24
Commentaires

Macron : 1 an à l'Elysée, ça se fête (à la télé)

“Plein d’énergie”, “jeune”, “séduisant”, “très habile”. C’était la fête de Macron cette semaine. LCI a sorti les bougies, France 24 s’est recueilli près de la pyramide du Louvre, France 3 a gommé les opposants, France 5 a tripatouillé les chiffres, Cnews a oublié les images de manifs. Et BFM a fait du BFM (à coup d'éditorialistes et d’images glamour de Brigitte). Oui, un an après l’arrivée de Macron à l’Elysée, toutes les chaînes se sont démenées pour fêter l’événement. Alors nous aussi...

Commentaires préférés des abonnés


Et dire qu'on se permet de donner des leçons de journalisme libre à d'autres...mais quelle honte (mais visiblement ils n'ont pas d'honneur, sans parler de leur "humanité"). Jamais la télévision française, même sous l'ORTF, n'était devenue un tel outi(...)

Proposition de sondage :


1) - Notre Président ( Que Dieu Le Garde ) est-il :

     -  assez génial

     -  Génial

     _ ou, extrêmement génial ?

2) - Notre Première Dame ( Que Dieu Lui  lui réser(...)

“Plein d’énergie”, “jeune”, “séduisant”, “très habile”.

Sont ce forcément des qualités ?


Dans une terminologie choisie par des sondeurs dont le travail est orienté par les opinions de leurs mandants, ces mots ne signifient pas forcément grand-chose au (...)

Derniers commentaires

C'est un petit marquis poudré,  rien d'autre!

C'est un article très interessant, mais dimanche 13 à eu lieu une manifestation à paris contre les réformes en cours et contre Macron en particulier, avec des mots d'ordres tels que "macron, un an, ça suffit", avec des prises de paroles à la fin allant jusqu'as traiter explicitement Macron de criminel car le résultat de ses politiques aboutira à la mort de personnes (dans le cas particulier il était dénoncer le cas de femmes qu'il faudrait dorénavant transporter en ambulance sur 60 KM à cause de la fermeture d'hopitaux et des morts que cela avait déjà induit). Alors les médias que vous critiquez n'en parles pas, mais vous non plus. Pareil pour la répression des étudiants qui as eu lieu ce matin à Nantes. Des étudiants étant venu manifester devant les partiels ont été matraqués, une étudiante est fini à l'hopital, les partiels se sont tenus sour présence policière avec crs dans les batiments contrôlant les identitées. Certains profs se sont mis en grève, beaucoup d'élèves ont refusés de passer les partiels dans ces contition. Les boursiers étaient obliger de les passer sous peine de devoir rembourser ce qu'ils avaient toucher (ce que pour la plus part ils ne peuvent pas faire), imaginez vous être contraint physiquement et économiquement de vous taîre, as passer vos examuns la rage au ventre dans une faculté publique en France! Personne n'en parles encore mais il si vous voulez vous renseigner il doit-être possible de commencer par regarder la page facebook Université de Nantes en Luttes.

Le roi danse et les courtisans s'ébahissent.

Ce weekend un article de Le Monde parlait de la vision marconesque de la population française à propos d'un documentaire que je n'ai pas vu "Macron président, la fin de l'innocence" dont le journal dit qu'il a fait l'objet de critiques "certains lui reprochent une tonalité trop peu distanciée"


Sachant combien le curseur est haut en cette ère de soft dictature et de propagande éhontée, ce documentaire devait dégouliner de "bonne-pensance" pour McRon pour qu'il ait fait l'objet de critiques au point que Le Monde l'indique.

Ces journalistes godillots sont à vomir ,et après ils vont pleurer parce que on ne les aime pas. Comme dans la chanson d'eddy Mitchell "  c'est du lèche botte blues ". Très bon article..

Ma femme, 53 ans, j'ai jamais vu ça et je ne la reconnais pas: la rage et l'expression d'abjection qui l'envahi chaque fois qu'elle tombe sur le Président Macron, dans un reportage, entrevue ou autres... 

Je lui fait zapper avant qu'elle explose.

Jamais, malgré les nouilles que nous avons eu ces derniers temps, je ne l'avais vu dans un tel état face à un dirigeant politique.

Alors, pour qu'une femme, plus toute jeune, avec de la bouteille, du bon sens, une sensibilité et une intuition certaine, alors qu'elle se rapproche d'une certaine "sagesse" de par son vécu, s'envoie en l'air (réaction émotionnelle extrêmement forte) comme ça devant ce type, je me dis qu'elle "sait" quelque chose que je ne vois pas...

Je me dis que si cette femme ressent ça, elle ne doit pas être la seule et que quand ces femmes se mettront en marche (sans humour) on risque moins de rigoler.

Prenez çà comme vous voulez, mais pensez y.

Je ne sais pas ce qui ressortira de la Révolution engagé par Macron, mais nous n'en sortirons pas indemne... 

Lui non plus d'ailleurs, à mon avis.

Comme on dit "trop, c'est trop!"

Tombé par hasard sur un extrait de la chanson classée n°1 à l'Eurovision 2018. Une merde intégrale interprétée par une chanteuse israélienne à la voix insupportable.

Continuez comme ça les Israéliens, et après vous vous étonnerez de la montée de l'antisémitisme.

J'avais lu l'article mais je m'étais épargné "la synthèse de Cnews"

J'ai voulu aller jusqu'au bout

Je l'ai vu

J'ai vomi

Merci Sherlock Com' !!!!

