11
Commentaires

Libé accuse Le Monde de "mauvais journalisme" sur les parachutes dorés

Web-polémique entre Le Monde et Libé, sur fond de parachutes dorés.

Derniers commentaires

Le mauvais journalisme peut aussi être de rechercher la nouveauté à tout prix. Le fait que des informations contenues dans l'étude de Hewitt (dont j'ignore le contenu exact) soient antérieures aux recommandations de l'AFEP-MEDEF ne suffit pas à conclure qu'elle est dépassée. Les parachutes dorées sont votés en assemblée générale, qui se tient en général en avril-juin. Il ne peut donc pas y avoir eu beaucoup de modification de ces parachutes depuis l'été 2008 dans les grandes sociétés françaises.
C’est le recyclage d’une vielle blague…

Des extra terrestres viennent d’atterrir place de la Concorde…
Un E.T. en descend…
Un flic s’approche et dit : « Vous avez les papiers du véhicule ? »
(a propos de la vidéo avec le sosie de Barak Obama. Vu sur Le Monde et pas sur Libération)

Stan 1000g
"Passer au-delà du corporatisme"? ou profiter de la moindre occasion pour marquer des points dans une lutte à mort, dont ils sortiront tous les deux (libé en premier) vaincus. Je ne pleurerai pas sur leur sort.
Il semble qu'il y ait un manque d'information sur les dates dans l'article du Monde; mais pour le fond je vous fiche mon billet que, sous un MOT ou sous un autre rien ne changera.
Pour les dirigeants des banques et des quasi banques, parler de "parachutes dorés" alors que leurs comportements selon les règles ne relèvent que de la faute grave et donc du licenciement sans indemnité c'est vraiement marcher à coté de ses pompes et pour nos dirigeants politiques parler des réductions d'impôt sur le revenu pour garder en France ces soi-disants énergumènes alors que personne ne les attend ailleurs, là c'est marcher dans la merde à coté de ses pompes. Et le lampiste arrête de lire les journaux car ce n'est pas facile avec une pince sur le nez.
Il n'est donc pas étonnant que des journaux et des journalistes finissent par "subsumer", enfin, du mauvais journalisme chez les autres, mais il vaudrait mieux balayer devant sa porte
Ne nous plaignons pas de ce que certains journalistes commencent à prendre au sérieux leur métier, je veux dire suffisamment pour passer au-delà des prudences corporatistes


http://anthropia.blogg.org
Encore une guerre des mots...

Un quiproquo sémantique toussa pasque chacun donne un chiffre et un sens différent à un parachute doré…
Nous parlons de « Parachute Doré » made in hexagone et non pas de « Golden Parachute » made USA de millions de dollars.

La seule question à laquelle il faut répondre :
A quelle somme commence un « extra » (parachute ou quel que soit le nom donné) ?

Stan 1000g
Zut, juste le jour où l'on nous donne par ailleurs "une bonne raison d'acheter le Monde".
Hum, des journalistes qui se font la guerre, des Politiques qui se lance des roquettes à la figure, des Télévisions qui nous montrent plus d'un conflit sur Terre, mais dites moi ca devient marrant cette planète.

Revenons aux choses sérieuse... si il y bien UN journal que je lit sans Penser un seul instant que le journaliste n'a pas fait son boulot,c'est bien " Le monde "... bah je vais le lire maintenant d'une autre facon...
Il est urgent de rétablir les codes de déontologie, les bons journalistes savent que suivant le "moment", les nouvelles peuvent être différentes et par conséquent erronées;
à cette heure d'urgence, ou les médias sont de moins en moins crédibles, cet article ne peut qu'attiser la méfiance des lecteurs, et si nous devons mettre en doute chaque article écrit par nos journaux préférés, il viendra le temps, ou plus personne ne les lira.....c'est surtout terrible car cela concerne un journal prestigieux, symbole d'autorité dans ce domaine de la déontologie des journaux... ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.