106
Commentaires

Macron, et les journalistes "pas achetés, mais acquis"

Au lendemain de l'élection de Benoit Hamon, un des trois propriétaires du groupe Le Monde

Derniers commentaires

Macron adulé des sondages et des journalistes, Hamon honni.
Il n'y a pas si longtemps on estimait qu'un certain Donald T. ne pourrait pas être élu face à une certaine Hillary C. Mme H. C. avait les défauts classiques de sa classe politique, mais D.T. était un tel clown que personne ne misait un kopeck dessus. Bilan: D.T. fut élu.
J'ai confiance dans les chances de pas mal de candidats. Fillon s'est offert de sacrés casseroles mais une bonne partie de son électorat en aurait fait autant et n'a pas rechigné à voté pour des candidats aussi embourbés. La mère Lepen a renouvelé le parti de papa est tout en étant toujours très nationaliste a du succès auprès des électeurs grâce à un côté social que ni Fillon, ni Macron, ni Vals n'ont. Quant à Hamon il a pour lui les gauchistes déçu du socialisme à la Tatcher et probablement des électeurs d'extrême gauche considérant que les chances d'être président de Mélanchon sont nulles.
Macron plaît aux journalistes car c'est le compromis droite gauche, le jeunot innovant, le type qui fait paillettes et starac. En pratique, peuvent voter pour lui les amateurs du socialisme de droite et les droitistes sociaux. Le risque étant qu'il voteront pour lui par "second choix", et que son âge et son parcours lui donnent un côté poussin sorti de l'oeuf plutôt repoussant.
L'université populaire 2 - L'urgence sociale commence maintenant

https://avenirencommun.fr/univpop_programme/seance-2-lurgence-sociale/
Ohé Daniel Schneidermann !!!
Qu'est ce que c'est que cette parole de midinette : "Et je ne tomberai pas dans la caricature consistant à penser, ou à laisser entendre, que ce soutien personnel aurait un quelconque rapport avec la multiplication, dans Le Monde et dans L'Obs, d'articles, de couvertures, de sondages plus ou moins bidon, favorables audit Macron"

Faudrait pas prendre les canards sauvages comme Le Monde et L'Obs pour des anges du Bon D ieu :
Au contraire il faut tomber à pieds joints dans cette caricature, il faut la piétiner cette caricature pour y rentrer jusqu'au cou car tant bien même qu'on y serait totalement englobé, elle ne cesserait d'être la pure et simple réalité. Même les pronostiqueurs du Tiercé n'osent pas donner leur cheval gagnant avec autant de fougue, sachant qu'on verrait alors dans quelle étable ils ont dîné.
Une belle promo pour l'entretien de Macron demain dans le 7-9 sur la page d'accueil de France Inter !
https://www.franceinter.fr/
Quelqu'un a un truc contre la nausée ?


Achetés, je n'en sais rien, mais acquis aucun doute là-dessus.
Faut se mettre un tout petit peu à la place de ceux que F. Giroud appelait le "Capital".
Sarko, Juppé, Lemaire, Hollande, Valls... sur la touche.
Fillon, en vrille...

La cata !

Alors on sort le petit Macron. L'a rien... pas de parti, pas de programme... juste un peu de bagout...

Parce que si c'est pas lui... C'est qui ?

On peut quand même pas miser sur un Mélenchon avec un couteau bolchévik entre les dents... ou sur une Le Pen aussi incontrôlable qu'un Donald T. !

Les temps sont durs, même pour "les représentants du Capital".
Avec mes ressources je ne vais jamais pouvoir acquérir un journaliste, c'est bien dommage. Je m'en passerai donc. J'ignore le prix mais j'imagine bien qu'il me faudrait gagner au lot mais, malheur, je ne joue pas.
Hier soir il y avait une émission fort intéressante de G. Miller sur JLM et ce dernier parlait fort bien de ses rapports conflictuels avec les journalistes.
Et le bruit court... Et le bruit court ...

Pierre Bergé qui sort du bois, a 80 jours de la présidentielle, c'est le bisou de la mort ....

Le nom interdit, celui qu'on ne dit pas pas mais que le tout Paris a en tête.
Il s'affiche déja partout dans les non dits de @si. Et sur Twitter aussi.

Assourdissant. " MG. "

Vous l'entendez venir, lancinant, "Ha mais les médias c'est pour ca alors ?!?".

Oui Delanoé... Mais la... 80 jours! Photos dans Paris Match. Mensonges photographiques. Honteux.
Comment rattraper ca en si peu de temps?

"MG." !!!

C'est foutu. Fillon, Macron... DSKisés....
Il va falloir trouver un autre sauveur.

Vous le sentez le deuxieme tour Mélenchon-Lepen ?
Se croire libre dans un contexte qui nous détermine, ça s'appellerait pas pas l'aliénation ? Y'a matière à un énoncé pour le bac de philo.
" Ils ne sont pas achetés, ils sont acquis."

Acquis par qui ?


Bien mal acquis ne profite jamais !

