124
Commentaires

L'ingénieur, le policier, et la sorcière

Commentaires préférés des abonnés

Je ne suis pas sûr qu'Olivier « les masques ne servent à rien [et autres billevesées] » Véran incarne tellement plus la Raison que le gourou marseillais. Même si certes, lui porte une cravate.

De manière générale, c'est un peu le problème avec les déb(...)

Passant dans la pièce dans laquelle mon épouse s'obstine à regarder les "informations" j'ai entendu le jean-baptiste marteau dire (vérification faite grâce au replay de france2 - 11'43) : " ...ce qui devient une tradition estivale...." en parlant des(...)

Je vais être hors sujet je sais... affligée par l'indigence des "nouveautés" de la Matinale d'Inter. Une petite nouvelle : Polony ! ET UNE VIRGULE SONORE DIFFERENTE... (avec itw du compositeur, 'tention, c'est chiadé)... SUPPRESSION DE LA RUBRIQUE EN(...)

Derniers commentaires

"Ce que les émissions perdraient en anxiogène, elles le gagneraient en moelleux du tapis rouge déroulé devant les cerveaux disponibles."


Ben non, l'anxiété créé par le spectacle de la violence rend le cerveau plus perméable à la publicité et booste la consommation de produits de réconfort.

Oui Daniel on sait que tu ne supportes pas Charlie qui lui même ne te supporte pas.... D'autres choses plus importantes ????

Une petite occasion d'épingler Charlie Hebdo et d'évoquer une interview expéditive . Pourtant , si on lit le le texte ,on lit :" Peu de temps nous avait été accordé pour l'interview " .

RTL, la radio qui fait du Bolloré, comme beaucoup d'autres, sans même appartenir à Bolloré ?

L'article de Charlie Hebdo est écrit par une ancienne d'arrêt sur images : ça vaudrait peut-être le coup de lui passer un coup de fil

Non pas entre les deux personnes en question, mais entre les deux mondes qu'ils incarnent, et dont l'opposition est en train de se cristalliser autour de la mise en avant de la science et de la "raison", contre les "pulsions", et les rêves d'ailleurs et d'autrement.


on est pourtant bien dans une fausse dichotomie; Véran n'incarne la raison qu'en apparence; il est le bras droit (ou gauche peu importe) d'une politique sanitaire qui se donne des airs d'être basés sur la raison mais qui est en grande partie construite contre l'état de la recherche et le consensus scientifique; contre les avertissements répétés d'une grande partie du corps médical et scientifique; basés sur des croyances anti-scientifiques; croyance en la primauté de l'économie sur la vie; croyance dans une politique appuyée sur le controle social et la repression plutot que la pédagogie et la confiance; croyance dans des vieux dogmes hygienistes remis en cause depuis un an et demi ("les virus respiratoires se transmettent par les mains epicétout"). Je ne sais pas si il est tout ça malgré lui; puisqu'il apparait évidemment très "raisonnable" quand on le compare à ses collègues Macron; Blanquer; Lemaire ou Vidal; mais il est certainement complice de tout ça.  Il y a quelques mois encore Raoult recevait Macron. Il y a quelques mois Macron décidait de ne rien faire contre une vague épidémique hors de contrôle contre l'avis d'à peu près tout le monde.  

Et avec la vaccination on est rentré dans l’ère de la "solution miracle"; on voit les effets du "vaccinez vous et tout rentrera dans l'ordre" d'une population qui a déja completement perdu pied avec la réalité et qui bouffe des pates de vermifuges pour cheval au petit déjeuner; et qui même arrivée à l'hopital suffocante va jusqu'à refuser les soins et l'expertise du corps médical dans son ensemble. Face à un discours sans nuance; aveugle; adressé à des enfants; on a un miroir un autre discours sans nuance; délirant; et qui prend au pied de la lettre ce sophisme de la solution parfaite. Malheureusement la réalité; même si elle n'est pas si sombre; est difficile à avaler; non tout ne rentrera pas dans l'ordre; en tout cas pas avant une durée impossible à déterminer; le vaccin fait bien son boulot; et il est crucial; mais il ne nous sortira pas à lui tout seul du virus; il faudra continuer à adapter son mode de vie à l'épidémie; il faudra continuer à faire attention aux autres; il faudra prendre des mesures pérennes pour aleger au maximum le poids de ce virus sur la société et arreter d'anticiper l'avenir à une semaine. Malheureusement le déni; la colère aveugle; et la pure pensée magique semblent avoir remplacé toute pensée critique, et ça sur tous les sujets.

Nous avons fait appel à des personnalités fortes, des professionnels capables de mettre en abyme l’actualité comme Yves Calvi, Eric Brunet, Pascal Praud, François Lenglet, Julien Sellier ou Cyprien Cini 


Que des hommes...


