23
Commentaires

Maja, @ux sources de... Didier Porte

Mais où trouve-t-il donc toutes ces idées ? Chaque semaine (ou presque) Didier Porte nous régale de ses traits d'esprit acérés, décochant ses flèches contre les fausses valeurs de la télévision. Alors qu'il vient de gagner aux prudhommes son procès contre France Inter, Maja Neskovic est allé interroger notre humoriste préféré.

Derniers commentaires

Ce numéro, je l'ai trouvé un peu ennuyeux, un peu décousu, assez décevant.
Mais, au-delà du manque de préparation et des nombreux défauts techniques d'image, on n'apprend pas grand-chose sur l'invité.
Dommage. D'autant plus dommage que Didier Porte m'intéresse.
Didier, arrête de dire que Cohen est un type bien. C'est un servile de l’establishment, même de "gÔche". Si, si, y en a.
Et voilà, maintenant que Didier Porte a une Rolls avec chauffeur, il risque de passer à côté de choses essentielles comme l'indispensable DirectMatin, journal gratuit de Bolloré destiné à informer sans parti pris bien sûr les usagers des transports en commun.

C'est dommage, ce 17 avril il aurait pu voir en page Télévision (p20) la colonne consacrée au billet quotidien de morandini sur la télé en général (surmontée d'une photo prouvant que ce dernier a effectivement plus de dents qu'un être humain normalement constitué), billet intitulé cette fois-ci "L'info en direct" et où il nous apprend que maintenant avec "le Net" tout va vraiment plus vite. C'est audacieux, c'est sûr, mais il est comme ça jean-marc, qui n'hésite pas, en guise de conclusion, à nous révéler des horizons insoupçonnés :

"(...) Le Net est dans l'instantané. D'ailleurs, à ce propos, sur Jeanmarmorandini.com, nous avons lancé hier une nouvelle version plus réactive, plus complète, avec en prime les programmes télé pour être plus efficaces. Etre sur le Net, c'est aussi être en permanence à l'écoute. L'info en direct a ses exigences...". (ça c'est de la conclusion!).

Mais le plus drôle n'est pas que tout support (radio, presse, tv) où sévit quotidiennement morandini soit un moyen pour lui d'autopromo pour les autres supports où il sévit quotidiennement, ça on a l'habitude, non là c'est plus visuel : juste à côté de la colonne surmontée de la photo de cette tête de vainqueur, un article sur une émission avec ce titre en gras : "Les mystères du cerveau". (bon, j'avais prévenu, c'est plutôt visuel comme gag).

En plus avec DirectMatin même pas besoin de follower nadine morano, ce [s]torchon[/s] journal nous relaie ses tweets du jour ! Non mais que demande le peuple !? (heu, non, là, je cite pas)

Et puis quel effort pour leur couverture du jour !
Sous la photo principale montrant l'admirable efficacité de nos forces de l'ordre (ils maintiennent fermement le principal suspect (tête couverte) car "L'étau se resserre en Essonne"), un autre gros titre qui fait rire ou pitié tant on sent derrière les gars au bout du rouleau, à la direction et à la rédaction du gratuit de Bolloré, les gars qui savent plus quoi inventer pour faire plaisir, qui en peuvent plus de racler leurs fonds de tiroirs à sondages ou d'en commander à tour de bras pour en trouver un de "positif" et faire croire en Une que les Français et le copain du patron seraient "en phase"...
Donc ça donne : "Deux débats entre les deux tours ? 66% des Français soutiennent cette proposition de sarkozy".
Ah ben voilà : on se demandait, dans le programme du candidat sortant sarkozy, quelles propositions pourraient convaincre les Français afin de le laisser diriger 5 ans encore le pays, maintenant on sait : 2 débats entre les 2 tours.
c'est bien en muet, mais ce serait mieux avec des sous-titres !
Une petite balade de 45 minutes aussi courtes que sympathiques.
Procès gagné, si en plus ils avaient forcé France Inter à vous réintégrer, à supposer que vous eussiez dit oui, j'imagine la gueule des chroniques que vous y auriez pondues.
Doit bien y avoir des fautes dans la phrase qui précède.

Merci !

FdC
Toujours très client de Didier. Par contre, je suis surpris de la remarque sur la chronique de Poutou chez Ruquier. Un précédent participant à "Aux Sources" avait fait une chronique sur le sujet : il s'agissait de Sébastien Fontenelle, dans Politis, et je serais surpris que Didier ne l'ait pas lue. Mais je peux me tromper (j'aimerais bien, ça me rassurerais sur la créativité de notre chroniqueur).
Pas d'accord avec Didier Porte : son papier sur la manipulation des questions de Méluche balancées à une pourriture du FN était intéressant, le procédé était suffisamment grossier pour qu'on le fasse remarquer (alors que personne d'autre ne l'avait fait). Le papier n'était pas excessivement drôle, certes, mais le rôle de l'humoriste est aussi de dénoncer.

Et Arrêt sur Images a historiquement vocation à décrypter la petite lucarne, Didier fait ça aussi très bien.

Bravo Didier! ^^
Le verdict des Prudhommes tombe et nous voila contents...très contents,comme vengés.Que le petit chef ait décidé de nous priver des 5 minutes de bonheur matinal sur France inter nous était resté en travers de la gorge.Depuis,on a suivi l'exilé.Le bouquin,le spectacle à Avignon,les chroniques etc.On est content aussi qu'il ait gagné tous ces sous et on rigole en pensant à la tronche de Val et à celle de Hess.lors de leur prochaine visite à l'Elysée.
Partageant le même contentement vengeur, je n'oublie pas néanmoins que c'est avec nos sous que l'imbécile ami de l'aphone va régler son compte à Didier. Faudra bien leur faire rendre gorge un de ces jours à ces culs-merdeux;
le vélo d'appartement ca casse un peu le mythe..
Didier, avec tout le respect que je vous dois (de bon coeur) votre indemnité sent la connivence à plein nez :
Le conseil des Prudhommes, saisi par l'humoriste, a condamné le groupe Radio France, dont France Inter fait partie, à lui verser 252 000 euros pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ».
Comme par hasard, juste en dessous du seuil que Mélenchon (que j'irai saluer pour vous demain au Prado) a fixé :
Pour un revenu maximum autorisé = taxation à 100 % des revenus (tous revenus confondus) au-delà de 20 fois le revenu médian
Qui serait concerné par la taxation à 100 % ?

Ceux qui gagnent plus de 360 000 euros annuels, c'est à dire plus de 30 000 euros mensuels = 0,05 % des contribuables, soit 15 000 ultra-riches.
Troize !
Quel agréable moment passé avec vous deux.
Et puis sinon, j'ai mes pneus à changer bientôt, si tu peux me dépanner (t'envoie mon rib en mp).
;-)

edith : vous trois, y'a aussi le gars qui fouille dans la poubelle.
Deuze ! et c'est pour dire à Didier qu'on est super content pour lui... et pour le fisc aussi. Ça va leur faire des rentrées un peu plus consistantes quand même aussi, aux petites mains crochues de Bercy !

;-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.