Attention, acquit de conscience s'écrit avec un T. La conscience ça ne s'acquière pas.
Merci d'évoquer Françoise Giroux que je vénère.
J'ai remarqué depuis longtemps sur chaque photo, l'expression quelque peu ahurie du chouchou des médias. Ses yeux écarquillés et son sourire conquérant ne me disent rien qui vaille.
Qui lui donne cette assurance ? Les Minc, Berger, l'infâme maire de Lyon ? L'écolo d'opérette Corinne Lepage ? Tapie bientôt ?Les socialistes de droite, prêts à trahir Hamon ?
"Protestations toujours véhémentes, comme à chaque fois qu'un nerf est touché. Mais lequel ?" (DS)

Le nerf optique, le plus long du corps humain (1), bien sûr, qui fait pleurer le petit Jésus et les gentils journalistes.


(1) Il est bien connu que lorsqu'on tire un poil de cul ça fait chialer. Et comme DS n'arrête pas de leur tirer les poils du cul...
OK, on vous suit, Daniel, mais au fond, il faut bien reconnaître que Macron attire, comme un aimant, des gens un peu paumés, pour qui le "ni droite ni gauche [sous-entendu : mais le pragmatisme technocratique sympa]" est un refuge. En plus des carriéristes et des opportunistes de tous poils, membres de l'élite décomplexée pour qui la démocratie des primaires et des manifs, y en a marre, etc.

On peut le comprendre vu ce que prédisent les sondages, même s'ils se trompent régulièrement : pour Le Pen, il n'y a guère d'incertitude : depuis 2014 elle atteint sans coup férir les 6 millions de voix aux élections "intermédiaires". Sauf accident, ou perte de vitesse de 3 mois, elle sera au 2nd tour. Reste à savoir qui sera en face dans ce système à bout de souffle de la Ve République.

Dans ces conditions, des journalistes honnêtes, aimant leur métier, le faisant parfois bien (mais pas toujours) peuvent être tentés par l'aventure Macron. Inconsciemment, ou pas, ils vont être "acquis" comme vous dites. Sans doute ne devraient-ils pas, mais il n'y a pas non plus de quoi fouetter un chat, juste exiger plus d'impartialité et d'équilibre dans leur traitement de la campagne. Du reste, l'avènement de Hamon montre que certains en sont encore capables, y compris dans les médias audiovisuels.

Petit rappel : la ligne éditoriale du Monde roulait pour Jospin en 2002, Bayrou en 2007, Hollande en 2012. Le soutien du Monde n'est pas toujours gage de succès.
les journalistes "pas achetés, mais acquis"

[quote=Françoise Giroud]
Le joug est léger, plus léger certainement qu'en pays non capitaliste. Les consignes, les ordres, les ukases, c'est de la littérature, et de la plus mauvaise

Vladimir Poutine doit être en rage lorsqu'il assiste à ce déferlement de propagande gratuite dont bénéficie Macron sur des médias français, alors que le gouvernement russe est contraint de payer des journalistes médiocres, sur sputniknews et RT notamment, pour faire sa propagande à lui,.
Il est probable que Poutine rêve d'établir en Russie une démocratie à l'occidentale, beaucoup plus efficace lorsqu'il s'agit de manipuler les masses.
Il serait temps que Daniel nous explique pourquoi il est forcément acquis à l'anti-macronisme primaire. Pour ceux qui baignent dans la propagande ordinaire d'un milieu acquis au dogmatisme d'ATTAC et à l'activisme des plus égaux de la Nuit Debout, et qui de surcroit paient leur abonnement à ASI pour accéder à une information critique (je paie pour avoir Filoche en exclisivité !), il est un peu triste de constater que la soumission aux idées reçues et la fermeture d'esprit finissent par l'emporter sur la curiosité la plus élémentaire.

Bref, pourquoi semble-t-il exclu qu'ASI fasse quelque chose qui ressemble à l'invitation de Macron par Mediapart ?
"Benoit"

Je renonce.
Autre hasard du calendrier : dans Le Monde daté du 29/30 janvier 2017, numéro 22409, une pleine page de publicité payée par M. Marc Ladreit de Lacharrière (dernière page). Aucun rapport avec l'actualité récente, bien sûr. Sûrement pour fluidifier le rapport entre le monde des affaires et les journalistes.
Puisqu'on parle de F. Giroud, citons JJ.SS : " Il n'y a pas de mauvais peuple, il n'y a que des mauvais "Bergers". Un peuple ne se trompe pas, il est trompé"
Après avoir rejeté les classes populaires, la grande bourgeoisie de gauche élimine de sa vue les classes moyennes....
Je languis le programme, à présent.
A chaque fois, appels attristés, protestations d'indépendance, textos furibards, à l'idée qu'on puisse croire que l'article était commandité par les propriétaires. A chaque fois, les mêmes arguments : on a eu l'idée tout seuls, comme des grands, il a fallu batailler pour convaincre la rédaction en chef, et si vous saviez comme l'enquête a été difficile ! Protestations toujours véhémentes, comme à chaque fois qu'un nerf est touché. Mais lequel ?

Malheureusement, que cette réponse soit sincère ou soit un mensonge, elle n'apporte jamais rien car c'est la caractéristique des employés zélés et intelligents de prévenir les désirs de leur hiérarchie.
Quelle est la source de la citation de Françoise Giroud ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.