111
Commentaires

Libye : Porte dégrade le maréchal BHL

Film-événement (selon TF1) du dernier festival de Cannes

Derniers commentaires

D'ordinaire je ne suis pas fan de Didier Porte, mais sur ce coup là sa chronique m'a fait pleurer de rire et en ces temps difficiles, ça fait du bien de se marrer un coup, surtout quand on ne s'y attend pas...
Alors merci Didier pour ce bon moment, le coup des jumelles/mongolfière/miroir géant et le genou-flexion, c'est culte !
Deuxième couche de M'sieur Porte... encore meilleure :
http://www.dailymotion.com/video/xrawwc_mediaport-bernard-henri-levite_news?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
Cinématographiquement parlant bhl est bien meilleur quand il se prend des tartes dans la tronche ,au moins là tout le monde apprécie

bhl le combattant commenté par Desproges
Si Didieir Porte a regardé France 2 hier soir (samedi 3 juin), il a sûrement été ravi, puisque son grand ami Laurent Ruquier recevait BHL...
Je ne sais pas comment ce type se démerde pour avoir ses entrées partout.
Remarquez, comme j'ai éteint ma télé au moment où j'ai entr'aperçu sa tronche dans la coulisse (je fais une allergie au BHL), je ne sais pas si on lui a déroulé le tapis rouge ou s'il s'est fait démolir.
Didier, c'est pas beau de se moquer de gens qui n'ont besoin de personne pour avoir l'air pathétique ... Et puis vous autres @sinautes, arrêtez de nommer B.H.L. comme intellectuel, depuis le temps si c'était vrai ça aurait fini par se savoir ... Et on ose dire que le ridicule ne tue pas ! Bien sûr il tue, mais des lybiens, et peut-être bientôt des syriens en un peu plus grande quantité que ceux qui meurent déjà sous les feux croisés de la guerre civile qui fait tristement rage dans ce pays.
SI BHL veut en découdre, qu'on lui donne un fusil automatique et qu'on le largue en plein centre ville de Rastane, qu'on voit jusqu'où vont ses convictions de va-t-en guerre ...
Didier PORTE, merci, j'ai non seulement ri en regardant cette bande-annonce, mais aussi en regardant votre chronique, drôle ET, pertinente.
Montrer le ridicule d'un homme qui a acquis sa légitimité grâce à la télévision... Dommage que Pierre BOURDIEU soit mort... je crois, sans trop prendre de risques, qu'il aurait apprécié et surtout ri.
Il doit être bien payé pour faire sa chronique Didier Porte.
Car pour regarder la bande annonce d'un film de BHL, il faut avoir soi de l'oseille, soit de la drogue.

Cela dit, on aurait tort de trop le critiquer ce Bernard, c'est une source d'espoir, depuis lui et finkelcrotte je me sens capable de devenir philosophe.

Mais si pour réussir dans la philosophie, il faut coucher avec Arielle D, je passe mon tour.
pour moi ce serait plutôt : si pour coucher avec Arielle il faut devenir philosophe, je passe mon tour.

Il doit être bien payé pour faire sa chronique Didier Porte.

Car pour regarder la bande annonce d'un film de BHL, il faut avoir soi de l'oseille, soit de la drogue.


Je pencherais plutôt pour une curiosité malsaine ou une sensibilité esthétique un peu décadente, comme celle qui poussait autrefois les gens à aller voir les phénomènes de foire, qui m'amène personnellement à m'intéresser aux faits divers grotesques de ce genre, ou à certains films présentés sur ce site, et qui se manifeste plutôt chez Didier à travers l'engouement pour un métier de chroniqueur média consistant à regarder des spectacles d'Arthur, des bandes-annonces de BHL, des interviews de Bigard et Sébastien, pour pouvoir ensuite les commenter.
Bien penché cher Cyril, toutefois je note que contrairement aux mauvais films de BHL ceux de Nanardland sont au moins sympathiques.

Au moins aussi sympathiques que ce cher Winston Smith qui pousse sa philanthropie jusqu'à souhaiter coucher avec A.....

Toutefois plutôt que la philanthropie.