En revanche, entre Véran et Raoult, c'est de l'irréconciliable qui se creuse chaque jour, sous nos yeux. Non pas entre les deux personnes en question, mais entre les deux mondes qu'ils incarnent


J'ai beaucoup de mal avec (l'idée de mondes représentés par) Véran et Raoult...

Ja ja endlich wieder zusammen


Nous rentrons d'Allemagne avec notre moisson de livres d'occasion

de quoi se chauffer vu la frigitude qui sévit à Strasbourg tandis qu'en Suède les communes victimes de la canicule peuvent demander des aides gouvernementales


Et là devant nos yeux passent un camion avec dessus dans l'arrière benne deux mecs portant des drapeaux, l'un Français avec la croix de Lorraine, l'autre Allemand

et de temps en temps le mec au drapeau Français faisant le signe hitlérien

et parmi les piétons des gens qui répondent à ce signe

une foule de piétons sur le trottoir en direction du tramway : une foule bigarrée de couples chevelus avec leurs enfants et de petits gars bien mis en complets sans veston sniffant bien la milice


Tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau

tout le monde il est uni le temps d'une manif contre la privation de liberté


et moi ruiné jusqu'au plus profond de mon être par cette communion des contraires

comme si les aimants n'avaient plus de pôles,

comme si le bois attirait l'acier et si l'acier attirait la pierre

un peu les images des Témoins de Jehovah où le lion se repose à côté de l'agneau dans une confraternelle animalité


Un jour Frank Zappa fatigué que son public réagissait comme des imbéciles à ses musiques fit soudain le signe hitlérien et le public toujours aussi bête répondit

et Frank Zappa quitta aussitôt la scène


Et même si RTL joue au Ne degré du concept, reste les images de ce qui est inconciliable

la proximité des policiers qui jouent aux souricières et que Darmanin défend jusqu'au mensonge

le Raoult dont la conscience semble inaltérable

etc etc

RTL assume quand même une ligne éditoriale qui penche à droite, plutôt qu'une ligne équilibrée avec des personnages comme Calvi qui dénonçait il y a 18 mois les pleurnicheries des personnels soignants, Brunet, Praud ou Lenglet à l'antenne et en mettant en scène pour dans sa publicité un policier dont toutes les études sur leur vote montrent qu'il penche plutôt dangereusement à droite, un Véran, le petit lèche-c*** jupitérien, et Raoult l'ami de la droite et pas seulement en région PACA (proche des de Villiers, Dupont-AIgnan, Sarkozy, Macron, Muselier, Estrosi, Ciotti, Douste-Balzy, Gaudin notamment)

Manque plus qu'une photo avec Le Pen et Macron !

Avec comme titre : "Cherchez la différence !"

Ça aurait de la gueule ! Et, gros avantage, ça nous ferait rigoler ... ou pas.

Plus Rousseau s'exprime moins ça me donne envie ; dans la période actuelle ce genre de déclaration me parait malvenue : justement le monde crève du manque de rationalité et du retour des croyances, y compris dans le domaine écologique. Et une religion écologique serait aussi néfaste qu'une autre.

Par ailleurs, tirer sur l'EPR je ne vois vraiment pas l'intérêt. Si l'on part du principe qu'on ne va pas pouvoir arrêter 100% du nucléaire mais qu'on tend vers une diminution de la part du nucléaire, c'est un outil à utiliser pour remplacer une série de vieilles centrales.

Donc on a bien besoin de gens pour développer l'EPR.

Puis bon la rhétorique d'opposition femmes/hommes je ne vois pas bien ce qu'elle vient faire ici. 

Sans parler de ses déclarations communautaristes, c'est à croire qu'elle jouait au bingo.

"Nous avons fait appel à des personnalités fortes, des professionnels capables de mettre en abyme l’actualité comme Yves Calvi, Eric Brunet, Pascal Praud, François Lenglet, Julien Sellier ou Cyprien Cini"  Des professionnels ??? C'est une blague j'espère !!Ces mecs ne doutent de rien vraiment.

Dans la France de 2021, un milliardaire peut acheter une radio, la vider de la quasi totalité de ses journalistes sans ne cela n'emeuve pas plus que cela la profession. 

Alors une campagne publicitaire dans laquelle  Veran représente la Raison est juste gagesque.

Les ficelles de leur propagande est tellement grosse que l'on pourrait leur écrire le texte d'avance.

Je suis prête à parier un roudoudou que Roussel va devenir  l'homme de gauche adoré des médias maestream....

Passant dans la pièce dans laquelle mon épouse s'obstine à regarder les "informations" j'ai entendu le jean-baptiste marteau dire (vérification faite grâce au replay de france2 - 11'43) : " ...ce qui devient une tradition estivale...." en parlant des manifs anti-pass.


