70
Commentaires

Les SMN (super mauvaises nouvelles)

En hors-d'œuvre de ce menu du lundi, le cas Depardieu.

Derniers commentaires

Je ne. sais pas si vous vous souvenez de la fin des années 70. Essayez de vous remémorer quelle était la situation, DS.
Vous et moi étions sur le point d'avoir vingt ans, et forcément, nous nous souvenons très bien de cette époque.

Souvenez-vous que le mur de Berlin n'était pas tombé, que c'était encore le totalitarisme à l'est, un système communiste terrifiant, avec des goulags et un KGB surpuissant. Un système qui durait depuis 60 ans et semblait invulnérable. En Amérique du Sud, un ensemble de terribles dictatures soutenues et souvent initiées par la CIA. Je ne parle pas des dictatures dans le monde arabe ou en Asie ou en Afrique. Je ne dis pas que c'est aujourd'hui la panacée dans tous ces pays, mais globalement, même si ce sont encore des régimes autoritaires, la situation s'est globalement améliorée.

Les Palestiniens n'avaient aucun territoire, ils pourrissaient dans des camps en Jordanie ou au Liban. Les accords d'Oslo ne seront signés qu'en 1993.

En France, notre système était quasiment unipartite parce que la droite était au pouvoir depuis les années cinquante.
Et pire que tout, nous vivions dans une situation de guerre froide où la fin du monde était toujours pour dans très peu de temps, rien à voir avec la fin des temps mayas. En Europe, il y avait, disait-on, pour chaque individu, 17 tonnes d'armes pour le tuer.

Et pourtant, la jeunesse était majoritaire et l'avenir s'étendait pour nous comme une grande route sans fin, où tout était possible.

Et donc j'ai une TBN, Très Bonne Nouvelle, pour vous, le monde s'est grandement amélioré,

Et personne ne sait ce qu'il sera de notre monde dans quarante autres années.

Alors Depardieu, Berlusconi... On s'en fout... On ne dort pas avec eux. Heureusement.

Le grand problème, c'est que Hollande, comme prévu, n'est pas vraiment à la hauteur, mais qui le serait, dans la crise qui nous taraude et nous maintient au bord du gouffre, avant de nous y précipiter, et que nous sommes tous d'accord pour ignorer superbement.
Danser sur un volcan, se vautrer dans la décadence au moins ça prouve dans les grandes catastrophes qu'on est encore vivant.

Mais c'est peut-être ça la mauvaise nouvelle, c'est que nous sommes morts. Parce que si on ne voit pas ce qui est important, qu'on se voile la face, c'est mauvais signe.
Les super mauvaises nouvelles, c'est les mauvaises nouvelles habituelles mais avec une cape !
http://www.lemonde.fr/europe/chat/2012/12/10/le-retour-au-pouvoir-de-berlusconi-est-il-possible_1804015_3214.html
Plus que onze jours avant l'Apocalypse, et vous continuez à débattre de la marche du monde... Pauvres fous vaniteux et inconscients !
Le vendredi 21, ayant décidé de mettre fin à son expérience foireuse, Dieu pointera son index vers la terre, et vous enverra tous bouler d'une pichenette. Ni Alain Delon, ni Chuck Norris ne seront épargnés. Alors vous...
le président manisfeste son pouvoir quand il s'agit de marseille et de sa mairie mais pour florange on n'a plus aucun pouvoir !!!on mène les combats qu'on veut bien mener pour conserver ses postes mais les emplois des ouvriers c'est une autre paire de manche
Rien n'arrive sans la volonté de Dieu ! A ce propos, le PdG ne pourrait-il se cotiser pour offrir à Chavez un voyage à Lourdes, ne serait-ce que pour éviter que la droite de Capriles ne reprenne la main ?
La vraie mauvaise nouvelle c'est la récidive du cancer de Chavez. Espérons que la relève est là en cas de souci définitif, et que la droite de Capriles ne reprendra pas la main... On imagine déjà les officines américains se frotter les mains.
C'est vrai que ces nouvelles donnent le cafard dans ces années noires, comme le chantait quelqu'un...