Je pencherais plutôt pour une curiosité malsaine ou une sensibilité esthétique un peu décadente......
Donc, ce trouduc de bhl, quand il part sauver le monde, il n'y va pas, en boy scout, avec sa bite et son couteau, nan, lui embarque des équipes de cameramen, photographes, preneurs de son, coiffeurs, maquilleurs, repasseurs de chemises et tout et tout. Trop la classe.
Je m'étonne que le détail plutôt phallique (lorsque le [s]prince[/s] [s]lion[/s][s]lionceau[/s] [s]vieux lion rassis[/s] fennec du désert a légèrement posé son postérieur sur ce que j'ai cru être un scud, ou un SS21 (ou un Tomawak amerlocain plutôt) afin d'annoncer en rigolant qu'il naviguait sous les bombes sans l'autorisation de l'OTAN... vous ait échappé, Didier.
Gros symbole à mon avis, de l'autosatisfaction [s]du cinéaste[/s] [s]du philosophe[/s] de l'impétrant (à quoi grands dieux !)... Il y a même un moment où j'ai été plus vicieuse que vous, Didier : lorsqu'il est jambe fléchie (comment fait-il, à son âge... mon arthrose m'interdit de faire un tel mouvement) à observer que dalle à l'aide de ses jumelles... vous le soupçonnez d'être très à l'abri derrière un remblai. Eh bien moi je le soupçonne d'avoir "fait rajouter l'image" en trucage (vous n'êtes pas sans savoir qu'on peut faire n'importe quoi en truquant l'image, Didier)... Si ça se trouve, il était tranquillou chez lui, devant un fond bleu (ou vert) à prendre la position du samouraï courageux mais tatillon tout de même.
S'il était vraiment dans le désert, comment a-t-il fait pour avoir des chemises aussi blanches et son costard aussi noir ? Parce que, bon, je sais que le désert, ça tache moins que la ville, mais tout de même, les armes, la graisse qui pue qui les empêche de s'enrayer... et les explosions de bombinettes, ça tache, ça laisse des traces...
Et puis, bon, le discours (je n'avais pas eu le courage de regarder la bande annonce) qui tue quoi !
Ridicule et gesticulations ne tuent pas son BHL ! Hélas !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Super chronique, en particulier la séquence de BHL sur le zodiac, avec le commentaire de Didier en voix off cela me fait penser à Belmondo dans L’homme de Rio : L'appareil monte, monte, monte. Brusquement, l'avion en flammes. Sous moi, 3000m de vide. Suspendu par la mâchoire, j'avais envie de rire.
Merci Didier, très bonne chronique, très drôle, enfin presque..... A réécouter l'émission consacrée à ce bouffon dans "La bas si j'y suis".
@ Didier : Film présenté hors compétition, à Cannes :-)
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît" : Lino Ventura dans Les Tontons flingueurs.
"Deux intellectuels assis vont moins loin qu'une brute qui marche" : Maurice Biraud dans Un taxi pour Tobrouk.
Un intellectuel qui ose tout, marche sur Tripoli, renverse une brute assise et gagne la reconnaissance de tout un peuple (Le Serment de Tobrouk).
J'ai été pour ma part révulsé par le sous-titre du film (voir l'affiche) : "making-of d'une guerre"

Confusion totale entre fiction et réalité, annexion de la réalité de la guerre par le langage cinématographique, ensevelissement des morts de la vraie guerre sous le récit des ces morts, tout cela pour la gloire du narrateur.

Il n'y a pas de making of de la guerre. Il n'y a que la guerre elle-même. Une guerre n'est pas scénarisée, répétée, jouée, post-synchronisée. Elle est la violence pure et l'effroi qu'elle entraîne.

Faire cette confusion, l'écrire et même pire, l'inscrire, c'est à proprement parler abject.
Un "nanar de années 50 avec Maurice Biraud et Paul Meurisse"! Ohhhhh! "Un taxi pour Tobrouk", puisque c'est probablement de ce film dont veut parler Didier Porte, est un film de Denys de La Patellière, dialogué par M. Audiard, sorti en 1960, avec effectivement M. Biraud, mais aussi Charles Aznavour et Lino Ventura. Alors parler de nanar est peut-être un peu lapidaire, ou pour le moins injuste, non?
BHL par ci, BHL pas là, BHL au centre, ce n'est pas en faire des tonnes de rien ?
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.