Cette condescendance ironique, dédaigneuse, renvoyant les citoyens à des activités et festivités folkloriques tous les samedis me fit chercher ma faucille.


Je n'étais pas dans mon atelier. Rassembler les deux outils, un rêve!


La réconciliation n'est pas pour demain.

C'est bientôt les élections.

rien à ajouter

Je ne suis pas sûr qu'Olivier « les masques ne servent à rien [et autres billevesées] » Véran incarne tellement plus la Raison que le gourou marseillais. Même si certes, lui porte une cravate.

De manière générale, c'est un peu le problème avec les débats de société à 2 camps: souvent, il y a d'un côté les voix de leur maître qui débitent d'un air important des éléments de langage concoctés par une agence de comm', et de l'autre des allumés conspiratio-newageux avec des bouquins/conférences/pilules magiques à vendre et qui se la jouent anti-système. Ça met de l'animation, mais ce ne fait pas vraiment avancer un débat, ça fait juste deux camps qui s'envoient des sophismes à la gueule.

Et je ne suis pas d'accord avec Sandrine Rousseau, le monde ne crève pas de trop de rationalité. Mais alors, pas du tout. La rationalité, c'est une condition nécessaire pour qu'il y ait un dialogue, et je ne crois pas que le monde crève actuellement de trop de dialogue.

Aucune réflexion sur le peu d'honnêteté intellectuelle de Charlie, dans la présentation caricaturale de Sandrine Rousseau! Cela m'étonne-t-il ou me confirme-t-il dans l'impression que les piranhas ne sont pas prêts de mourir de faim...

Mais qui lit ou se soucie encore de ce torchon réactionnaire ?  ;-)

Charlie journal reac c´est entendu. Pour autant je me demande ce que Rousseau a bien voulu dire en parlant de "médecine communautaire". Quel sens attribut-elle à cette expression. Je ne me satisfait pas de la réponse donnée par Charlie dont on sait à quel point son interprétation des faits est biaisé. Mais je souhaiterais bien que l´intéressée s´en explique.  

Elle a légèrement étayé dans une interview à L'Express en faisant la comparaison avec le Sida où des gays n'osaient pas consulter de peur de se faire juger.

Toutefois la comparaison me parait bancale car la solution qu'elle propose est affreuse : aujourd'hui on peut espérer que les gays vont consulter sans peur de se faire juger. Heureusement qu'on n'a pas développé de filière de médecins gays pour les patients gays.

Si on met le pied là dedans, on voit bien la pente glissante.

Lorsque Monique Pelletier a pérennisé la loi Veil (qui au départ n’était que provisoire, on ne l’oublie que trop), il s’en est trouvé pour imaginer que les universités du XXIème siècle produiraient davantage de docteurs en médecine gynécologique et obstétrique sans clause de conscience, que de sermonneuses en études de genre. Quelqu’un a des chiffres là-dessus?

Non en effet, il n'y a pas (à ma connaissance) à proprement parler de "médecins gays" pour "patients gays".


En revanche, comme je bosse dans une asso qui lutte historiquement contre le VIH et les discriminations associées , je peux vous garantir que nombre de médecins sont encore jugeants sur la sexualité des personnes, encore plus quand ces dernières sont séropositives au VIH. Virus dont une certaine proportion de généralistes (voir d'hospitaliers parfois), ne connaissent pas bien les évolutions des traitements ou les dispositifs médicaux de prévention, voire dans le pire des cas des témoignages reçus, des modes de contamination.


On peut toutefois dire que les médecins sont plus au courant que la population générale, et que la proportion de ceux qui ont encore des préjugés jugeants est bien inférieure aux années 90, évidemment.


Croyez bien que je le regrette. Peut-être qu'il y a un effet de génération ? Je reste d'avis toutefois qu'il vaut mieux éduquer les gens avec des vrais campagnes de formation que de jouer sur le communautarisme.

Sauf que la médecine communautaire, dans son acception habituelle, c'est pas du tout ce que vous semblez imaginer. Le terme santé communautaire est sans doute plus clair il est vrai. Il s'agit en général de former les praticiens aux besoins de différentes personnes, d'engager des médiateurs à même de faire passerelle entre deux mondes - pour les patients allophones par exemple -, de combattre les préjugés, etc. Bref, de mieux accompagner les patients. Une santé communautaire, c'est mécaniquement entraîner la fin du point du mari par exemple.

https://www.medecin-gay-friendly.fr/

Je pense que le terme "santé communautaire" aurait été plus approprié

"Nous avons fait appel à des personnalités fortes, des professionnels capables de mettre en abyme l’actualité comme Yves Calvi, Eric Brunet, Pascal Praud, François Lenglet, Julien Sellier ou Cyprien Cini"


