50
Commentaires

L'Inconnu des Champs Elysées

Deux images en concurrence, toutes deux énigmatiques.

Derniers commentaires

Un grand merci à @si.

Un grand merci à cet homme.

Un souffle d'air frais.

L'honneur d'être français.
Neant absolu de l'information et de la politique.
Je trouve ça formidable qu'on en soit encore à se demander à chaque catastrophe naturelle, ou hivers froid ou été chaud, si tout ceci est "à cause du réchauffement climatique". Et pourtant à chaque fois la réponse est la même, on ne peut pas relier un événement spécifique au réchauffement, mais le réchauffement va accentuer/accélérer ce genre de catastrophe.
Ce qui ne constituera par ailleurs que la partie émergée de l'iceberg s'il en reste encore.
Tant qu'on abordera dans les journaux le réchauffement climatique sous cet angle sensationnaliste, on n'avancera pas.
Et dans ce contexte, même si DS donne les deux versions et fait une large part à la nuance apportée par le climatologue, la chronique se positionne quand même dans ce "la parole aux uns, la parole aux autres" si agaçant. Parce que ça permet d'éviter de trancher, donc de se tromper.
Si mes souvenirs sont bons, la note d'intention de l'émission d@ns le texte (que j'aimerait voir revenir :'( ) était, les autres font des émissions littéraires qui nous déplaisent, on va faire une émission littéraire autrement. Si seulement, si seulement @si pouvait avoir la même idée pour l'information scientifique. Même pas nécessairement sous forme d'une émission, le budget, le temps, les compétences ne sont pas extensibles. Mais se dire que les questions scientifiques sont de manière générale grossièrement caricaturées par les médias généralistes et @si, les rares fois où elle traite de science, se décide à le faire autrement. Ca ferait du bien.
Navrant que les siffleurs d'hier soient un ramassis de dégénérés. Parce que si les sifflets avaient eu un autre motif, 11 novembre ou pas, j'aurais applaudi des deux mains. Et les motifs ne manquent pas. Par exemple, ce week-end, notre beau pays a fait capoter un accord sur le nucléaire iranien, accord qui aurait pourtant ouvert la voie à une levée partielle des sanctions contre un pays qui subit un embargo assez dégueu depuis trois plombes. La bonne volonté des uns et des autres, les perspectives de paix, le retour possiblement historique de l'Iran dans le grand jeu diplomatique à la faveur d'un assouplissement du régime, tout ça n'y a rien fait. La France a opposé son veto, toute seule comme une grande, parce que le perse est fourbe sans doute, poursuivant sa délirante politique étrangère calquée sur les plus va-t-en guerre, les plus axe-du-malistes des néo-conservateurs américains et des faucons israéliens. Que pensent les députés PS, les ministres de "gauche" de la dérive sarkosysto-bushienne du président et de son ministre des affaires étrangères ? Les Montebourg, Taubira, Duflot, Hamon, ils valident ? Ils vont finir par ouvrir leurs grandes gueules ou continuer à jouer les collabos ?
Je n'en peux plus.
Ce qui m'a frappé dans cette altercation entre siffleurs et non-siffleur, c'est la rapidité avec laquelle la personnalité de la siffleuse en fourrure a été décortiquée (merci Facebook) sur Twitter, puis sur un billet de blog pour finir au Petit Journal le soir même.

http://pixellibre.net/2013/11/madame-liane-dargelier-on-vous-explique-internet/

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Nouveaux commentaires ici :

http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/2013/10/si-ca-continue-il-faudra-finir-le.html?showComment=1384257521344#c2837803541365416255

Les Benêts rouges ont remplacé les Rroms, mais ceux-ci pourraient, grâce à Libé et le Nobs, faire une retour remarqué.
Etes vous conscient, à "Arrêt sur image", de ce qui se passe actuellement, c'est à dire entre autres, mais aussi en très grande partie, cela :

http://iiscn.files.wordpress.com/2013/05/jlliquidsworld.jpg

(une image, note : les pointillés représentent les informations ou propagande "officielle" à ce sujet, wishful thinking si vous préférez, les lignes pleines les estimations "simplement objectives sur le possible")

Etes vous conscient, à propos de la dépendance aux hydrocarbures fossiles de la société ou civilisation actuelle, du déficit de communication absolument délirant entre :
- les aspects "contraintes d'accès à ces ressources", aussi désignés sous le nom de code "energy security"
- les aspects CO2/cilmatiques résultant de la combustion de ces ressources (je ne suis en rien climato sceptique)

Savez vous que la crise actuelle, même si l'éblouissement pour la valse des étiquettes financières ("sub primes", "des banques", "de la dette", "de la Grèce", "de l'euro") est sérieuse, est surtout et quoi qu'on en dise un monstrueux choc pétrolier qui ne fait hélas que commencer ?

