6
Commentaires

Malade, Hillary Clinton ? Vraiment ?

C'est la nouvelle théorie à la mode ces dernières semaines, à l'extrême-droite du net américain : Hillary Clinton serait malade, victime de crises d'épilepsie régulières. Sur quoi se fondent ces rumeurs ? Pas grand-chose. Mais ce pas "pas grand-chose" a déjà été visionné des millions de fois sur Youtube. Et n'a n'a pas tardé à être récupéré par le camp Trump.

Derniers commentaires

Dans la mesure où Jules César aurait fait des crises d'épilepsie, c'est plutôt bon signe...
Si j'étais président, j'instaurerais des cours (non-magistraux..) de journalisme et de sociologie obligatoires, pour que ce genre de manipulation ait moins de prise sur les gens.
Surtout que le nombre de personnes, ici, susceptibles de voter à l'élection pestilentielle US, doit tendre vers moins l'infini.

Mais, bon, on a bien compris que pour nos journalistes, il fallait remplir les cerveaux coûte que coûte, dès fois qu'on ose penser à autre chose...
Si vous étiez président, c'est que vous vous seriez qualifié dans un système qui permet la manipulation par la réthorique fallacieuse, et que vous seriez celui qui en a le plus abusé (puisque vous avez gagné). Je doute qu'alors, après avoir passé autant de temps à vous spécialiser dans la manipulation, vous mettiez en place un système qui vous empêche d'exprimer cette compétence. Vous ne serez donc pas président, j'en ai bien peur...
Dans le cas de Trump (par ses partisans), on n'est plus dans le cas de l'Hôpital qui se fout de la Charité mais de l'Asile qui se moque de la Sanité
Tous les moyens sont bons pour disqualifier l'adversaire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.