51
Commentaires

Les "synergies" de Citizen Pigasse

Imaginons: Sarkozy réélu, Serge Dassault (déjà propriétaire du Figaro) prend une participation dans Le Parisien aux abois.

Derniers commentaires

Un article mitigé de Telerama sur Pigasse, une bonne nouvelle, non ? ;)
http://www.telerama.fr/sortir/matthieu-pigasse-rachete-rock-en-seine-pas-tres-rock-n-roll-tout-ca,156123.php
Cher Daniel Schnedermann,

J’ai trouvé que vous avez aujourd’hui été particulièrement « gentil » avec le Monde en le qualifiant de journal « indépendant ». Pourtant sur les questions économiques et financières, il épouse systématiquement les points de vue des gouvernements de droite et de la commission européenne selon lesquels il faut imposer la « règle d’or » et en priorité résoudre les déficits par une politique d’austérité. Lisez les éditoriaux de Erik Izraelewicz, et en particulier les commentaires sur la Grèce, d'un moralisme à vomir: ils ont ment, ils doivent payer ...

il me semble que Le Monde est apparemment objectif et indépendant, mais est en fait soumis à la pensée économique classique de droite.
.
Bernard Gentil
Dans un hardi amalgame où David Kessler devient Mougeotte, Matthieu Pigasse devient Serge Dassault et Le Monde et Libé constituerait sous son égide un « nouvel empire de presse pro-gouvernementale », ce qui veut dire, en clair que Le Monde et Libé sont des organes de presse gouvernementaux, DS se livre à son sport favori : le dénigrement de Hollande, Ayrault et les autres.

1°) Sauf erreur M. Dassault est propriétaire à 100 % (même si c’est par holding interposé) du Figaro ; M. Pigasse, s’il est propriétaire des « Inrocks » pour le Huffington Post n’est qu’un actionnaire minoritaire, et il n’est qu’un des trois propriétaires du Monde, Monde dont d’ailleurs on concède qu’il « n'a cessé de faire preuve de son indépendance, y compris à l'égard de ses propriétaires, et des hautes personnalités qui volètent autour du prestigieux quotidien ».

2°) Libé est déjà – honte et scandale – sous la houlette financière d’un Rotschild (un ami de Sarkozy, du temps de Cécilia, en tout cas).

3°) David Kessler a certes dirigé les Inrocks et Huffington Post version française mais il n’a pas attendu Pigasse pour travailler à France 2, être un temps directeur général du CSA puis du Centre national de la cinématographie, directeur de France Culture pendant 3 ans, etc, il a déjà en 1997-2001 été conseiller pour la culture et la communication auprès de Lionel Jospin. Le comparer à Mougeotte n’est peut-être pas, tout-à-fait, d’une absolue honnêteté intellectuelle.

4°) L’honnêteté intellectuelle n’est peut-être pas non plus au rendez-vous pour l’article de Xavier Ternissien présenté comme « la parfaite illustration de l'autocensure qui menace, comme un cancer, toute entreprise de presse parlant d'elle-même » ! Or ce journaliste, dans un article très factuel écrit : « Pour beaucoup d'observateurs, le rapprochement des Inrockuptibles avec Libération serait un projet éditorial qui aurait du sens, avec de nombreuses synergies. » et ne délire pas comme DS sur un « nouvel empire de presse ».

DS, grand journaliste de supputations, suppute donc que Kessler, le château tire les ficelles d’une grande manoeuvre médiatico-financière du « Normaland » – sans le début du commencement de l’amorce d'un soupçon de preuve.

[large]Supputons, supputons, il en restera toujours quelque chose ![/large]
Merci Daniel, notre vigilance s'était déjà un peu endormie, "bloquée" sur les loyers et la dépénalisation du cannabis...

Bon vite, acheter le Canard, Charlie Hebdo, Siné Mensuel, etc.
Dans la série Rions un peu, voici un message sur Nouvelobs.com que je viens de me faire censurer pour « propos insultants » :
---------------------------------------
BHL, le résultat calamiteux d'une copulation entre la mouche du coche et l'ours jeteur de pavés. On en rirait s'il ne laissait autant de morts derrière lui.
---------------------------------------

Venant d’un hebdo dont le directeur a si violemment léché le fondement du sauveteur universel et germanopratin, quoi d‘étonnant ?
S'il te plait Daniel pourrai-t-on -enfin- parler dy vrai problème de conflit d'intérêt de la présidence Hollande: M Trierweiler va-t-elle détourné la rubrique culture de Paris-Match dans l'intérêt de son mec ?
Je me souviens qu'il y a quelques dizaines d'années, on craignait beaucoup l'empire Hersant qui avalait goulûment toute la presse qu'il pouvait gober. C'était le Murdoch de ce temps-là.
Aujourd'hui, il n'en reste que des papillottes, un petit morceau à Lagardère, un autre à Dassault. Il est vrai que Hersant est mort.

D'après ce que j'avais compris, ce qui est vraiment un problème, c'est que la presse étant moribonde, elle ne rapporte pas d'argent en soi, mais elle aide les capitaines d'industrie à se constituer ces rentes d'assistanat que sont les marchés publics faciles, et servent à appuyer leurs desiderata économiques et politiques.
Et alors, pourquoi Pigasse se mêle-t-il de presse avec autant d'insistance. Voyons Wikipedia. Mmmmmhhhh.
Et ô surprise, Pigasse est en lien avec les banques, il est directeur général de la banque Lazard.

