125
Commentaires

Macron et les médias : "il y a aujourd'hui une surprudence des journalistes"

Macron et les médias, vaste sujet. L'élection d'Emmanuel Macron a-t-elle été fabriquée de toutes pièces par les médias et aujourd'hui le président Macron contrôle-t-il ces mêmes médias? Deux questions sur lesquelle s nous recevons deux invités très autorisés : Marc Endeweld, journaliste indépendant, auteur de "L’ambigu Monsieur Macron", et "Le grand manipulateur"; Eric Stemmelen, ancien directeur des programmes de France 2 et auteur d'"Opération Macron".

Commentaires préférés des abonnés

Rater 3 fois le concours d'entrée à Normale sup (et pas "normal sup"), c'est franchement la louze. 

Mais être reçu du premier coup au concours de Président, quelle revanche !

Je me pose quand même certaines questions.

Une quinzaine d'années lui aur(...)

Je suis, quant à moi (et je m'étonne d'être apparemment la seule dans ce cas, à lire les commentaires), choquée — et triste de l'être, étant donné l'estime que j'ai pour Daniel Schneiderman et, plus largement, pour “Arrêt sur Images”  — de voir (...)

L`@ASI qu'on aime...
Des invités sérieux, crédibles et structurés.
Du contenu...
Ca change des sujets sociétaux bidons

Derniers commentaires

J'ai lu les deux livres, ils se complètent.

Mr Endeweld est brillant, il ne lui était pas nécessaire de rappeler à chaque phrase "comme je l'écris dans mon livre"...très désagréable ...dommage Monsieur, vous méritez mieux que cette mauvaise image.

Celui de MrStemmelen est un panorama de la machine de propagande dans sa splendeur dénoncée par Chomsky.

Excellente émission cela dit, et merci à tous les deux.

Qu'est-ce que j'apprends : Macron aurait eu et surtout, aurait encore, le soutien des médias ?? Incroyable cette émission !

Toujours pas réglée la désynchronisation entre le son et l'image ? Le calage se retrouve si l'on fait une marche arrière (flèche gauche) puis l'image retarde fortement. Dur à supporter.

Tout au long de l'émission j'ai pensé à Juan Branco et son livre Crépuscule, particulièrement à Mimi Marchand la faiseuse de star sur papier glacé - dont curieusement personne ne parle durant le débat - et Xavier Niel. Et bim ! vous nous expliquez que Branco n'a pas voulu participer et débattre. Et ça ça me pique un peu, pourquoi ce refus alors que c'est le sujet quasi central de son livre ?... En tout cas merci pour ce débat, j'ai apprécié, et comme dirait l'autre : j'aime beaucoup ce que vous faites.

Mitterrand n'avait pas le monopole du coeur en 74 et Giscard le lui a dit, c'est pour ça qu'il s'est ramassé. 

Giscard aimait les diamants, ça s'est su et il a perdu l'élection de 81.

Chirac matraque Malik Oussékine, le peuple s'indigne et en 88 il vote à "gauche".

Balladur tache ses dentelles à un méchoui; la France aime les pommes et la tête de veau, comme Chirac, ce sera lui.

Papy Voise se fait castagner la veille du premier tour et  yoyo mord la poussière.

Royal n'aurait pas dû parler de bravitude, ça l'a fait perdre.

La France émerveillée découvre l'anaphore avec Hollande, Sarkozy est écrasé.

Fillon ne paie pas ses costards, sa femme n'en glande pas une, il retourne à son manoir.

 La femme de Macron apprend à lire aux gamins d'Arnaud, il trouve le couple sympa, il vote pour et la France avec...


 C'est simple la politique simpliste.

Emission racoleuse. Avec ce genre d'analyse qui présente son élection comme un effraction (pour reprendre une expression de Barouin), Macron peut préparer son deuxième mandat.

Et Trump aussi, puisque les démocrates semblent encore privilégier l'accident de parcours.

