183
Commentaires

L'extrême-droite se lance dans le fichage des journalistes

Les journalistes sont prévenus : le chef de cabinet de Marine Le Pen a déclaré au Point que son staff préparait des fiches sur les "journalistes institutionnels" pour connaître leur parcours. Objectif ? Ressortir des éléments biographiques censés discréditer le journaliste. Une méthode déjà utilisée par Le Pen contre la journaliste de BFM TV, Apolline de Malherbe. Cette méthode s'insère dans une nouvelle stratégie de l'extrême-droite qui n'hésite plus à s'en prendre nommément, enquêtes de personnalité à l'appui, aux médias et aux journalistes. Car comme l'a rappelé Le Lab d'Europe 1, plusieurs sites proches de l'extrême-droite critiquent le "système médiatique", avec plus ou moins de subtilité. Illustration avec les bobards d'or et l'Observatoire des journalistes et de l'information médiatique.

Derniers commentaires

je n'ose pas proposer une une offre jumelée avec les éditions de la plume, pourtant ...
Marine aura du mal à me faire entrer dans le moule des "journalistes institutionnels". Et pour cause ! Vilipender les positionnés trop à droite est salutaire.
Mes papiers récurants sur le FN participent au positionnement du boureau, mais le futur est assuré, bien crétin qui perdra son [é]lectorat.
Et puis il faut bien le dire , les comiques c'est rigolo ^^
Non, sérieux je suis de gauche. Oui je suis un patron, mais gentil, si si !
Maintenant je participe à la déconstruction de mon monde, plus rien à foutre de ces débiles qui ne veulent rien comprendre.
Yèza, une prière, s'il vous plaît, si j'adore votre style, vos flambées de colère envers ma médiocre et insupportable existence ainsi que votre connaissance profonde pour ma vie privée et mon beau quartier, j'aimerais que nous en restions au vouvoiement. Nous ne nous connaissons pas et visiblement il y a aucune chance pour nous soyons un jour camarades, donc restons-en au "vous". Si ça ne vous rend pas plus polie, cela adoucira votre sainte ire. Et j'aurai moins l'impression de me prendre une volée de bois vert dès que j'ai le moindre désaccord avec vous.
Parfois, c'est amusant, parfois pénible. Aujourd'hui c'est pénible.

Donc essayons d'y voir plus clair, et de comprendre ce que vous attendez de moi.
Je vais encore digresser mais si, par exemple, vous ôtiez- pas tous hein, restons raisonnables- une partie de vos invectives, ce serait plus simple pour vos interlocuteurs de comprendre ce que vous attendez d'eux (mise à part l'évidence-c'est à dire le silence ou la bénédiction). Là, je dois relire, et encore relire votre message, éliminez vos injures et vos sorties de route, débrouiller les thèmes que vous entremêlez afin d'en arriver à sa substantifique moelle...
De plus, si j'ai bien l'intention de vous répondre au sujet des massacres que vous évoquez, je ne vois pas vraiment ce que je peux vous répondre sur mon imposture, sur l'arnaque de mon existence et sur ma rébellion de façade. Attendez vous seulement une réponse ? J'ai plus l'impression que vous déversez sur le premier post venu n'allant pas dans votre sens toute votre colère contre le monde qui ne va pas comme il veut.
Si ça vous met à ce point en rage de découvrir que des gens (certes, des antifa' salonards se gobergeant dans les beaux quartiers) ne pensent pas comme vous, pourquoi risquez sans cesse la controverse en postant ? Ou alors mettez au début de vos messages : "si vous n'êtes pas d'accord, ne me le dîtes pas ça me fait de la peine et je risque de m'en prendre à votre personne et à votre mode de vie réel ou supposé". Malgré notre goût pour l'Ordre Etabli et pour les ministres racistes, la plupart d'entre nous sommes de bons bougres et nous ne cherchons pas volontairement à vous faire de la peine. On fera semblant de trouver votre Lettre aux générations futures géniale ou on répondra à quelqu'un d'autre de moins éruptif.

D'ailleurs, quelque soit mon opinion sur Manuel Valls, que je ne considère pas comme raciste mais, hélas, de droite, je me dois de vous faire remarquer qu'il n'est pas fasciste. Et qu'il est français. S'il n'était pas français, il ne pourrait être premier ministre de la République Française. Il a certes des origines catalanes, mais je suis sûre que quelqu'un d'aussi sensible que vous au racisme et à la xénophobie aura compris que les origines d'un homme, fut-il votre pire ennemi, ne peuvent être une cause à le détester davantage.

