18
Commentaires

Lula : The Intercept dénonce des manipulations judiciaires

Un scandale dans le scandale ? Le site The Intercept dénonce ce dimanche 9 juin, conversations privées à l'appui, une collusion entre juges et procureurs en charge de l'affaire "Lava Jato" au Brésil dans le procès qui a conduit à l'emprisonnement de Lula en avril 2018.

Commentaires préférés des abonnés

Agissements typiques des nouveaux facho-capitalistes du monde entier, y compris en France macroniste, via une "justice" aux ordres et des médias corrompus (sur le sujet relisons les articles du Monde, de Libération, de Médiapart, etc.). Ils sont part(...)

Comme on dit en espagnol "on découvre l'Amérique" ! Cette enquête ne fait que confirmer ce qu'on imaginait sans mal : la prétendue "corruption" de Lula (et de Roussef) était un montage destiné à lui barrer la route du retour au pouvoir. Tous les moye(...)

Kwâââââ ?


Vous voulez dire que le Merluchon aurait eu raison de s’indigner du traitement judiciaire de l’affaire Lula ? Impossible !

Derniers commentaires

Comment était-il possible de douter une seconde que ces juges n'avaient qu'un objectif : ouvrir la voie royale à ce facho de Bolsonaro


Ce qu'il y a de plus effrayant, c'est le culot avec lequel se font ces choses

Balkany aussi dénonce une manipulation judiciaire; mais du coup c'est moins crédible....


;-))

c'est une non surprise mais au moins maintenant il y a des preuves...

encore un pays où les dirigeants n'hésiteront pas à dire que "c'est un état de droit"...c'est beau la "démocratie"...

tout les dictateurs du monde doivent vraiment prendre nos pseudos "démocraties" pour de mauvaises blagues et leurs habitants pour des crétins de première...comment le leur reprocher...?

On aurait aimé avoir cet article quand Lula était encore en train de se battre contre les accusations de corruption pour garder le droit de se présenter (je dis pas ça pour Juliette Gramaglia, mais pour Asi). Les documents existaient, je les ai rencontrés à l'époque. Et les gens informés disaient que si Lula se présentait, sa victoire était quasi certaine.


Et même avant, quand la présidente a été accusée de corruption pour être remplacée par des zozos qui, eux, étaient vraiment trèèèèèès corrompus


Mais peut être ai-je oublié? 


On nous a surtout parlé, avec des trémomlos dans la voix, de "comme il était méchant Bolso", avec ses saillies surtout destinées à lui faire de la pub, bonne ou mauvaise qu'importe, remettons une pièce dans la machine.

Comme on dit en espagnol "on découvre l'Amérique" ! Cette enquête ne fait que confirmer ce qu'on imaginait sans mal : la prétendue "corruption" de Lula (et de Roussef) était un montage destiné à lui barrer la route du retour au pouvoir. Tous les moyens sont bons. Il n'est ni le premier ni le dernier à faire les frais de la solidarité de classe qui unit les milieux judiciaires et les milieux économiques. En Argentine en ce moment, la droite fait tout son possible pour accélérer le procès de Cristina Fernandez, candidate (en tant que vice-présidente) à la prochaine présidentielle, et donnée gagnante. La solution judiciaire est le nouveau Graal des dominants : embastiller les opposants, surtout s'ils commencent à monter dans l'opinion, rien de tel pour s'en débarrasser. D'une pierre deux coups : on les empêche de se présenter, et on les discrédite. (Les médias sont rarement regardants, le cas Lula en est une belle preuve. Pareil, quelques années en arrière, pour le cas Zelaya au Honduras. Lorsque Temer à pris le pouvoir après avoir renversé Dilma Roussef, je ne me souviens pas qu'on ait beaucoup pointé qu'il était, lui, réellement corrompu jusqu'à la moelle). On devrait pouvoir se débarrasser de Morales de la même manière, sans trop de mal. Je partage entièrement le point de vue de Daisy ci-dessous. La démocratie, ce n'est valable que si le peuple vote "dans le bon sens". Bolsonaro, qui a pris le pouvoir en disant qu'il allait "éradiquer la gauche", va montrer la voie. Avec la complicité silencieuse des médias du monde entier.

Kwâââââ ?


Vous voulez dire que le Merluchon aurait eu raison de s’indigner du traitement judiciaire de l’affaire Lula ? Impossible !

D'habitude on suivait le continent américain avec 10 ans de retard. Là je trouve que ça va plus vite (affaire Benalla, comptes de campagne de Macron, perquisitions chez les opposants politiques et les journalistes, répression policère jamais vue etc...)

Mais qu'elle surprise ?

On parle d'une famille politique qui a engendrée le nazisme et tant d'autres horreurs quand même les voir arriver à de telles bassesses devrait être intégré par tous.

Bientôt on va découvrir que les accusations de viol à l'encontre de Julian Assange sont un coup monté de la cia.

C'est tout à fait in croyable !!! On nous aurait menti ?

Non je préfère croire que tout ceci est encore une rumeur répandue par les adeptes de la théorie du complot.

Agissements typiques des nouveaux facho-capitalistes du monde entier, y compris en France macroniste, via une "justice" aux ordres et des médias corrompus (sur le sujet relisons les articles du Monde, de Libération, de Médiapart, etc.). Ils sont partout et en nombre dans ce monde de l'ordo-libéralisme pour salir et empêcher d'accéder au pouvoir les candidats du progrès social tels Bernie Sanders, Jeremy Corbyn, Jean-Luc Mélenchon et bien d'autres.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.