26
Commentaires

Les ovnis, l'ingénieur à la retraite et les voitures volantes

France Info a publié dimanche matin un passionnant article intitulé Ovnis: un Sherlock Holmes brise les rêves des "croyants" avec un logiciel.

Derniers commentaires

Merci Alain pour vos super articles !
J'aimerai savoir si François Louange s'est intéressé aux lumières de phoenix de 1997:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8res_de_Phoenix

En faisant une recherche rapide sur google, je n'ai rien trouvé.
plus les fusées terrestres existent sous une forme allongée, plus on imagine que celles venues de l'espace sont plates et rondes.
Dès que je retrouve mon bouquin sur les symboles et les formes, je pourrai vous dire si oui ou non les femmes sont des extra-terrestres pour les hommes.
L'hologramme. Voici le seul détecteur de vérité. L'exactitude n'est pas la vérité, elle est à peine son hologramme. Méluche a une petite chance.
Google n'est pas la seule compagnie qui s'intéresse à nous faire quitter le sol avec notre Ami 6 : Airbus s'y attèle aussi.
Je ne sais plus qui a dit (je crois l'horrible mec qui a crée PayPal), on souhaitait la voiture volante, on a eu le message de 140 caractères - comme quoi il y a même des fachos qui peuvent avoir de bons mots, c'est navrant, je suis le premier à le déplorer)

Y a t il un ingénieur à la retraite qui pourrait une fois pour toute trouver un logiciel anti-miracle ou anti-croyance fada, du genre la Mer rouge qui s'ouvre comme un hotdog au ketchup, le mec qui marche sur les eaux, etc

Mais en même temps, l'extraterrestre, ça faisait de mal à personne d'y croire. La Belgique a été particulièrement propice.
Il serait amusant de voir à quel moment les extraterrestres ont commencé à venir (les anges et autres envoyés d'en haut comptant pour du beurre car ils ne se déplacent qu'à tire d'aile, c'est à dire comme des oiseaux, faut dire que l'imagination humaine ne pouvait aller plus loin que le raisonnable naturel qu'elle avait sous les yeux)
Quel à-propos de pulvériser ainsi, et avec quelle élégance, toutes ces chimères et ces mirages qui pullulent dans notre quotidien pré-électoral.

Vieux souvenirs.
Les commentaires sous l'article de FranceTV Info sont parfois assez savoureux aussi...
Briseur de rêves
Retombée

Je frappe les dalles. J’en éprouve la solidité. J’en écoute la sonorité. Je me sens ferme et satisfait.
J’embrasse les colonnes. Je mesure leur jet, la portée, le nombre et la plantation. Je me sens clos et satisfait.
Me renversant, cou tendu, nuque douloureuse, je marche du regard sur le parvis inverse et je sens mes épaules riches d’un lourd habit cérémonieux, aux plis carrés, à la forte charpente.
o
Coulant du faîte, paisible horizon terrestre, aux bords du toit mûri comme un manteau des moissons, — voici les Angles, acérés, griffus et cornus.
Ces quatre cornes, qui menacent-elles dans le ciel ? Que découvrent ces quatre doigts aux ongles longs ? Font-ils signe qu’il y a là-haut quelqu’un qui regarde ?
Ce sont les quatre coins de la Tente originale, noués aux quatre liens qui les relèvent, et, livrant avenue, déploient l’ample hospitalité.
o
Liens invisible, que prolonge l’au-delà des nues, où vont-ils se lier eux-mêmes ? À quels piliers du Ciel, à quels poteaux du monde, à quelles hampes dix mille fois élevées ?
Cet espace, crevé par les pointes, pénétré des neuf firmaments qui l’entoure et le contient ? Plus loin que les confins il y a l’Extrême, et puis le Grand-Vide, et puis quoi ?
o
Est-ce là l’inquiétude désignée par ces doigts courbés aux ongles longs ? — Mais voici, pas de réponse, et pas de signes, et point de haut mystère, et pas même de liens, même invisibles.
Puisque sous chacun des chevrons volants, accusant sa corne, résolvant sa cambrure, j’aperçois le grossier Piquet terrestre qui le soutient et qui l’explique.

Victor Segalen
Pourtant Marcel V. les a vus ici
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.