J'ignore où sont les asinautes que vous citez. Je peux vous assurer qu'ils ne sont pas dans le salon que je tiens dans mon beau quartier.

Sinon, attention une fois n'est pas coutume je vous rejoins, les massacres dans l'est de l'Ukraine sont atroces et désolants.
On ne peut de toute façon faire confiance à l'extrême-droite, c'est toujours comme ça que ça fini. Même contre un ennemi commun. C'est pour cette raison que je me demandais pourquoi vous nous postiez une missive qui appelait à le faire si ça pouvait nous permettre de nous libérer de l'axe Atlantiste.

Sinon, est-ce que Meyssan a trouvé des martiens impliqués dans le complot ukrainien ?
Trouvé ce matin une lettre dictée aux générations futures ..la extraits :

"Lettre aux générations présentes : au cas où vous ne le sauriez pas, une extrême droite est déjà au pouvoir.

Vous ne trouvez pas étrange de les entendre « combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes » à Paris, et voir les mêmes soutenir sans l’ombre d’une hésitation des antisémites actifs et militants à Kiev ? Vous ne trouvez pas étrange d’entendre certains, ici en France, brandir sans cesse la « menace de l’extrême droite » alors que dans le même temps ils soutiennent l’extrême-droite au Venezuela... ? Les mêmes, hurler à la menace islamiste ici et armer les djihadistes là-bas ? Rien ne vous choque dans leur insistance à sortir les droits des gays ou les droits de la femme tout en se faisant prendre en photo avec des rois du pétrole chez qui l’homosexualité est passible de la peine de mort et où un chameau de course a probablement plus de droits qu’une femme ?

Gays, femmes, juifs : quelque part, entre nous, n’avez-vous pas l’impression d’être un peu instrumentalisés ? D’ailleurs, maintenant que j’y pense, il fut en temps où l’immigré aurait figuré dans la liste. Mais c’était avant, lorsque le PS instrumentalisait (avec le recul, on peut le dire, non ?) la défense des immigrés. On a vu ce qu’il en est advenu.

Dans « extrême-droite », il y a droite et extrême. Alors prenez une politique de droite, et appliquez-la à l’extrême. Vous obtenez quoi, sinon une politique quasi-conforme à la politique actuelle du PS ? Si la même politique avait été menée par un autre parti, dans un autre pays, nous l’aurions qualifié d’extrême-droite. Alors, pourquoi pas ici ? A cause d’une phraséologie saupoudrée de pseudo-progressisme ? A cause du fait qu’ils chantent l’Internationale lors de leurs congrès ? Parce que le PS aurait une « aile gauche » ?

Brandir la menace d’une extrême-droite est probablement le meilleur moyen de cacher le fait qu’une autre extrême-droite est déjà au pouvoir, et qu’elle s’appelle le Parti Socialiste.

A ceux qui lèvent un sourcil d’incrédulité, je leur pose la question suivante : si une extrême-droite était au pouvoir, que pourrait-elle bien faire de plus que le PS n’a pas déjà fait, n’est en train de faire ou a prévu de faire (dès qu’on aura le dos tourné) ? Vous allez probablement me sortir toute la panoplie du racisme, de la xénophobie, de la répression, de la haine, etc. Erreur, car vous seriez en train de me parler d’une politique totalitaire, fasciste, que sais-je. Je vous parle de l’extrême-droite. Une droite, à l’extrême : pro-capital, pro-atlantiste, pro-sioniste, réactionnaire... Et sur le plan extérieur, que pourrait faire une extrême-droite de pire que le PS ? Déclarer la guerre à la Roumanie ? Désigner Tel-Aviv comme la nouvelle capitale de la France ? Fantasmes.

Je sais, vous êtes troublés car, quand même, le PS c’est (euh) l’antiracisme et (euh) l’opposition à l’antisémitisme et (euh) le mariage pour tous et (euh) le pistes cyclables.


Elle tombe a pic sur le sujet non ?
Quelque part, je me dis que ça peut faciliter le travail des journalistes.

