis à Marseille et peut-être que je ne vois pas les mêmes choses que vous autres parisiens...
Faut-il vraiment qu'on se tape des tranches de Le Pen à tous les repas ? Faut-il vraiment que ce parti serve de sujet central et incontournable ? Faut-il vraiment qu'on nous rende compte des moindres faits et gestes de la fille, après nous avoir infligé tous les mouvements d'oeil du père ?

Pardon, mais là je sature grave. Si cela peut rassurer la conscience de certains, convenons définitivement que le FN est un parti néo-nazi, xénophobe, totalitaire, mangeur d'enfants. Et passons à autre chose, plutôt que de vouloir constamment apporter des preuves supplémentaires au dossier ...
L'extrait de RTL montre toute l'envergure de l'incompétence d'Apathie. A l'évidence, il aborde un sujet qu'il n'a absolument pas préparé sur le fond et s'est contenté de lire en diagonale les articles de ses confrères les moins sérieux. Du coup il a seulement deux arguments dans sa besace : c'est une réunion d'extrême droite et la date qui correspond à l'anniversaire de la fermeture du camp d'Auchwitz. En quoi cette réunion est d'extrême droite, il ne sait pas l'argumenter (et de se parer derrière un pitoyable "...dont tout le monde sait...").
Un "spécialiste" de la politique incapable de définir ce qu'est l'extrême droite !
Incapable de dire en quoi Karl Marx n'est pas d'extrême droite !

Qu'importe le médiacrate à l'accent méridional prend son désormais classique ton grave de père la vertu pour pointer d'un doigt accusateur l'acte immoral. Tant pis si sur le fond la démonstration n'est pas faite. Au final, ça permet à MLP de faire monter les enchères au petit jeu de "Plus moral que moi tu meurs" en prenant sa posture outrée de la gravité de l'accusation qui lui est faite

Avec des interview comme ça, la mascarade du FN a de beau jours devant elle.
Si MLP valse avec les néonazis viennois, elle est aussi la seule politique française à fricoter avec les colons de Cisjordanie, mondialement connus pour l'humanisme dont ils font preuve au cours de leurs chasses à l'homme, mais qu'on évite traditionnellement de taxer d'antisémitisme.

Je vois dans ce mouvement un pas vers l'extrême droite, identitaire, nationale et romantique. De toute évidence c'est un geste de réalisme politique qui lui permet de s'assurer des soutiens dont elle pouvait manquer tout en ne s'aliénant pas ceux qu'elle ne pouvait espérer.

Un petit mot sur le romantisme, des nationalistes qui se battent au sabre et valsent dans un palais impérial ça fait penser à l'aristocratie impériale autrichienne, de la même façon que des pionniers qui vont à la conquête la terre de leurs ancêtres promise par leur dieu en exterminant les autochtones.
Il s'agit de gens qui sont intransigeants parce qu'ils portent un idéal et une tradition perçus comme parfaits, des nostalgiques d'un "age d'or" et c'est à mon sens plus dans cet ligne là qu'il conviendrait de placer MLP ou du moins les soutiens qu'elle recherche.

Ca n'en fait pas des gens moins dangereux, mais ça évite au moins de tomber dans la pathétique et redondante reductio ad hitlerum. Mieux même, ça donne une idée de ce qui se passe.
je me réjouis de cette ... diabolisation du fn et de sa tête de proue, j'espère qu'ils n'auront pas leurs 500 signatures (hélas, je pense que c'est tout du bluff pour faire mousser et se donner un vernis "moi je suis démocrate mais pas les autres"), et je suis pour une interdiction de ce parti potentiellement dangereux et réellement pernicieux. quant à supposer que la pen était pas au courant de la couleur politique / idéologique de son bal, elle nous prend pour des cons.
Bon, ok, Falabella reste.

Pourriez-vous au moins recaler la vidéo sur la chronique de Thomas Legrand ?

Merci d'avance.
C'est un peu facile pour l'historien de dire que ce n'était pas des groupes nazis: à ma connaissance, la seule raison qui les rendait anti-nazies avant guerre, c'était leur catholicisme militant, qui permettait de défendre un nationalisme spécifiquement autrichien.
Quant au discret "depuis 1952...", eh oui, ce genre d'organisations était interdit dans l'immédiat après-guerre, on se demande pourquoi.

Pour avoir une idée de l'ambiance, il n'y a qu'à lire des auteurs comme Joseph Roth.
Nous avions été plusieurs à demander à DS que la douce Falbala ne soit pas associée à Le Pen II.

En vain. Accéder aux souhaits de nombreux internautes, reconnaître une faute de goût, a-t-on jamais vu ça ?

Il est plus facile de bannir Dominique Godin que de remplacer un avatar.

Sur le sujet. La gentille Marine est un arbre qui cache la forêt.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.