334
Commentaires

Ma vie avec Audrey et Cécile

Vous croyez peut-être que je vais vous parler de Mélenchon à la Bastille ?

Derniers commentaires

Je viens d'allumer la télé. Y a deux tâches expertes (en terrorisme, en RAID, ou en assassin d'enfant, enfin, un truc dans le genre) qui pérorent, c'est grandiose. Ah merde, je viens de louper un dégagement sur la "philosophie du raid", ça avait l'air puissant. Question de la connasse qui présente: est-ce que le terroriste va peut-être s'endormir ? Et du coup permettre aux philosophes du RAID d'intervenir? Putain.
DS est un visionnaire en chroniquant sur touiteur !!
mais à trop anticiper il a raté Laure Manaudou ...
Chaque matin je me lève pour le 9. 15. avec Daniel. Enfin, je dis Daniel, mais il aurait pu s'appeler le compagnon d'Audrey ou de Cécile... parce qu'il en parlait beaucoup dans ses chroniques...

Excellent, votre chronique. Un peu de légereté , ca fait du bien :-)
Tiens pour ceux qui ne connaissent pas Twitter où qui sont réfractaires à l'informatique en général, j'ai fais un petit tuto pour des copines. Si ça vous chante c'est ici http://www.cogite.info/InfoFM/index.php/les-reseaux-sociaux/3-jaimerais-touiter

Bon Touite :)
Putain c'que c'est imporant en effet !

Et aux chiottes pour elles ça se passe comment ?

Quoi, pas encore de nouvelles ?!

C'est ça touitteur, le truc dont tout le monde - faut croire - est intoxiqué, le machin que "tous" (beaucoup) consultent à tout bout de champ, greffé à la paume ?

Ca fait vibro/masturbateur aussi, cafetière, moulin à légumes ?

Moi mon premier et dernier portable, l'actuel donc, date de 2005, et en ce printemps je suis attentive aux (vrais) oiseaux alentours plutôt qu'aux minis écrans...

Touitteur et tout le toutim ça doit être pour ceux qu'ont rien à foutre mais qui se croient débordés.
pourtant l'intelligence n'est pas une affaire de sexe mais là elles ressemblent à deux cruches!!
bonjour Daniel,
je suis tiraillé. j'apprécie beaucoup votre travail (vidéo et écriture), mais en même temps j'en ai marre du journalisme qui ne prend pas position, qui, au nom de l'objectivité des "faits" (qui sont finalement plus des construits que des données, comme dirait bruno latour), n'affirme pas sa subjectivité politique, et surtout ne la fait pas partager à son "lectorat" (bizarre pour de la vidéo).

et j'ai l'impression (où je me plante totalement, pas grave j'assume!) que c'est votre comportement pendant cette campagne, où le contenu politique de votre décryptage médiatique est bien plus faible qu'en temps normal. et je crois que l'édito du jour en est un bon exemple.

Allez,
bonne continuation,

et merci pour votre boulot, et pour les bonnes tranches de cynisme et d'humour noir qui accompagne mon café (de la pause, ca arrive quand même à 9h15 !) tous les matins.
En parlant de Twitter, j'ai trouvé assez surprenant, mais à bien y réfléchir non en fait, la stratégie de Nathalie Kociusko-Morizet (NKM) consistant à retourner les twitts de Jean-Michel Apathie (JMA) contre ses propres questions, le vendredi 16 mars dernier sur RTL dans « L'invité de RTL », à propos de la prestation de François Hollande la veille sur France 2.

Une belle complicité entre ces deux là, grâce à ce bel outil moderne de communication. Est-ce du journalisme ?

http://www.rtl.fr/emission/l-invite-de-rtl/ecouter/nathalie-kosciusko-morizet-porte-parole-de-campagne-de-nicolas-sarkozy-j-ai-trouve-hollande-tres-ennuyeux-7745529042

- JMA : Moi, je vais vous dire. Tiens, il y avait des choses précises dans son intervention. Je doute que vous les ayez loupées. Par exemple, il veut comme le souhaite d'ailleurs Nicolas Sarkozy taxer les Exilés fiscaux mais il a été plus précis que Nicolas Sarkozy. Il a dit, moi je ne veux pas renégocier plus d'une centaine d'accords bilatéraux, je vais me concentrer sur la Suisse, la Belgique et le Luxembourg. Bonne idée ?