Une bonne émission pour les repas de fin d'année

Même si le battage médiatique sur Macron n'a pas manqué d'être visible, cette émission reste hallucinante par rapport à l'accumulation  de ces collusions pouvoir économique, politique et média.
Néanmoins, ce qui m'a marquée moi, c'est qu'on a parlé plusieurs fois d'une brouille au sujet de la 5G. Et moi j'aimerai bien qu'on en parle plus de la 5G. Parce qu'on en dit que ça pourrait brouiller les analyses météo, et que si j'ai trouvé un article qui affirme en titre le contraire, ce qui y est dit vraiment : nous en Europe on est des bons, on saura l'utiliser proprement. Si ça foire ce sera la faute es américains. Faut qu'on trouve un accord avec eux. Nan sans blague, avec le mec qui pense que le climat n'est pas perturbé ? Alors qu'on n'a qu'un ciel et qu'il suffit d'un mouton noir pour que les mesures soient faussées ? Ce qui veut dire en gros, que les prévisions cycloniques par exemple seront moins ou plus fiables du tout. Une broutille !

Si au début on a restreint la différence d'age entre Macron et sa femme il s'en est ensuite servi pour raconter son histoire d'amour atypique,il s'en est servi pour faire du people et aider à son élection.Il a fait feu de tout bois: jeune, soit disant beau, histoire d'amour, économiste hors pair! intelligent. Il a manipulé les grands qui l'ont manipulé.


 De plus les circonstances l'ont servi, Fillon déboulonné (par qui?), Valls délaissé par les électeurs de gauche au profit de Hamon qui a été massacré par les siens (il n'était pas le bon candidat) il ne restait plus que Macron qui n'attendait que ça et qui s'y était bien préparé et avait préparé le peuple par les journaux au cas où ça ne marcherait pas avec les 2 autres. Il y a tjrs plusieurs candidats possibles et surtout qu'au second soit présente Le Pen qui sert de repoussoir.


 On a eu 2002, puis 2017 et? Jusqu'au jour où ce jeu dangereux donnera le pouvoir au RN, car des gens qui se sont faits avoir en 2002 décident de ne plus voter dans ce cas-là (ce dont je fais partie) car ils en ont assez qu'on se moque d'eux, qu'on leur fasse croire qu'il n' y a qu'un choix possible, le choix de celui qui va nous laminer.


Emission intéressante avec des invités intéressants tout comme la semaine dernière. Dommage que J. Branco ne soit pas venu.

Macron n'est pas devenu ministre de l'économie grâce aux médias . 


C'est évidemment une décision de Hollande qui n'a pas accepté la fronde de Montebourg et Hamon contre sa politique de réduction des déficits . (cf la fête de la rose de Frangy en Août 2014)


Hollande a envoyé au ministère celui qui le conseillait à son cabinet depuis 2012 dans ce domaine , il a sans doute fallu communiquer  sur  ce choix d'un inconnu pour le grand public  ( cf "le mozart de la finance" ) .


Et ensuite les patrons de presse ont fait leur choix.....





 



Il est parfait le petit jeune noyeur de poisson, carpette à souhait. J'ai pas retenu son nom mais je n'y tiens pas!

On comprend mieux l’approximation sur l’écart d’âge. S’il avait entre 14 ans et 15 ans au moment de leur rencontre, l’important n’est plus tant 20 ou 25 ans, femmes ou hommes....

Bon, il faut que je me lance.


Quelqu'un peut-il m'expliquer la signification de surprudence ?


Parce que je ne comprends pas ce mot qui ne figure dans aucun dictionnaire, ou alors dans un dictionnaire qui m'est inaccessible.


Quelques hypothèses.


Comme prudence est mère de sûreté, surprudence est mère de sursûreté ? J'ai du mal à le croire.


Ou alors, surprudence, c'est juste le cache-sexe de la trouille.


Peut-être serait-il plus adapté d'écrire : "Les journalistes ont la trouille". 


Tout le monde comprendrait, sans pour cela en vouloir aux journalistes, on n'est pas encore sous un régime dictatorial.


Mais si tout le monde se met à avoir la trouille on y va fissa.


Emission bien plus intéressante que la semaine passée ( désolé mais A. Corbière...). A la 48ème min, E. Stemmelen rappelle un élément important, voir décisif dans l'analyse; à a différence d'un livre comme celui de J. Branco: tous ces individus ont un intérêt commun, un intérêt de classe. La grande bourgeoisis a toujours su travailler de concert lorsqu'il s'agit de préserver ses privilèges. Dans le livre de Branco, cette chose "élémentaire" est passée sous silence. On y voit seulement des personnes qualifiées de "corrompues", jouant de leur réseau.

