16
Commentaires

Mais oui, des séries télé critiquent (vraiment) les géants du net !

Trop cool, Google. En faisant un clin d'oeil, lors de l'annonce de son changement de nom, à une série comique américaine qui souligne souvent ses travers, Google s'est mis dans la poche une partie des internautes. Sauf que voilà : Silicon Valley, diffusée depuis deux ans sur la chaîne HBO, n'a pas la dent si mordante que ça. Depuis des années, d'autres séries (animées) se moquent avec nettement plus de virulence des géants du net. Morceaux choisis.

Derniers commentaires

Petite erreur sans importance à la fin de l'article : Michael Fassbender est germano-irlandais et non américain.
Et vous avez oublié le "eye phone" de Futurama (Matt Groening et David X. Cohen) qui est assez énorme également!
https://www.youtube.com/watch?v=eJyMEkb_8to
http://www.futurama-stream.eu/saison-6/vf-saison-6/episode-3-lattaque-des-portables/
L'idée horrible de HumanCentiPad de South Park reprend exactement l'idée de "The Human Centipede", un film de 2009 particulièrement horrible lui aussi (avec 2 suites, en plus) : The Human Centipede - Trailer

C'est assez bizarre d'associer les deux ... mais bon.
A noter que l'épisode de south Park sur l'ipad est basé sur un film de série Z, the human centipede. Du film indépendant bien nanar, et gore, qui a eu une suite bien plus trash, et dont le troisième épisode devrait sortir bientôt.
Un must see dans le genre. Si on aime le genre...
Y'a un truc qui me chiffonne dans cet article, c'est la réduction de la série Silicon Valley à une simple critique des grands empires du type Google ou Apple. C'est comme décrire The Wire comme une critique de la politique de "war on drugs", c'est vrai, mais c'est aussi un petit peu plus compliqué que ça.

Silicon Valley est pour moi, une illustration parodique d'une culture qui touche pauvres comme riches, celle du "one hit wonder", la version XXIème siècle du rêve américain, qui est passé du "tout le monde peut s'en sortir" à "tout le monde peut devenir très très riche". Tous les personnages de la série rêvent d'être aux commandes d'une entreprise valant plusieurs millions de dollars et pour y arriver ils développent tous leur application phare, du caissier de supermarché jusqu'au médecin généraliste. Ces rêves de grandeur (et surtout de richesse) sont souvent brisés par ceux déjà arrivés au sommet, rachat de la concurrence, procès contre ceux qui ne peuvent se permettre financièrement d'être représentés en justice... Mais aussi par la petitesse d'esprit des personnages inhérente à leur ambition : Devenir riche. Car il ne faut pas oublier que même les personnages principaux de la série sont assez ridicules et souvent sexistes, à l'image des applications qu'ils développent (le détecteur de seins par exemple).

Bref, Silicon Valley, c'est un peu plus compliqué que ça.
La scène où le "héros" dit qu'il veut faire une société éthique, différente des autres, "on pensera différemment (think different) -nan ça c'est apple... -euh ok mais vous voyez le truc, faisons-le! (just do it) -nan ça cest nike...", à la fin il se retrouve sans mot pour décrire son idéal tout bête, m'a marqué dans le genre.

Ya des ptites choses discretes qui montrent qu'ils sont pas du coté du bien public par ailleurs, ils veulent monétiser une techno qui profiterait à tous si elle était juste libre, ils parlent de drm, ou (spoil) la fin où ils montrent la capacité de leur techno en diffusant l'agonie d'un type en direct à des millions de personne.
Je n'ai rien pour Zuckerberg et j'ai beaucoup aimé the Social Network, mais ce qu'il en dit est presque certainement exact. D'autres spécialistes de l'histoire de Facebook ont fait les mêmes critiques et Sorkin lui même a admis sans complexe avoir pris toutes les libertés qu'ils jugeaient intéressantes. J'admire son travail mais honnêtement, éthiquement, ça me semble déplorable. Voilà bien un cas où le "pseudo qui ressemble" avait toute sa place. Ca n'aurait rien enlevé au film ni à sa com ; à mon avis ce serait plutôt le contraire.
Si on change le nom en steve mobs, c'est que dans les simpsons, dès qu'un personnage est cité , il double lui meme sa propre voix .

Meme Rush Limbaugh, fait sa propre voix.

Donc c'est uniquement par ethique et par consistence avec les principes de la serie , que le nom est changé, d'ailleur il est tellement reconnaissable , que on peu dire qu'il est cité , de plus Mobs veut dire foule en anglais (cf : flash mob)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.