- NKM : Mais Jean-Michel Aphatie, il suit... Il essaie de revenir sur un certain nombre de propositions qu'a faites Nicolas Sarkozy parce qu'il sent bien qu'il est en perte de vitesse. Donc, sur les Exilés fiscaux, sur l'Immigration, sur différents sujets. Il s'est mis, hier, en position de suiviste mais ça n'en fait pas une émission passionnante. Et vous-même sur votre compte Twitter que j'ai suivi avec intérêt...

- JMA : ... Ah, mince alors !

- NKM : ... Sur le coup de 23h30, vous disiez : "Baf, baf, baf"...

- JMA : Oui, mais c'est des sites pour rire, ça.

- NKM : ... Après un twitt précédent où vous disiez que vous étiez en train de vous endormir devant votre télé.

- JMA : Non, ah pas du tout. Alors le twitt précédent...

- NKM : Ah, il faudrait les reprendre...

- JMA : Ah, non, non, non, non, non...

- NKM : En tout cas... Non mais, vous ne marquez pas un enthousiasme fou et vous n'étiez pas le seul.

- JMA : Ecoutez, moi je n'ai pas beaucoup à voir dans cette affaire

(...)

- NKM : Jean-Michel Aphatie, vous l'avez twitté aussi cet accord, hier.

- JMA : Un commentaire sur Dominique de Villepin...

- NKM : ... Je vous vois sourire. C'est dommage : nos auditeurs ne vous voient pas sourire. Alors je leur dis ! vous ne souriez pas tous les jours...
C'est bête cette histoire de tueur fou, du coup la prise de la Bastille passe à l'as. Je pense qu'il ne faut pas négliger la piste d'un militant PS aux abois.
Je n'arrive pas à comprendre comment un épi-phénomène de la vie quotidienne peut devenir dans la tête des utilisateurs,trices un sujet sur Twitter. "Ah ben tiens, j'ai raté mon bus je vais le poster". J'ai envie de crier: "On s'en tape de ta live !" Soit. Je dois être trop aigri pour comprendre. Au final je me dis que le plus risible ce sont ces followers qui se délectent de banalités. L'un ne serait exister sans l'autre.
Difficile en effet de parler de Mélenchon et de la Bastille.
Il devait avoir le vertige si haut dans les sondages et il voulait
redescendre, c'est pour cela qu'il a parlé d'insurrection, car même civique,
insurrection ça va faire peur à pas mal d'électeurs potentiels.
En ce qui concerne Audrey et Cécile, à elles deux elles produisent
moins de tweets que Mélenchon.
Comment des habitués d'un site de décryptage des médias peuvent prendre ce texte au premier degré? J'ai trouvé ça plutôt intéressant, une chronique creuse pour souligner la vacuité des touites évoqués...
Quel retors ce Daniel. Nous dire qu'il ne parlera pas de Mélenchon en sachant que nous n'allons parler que de ça!
C'était tellement prévisible que le sujet super anecdotique qu'il nous livre n'est là QUE pour faire parler de mélenchon sans en parler lui-même en en parlant quand même. Trop moutons les @sinautes. De là à s'en priver...

Penser le changement ou changer le pansement? Daniel Mermet.
164 messages pour l'heure, sur quoiiii ?? Je n'ai pas lu le forum, juste aperçu des hors-sujets, forcément, vu l'intérêt des touits ....

Vous avez raison Daniel, il ne faut pas parler de Mélenchon, pour ne rendre malades [s]nos[/s] vos abonnés à droite et à l'extrême (pléonasme). En fait Sarkozy va gagner, à cause de Mélenchon qui fait descendre (parait-il Hollande). Comme Sarkozy et Hollande sont les deux seuls candidats possibles du second tour. Continuons à brasser du vent, puisque le premier tour est déjà vu. ATTENTION AUX MAUVAISES SURPRISES.
Bonnes surprises !
"Attention aux mauvaises surprises" : donc Georges Marchon (votre candidat) pourrait être au deuxième tour ? Foutaise ! Au lieu de vous empailler sur les scores de Nicolas Le Pen (comme l'a dénommé le "Wall Street Journal") ou du néo-Marchais-qui-s'y-croit, interrogez-vous plutôt (au moins pour l'instant) sur les "exécutions" en quelques jours et au .11.43 de quatre parachutistes (un Antillais et trois Arabes), d'un rabbin et de trois enfants juifs ; et sur la concomitance (on peut s'interroger, non ?) de ces exécutions la veille du démarrage officiel de la campagne présidentielle. Sans négliger pour autant Ségolène Royal qui expliquait hier soir pourquoi Sarkozy tenait tant à sa réélection.
Kazoulet, ce sont les haricots ?
De nouvelles flatulences cérébrales, JMW (joyeuses métastases wagnériennes) ?
@ JMW : Au hasard, cette citation de vous sur ce forum : "On peut penser que l'élection de Mélenchon à la Présidence sera confirmée aux législatives. Le Sénat est déjà à gauche, alors, tout roule !"