Ha ben ça alors, jamais je n'aurais imaginé une chose pareille.... L'enjeu politique immédiat, c'est la séparation des banques de dépôt de leurs structures financières pures, et les banquiers se lancent dans de grandes stratégies d'influence pour empêcher ça;

Le grand capitalisme étroitement en symbiose avec le haut fonctionnariat, qui s'incarne en Pigasse, est à la manoeuvre , j'en suis toute retournée.... Comment se fait-ce ?

Et ils croient qu'on ne les voit pas....
Moi je trouve ça très bien, ces concentrations... Plus les liens médias/financiers se resserreront, plus les gens auront conscience que ces journaux qui ont fait entrer le(s) loup(s) (Pigasse, Niel, Bergé, Perdriel, Rothschild, Dassault, Lagardère, Pinault, etc...) dans la bergerie n'ont plus de crédibilité.
Pour quelques uns qui se gavent, combien de journalistes précaires ? Comment accepter que la plupart aient des sites basés sur le participatif mais que les blogueurs qui contribuent à leur richesse ne soit pas rémunérés ? On marche sur la tête quand on sait qu'à ce jour, beaucoup ont été rachetés par des milliardaires mais que paradoxalement, la situation n'a jamais été aussi précaire.
Toute la profession s'est émue de la probable disparition de France Soir alors que ce truc a fini en torchon infâme...
Le jour où la presse reviendra, comme Politis, Fakir et d'autres à l'artisanat, au fait main, sur mesure, elle ne s'en portera que mieux. D'ici là et si elle ne réagit pas, qu'elle crève...
Quoi? La liberté de la Presse est menacée parce que M.Pigasse pourrait devenir actionnaire de Libé? Il faut arrêter de faire croire ces âneries?
Plus de 95 % des médias ( écrit, audio et télévisuels) sont entre les mains de grands groupes industriels ou financier.
"Libé" appartient à Rotschild, à un aristocrate italien, décédé en 2008 et dont la famille pourrait vendre ses parts et J.seydoux.
Votre croisade avec Médiapart de "chevalier blanc" des médias est quelque peu "fatiguante" .
Vouloir faire croire que Pigasse->Kessler->Hollande pourraient menacer la liberté dela Presse, vous me faites penser à Don quichotte!
Il y a de par les temps qui courent d'autres chats à fouetter.
Bien! Très bien !
J'espère que Copé ne lit pas Arrêt sur images, ça lui donnerait encore quelque chose à dire.
Vous n'avez pas honte de faire le jeu de la droite ;o))

(tout le monde a bien vu le smiley ?)
[quote=Daniel Schneidermann]Conflit d'intérêt ? Quel conflit d'intérêt ? Le mot ne figure pas dans le petit article. Concentration ? Quel vilain mot ! Kessler, le château ? Mais de qui donc parlez-vous ? Voilà. C'est ainsi que les choses commencent.
Il faut espérer que non, mais en tremblant de tous ses membres et en ne sachant comment vous exprimer suffisamment un remerciement pour votre vigilance: à devoir saluer en tant qu'esprit de résistance et action de dissidence.
Et pourquoi, dans le cas "présidence Sarkozy" tout le monde hurlerait, alors que sous la "présidence Hollande", peu de journalistes s'offusquent....
Ils vont tuer la poule.
Ça tombe bien qu'elle ne pondait plus beaucoup d'œufs d'or.
Une dinde qui fait glouglou fera l'affaire, pour les publicitaires, et contentera les politiques.
Comme au Le Monde.
Les lecteurs, quoi les lecteurs?
On fera du markéting pour qu'ils s'abonnent.
Et puis le papier c'est un enjeu tellement provisoire. Un truc à brader. Qui s'en soucie?
On va encore reprocher à DS de faire du goudabashing, mais je plussoie. L'indépendance des journalistes du Monde, il y plusieurs années qu'elle a disparu, avec celle des gens de Libé. Je me souviens de la dernière grosse vague de licenciements rotschildés, de la suppression du droit de contrôle des journalistes. Pour faire passer la pilule, Joffrin and co nous avaient proposé de rejoindre une belle Société des Lecteurs, qu'ils venaient de créer. j'vais répondu que le pouvoir de cette sociét se limiterait sans doute au choix de la couleur des rideaux de la cafèt de la rédaction, et que, non, merci, et je résilie mon abonnement.

Tiens, Ternisien. Suite à un de ses articles sur Église et pédophilie, je lui avais écrit pour lui donner des clés sur le lien curés cathos/pédophilie (misogynie, règle du célibat, infantilisation des fidèles éduqués à se soumettre "perinde ac cadaver" etc.) Il m'avait répondu en disant que les pasteurs protestants aussi, na. Je lui vais dit que ok, et qu'il me donne des noms d’affaires équivalentes à celles d'Irlande, du Canada, des USA ou de France ( Caen, Mur de Barrez, etc.) J'attends toujours l'info.

(Bon, lui au moins m'avait répondu !)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.