19
Commentaires

Libye : coalition cherche commandant

A regarder les journaux télévisés du week-end dernier, c'est un mystère. Qui dirige la campagne de Libye ? Alors que le matériel de guerre, le nombre de missiles tirés,  d'avions engagés, sont amplement commentés, et que les envoyés spéciaux se bousculent dans les bases aériennes, la nature exacte du commandement des opérations reste dans un flou étonnant.

Derniers commentaires

Pour Catherine Mataush ( france 3 ) l'important était de ne pas faillir, de faire la démonstration qu'étant en guerre, toute critique avait valeur de hautre trahison - aucune critique donc .
L'important était que les Français sachent bien que notre glorieux président ,n'écoutant que son coeur et son courage, avait su convaincre l'ONU par Juppé interposé , qu'il avait sacrifié son week end pour prendre la tête de la "croisade" (ce n'est pas moi qui le dis) afin de chasser les méchants . Oui, il y avait du patriotisme dans le sourire et les commentaires de Catherine Mataush...
...et de l'obscénité : ne pas en rater une miette, suivre en direct , minute par minute, les bombardements : ...."à notre envoyé spécial ...combien de bases khadifistes sont-elles déjà tombées sous les bombardements de la coalition? - je vous rappelle que Nicolas Sarkozy a envoyé en premier ....nos avions attaquent l'armée de khadafi...nous vous tiendrons au courant s'il y a des nouveaux morts..."
Le monde déraille complètement, c'est vraiment aberrant.
La troisième Guerre Mondiale c'est prévu pour quand déjà ?
Commandement US selon le site "Le grand soir" (très bon site à consulter souvent) :

"La seconde fiction sur laquelle repose cette offensive militaire, consiste à faire de la France et, de Nicolas Sarkozy en particulier, la force d’impulsion, de conception et de décision à l’origine de cette opération militaire. Or la réalité est cruelle pour l’orgueil national et le narcissisme de notre président. En effet, nos concitoyens doivent savoir que dans cette opération, notre pays n’est ici que le bras armé des Etats-Unis. Le Washington Post et le New-York Times résument parfaitement l’ordonnancement des évènements : ce sont les Etats-Unis, et eux seuls, qui ont décidé de se lancer dans l’opération diplomatique visant à faire adopter la résolution du Conseil de sécurité décidant de l’emploi de la Force en Libye. S’ils ont créé les conditions pour laisser croire que la France était le leadership dans cette affaire, c’est parce que cela arrangeait bien le Président Obama. Et contrairement au storytelling concocté par l’Elysée, ce sont bien les Américains qui commandent dans cette « Aube de l’Odysée », sous les ordres du général Américain Carter F. Ham. Aujourd’hui il est même question que les forces armées passent sous commandement de l’OTAN. On ne pourrait rêver mieux pour envenimer encore un peu plus la situation !"

Article complet :

Intervention du député communiste Roland Muzeau à l’Assemblée Nationale sur la guerre en Libye
Les amerlocains ne commandent pas ?
Ce serait bien la première fois...

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer alors, pourquoi Barack Obama a déclaré que Washington cèderait bientôt le commandement de l'intervention en Libye ?
Pauvres journalistes! "Ils n'ont pas la tâche facile"; pourtant, tout est clair. Il suffisait d'écouter Guetta sur FI ce matin.
Pour ma part, j'ai tendance à leur appliquer ce proverbe (arabe?) : quand tu rentres chez toi, bats ta femme; si toi tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait".
Ne me dites pas que je fais de l'anti-journalisme primaire. Je le sais, mais il est à la mesure de la déception de quelqu'un qui a longtemps pensé que journalisme et Ecole étaient les supports de la démocratie.

PS : qu'est-ce que cette manière de passer le matinaute en "vite dit"? DS a peur qu'on l'asticote? Pourtant, il me semble qu'il a les épaules larges.
Les États-Unis dépense 661 milliards de dollars par an (43.2% du total mondial) dans la Défense contre "seulement" 100 milliards (6.5% du total mondial) pour la Chine.

Même sans tenir compte des nombreuses facilitées stratégiques et opérationnelles des USA, il va falloir attendre un bon bout de temps avant d'assister à un retournement de situation...