Ce ne sont donc pas de simples flatulences cérébrales : vos propos frisent tout bonnement la démence du fanatique ordinaire. Le prochain show de Georges Marchon (à Toulouse !) semble malheureusement d'ores et déjà compromis. Qu'il laisse tomber Louise Michel et se satisfasse de la Buffet !
Très bon diagnostic ! mais il a déjà été fait et porté à mon casier en 2005 -:)
eh bien, c'est mâme Schneidermann qui doit être contente que vous vous endormassionnez et que vous vous réveillassionnez avec toutes ces twitteuses.....
hum mais cela ne nous regarde pas !..

et pour le reste vous n'êtes finalement pas très différent des médias d'Etat qui, pour le coup, ne se préoccupassionnent que très peu de la révolte en marche !!
et tant mieux, plus les médias et les politicards se préoccupent de leurs états d'âme respectifs via twitter et plus ça laisse de la place au peuple pour faire sa Révolution...
@KarineJ et @NM38, moi je n'ai pas tout à fait le même chiffre, j'ai pourtant bien compté sur mes 10 doigts tout le long du trajet et sur la place ensuite, m'en manque un peu, 119 998, surement vous deux qui avez dû passer sous l'horizon de mon 1.93m ! :D ;)
@karineJ
Karine, je suis venue de Grenoble (noble cité où l'on ne galège pas !) et du haut de mes 1 m 65 (bon, OK 1,635), j'ai compté pareil : 120 000 personnes (120 001 avec moi bien sûr)...
Mélenchon de l'esbrouffe ?
entre ça et le non programme de shaqeki 1er ( et dernier)...
la stigmatisation des étrangers, encore et toujours, du bricolage à l'emporte pièce , déduction pour les vieux, les jeunes, les autres, etc....
impôts pour ceci, cela, est on verra plus tard..
plus d'Europe, plus de France, moins d'Europe, moins de France...
En fait, Daniel peut choisir n'importe quel sujet pour sa chronique de 9h15, on s'en tape, on finit toujours par s'empailler sur Mélenchon. Si c'est pas un signe, ça...

Ouais, mais un signe de quoi?
Comme beaucoup, je ne suis pas twiteuse mais ce matin j'ai presque failli me casser un ongle ! Si, ça, c'est pas d'utilité publique, je comprends plus rien à l'info...
Le chiffre de 120 000 n'est pas exagéré à mon avis, j'y étais... Je suis montée de Marseille pour y assister. Ce que je peux en dire du haut de mes 1m57 c'est que la place était pleine à craquer, je ne pouvais même pas applaudir tellement nous étions serrés, et il en arrivait encore. Je ne sais pas combien cela représente, c'est vrai, mais c'était énorme.
Les médias font les autruches, et bien tant pis pour eux... Les urnes parleront.
Ils ont même réussi à trouver les 3 qui voteront Hollande, alors là c'est fort :D
J'ai vu la désinformation des médias de mes yeux vu...
Le bonheur des uns a dû faire très mal aux autres -:)
Suis p'têt ringard, mais j'ai tendance à voir twitter comme une bulle spéculative médiatique. J'ai l'impression que Daniel en a acheté un gros paquet d'actions, et commence à se dire qu'il va finir à poil...
Tiens, en ne parlant pas de Mélenchon, j'ai cru voir Mouflette dans un sujet de BFMTV je crois, sur la préparation de la manif... On peut me confirmer que mes yeux ne m'ont pas joué des tours ? :)
DS, si le ton de vos chroniques, les matinales surtout, ne nous avait pas préparés à ne pas vous prendre au premier degré, ni même au deuxième,, nous pourrions croire que les nouveaux moyens de communication vous ont gâté la cervelle surtout quand la soupe servie est "people" !!

Mais cette "soupe" a un drôle de "goût" : il y manque le recul nécessaire pour nous faire sentir ce qui est en jeu ici et maintenant pour vous dans cette actualité décalée "bisounours" versus "le loup et l'agneau ou les animaux malades de la peste"...