Très  bonne emission ,qui m'a  appris beaucoup de choses ,en particulier l'opération Macron organisée par les journalistes des "télés fake news". J'ai apprécié Eric Stemmelen qui connaissait son sujet. Marc Endeweld etait moins convaincant.

Je trouve que pour un mec en " mort cérébrale ", on parle beaucoup ( trop ? )  de lui ....

Emission éclairante sur l'opération de lancement du produit Macron néanmoins je pense qu'un épisode majeur a été oublié dans ce débat: le torpillage de Fillon. Qui a lancé l'affaire Pénélope? Dans l'invincible armada pro Macron quel fut le rôle de Jouyet? 

Je pense que les Arnaud, Bouygues, Niel, Drahi, Dassault, se seraient fort bien adaptés à l'élection du sarthois! 

Comme FR. A. je regrette qu'un invité monopolise la parole par rapport à l'autre; d'autant que l'argumentation pour démontrer qu'il n'y a pas eu d'opération Macron semble vraiment discutable. 


Les grands patrons misent toujours sur 2 (voire 3 ) chevaux à la fois ( en France et ailleurs ) pour gagner à tous les coups. Juppé et Macron, franchement quelle différence quand on a des intérêts à préserver? 

Quant à Fillon ses ennuis viennent du ministère des finances ( je ne sais plus qui était en place juste avant l'affaire ...?)


Etrange qu'une maison d'édition comme La Fabrique n'ait pas édité le livre; c'est dans son registre non ?


Enfin, je me souviens qu'ACRIMED avait déjà répertorié les unes de presse du couple Nicolas et Cécilia; l'histoire se répète encore et encore; heureusement que la majorité des français sont des poissons rouges qui oublient vite !


Dans l'émission, il est dit qu'Havas a fait la com de Macron, mais à 48:50 on aperçoit Maurice Lévy (Groupe Publicis) aux côtés du ministre Macron, devant une affiche LVMH.

Alors ? Il avait combien de communicants au total ?

Un article, pour le feune : Quand LVMH et Publicis "reçoivent" Hollande à l'Elysée...

DS nous dit, en cours d'émission, qu’il avait invité Juan Branco pour son livre « Crépuscule » qui traite du même sujet et que celui-ci aurait refusé. J’ai lu son livre et trouve qu’il y a énormément de convergences entre ce qu’il dit et ce que disent les invités du plateau. J’aimerais beaucoup connaître les arguments qu’il a utilisés pour justifier son refus. Sinon, très bonne émission.... 

Sibyle Veil aux manettes de Radio France, digne représentante du grand Capital et consanguine des sus évoqués (dégénérés) pd l'émission, avance sans complexe dans la casse du service public : 299 suppressions de postes et pourtant l' audience records est à 27%. Ne pas se fier aux apparences, la France devient un grand asile à ciel ouvert.

Je suis, quant à moi (et je m'étonne d'être apparemment la seule dans ce cas, à lire les commentaires), choquée — et triste de l'être, étant donné l'estime que j'ai pour Daniel Schneiderman et, plus largement, pour “Arrêt sur Images”  — de voir la différence d'accueil offert aux deux intervenants : Marc Endeweld parle beaucoup, et ce n'est pas seulement une question de tempérament… D. S., hélas, ne fait vraiment pas grand-chose pour donner la parole à Eric Stemmelen qui a sans doute au moins autant de choses à dire, mais sur un mode certainement différent.

Y'a encore quelqu'un qui croit en cette démocrassouille et qui aurait envie de voter quelque chose ? Quelle horreur ! Enfin, tout passe par les journaleux, les grands patrons, la presse people, c'est la décadence. 

