14
Commentaires

Lumières et ombres, une brève histoire de L'Humanité

Commentaires préférés des abonnés

L'Humanité comme le Morning Star sont les seuls journaux "de renom" à mettre en doute la version officielle Américaine en ce qui concerne le Venezuela

Voilà une raison suffisante pour sauver L'Humanité


Ils n'en finissent pas de tuer Jaurès

(...)

Vous avez raison :

on se demande bien pourquoi un ouvrier milliardaire n'a pas racheté et renfloué ce magazine à l'instar de Vincent Bolloré ou Bernard Arnault


Les gens du peuple n'ont qu'à avoir leurs milliardaires comme les bourgeois!!!!


Ou bien (...)

Approuvé 2 fois

a mon sens c'est plutôt l'inverse... il faut sauver l'huma malgré des postures idéologiques qui ont le voit dans la presentation faite par Mathilde sont extrêmement embarrassantes a posteriori et montrent les limites du journalisme politique militant(...)

Derniers commentaires

"Mais qui va nous sauver de l' humanité!?", peuvent se demander les moins optimistes d' entre nous!

Carpe diem...

A ma connaissance l'Humanité n'est plus l'Organe central du Parti Communiste Français, bien qui lui demeure fortement lié, et a renoué depuis longtemps avec une large expression pluraliste dans ses colonnes.

Parler de la ligne de l'Huma à partir du moment où celle-ci devient l'organe officiel d'un parti léniniste, cela n'a guère de sens. Quelque soit le talent et l'intelligence d'un Gabriel Péri, la ligne de l'Huma, c'est la ligne du Parti, et en matière de politique étrangère, la ligne du Parti, c'est la ligne de l'Internationale communiste et la ligne de l'IC, c'est la ligne de Staline quand Staline est au pouvoir.


On ne va pas éternellement chercher des poux dans la tête de Duclos pour ces quelques numéros de l'Huma parisienne de Juin 40, qui restent tout à fait dans la lignée de l'Huma pacifiste de la Drôle de guerre. C'était une erreur politique, l'IC le fera savoir dans le courant du mois d'août et Duclos dut sacrifier Tréand.


De la même façon, les misères faites à Slolyenitsine sont bien dérisoires par rapport à la famine qui sévit en Ukraine au début des années 1930, conséquence d'une terrible répression contre les "Koulaks", l'Huma n'en avait soufflé mot, mais la presse bourgeoise n'en n'avait pas fait un fromage, non plus, ce qui éclaire d'une certaine façon la relation que la Presse fit de la montée du nazisme (sujet qui est cher à notre DS). Charbonnier était maitre chez lui, que ce soit à Berlin ou dans les plaines d'Ukraine.


Parcourir ainsi toute l'histoire de l'Huma en cliquant des like ou des dislike selon les critères d'une bien-pensante du XXIe siècle, voilà un exercice qui me laisse songeur.

Le Parlement a déjà "sauvé" l'Humanité en 2013 en effaçant une dette de 4 millions. Ça ressemble à un puits sans fond, non?
https://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/le-gouvernement-tire-un-trait-sur-les-dettes-du-quotidien-l-humanite_1367325.html

Vous avez raison :

on se demande bien pourquoi un ouvrier milliardaire n'a pas racheté et renfloué ce magazine à l'instar de Vincent Bolloré ou Bernard Arnault


Les gens du peuple n'ont qu'à avoir leurs milliardaires comme les bourgeois!!!!


Ou bien j'ai mal compris comment fonctionne le monde

L'Humanité comme le Morning Star sont les seuls journaux "de renom" à mettre en doute la version officielle Américaine en ce qui concerne le Venezuela

Voilà une raison suffisante pour sauver L'Humanité


Ils n'en finissent pas de tuer Jaurès

Bastamag fait mieux que l'Humanité également.

Ca ne m'étonne pas. Le journal est assez vide. Dans le rayon défense des opprimés, Mediapart fait beaucoup mieux.

Mathilde, votre chronique saute à pieds joints de la guerre d'Algérie à la chute du mur de Berlin. Entre les deux, mai 68, ce n'est pas rien... que disait alors l'Humanité? Toute une frange de la jeunesse qui aurait pu alors rejoindre le PC s'en est résolument et définitivement détournée, non? 

L'Humanité est à l'image de l'Humanité il faut le, la sauver!

Merci Mathilde.

Des pointilleux vont trouver. mais je reste dans un de mes aphorismes: "Sans passion il n'y a pas de raison!"

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.