Cochet à ce sujet par exemple (2009) :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yt75/030713/transition-energetique

Et pendant ce temps en Libye :
- nouveau gouvernement déclaré en Cyrénaique
- nouvelle compagnie pétrolière associée
- menace d'attaque du gouvernement de Tripoli avec l'aide des "puissances Occidentales"
- fermeture du gazoduc vers l'Italie par un groupe Berbère

Info à ce sujet dans la presse : quasi rien.
Le 11 novembre 1961, le Général de Gaulle s'était fait lui aussi huer pendant la cérémonie sous l'arc de triomphe. Par des membres de l'OAS.
Paraît-il. Comme quoi. L'innovation ne date pas d'aujourd'hui.
Je suis en admiration (non le mot n’est pas trop fort) devant cet homme qui a su tenir tête seul à tout un groupe hurlant et vociférant. Un groupe se prétendant du peuple alors que sur la vidéo, on voit nettement un homme filmant avec un Iphone 4 et une dame en manteau-fourrure, lunettes de soleil de marque et liftée au possible.
Alors merci pour votre courage. Et non, on n’est jamais ridicule quand on s’élève contre la bêtise. Merci de leur avoir rappeler le respect qu’ils doivent en de telles commémorations et merci de leur avoir rappeler l’engagement des tirailleurs sénégalais.

P.S. : Une chose qui m’a horrifiée hier, était l’apathie des gens autour, qui regardaient et ne bougeaient pas.
Un scoop , hier soir, sur i-télé.

La présentatrice annonce : " Des manifestants ont tué François Hollande" .

On devrait , peut-être, leur expliquer, dans les écoles de journalisme, que dans le mot "huer", le H est aspiré.

Enfin, ce n'est pas la fin des z-haricots ...
et c'est tout ce qu'on sais sur ce prof d'histoire?
Bonjour
Ceux qui ont complaisamment mis en route la machine à broyer ne méritent que d'être broyés par elle.
Alors messieurs les adorateurs de bonnets rouges, vous savez maintenant ce qui vous attend.
Le Hollande bashing commence a prendre une tournure bien peu ragoutante. Que représente vraiment cette version haineuse et décérébrée vu hier sur les Champs Élysée ? Une partie significative de l'opinion je le crains... Le genre bon petit peuple français qui croit a la rumeur du 9-3 aussi...
Hollande a évidemment ses responsabilités dans ce rejet massif mais au delà de la haine à sa droite, la démagogie de certains hiérarques du PS qui se démarquent du pouvoir pour aller dans le sens du vent ( cf Royal et son soutien aux bonnets rouges) me semble bien plus grave.
Mais bon je m'écarte du sujet. Très bon billet de DS au demeurant.
La naissance du bébé au coeur des décombres de Tacloban, quel symbole !... Symbole de quoi, au fait ?
Bah du miracle de la vie que rien, même les fléaux les plus effroyables, ne peut anéantir...
A chaque catastrophe, son rescapé emblématique médiatisé. La larme d'émotion parmi les millions de larmes de douleur.
Un pénible défaut de vision fait que leur bonnet rouge norvégien, je le vois au bout de leur nez. C'est grave, docteur ?
19 millions de morts... no comment.
Merci à ce sympathique passant ayant su faire face à la bêtise (prononcer bêtise avec un long "béééé") crasse de ces manifestants. Dieu sait que j'ai du mal avec Hollande en ce moment mais ces sifflets et ces huées était vraiment de trop, surtout venant de ces gens.
Comme quoi, un peu de lumière chasse toujours beaucoup d'obscurité !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.