Les mêmes qui officient sur Cnews, BFM, LCI, Sud radio, RTL, europe 1, les radios et tv publiques, sans oublier la presse écrite (quotidienne ou magasines....). Bref les mêmes qu'on entend partout tout le temps réciter leurs éléments de langage et leurs mantras... Tu parles d'une innovation! Il fallait bien jouer la provoc sur des affiches pour vendre une grille de programmes identique à celle de tous les concurrents (les "personnalités" étant les mêmes, comme dans un jeu de chaises musicales où on éliminerait personne). Et donner l'impression qu'on va faire du nouveau avec du vieux. 

Re-vivre ensemble? Comme au temps béni d'avant COVID? Retrouver comme dirait l'autre ces moments "joyeux, chamailleurs" où un CRS explose un manifestant, où on pouvait réduire en miette à coup d'ordonnances ce qu'il reste de la sécu, où on pouvait justifier par "le plein emploi" la destruction du code du travail (dixit LREM au moment de la loi sur l'assurance chômage 1er essai, avant covid donc)??? Re-vivre ensemble? Ils ont oublié de faire une autre affiche: à droite le virus SARS-COV2 et à gauche un mec intubé sur un lit d’hôpital. Ca claque ça aussi pour une campagne de com'! Et on faisait comme si rien de tout ça n'avait existé????


Sinon pour les sorcières, il faudrait que Mme Rousseau fasse preuve d'un peu plus de respect envers les gens qui l'écoutent. Les sorcières qui lancent des sorts ça va bien quand on lit Harry Potter, mais quand on est dans le champ politique et qu'on se revendique de l'éco-féminisme, on a un peu plus de respect que ça pour les adultes à qui on s'adresse (car même les "jeunes", oh surprise, sont des adultes, et aiment bien qu'on les traite en tant que tels). Même si je comprends parfaitement ce qu'elle veut dire, ça sent trop à des kilomètres la petite phrase préparée pour marquer les esprits et se démarquer de ses concurrents en cette période de pré-primaire. 

Bref, on sent qu'elle nous prend pour des cons. 

La figure de la sorcière est un symbole d'émancipation et d'opposition au patriarcat. Elles étaient "sorcières" pour le pouvoir religieux et politique.  Elles ont été exécutées au nom d'un ordre moral, celui des hommes de pouvoir. Réduire ça à "lancer des sorts" parce que c'est plus rigolo que les ingénieurs, que ça fait moins "techno" dans une formule destinée à marquer les esprits, comme un slogan, c'est au mieux méprisant, et ça a surtout l'air d'un cynisme politique déguisé en humour (maladroit). 


https://www.franceculture.fr/litterature/la-sorciere-icone-feministe-par-mona-chollet


Ah ah ! Quand je vois la liste de leurs "journalistes", j'ai l'impression de voir le casting d'un cirque.


Dans ma ville, un signe "SS" a été taggé sur le front de Véran. J'avoue avoir ri, même si c'est tellement classique. Peut-être parce que c'est tellement classique justement. 


J'aurais encore plus ri si la personne avait aussi taggé un truc genre une spirale de savant fou sur le front de Raoult. 


RTL veut et croit que la France entière est polarisée autour de ces clivages. Eh ben non, c'est pas le cas.

Les auteurs de la campagne souhaitent-ils vraiment que l'on "revive ensemble" ? 


un mouvement fraternel de ce genre ça a déjà été fait : ça s'appelle "vérité et réconciliation "


;-)

Une série qui dure doit être faite de drames Entreméles de réconciliation. L'intérêt de la presse est d'osciller entre les 2. Si le journal L'Equipe fonctionne toujours c'est aussi parce qu'il y a autant de défaites que de victoires.

" Re-vivre " ensemble  :  les mêmes conneries ?

Je vais être hors sujet je sais... affligée par l'indigence des "nouveautés" de la Matinale d'Inter. Une petite nouvelle : Polony ! ET UNE VIRGULE SONORE DIFFERENTE... (avec itw du compositeur, 'tention, c'est chiadé)... SUPPRESSION DE LA RUBRIQUE ENVIRONNEMENT ... (dénoncé par Charline Vanoenecker... heureusement qu'elle était là pour le faire remarquer). 

Ceux dont vous parlez, Daniel, je ne les écoute ni ne les entends...

Calvi, Brunet, Praud ont plutôt tendance à casser, détériorer, amocher " l' information "  ;  on pourrait dire qu'ils la mettent en " abime ".....

Régis Ravanas devrait se lancer dans une carrière de comique, il en a l'étoffe.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.