Cela dit, je ne suis pas d'accord quand vous dites que les Italiens seront appelés à voter pour ou contre ces politiques d'austérité: tout d'abord, parce que la gauche et la droite défendent toutes deux des politiques d'austérité: la preuve, le parti de Berlusconi (PdL) et le parti démocrate (PD), censément de gauche, ont soutenu les réformes assassines de Monti jusqu'à ces derniers jours, où Berlusconi a décidé de revenir sur la scène politique pour la énième fois. Et c'est ça qui est désolant: ce n'est pas la "gauche'" qui a fait chuter Berlusconi, ce sont les marchés. Ce n'est pas la "gauche" qui a fait chuter Monti, c'est Berlusconi. Et ce n'est pas la "gauche" qui ira contre les mesures d'austérité qui seront prises en 2013. Et le pire aujourd'hui en Italie, ce n'est même pas Berlusconi: c'est cette gauche sans programme cohérent ni colonne vertébrale (le PD est un conglomérat qui va de Christine Boutin à Mélenchon) , et c'est que le seul "homme politique" qui a des chances de faire un bon score et qui s'oppose aux mesures d'austérité est un ancien comique, Beppe Grillo, dont le discours démagogue et anti-système prospère face à une classe politique si incompétente et corrompue. Derrière un discours avec certaines thématiques de gauche (appel à la base, écologisme), il tient plein de propos très droitiers (xénophobie, "tous pourris", etc). Cette ambiguïté idéologique est pour le moins inquiétante, mais elle reçoit un accueil très favorable dans une population dégoûtée de la nullité et de la corruption de sa classe politique.

Quant à Depardieu, je tiens à rappeler qu'il vit une formidable "aventure humaine" (certes, ça parle de la Suisse, mais ça marche aussi pour la Belgique). Je vous trouve bien mesquin de condamner une si belle histoire
Si c'est tout ce que vous avez comme exemple... Villepin un repris de justesse...Désigné par un repris de justice..
citation "a ce moment là, aucun président du conseil Italien n'a été élu "par le peuple.".ni aucun premier ministre français" ...Alors ,Herault avant d'être premier ministre , était député et maire de Nantes ,et même président du groupe socialiste a l'assemblée. Si ça , c'est pas être élu...Fillon était député ect.. Et Berlusconi aussi.. Pas Monti! C'était un Banquier..
Bientôt, le retour du petit Nicolas...
Monti n'a jamais été élu par le peuple. Cet ancien banquier de la Goldman Sachs qui a triché sur les comptes de la Grèce et donc responsable de la crise, en Grèce et en Europe n'a aucune légitimité , le peuple Italien ne l'a jamais élu.. s'il y avait une véritable democratie c'est en prison qu'il aurait du être.
"Mais qui a élu Mario Monti ? Personne."

Cette sentence plus qu'approximative est une autre mauvaise nouvelle de la semaine : @si, dont la rigueur m'empêche de sombrer dans le plus profond pessimisme à l'égard démédias, fait dans le raccourci.

Mario Monti est le Président du Conseil italien le mieux élu de l'histoire récente de l'Italie. Il a obtenu l'écrasante majorité des voix au Parlement (556/630 à la Chambre des députés et 281/315 au Sénat) lors du vote de confiance qui a confirmé son investiture le 16 novembre 2011. Faut-il rappeler que le Parlement italien est élu au suffrage universel direct ? Seule la Ligue du Nord n'a pas apporté son soutien au gouvernement Monti, qualifié d'union nationale. On a connu moins légitime, donc.

Qu'il soit un banquier, ancien de Goldman Sachs qui plus est ; qu'il se paie en plus le luxe d'être un ancien commissaire européen représentant doublement la caste honnie des technocrates de Bruxelles qui fricotent avec lafinance ; qu'il ait mené une politique d'austérité criticable à l'envi et qu'il se prenne aujourd'hui le pied dans le tapis de la démocratie, de tout cela on peut débattre. Mais sa légitimité, elle, est pour le moins indiscutable.

