40
Commentaires

Les questions très préparées des invités de Durand

"Cherche travailleur précaire pour poser des questions déjà écrites par la production" : c'est en substance l'annonce que les producteurs de l'émission "L'Objet du scandale", présentée par Guillaume Durand, ont passé la semaine dernière. Plusieurs collectifs de chômeurs, responsables d'associations, ont été contactés pour participer à l'émission et débattre avec les deux principaux invités, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, et l'animateur-producteur de France 2, Michel Drucker. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu : un collectif de chômeurs et de travailleurs précaires a envahi le plateau pour dénoncer la politique du gouvernement.

Derniers commentaires

Et Durand qui répond à côté. S'il est tout à fait normal qu'ils trouvent ce qu'ils cherchent, il faudrait qu'il nous explique quel est l'intérêt de créer un débat non représentatif, et dont les questions de la plèbe seraient préécrites.

Quel est le but d'une telle émission, j'aimerai bien qu'il nous explique ça?

Et puis quelle condescendance et quel cynisme vis à vis des grévistes qui interviennent!
quel scandaleux simulacre....Que la démocratie engendre des choses pareilles ça me dépasse....
D'abord, je suis stupéfaite que le DAL soit ainsi tombé dans le panneau !!! Les bras m'en tombent.

Ensuite, je suis la rédactrice d'Actuchomage et j'ai deux trois bricoles à rajouter...

Après avoir reçu la première sollicitation écrite de Téléparis, j'ai eu l'employé de la production au téléphone pour en discuter.
J'avais une seule question à poser à Frédéric Mitterrand :


Puisque le benchmarking est à la mode... Savez-vous qu'en Allemagne, le gouvernement d'Angela Merkel vient d'être condamné par son Conseil constitutionnel à revaloriser ses minima sociaux et à revoir l'intégralité de son système d'allocations aux plus démunis d'ici la fin de l'année ? En effet, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe a jugé que le système "Hartz VI", en vigueur depuis 2005, est «incompatible avec l'Article 1, paragraphe 1 de la Loi fondamentale» qui garantit «le droit à une existence digne», qu'il ne garantit pas à chacun «un minimum de participation à la vie sociale et culturelle» du pays et que, de ce fait, «ses règles sont inconstitutionnelles». (Et toc!)

Source

En France, les minima sociaux et le Smic ne garantissent pas non plus le droit à une existence digne et ne permettent pas de participer à la vie sociale et culturelle du pays. Attendez-vous que des associations saisissent notre Conseil constitutionnel, ou pensez-vous qu'il faille anticiper ?


Il y avait matière à débattre un petit moment, au lieu de faire du remplissage avec des questions à la con.
Mais l'employé de la prod’ voulait que j'en pose d'autres. Il m'a donc adressé par courriel celles - au nombre de trois - que j'ai publiées texto sur mon site (et que @si a reprises ici).

Reniflant la supercherie, je l'ai envoyé paître.

Par moment je regrette de ne pas y être allée tout de même pour gripper leur machine bien huilée.
Mais intervenir en direct à la télévision demande une longue pratique, que je n'ai pas.
Et que n'avaient pas non plus mes collègues du CIP-IdF (le collectif de chômeurs intervenus sur le plateau) puisqu'ils ont lu bêtement leur tract au lieu de prendre la parole quelques minutes. C'est pas facile.... mais je salue leur culot.
C'est dingue quand même tout ce politburo privé qui s'agite en coulisse. j'en reviens pas.
Une question me taraude, est ce que ça fait 50 ans que c'est comme ça et qu'on commence à s'en rendre compte ou est ce récent comme phénomène toutes ces emissions bidonnées ?

Et Guillaume Durand trouve ça normal .... c'est dingue...

