19
Commentaires

L'Obs et Google : encore un petit pas l'un vers l'autre

Décidément, la météo est au beau fixe entre L'Obs et Google. Régie Obs, la régie publicitaire du Nouvel Obs, a choisi de se rapprocher de Google Double click, le serveur Ad Exchange de Google. Adexchange ? C'est un système de vente aux enchères en temps réel des espaces invendus des sites de presse. Un moyen de dynamiser la pub en ligne. Mais pourquoi se donner un peu plus encore à Google, et pourquoi quitter Audience Square, la plateforme créée par de nombreux médias français ? Cela aurait-il un rapport avec l'accord négocié par Nathalie Collin, co-gérante du Nouvel Obs - au nom de la presse d'information générale - avec Google signé en grande pompe à l'Elysée, fin janvier ? @si a tenté d'y voir plus clair.

Derniers commentaires

Mon post n'est pas en lien direct avec le sujet de l'article mais avec certains anglicismes utilisés sur @si.
Par exemple, dans le vite dit de Laure Daussy intitulé "Trappes : TF1.fr illustre avec une photo de 2005" on note la phrase: "Comme cette photo de jeunes blacks renversant une Twingo ..." .
Pourquoi utiliser le mots "blacks"? Si on veut souligner le fait que ces personnes sont noires alors pourquoi utiliser le mot anglais?

Un autre exemple avec la phrase "Autant de deals commerciaux réellement générateurs de cash." tirée de cet article.

Ces anglicismes, il me semble, appauvrissent le texte. C'est dommage.
Heu...
Je vais me la jouer Lacan, en toute modestie. Enfin comme ma culture lacaniesque est très indigente, je vais me la jouer Lacan retranché.
Le Nouvel Obs est l'héritier, hélas, de France Observateur, puis de l'Observateur je crois, puis du Nouvel Observateur, puisqu'en ce monde de trépignation, tout doit être nouveau ou disparaître.
Donc, je me précipite sur un dictionnaire, et je cherche les mots qui commencent par "obs". La liste est assez courte. Je l'ai malgré tout raccourcie, en toute mauvaise foi assumée.

Ça commence par Obscène, puis viennent Obscur et les dérivés, suivi de Obsédé, Obséquieux, Obsidional, Obsolescent, Obstacle, Obstiné, Obstruction.

Rien que de très positif, comme ils disent chez Carrefour.
Dans mon dictionnaire, il n’y a pas de mot,enfin pas encore, qui commence par goo. Tant mieux.
Le mieux consiste encore, à mon sens, car il est amplement temps désormais au vu de sa dangereuse hégémonie comme de ses pratiques, à apprendre à se passer de GOOGLE. D'autant qu'il existe un beau projet de moteur de recherche libre et décentralisé qui nous mettrait tous à l'abri à la fois de la censure et du profilage. Après avoir pris conscience de son intérêt, il suffit juste d'y participer :YaCy !
mais où est donc Consensus 39, pour nous dire que la pub, injustement dénigrée par des faux intellectuels pleins de morgue, est un formidable instrument pour élever le niveau culturel des gens simples, ceux dont s'occupe le nouvel obs, organe essentiel de la vraie gauche, celle qui sait résister à l'attrait morbide de la Corée du Nord ?
"Pour le meilleur et pour le pire."

Faire pire que l'Obs., c'est possible ?
Faites passer l'oseille !
Adblock-Plus et autres No-script ont de beaux jours devant eux...
...à consommer sans modération.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.