9
Commentaires

Macron à Berd'huis, un bain de foule très LREM

Emmanuel Macron, accueilli avec ferveur à Berd'huis ? A ce détail près que le bain de foule présidentiel avait été soigneusement orchestré, et les opposants écartés.

Commentaires préférés des abonnés

Il faudra bien que quelqu'un lui dise un jour que le monde dans lequel il évolue, réplique de celui de Truman Show, n'est pas le monde réel.

Que le chantre du libéralisme pragmatique utilise les méthodes de toute bonne dictature communiste, c'est ironique...

C'est vraiment l'ORTF doublé de moyens policiers pour faire régner l'ordre des choses...

Heureusement que ASI existe et dommage qu'il ne soit plus diffusé à la télé pour décrypter ses effets de com...

Derniers commentaires

A noter également, le refus qu'assistent "au spectacle"  quelques chefs d'entreprises très dynamiques de la zone. Refus catégoriques. A part cela il faut soutenir l'entreprise ! celles du haut de l'échelle, les multi-nationales sans doute. Quelques élus bien sûr, c'est incontournables mais mis à part cette obligation républicaines, seuls les militants LREM ont eu accès comme le précise l'article. Un vrai spectacle pour le 20 h et le journal de 13 h cette visite, comme d'habitude.

La soft dictature (suite)

Rappel de l'épisode précédent : quand Sarkozy est venu à Strasbourg et qu'il a accueilli Obama au Palais de Rohan, tous ceux qui étaient là étaient des encartés de l'UMP venus de Neuilly où Versailles car aucun n'avait cette tonalité ou timbre de voix si reconnaissable chez les Alsaciens

Démonstration de force  ;


5 Rafales

4 Mirage2000-5

6 avions  ravitailleurs

2 AWACS

5  frégates multi-missions 

1 beteau ravitailleur.


12 missiles tirés. C'est tout ?

Frappes aériennes conjuguées des Etats-Unis, de la France, et du Royaume Uni contre les positions du gazeur de Damas, sans mandat de l'ONU. Les deux présidents à vie Poutine et Xi Jiping disent que c'est pousser loin le bouchon, faut quand même pas déconner, continuez comme ça et vous allez prendre cher.  Mélenchon et Coquerel pensent comme eux.

C'est pas très innovant ni disruptif comme façon de faire, ça.

Que le chantre du libéralisme pragmatique utilise les méthodes de toute bonne dictature communiste, c'est ironique...

le roi danse, et le peuple pense...

C'est vraiment l'ORTF doublé de moyens policiers pour faire régner l'ordre des choses...

Heureusement que ASI existe et dommage qu'il ne soit plus diffusé à la télé pour décrypter ses effets de com...

Il faudra bien que quelqu'un lui dise un jour que le monde dans lequel il évolue, réplique de celui de Truman Show, n'est pas le monde réel.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.