Sources : http://www.sipri.org/
C'est probablement la dernière guerre de l'Otan en tant que chefs du monde. C'est émouvant cette ambiance de fin de règne. Bientôt, les chinois aux commandes !
Ah ben tiens ! bizarre : le c'est dans l'air d'aujourd'hui intitule "Libye : jusqu’où et quand ?" > n'est plus disponible online ... Il y avait pourtant quelques invites interessants. Trop interessants ?
Je tiens aussi à signaler que l unanimité tant decriée par nos chers lémedias bat serieusement de l aile. L Allemagne est contre l intervention,mais aussi le Bresil la Russie la chine l Inde la Turquie l Union Arabe et le conseil des etats Africains ,dont L Afrique du sud ,etc ...qui déclarent que la Coalition a outrepassé la résolution de L O N U .Inevitablement il va y avoir des bavures, et là quand on verra les premiers cadavres civils on déchantera de la belle merde que naboleon nous aura mis . Et qu on vienne pas me dire que c est dans un but humanitaire ,qu on bonbarde, c est avant tout pour le petrole .
et en 1918, une paille dirons-nous, ils n'ont pas été sous commandement étranger les Américains? du Maréchal foch il me semble :


‘‘ Le Général Foch est chargé par les gouvernements britannique, français et américain de coordonner l’action des armées alliées sur le front occidental. Il s’entendra, à cet effet, avec les généraux en chef, qui sont invités à lui fournir tous les renseignements nécessaires.’’
Doullens, 26 mars 1918
Plus près de nous, je me demande quels sont les objectifs exacts de cette intervention, hormis les considérations politiciennes de Nain 1er...
tout ceci me semble hautement suspect quand même... enfin, on verra bien,pourvu que nos chères zuiles:
-n'échangent pas un tyran qui nous chipote son pétrole pour un qui nous le laissera plus complaisamment
- ne braquent pas les populations arabes avec trop de "dégats collatéraux"
-ne nous plantent pas dans un irak ou un afghanistan méditéerranéen...
Titre du Guardian qui résume bien la confusion:
No 10 says Gaddafi's removal legal if required to protect civilians
• UK general says it is 'not allowed'; US army says it is not in mission
• Obama: 'It is US policy that Gaddafi needs to go'

Tout ça en même temps!
[quote=La rédaction]Est-ce à dire que la France pourrait récupérer le commandement des opérations des mains d'une Amérique trop réticente à s'engager.
Non. Les États-Unis sont trop soucieux de conserver leur image de superpuissance pour laisser le commandement à la France ou au Royaume-Uni, bien que ces derniers aient largement les moyens d'imposer une zone d'interdiction aérienne en Lybie sans l'aide militaire des premiers.

J'attends avec impatience de savoir qui dirigeait vraiment les opérations samedi et s'il y a eu une reprise en main programmée ou pas dimanche.

En tant que 1ère puissance mondiale, les USA ont une légitimité pour mener les opérations, mais en tant que pays géographiquement proche de la France (et à la limite du RU), cette dernière l'aurait eu également. Du coup un commandement des USA sur les français et anglais est ou serait un peu humiliant mais dans la droite lignée du dernier demi-siècle. On pourrait régler (nous français ou nous français et britaniques et quataries pour le symbole) seul les problèmes de notre proche voisinage contre des états aussi faibles. Mais bon, les USA ne peuvent pas s'en empêcher...
A lire : l'article du New York Times a propos du role de Sarkozy dans ces frappes


De plus, ces frappent maintenant foutent la pagaille aussi en Russie

Putin declare que les frappes en Lybie lui rapellent "Les croisades Moyen-Ageuses"
Peu apres, Medvedev declare sur la Tele nationale qu'il n'a pas use de son veto parce qu'il considere que la resolution "n'est pas mauvaise"

>< Rianovosti ( en anglais ) parle de `"rare confrontationf" ( ><
La question qu'on devrait se poser aussi: combien va coûter cette guerre "inutile économiquement" à notre économie déjà fragilisée et "en faillite" (selon les dires mêmes du numéro 2 de l'État? Alors que partout, on impose la rigueur, voilà-t-il pas que comme par miracle, on peut assez facilement trouver de l'argent qd il faut se montrer sur le plan international pour lâcher des bombes sur un pays étranger qui ne nous a rien demandé.
Je vois déjà qui va porter le chapeau, quand ça merdera.
Merci Sarko!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.