Bien, ils sont prévenus, le FN prépare des fiches sur eux. Et bien qu'ils préparent leurs réponses éventuelles, qu'ils préparent des réparties sur les personnes susceptibles de les agresser, et qu'ils restent calmes pendant les interviews, bref qu'ils fassent leur job.

Le souci avec le FN, c'est que de les attaquer trop quand on les interviewe, ça fait leur jeu, non ? Et bien que les journalistes leurs répondent point par point calmement et les laissent s'enfoncer dans leur rôle d'agresseur.
De la part d'une héritière passée par Assas, qui vit dans un château dans une ville huppée et d'un ancien conseiller de Juppé,ancien attaché culturel d'ambassade(dont Monaco) et anciennement à la tête du château de Chambord et du Palais des festivals de Cannes, c'est plutôt cocasse, non ? On est tout de même loin de la Véritable Authentique France Souffrante, Blessée et Laborieuse sur laquelle le FN brode sans cesse...

Cela dit, ça me rassure de savoir que les journalistes ont fait des études. Visiblement, ça a l'air particulièrement infamant aux yeux des frontistes. Bon. J'espère qu'ils n'ont pas la même exigence d'absence de diplôme quand ils passent sur le billard...

Et je me moque complètement que Le Pen soit née dans la soie, et que Martel ait pu avoir une carrière prestigieuse et très bien rémunérée. De même que Boutin soit tombée amoureuse de son cousin germain et l'ait épousé, vraiment, j'en éprouve une totale et très grande indifférence. Mais lorsque l'on crie à la fin de la civilisation parce que quelques centaines d'homosexuels vont passer devant le maire alors que l'on a contracté soit-même un mariage endogame dans un pays très attaché à l'exogamie; que l'on fustige et disqualifie les questions gênantes parce que celui qui les pose a un statut sociable enviable alors que sa propre situation est bien plus prestigieuse (et moins méritante car attachée à la naissance et non au travail), ça me fait rigoler !

Ah ! ça va être sympa quand ils seront au pouvoir, tous ces braves gens ! Vraiment j'ai hâte !
Et pourquoi ne pas ficher les "importants" du Front Nazi-onal ?
Il y a sûrement de très belles choses à trouver et à divulguer, non ?
http://www.franceculture.fr/emission-le-billet-politique-de-benoit-bouscarel-salauds-de-journalistes-2014-05-28

Émouvant plaidoyer pro domo de Benoit Bouscarel : au secours, le front national capitalise AUSSI sur le mépris des journalistes... Donc critiquer les journalistes c'est faire le jeu du FN !

D'ailleurs hein, “un monde sans journalistes serait un monde saturé de messages de communication, de propagande”

Sincèrement, arrivez vous seulement à vous berner vous même par d'aussi pitoyables sophismes ?

Quoi qu'il en soit, malheureusement pour vous, nous sommes de plus en plus nombreux à penser que ce monde "sans journalistes", ce monde "abandonné à la propagande", c'est précisément le monde où chaque matin on nous inflige sans discontinuer les "idées claires" des Fourest, Manière Couturier et compagnie.

Posez vous la question : que sont ces "idées claires" sinon, littéralement, l'idéologie orthodoxe d'une microscopique fraction de classe sociale qui se prend pour l'avant garde de l'opinion publique, comme en d'autres temps et d'autres lieux on parlait d'avant garde du prolétariat ?

Symptomatique à cet égard, le récent procès politique initié, notamment par une journaliste de France Culture, contre l'un de ses confrères coupable à ses yeux d'un excès d'impartialité.

La même journaliste qui, prétendant combattre la "propagande russe", attribuait des actes de barbarie imaginaires à ceux quelle désignait comme "adversaires de la démocratie". Mais c'est vrai que, du moment qu'on est pour les gentils et contre les méchants, il faut avoir l'esprit mal tourné pour nous reprocher de justifier les crimes de neo-nazis avec de la propagande islamiste...
http://www.les-crises.fr/fourest-sa-source-etait-un-fan-d-al-qaeda/

C'est toujours au nom des intérêts de la gentille démocratie étasunienne que Brice Couturier entreprenait ce matin même de condamner les révélations de "l'ultralibéral" Timothy Snowden, et de défendre le quasi service public de la NSA victime des "privatisations". Non mais sérieusement quoi : Brice Couturier ?!