Jon Meacham auteur de "The soul of America" disait à Trevor Noah que le plus dur était de se sentir pris en otage par Trump

Avec McRon et le traitement médiatique (ce n'est plus du traitement mais de la sacralisation iconographique, tout croule sous les ors et les loukoums), on a aussi ce sentiment d'être pris en otage : la soft dictature

1-a

2-a


(Si je gagne, je vous donnerai une fausse adresse.)


Merci pour cette très bonne chronique.

J’espère que l’on va vous proposer des idées moins pénibles que les un an de Macron à l’Élysée…

Proposition de sondage :


1) - Notre Président ( Que Dieu Le Garde ) est-il :

     -  assez génial

     -  Génial

     _ ou, extrêmement génial ?

2) - Notre Première Dame ( Que Dieu Lui  lui réserve une Retraite paisible ) est-elle:

    - élégante

    - très élégante

    - extrêmement élégante ?

3)  - la politique de Notre Président ( Que Dieu le soutienne) est-elle :

      - une réussite 

      - une réussite exemplaire

      - une réussite divine ?

 


Faites une spéciale football pour la 100e, juste avant la coupe du monde pour nous vacciner.

Sans vouloir manquer de respect à Notre Président, je ne me permettrais pas, sur la photo de cette chronique extraite de LCI, Macron ressemble furieusement à Wallace, de Wallace et Gromit.

“Plein d’énergie”, “jeune”, “séduisant”, “très habile”.

Sont ce forcément des qualités ?


Dans une terminologie choisie par des sondeurs dont le travail est orienté par les opinions de leurs mandants, ces mots ne signifient pas forcément grand-chose au niveau des sondés eux-mêmes.

"Plein d'énergie " ne présage absolument pas des résultats. Ce n'est pas parce qu'on se démène qu'on arrive à quelque chose, il vaut mieux être organisé et fonctionnel.

"Jeune" peut signifier inexpérimenté et chien fou. Ou peu souple, n'ayant pas blanchi sous le harnais des négociations politiques.

"Séduisant" peut vouloir dire superficiel et orienté vers la forme et pas le fond.

"Très habile" peut supposer madré ou malhonnête.


De façon générale, tous ces mots qui sont loués par la disruption politique macronienne sont effectivement des qualités dans une entreprise, mais du point de vue politique....

Que dire? Les principaux média appartiennent à des milliardaires, Macron est leur toutou ... 

Macron a dit que les très riches n'avaient pas besoin du gouvernement. On voit bien que si, au moins pour créer les lois nécessaires à les rendre encore plus riche. 

Ces émissions sont un juste retour d'ascenseur. Toutou a bien travaillé hein! Vient chercher le nonos !


 Les journalistes devraient tout de même se méfier. Difficile de servir la soupe puis d'être effarouchés lorsqu'un des leur est pris à partie dans les manifestations .


Et dire qu'on se permet de donner des leçons de journalisme libre à d'autres...mais quelle honte (mais visiblement ils n'ont pas d'honneur, sans parler de leur "humanité"). Jamais la télévision française, même sous l'ORTF, n'était devenue un tel outil de propagande aussi forcenée (sans parler de la violence sociale de ces façons de travestir le "bilan" de ce "réformateur", ou plutôt "roi fort mateur"). Vu d'ailleurs, on doit bien faire rire.
Quand l'émeute ou la révolution se produira (parce que ces fous font malheureusement tout pour la précipiter),, toute cette violence ignorée ressortira sous forme de violence qu'on dit "gratuite". Mon oeil oui! Elle se fabrique dans tous ces dénis de justice accumulés. Ils devraient se méfier ces journalistes. Leur collaboration à ce régime de violence sociale généralisée est désormais archivée et bien connue. Quand la conjoncture se retournera (parce que obligatoirement et logiquement, le point de saturation généralisée va se produire à un moment ou à un autre), je suis curieux d'entendre leurs "justifications". On n'oubliera pas. C'est très bien: on disposera d'un quota de gens sur qui en bonne justice on retournera leurs propres recommandations aujourd'hui appliqués aux autres et spécialement aux petits (ouvriers, infirmières, employés...) . Retraite tardive, bas salaire, conditions de travail inhumaines, droit à la santé inexistant, flexibilité énorme..fini les fausses belles dents blanches brillantes.  les repas en public devant le peuple sur la 5  (comme Louis XIV s'habillait devant la noblesse en son temps) où l'on est outré par  la "violence déplacée" de Ruffin et Mélanchon ces  malotrus.
.Par exemple on pourra tourner la peine ainsi "Mr X, pendant vingt ans vous avez défendu des conditions de vie inhumaine pour les petits, tout cela pour assurer la satisfaction de besoins ultra-secondaires (et pourtant destructeurs pour la planète d'ailleurs:, comme ces voyages à tout va à droite à gauche, et même dans l'espace désormais) pour vos employeurs et vous mêmes. En bonne justice aujourd'hui, vous allez rembourser cette énorme dette d'humanité (il serait temps de créer ce genre d'indice: Ils sont où les chercheurs en sciences humaines imaginatifs et libres?) envers les êtres humains que vous avez maltraité par vos récits pendant toutes ces années. Monsieur X, vous êtes condamnés à devenir aide AVS dans une école payée 600 euros net pendant 20 ans". Tant que ce remboursement n'aura pas lieu, vos droits civiques, y compris et surtout votre droit à la parole, seront nuls et non avenus.
Ah les beaux jours qui s'annoncent. Le financement d'un état social à bas prix payé par tous ces fonctionnaires non nommés comme tel de la violence capitaliste libérée d'aujourd'hui....lol

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.