La question de de la souveraineté des peuples en Europe est suffisamment sensible pour ne pas ajouter, il me semble, du mauvais grain à moudre.
Bonjour
Eh oui, sans oublier la progression de l'abstention (masquée par la publication des résultats en pourcentages, une entourloupette de plus).
Mais comme vous le dites Daniel, ils s'en fichent, un coup c'est la peste qui gagne, le choléra vient le coup d'après et on recommence… pourquoi s'en priveraient-ils.
La France c'est la Corée du Nord ? De mémoire ce n'est pas ce qu'il disait quand l'Etat est intervenu pour l'arbitrage et qu'il s'est vu remettre un chèque de 390 millions d'euros. Et lui aussi a transféré une partie de cette somme en Belgique.
Tapie est un voyou qui a truandé partout où il a posé la paluche, je me félicite pour une fois que l'Etat, s'il est avéré qu'il est intervenu, l'ait fait. De toute façon, tous ces journaux dans les mains d'industriels et autres grands patrons (Hersant, Dassault, Perdriel, Lagardère...) ne sont, de fait, pas indépendants alors autant y aller franchement et sans gène en attendant une remise à plat totale et en profondeur des médias.
Gérard Depardieu part ivre en belgique: une bonne nouvelle pour la sécurité routière française.
Depardieu en Belgique... bon débarras... (ils ne veulent pas Tapie aussi ?)
Radio France nous refait le coup du meilleur sportif de l'année, avec dans la liste Sébastien Loeb (qui paye ses impôts en Suisse). N’appelons plus acteur ou sportif, ou artiste "français" ceux qui émargent à l'étranger...
Bon en fait je m'en fout complètement... (surtout du sport)
Quelle est cette Europe qui permet que la Belgique soit un paradis fiscal pour un guignol très riche,très grossier et très cynique qui fait son pognon en France ?Oui,mais il a été devancé par tellement d'autres qui ont plutôt choisi la Suisse ou Monaco...C'est comme ça,les gros pleins de soupe ne sont pas partageurs.
L'autre très mauvaise nouvelle,c'est le nombre croissant de crève-la-faim dans ce pays .On va parler d'eux dans une conférence qui ne règlera rien.Ils ne paient pas d'impôts,ils sont misérables,couchent dehors,mangent des saloperies (quand ils mangent).et le pire c'est qu'ils sont souvent très jeunes.Ce putain de capitalisme les a abandonnés.
Mais ce matin chez France inter et ses concurents,on parlait de l'embellie à l'UMP.....de la lettre qu' Hollande aurait écrite au tribunal pour défendre sa copine...des génériques qui ne seraient pas si efficaces qu'on le dit...de tout,de rien d'important.La routine quoi...
Mais (sans pour autant hurler, comme le malheureux, à la Corée du Nord) peut-on se réjouir de voir l'Etat tenter de régler en douce, en sous-main, ni vu ni connu, la vente d'un groupe de presse ?

Dites-moi si je me trompe, mais dans les promesses de Moiprésident, n'y en avait-il pas une assurant qu'il ne se mêlerait jamais de ce genre de choses ?

Bon, OK, si on se met à lister ses promesses non-tenues, on n'est pas couché... Ses électeurs lui ont foutu une belle claque lors des législatives partielles.

Bof, même pas mal, lui il a du taf pour cinq et une retraite dorée l'attend au Conseil des Cons stitutionnels...
on peut dire que ça va faire la semaine, sur tapis, berlusconie et depardieu, fautes de mieux, :-), et pourtant...
Sur le sujet du jour:
Laissons les morts enterrer leurs morts.

Hors sujet:
La magnifique page de pub, en rose et bleu, avec un si mignon petit embryon grossi X fois, et un super commentaire comme quoi il mériterait, plus que les baleines, notre compassion, tout ça dans une revue qui prétend avoir "des valeurs" (autres que boursières, s'entend), et qui s'excuse platement (vont-ils, et à qui, rendre l'argent encaissé pour cette escroquerie sentimentale?)... ça ne mériterait pas au moins d'être accessible aux commentaires?
Peut-on se plaindre que les politiques d'austérité en Europe soient menées sans consultation démocratique (par exemple, que la ratification du traité européen imposant la règle d'or, en France, ait été effectuée sans recours au référendum), et en même temps, que les Italiens soient appelés à voter pour ou contre ces politiques d'austérité ?
Quel que soit le premier ministre élu en février 2013, ce sera "pour".
Le choix des italiens est illusoire, comme le fut le nôtre en mai dernier.
l'arrivée de depardieu en Belgique est surtout une mauvaise nouvelle pour les piétons belges. Va arrèter le rouge et se mettre à la bière le gros gérard ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.