Il est vrai qu'il avait eu en la matière un illustre prédécesseur : http://www.acrimed.org/article4347.html (et tout ça payé par nos impôts)

Il faudra vous faire une raison : il n'est pas besoin de voter FN ou d'enjoliver le régime poutinien pour estimer que ce genre de foutage de gueule à l'antenne chaque matin a assez duré.

Persévérez dans cette direction, continuez d'ignorer les critiques de bon sens qui vous sont adressées, censurez les même comme il arrive parfois (n'est ce pas Brice ?) : Au final vous ferez encore le jeu de ce Front National a qui vous en avez une fois encore laissé le monopole.
Vu qu'il y a le nom de Soral, j'en profite pour faire mon troll :
"Finalement, le problème avec le projet fascisme c'est que ça n'a jamais été"
Soral Sobre
9m05.

Si ça s'est pas une affirmation qu'on est un fasciste, et un vrai !
Bon les cocos font pareils, mais eux reconnaissent qu'ils sont cocos.

D'ailleurs bon, c'est vrai un isme a peu de chance d'exister dans sa pureté (quel dommage pour le fascisme, ou son cousin le nazisme, vraiment !)

Et à Égalité et Réconciliation (dans la haine), on en est à discourir sur le fait que l'extrême droite est une invention...
D'ailleurs, je suis sûr qu'il y en a qui seraient près à se lancer dans une preuve que cette phrase est sortie de son contexte, veut dire l'inverse de ce qu'elle veut dire... Lâchez-vous je prends !

Perso, la diarrhée verbale de ce type me plaît.
Il faut arrêter de lui faire des procès et de le légitimer dans son rôle ridicule de dissident (voir toutes les vidéos-montages sur ce thème).
En plus, il en profite pour faire de la thune en demandant de l'argent à ces occasions, pour mieux jouer au pauvre plus tard (vous lui avez offert un abonnement à arrêt sur images d'ailleurs ?).

Laissons des psychanalystes explorer sa psyché.
Les résultats qu'ils fourniront, sous forme de textes et d'études, pourraient être encore plus marrant que les propos de départ de Soral.
Qui n'a même plus besoin de notes ou de sujet : donne lui un mot, il est parti pour deux heures !

OUUUUAAAAAIIIISSSS ! Soral ! Soral ! Clap clap clap.
les inconscients qui ont votés fn,pour se marrer un bon coup et faire de la provoc puante,vont vite en apercevoir les résultats pratiques dans la réalité.les le pen ne vont pas prendre des pincettes pour tirer tous les avantages de cette position de force électorale,nous n'avons pas fini de les entenbre éructer leur salade faisandée.relecture depuis hier du très bon "dora bruder" de modiano.
la journaliste de BFM TV, Apolline de Malherbe
la journaliste du Point, Anna Cabana

Pas de virgule.
Merci Sébastien pour cet observatoire. J'avais consulté le site de l'Ojim sans y prêter plus d'attention que ça. Les titres d'articles publiés récemment confirment l'analyse : "Djihadistes strasbourgeois, l'incroyable article du Monde", "Valeurs actuelles a le vent en poupe", "Marine Le Pen gagne son procès contre Laurent Ruquier", etc.
Les journalistes font la courte échelle aux FN , qui leur mordent la main ... C'est super pour notre démocratie, les journaleux vont peut être comprendre que ses gens sont dangereux .
Même si des émissions ont déjà été proposée sur l'engagement et la partialité des journalistes, Arrêt sur Images n'a jamais traité le sujet à fonds. Suggéré par un sociologue: "qui sont les journalistes?". La remarque était faite que la carte de presse , comme le "titre" de psychothérapeuthe n'était pas réglementé. N'importe qui pouvait s'en prévaloir. Les médias sont un pouvoir évident, donc soumis à la pression financière, des lobbys, des politiques, des religions, voire de l'étranger. Dans les zones sensibles, ils se font éjecter, ou tuer. Il y a un enjeu. Et à l'insu de leur plein gré, comme en science, le point de vue de l'observateur fausse la mesure. L'origine, la formation, le professionnalisme, des journalistes, on en sait pas beaucoup plus que sur le fonctionnement de l'Europe...en tout cas en France. Une Danoise nous dit hier, j'ai voté le parti anti européen danois parce que l'immigration çà suffit, mais je n'aurais pas voté Le Pen, c'est l'extrème-droite. Solidarité, complicité, lacheté, pourquoi aucun média ne dénonce David Poujadas qui appelle l'entrée du FN au futur gouvernement "Copé", après lui avoir consacré 40% du temps d'antenne pour les municipales. Il y a de nombreux documentaires historiques sur le 3eme Reich qui montrent la montée du nazisme. 90 000 "déficients mentaux" ont été liquidés avant la guerre. Les Allemands et leurs médias avaient porté au pouvoir une idéologie qui avait pourtant annoncé la couleur. José Bové a raison quand il dit que le battage autour du FN est une escroquerie. Ce parti va faire suffisamment d'erreurs pour révèler sa vraie nature. Sauf si les journalistes lui déroulent le tapis rouge. Islam et FN pour sauver la finance internationale en Europe? A écouter Jean-Luc Mélenchon et David Poujadas, on peut commencer à y croire.
C'est inquiètant mais je peux pas m'empêcher de penser qu'ils ont que ce qu'ils méritent.
C'est tout bon pour la presse ça, on ne pourra plus la critiquer sous peine de faire "le jeu du FN".