Capital du 20/04/17: "Entre les Arnault et les Macron, c’est peut-être une longue amitié qui commence. Elle a démarré au lycée privé Franklin, dans le XVI e  arrondissement de Paris, où Brigitte fut la prof de français de Frédéric et Jean. Puis la Picarde a sympathisé avec Delphine lors d’un déjeuner à New York à l’été 2014, accompagnées de leurs conjoints respectifs, Emmanuel et Xavier (Niel). Depuis, l’épouse du candidat à la présidentielle porte du Vuitton à chacune de ses sorties officielles. "



Marie-Claire : "Une enquête parue sur le site capital.fr ("Les petits secrets de la famille Arnault, propriétaire de LVMH") dévoile que la première dame a été la professeur de français des frères de Delphine Arnault lorsqu'ils étaient scolarisés à Paris, au lycée Franklin du 16ème arrondissement : "Entre les Arnault et les Macron, c’est peut-être une longue amitié qui commence. Elle a démarré au lycée privé Frank­lin, dans le XVIème arron­dis­se­ment de Paris, où Brigitte fut la prof de français de Frédé­ric et Jean. Puis la Picarde a sympa­thisé avec Delphine lors d’un déjeu­ner à New York à l’été 2014, accom­pa­gnées de leurs conjoints respec­tifs, Emma­nuel et Xavier Niel. "


Elle

...

Gala

...

Les dossiers du Canard spécial Macron, octobre 2019, p.51: "Récentes, les relations entre les Macron et les Arnault s'appuient sur une affaire privée: Brigitte a enseigné le français à Frédéric et Jean Arnault, les deux derniers enfants de BA au lycée Franklin. Et puis la première dame s'habille chez Vuitton: cela crée des liens. En juillet 2014, lors d'un déjeuner aux Etats-Unis, Brigitte Macron a sympathisé avec la fille du magnat de la mode, Delphine Arnault et son compagnon"


etc...


Copie-colle copie-colle ... la proximité de Brigitte Macron avec la famille Arnaud (Pensez donc, elle a eu ses enfants comme élèves !) est finalement reprise par ce gros nigaud de Stemmelen qui semble ignorer que n'importe qui peut commander n'importe quel bouquin (même l"opération Macron) chez n'importe quel libraire.


Rater 3 fois le concours d'entrée à Normale sup (et pas "normal sup"), c'est franchement la louze. 

Mais être reçu du premier coup au concours de Président, quelle revanche !

Je me pose quand même certaines questions.

Une quinzaine d'années lui auraient suffi pour passer de cancre à premier de la classe ? C'est peu probable.

Ou alors, les épreuves d'une Présidentielle sont moins ardues que celles de l'ENS. Les candidats moins brillants. Le jury trop complaisant.

A en juger par la manière dont il rame, il y a un peu de tout ça.

Pourvu qu’ils ne redouble pas !







Sur les quelques points où ils ne sont pas tout à fait d'accord, je trouve Stemmelen plus convaincant que Endeveld. même si souvent, les deux explications peuvent tout à fait coexister.

Excellente émission.... un bémol, j'aimerai lire les mêmes mises en avant d'écart d'âge quand il s'agit de Mr qui a 25 ans de plus que Mme.... curieux quand même non ?

L`@ASI qu'on aime...
Des invités sérieux, crédibles et structurés.
Du contenu...
Ca change des sujets sociétaux bidons

Macron : "le Mozart de la finance" . Quelle connerie ! Surement qu'à 7 ans Macron était le nez dans des exercices comptables. 

Tant qu'à faire, autant la jouer transparente.


Résultat des Élections Présidentielles 2022 :

BERNARD ARNAULT

1er ministre : Vincent Bolloré

Ministre des Finances et des Parachutes : Patrick Drahi

Ministre de l'Organisation du Travail : Xavier Niel

Ministre de la Justice et de la Libération : Carlos Ghosn


Porte-Parole du gouvernement : Martin Bouygues


(Non, nul besoin d'autres ministères.)

Elle avait 30 et quelques et lui 14 ?  Et il n'a pas crié MeToo ? ;-)

Bon. Je n'ai pas encore écouté la version audio.

Mais, 

des bouquins sur le "surprenant" phénomène Macron, ça me rappelle  quelque chose...

Pas vous ?

un peu fier d'avoir parlé de ce bouquin il y à quelques semaines sur ce forum !

hâte de voir l'émission

merci !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.