Souhaite vivement une chronique dont l'éclairage soit lumineux quel que soit son degré sur l'échelle humoristique !!!
Peuh ! c'est vraiment n'avoir rien à dire, ou craindre de dire ce qui pourrait-être à contre courant ? ... car enfin, ( mon âge m'empêchant de "prendre la Bastille" ), j'ai passé l'après midi devant Itélé et BFM , qui ont retransmis , avec ô combien de chaleur et sympathie ! l'intégralité de la "grande marche" , l'intégralité du discours de JL.Mélenchon, et j'ai vibré avec cette foule ardente et combative, lucide, confiante!
Quel contraste entre ce meeting "PEUPLE" de la Bastille, et la réunion "people" du Cirque d'Hiver. Cette fois, les mots ont bien un sens...
Vous comprendrez que Pulvar et Duflot ne sont pas ma préoccupation...
Depuis la première fois où j'avais entendu parler de touiteur, je me demandais à quoi çà pouvait bien servir.
Maintenant je sais.
Merci Daniel.
Du calme, tous, il y aura peut-être un article consacré à la couverture médiatique de l'événement de la Bastille.
Pas de nouvelles des cervicales de Pulvar, non et je m'en porte mieux, mais de la fusillade de Toulouse : plus exactement du plus important : Sa Majesté Omnipré(si)dent 1er est aller sucer les cadavres d'enfants juifs* (sa spécialité) pour se faire réélire.

Et inutile de dire au Chanoine du Latran qu'il est de ceux qui ont réactivé les guerres religieuses en France.

* Mais pour l'adulte musulman tué dans une mosquée : rien. Cynique le Cynique sait choisir ses victimes.
Pas d'accord.

Mélenchon et la prise de la Bastille, il y en a partout.

Et sur celui-ci, que nous écrirait Daniel qu'on ne sache déjà ?

Contrairement au cercle d'initiés que sont les contributeurs de ce site et qui pratiquent de plus en plus l'entre-soi et le terrorisme intellectuel, je suis maintenant une petzouille qui a quitté la capitale et s'est beaucoup déconnecté dans tous les sens du terme.

Et avec mes nouveaux copains petzouilles du fin fond de la campagne midi-pyrénéenne, on ne suit rien ni personne, si ce n'est le niveau des nappes phréatiques (catastrophique) et le vol des premiers bourdons (guilleret).

Alors, je suis bien contente que Daniel nous parle de ce qui semble être un détail mais qui m'a sidéré sur l'étendue de la vacuité de ces leaders d'opinion.

Une piquouze de rappel de temps en temps, c'est pas mal.

Donc pas d'accord car, comme disent nos amis suisses, "le Diable se cache dans les détails".
Comment ? Audrey s'est fait greffer des oreilles sur les cervicales à la Bastille, où vous avez provoqué Montebourg en duel pour un problème de lit mal bordé dans une couchette de train où vous êtes réveillé par Cécile en train de danser le twist sur un air de Mélenchon ?

Reprenez-vous, monsieur Schneidermann, moi aussi la nuit je me lève quand j'ai une idée géniale afin de la coucher par écrit avant qu'elle ne s'envole à tout jamais, mais je ne poste pas mon commentaire si je n'arrive pas à relire ce que j'ai écrit.

Même pas un clin d’œil pour François Hollande qui était au cirque hier ?
Bon sang, quand même 1500 personnes assises dans les gradins, m'enfin.
Z'auriez vu les flèches en mathématiques qui faisaient la queue là-bas. À mesure qu'on les interviewait, tantôt l'un: "bah, ça f'ra 10% de plus à Hollande au second tour", tantôt l'autre "c'est bien tout ce monde pour Mélenchon, ça va compter au second tour".

Ils prennent vraiment les électeurs du FDG pour des brebis égarées, les militants socialistes.
Donnerait presque envie de voter Bayrou au second tour si Hollande est face à lui, juste pour voir leurs têtes.
Devraient ressortir leurs calculettes dès maintenant.
Hamon ce matin qui trouve son programme super à gauche...marrant qu'il n'ait pas répondu à Clarke sur le SMIC, ni souligné les convergences avec les projets communs avec l'UMP sur l'Europe ou sur la politique d'austérité à mener en France.
Histoire de bien souligner cet "ancrage" prononcé à gauche.
Ou sur le fait qu'il trouvent les centres de rétention légitimes en démocratie.

"Indignez-vous", disait Stéphane Hessel.