Déjà Plantu et les européistes ouiouistes en avaient bien profité.

La critique de gauche des médias va devoir jouer à front renversés, ça va être rigolo, obligés de défendre Duhamel, Apathie ou Elkabach..

Mutatis mutandi, Un peu comme le 11 septembre 2001, dès 17h30 a permis aux lobbyistes pro américains de nous faire honte d'avoir critiqué les USA voyez où ça nous mène (Frace Inter le 11 septembre 2001 vesr 17h30 heure française, c'est vrai que nous savons tous où nous étions ce jour là.).
Il ne l'aurait pas bien cherché, les "journalistes"?
Parce que, quand on se targue d'un certain Pouvoir (le 4e parait-il) et qu'on en use n'importe comment, il ne faut pas s'étonner de subir le lot des Pouvoirs face à la masse en colère quand ils merdent...
A mon avis ce n'est que le début. La chasse aux connards est ouverte: nous avons tous des noms sur les lèvres...
Mélenchon avait ouvert le bal en demandant de marquer les "journalistes" à la culotte pour imortaliser leurs comportements.
Et oui mon smartphone fait aussi bien que leurs caméras...

Pour rappel, j'ai résilié mes abos à plusieurs média "institutionnels" parce que je suis arrivé à saturation de leur propagande éhontée et débile. La goutte d'eau..? L'Ukraine!
Je préfère donner mon support à des types hors du Système.
Bon, la fiche de Daniel Schneidermann est à revoir.
Désormais il est barbu.
Comme je l'ai déjà écrit sur @si ,beaucoup de journalistes après avoir fait la promo de Marine Lepen , surtout mais pas que ,sur BFM, et RMC ou un certain maitre Collard est régulièrement invité,aujourd'hui ces mêmes journalistes en prennent plein la poire par le FN. je ne vais pas les plaindre. Ils n'ont que ce qu'ils méritent
Cela fait des années que des sites comme @SI ou Acrimed dénoncent les dérives des médias et leurs relations incestueuses avec l'argent et la politique.
Ces mêmes médias ont toujours traité ces analyses et ces critiques avec un profond mépris, voire même parfois par l'injure.

Hé bien, maintenant les voilà confrontés un peu aux mêmes critiques mais avec de toutes autres méthodes (démagogie + malhonnêteté + violence + ...), face à un adversaire qu'ils ont largement contribué à dédiaboliser et à banaliser.
ficher les journalistes anti-fascistes, ça doit pas être bien difficile. Je veux dire, leur nombre, ajouté à celui des journalistes qui ne savent pas ce que "fascisme" veut dire, c'est pas bien compliqué.
« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.
Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »
MARTIN NIEMÖLLER, DACHAU
arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen. Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau. Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.

Quel silence quand le FN encarte les militants syndicaux !!
Les chiens sont lâchés.
Sans doute la politique humaniste dont parlait le tristement célèbre retraité volontaire dans le forum.
Vont-ils patienter jusqu'en 2017 sans coup d'état...
... le fascisme est bel et bien de retour.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.