Merci Sebastien, très bon boulot encore une fois, enfin acrimed aussi bosse bien.
je n ai lu pour le moment que le dossier..mais ce qui me choque c est de s en sortir par une pirouette en prétendant que les précaires sont des gens sans culture !!! aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ou de le sous entendre MAIS NON !!!!!
mais voyons!!!
s' il n'y avait que cette emission là mais ceux qui regardent antenne 2 le matin :la minute de vérité, qui n'est qu'unexercie de communication gouvernementale avec journaliste consentant...les citoyens doivent prendre conscience de l'intoxication journalière des medias et qui se propage..!!!
en effet, pas un jour sans qu'un MINISTRE communiquant gouvernemental vienne exprimer combien NS a raison de prendre des décisions!!!
jamais la com n'a été aussi souvent pratiquée par un gouvernement ...et de façon si absolue, nous avons des reflexions à mener et des questions à poser EN URGENCE, avant que notre république devienne vraiment bananière (voir les cuisines entre europe 1 france inter ...s'agissant du balai de nominations)
Guillaume Durand se pare de l’aura de l’urinoir de Duchamp, mais n’y a sans doute jamais rien compris. Et pour continuer à faire semblant de comprendre sans se poser la moindre question, il prépare des non-questions aux gens qui ont pourtant de vraies questions à poser. Les non-questions-toutes-prêtes-qui-sont-là-pour-que-le-téléspectateur-ait-l’impression-de-comprendre-sans-se-faire-trop-mal-à-la-tête-avec-des-explications-trop-longues-et-ennuyeuses-à-suivre-de-toute-façon pourraient presque être considérées comme des ready-mades, sauf qu’elles n’ont pas la franchise créatrice de ceux de Duchamp.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"Des chômeurs et précaires s’invitent à l’émission « L’Objet du Scandale »", par ACRIMED, 22 avril 2010 http://www.acrimed.org/article3363.html

P.S. : l'article donne le texte lu à l’antenne
Contrairement aux louanges oblivionnesques(apparemment tarifées: non à la corruption!) dressées à l'encontre de Sébastien Rochat, je trouve que cet article manque de précision, voire de vérité, sur au moins deux points fondamentaux:

1. En considérant que Bernard Florcza avait exactement reproduit les questions que l'équipe de L'objet du scandale lui aurait préalablement écrites, Sébastien Rochat oublie d'émettre une hypothèse autrement plus probable, crédible et vraisemblable: il paraît évident qu'en fait des membres journalistes préparant l'émission ont le don de voyance et peuvent lire l'avenir. Malencontreusement, ils ont rendu publiques les prédictions qu'ils avaient obtenues lors d'un briefing de préparation de l'émission en question. Aussi, Bernard Florcza ne pouvait que dire les éléments que les haruspices de France 2 avaient déjà aperçues: je suppose qu'en faisant ce qu'ils ont fait, ils n'ont fait que précipiter la chose même qui les a poussé à le faire. Et j'ai même la preuve de ce que j'avance: voici une vidéo exclusive d'une rencontre devant la machine à café de Téléparis.

2. Il est faux de dire que la culture prônée par Michel Drucker est trop chère! Ce saint homme médiatique n'a pas hésité à donné de sa personne pour faire la promotion de chédeuvres du septième art accessibles aujourd'hui à toutes les bourses[large]*[/large]: la preuve en vidéo (pour ceux qui se demanderaient le comment du pourquoi de ce n'importe quoi druckérien, l'explication est ici)


[large]*[/large] pour les éventuels curieux:5 euros chez Price Minister!:-)
« Mais non, ce n'est pas bindonné, il s'est juste fait manipulé ! » étraaaaange façon de se dédouanner de la part de la production de l'émission...
Et bien voilà, enfin un reporter qui sort du rang !
Ecoeuré. Je suis écoeuré par tant de cynisme et de mépris.
Bravo Sébastien. Bravo @si.
Débusquez tous ces tricheurs. Continuez, il y a du boulot.
Portons plainte pour foutage de gueule.
J'en ai marre.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J’écris le commentaire que vous m'avez demandé d'écrire en m.p. :

Très bonne enquête, Sébastien !
On ne sait plus pour quoi voter sur ce site tellement les contenus sont bons.

Merci d'expédier le chèque à l'adresse donnée par m.p.
C'est le genre d'enquête que j'apprécie dans @si. Continuez.
[calimero]J'ai déjà voté aujourd'hui pour Laure, ouin, snif ( soupir ) : « c'est trop pinjuste ! »[/calimero]

Je me répète mais il FAUT ( je sais, je fais dans la nuance ) poser la question de ce qu'est devenue la gestion politique de la Culture en France. Voir le spectacle « InCulture(s) » de Franck Lepage ( ancien Chargé de recherche associé à l’Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire Directeur des programmes à la Fédération Française des Maisons des jeunes et de la Culture en 2001 ), auteur d'un document de travail intitulé « Le travail de la culture dans la transformation sociale » ( 1er janvier 2001 ). http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/014000300/index.shtml

Ça commence là : http://www.dailymotion.com/video/xbmabz_inculture-franck-lepage_news

Pour créer l'envie, commencez ici : http://www.dailymotion.com/video/xbmmgi_inculture-franck-lepage-7_news

Faites moi confiance, vous ne le regretterez pas !
Emissions ordures pour télé poubelle.
R.A.S.
comme d'hab.
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.