Pas trop fort, quand même, faut pas pousser.



EDIT - dédicace à Moscovici qui voudrait s'allier avec le Centre, et en même temps, fait la pub du site "Tout-sauf-Hollande" suite à un lapsus.
Il a bien mérité sa prise de bec au Canard Enchaîné :-)
Le diable est dans les détails, et je suis exorciste.
Comme j'ai pas de compte touiteur, moi c'est sur le forum d'@si que je livre mes états d'âme et fait part de mes petits ennuis.
Ce matin, je suis comme Audrey. Mal derrière les yeux (et pas les oreilles, il faut lire plus attentivement).
Ça doit venir de mes sinus, encore irrités par mon rhume de la semaine dernière.
Je viens de prendre un Aspégic 1000. Je vous tiens au courant de l'évolution.
C'était pourtant simple, vous aviez deux choix :

- parler de Mélenchon et des 120 000 personnes à la Bastille. Vous auriez même pu faire un arrêt sur les images de cet événement et remarquer le dénis de foule dans les journaux (Rue89, Libération, Le Monde, Le Parisien, etc.)
voir ces 10 commentaires : http://www.rue89.com/comment/2969301#comment-2969301

- parler de la guerre d'Algérie, notamment son retour dans le discours médiatique dominant.

Mais non vous avez préféré parlé des mal de dos etc. que tweetent Pulvar et Duflot.

Pitoyable
Question de génération... pas tellement spontanée vu que ya déjà cinquante ans ce 19 mars que l'armée française de conscription a enfin raccroché les armes au râtelier après 25 ans de guerres ininterrompues. Non, c'est pas la petite Pulvar ou la Cécile qui m'ont hanté ce matin mais Madame Ségolène. Comme disait Napoléon (pas le minus d'aujourd'hui) de la reine Louise de Prusse : c'est bien le "seul homme" du pays. Elle a enfin dit hier ce qu'il convient de penser de l'agitation du nain jaune : il pète de trouille... ça se voit à son comportement haletant (comme moi à la perspective de prendre un vieux DC4 ou un Tupolev d'occase pour traverser le Sahara de maintenant). Elle a raison Madame Ségolène et la retrouver au réveil m'aurait fait plaisir rien que pour la féliciter. Malheureusement, personne n'en a parlé... même pas vous, Daniel.
Tout ça est très profond.
Au sens de "creux", évidemment.
[quote=Daniel Schneidermann]Vous croyez peut-être que je vais vous parler de Mélenchon à la Bastille ? Mais non.

Je comprends que vous préfériez ne pas vous y risquer. Mais sans vous imiter pour autant. Voici ce que je viens, ailleurs, de proposer:

LA RHÉTO(LY)RIQUE DE MÉLENCHON. Quand la situation ne permet de réaliser, pour cause d'excès, aucune des mesures spécifiques de son projet, que reste-t-il encore à tenter ? Tout simplement à continuer par le discours à en satisfaire le désir dans l'imaginaire. Ainsi Mélenchon, après avoir égocentriquement démarqué le Macbeth de Shakespeare ("Je suis le bruit et la fureur"), se présente-t-il aujourd'hui sous un lyrique déguisement: à la fois, et confusément, révolutionnariste et gaullien.
A défaut de Mélenchon, on aurait pu parler de la soupe que le Grand Journal (mouais, 2 mots totalement usurpés à mon avis, il n'est ni l'un ni l'autre) a servi à notre cher président-candidat-nabot en chef. Merci le plan comm'.

La vie des politiques sur Twitter, personnellement je m'en tamponne le coquillard.
Moi, je vis au rythme effréné de votre compte facebook !
Pourtant,qui n'a pas croisé le regard condescendant de fans du truc à qui vous avouez que non non,vous n'y êtes pas ,que vous trouvez ça dérisoire.Le rôle de Twitter dans les révolutions arabes,oui.Le rôle de Twitter dans la chronique des jours ordinaires,non.
Daniel, faut vraiment arrêter Twitter.
(oui je sais je suis pisse vinaigre).
J'en voulais moi, du Mélenchon !
Vous croyez peut-être que je vais vous parler de Mélenchon à la Bastille ? Mais non. Je n'ai pas du tout le coeur à vous parler de Mélenchon.

Ben c'est dommage.
Parce que les humeurs de ces dames, voyez, on s'en fout un peu.
Bref, c'est quand on a rien à dire qu'on touite le plus.
Bonjour l'info.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.