46
Commentaires

Les médias traditionnels, embarrassés par le week-end de luxe de "Carlita et Pepito"

L'escapade se voulait discrète, mais ne l'est pas restée longtemps. L'AFP a révélé vendredi 6 mars que Nicolas et Carla Bruni-Sarkozy passaient deux jours de vacances au Mexique, dans une résidence de luxe, avant leur rencontre officielle avec le président Felipe Calderon.

Derniers commentaires

Sur Carlita et Pepito chez les narcos, une irrésistible chronique de Stéphane Guillon.
Où il révèle que pour s'endormir, Sarkozy compte les chomeurs.
Vont pas faire de vieux os à France Inter, les journalistes écroulés de rire dans le studio.
Si Calderonds yapas d'problèmes ! :o))
Le Mexique dément tout : bon, c'est qui qu'a payé ?
Toutes ces histoires pour cacher que c'est le contribuable ???
Français ou mexicain ???

C'est louche, c'est louche.... Demandons une facture à l'hôtel (non, je blague, mais c'est si compliqué que ça à savoir ??)
Comment peut on construire des résidences de super luxe dans une réserve naturelle ?
Eh bien voilà, eh bien voilà, je m'en doutais, à part deux ou trois messages sur trente (extraits ci-dessous) .... la critique des médias de haut niveau de Justine Brabant a servi de "chamboule tout" à toute cette bande d'asinautes ... que dis-je d'asinus, oui!
Bon, faut dire que c'est tentant, et que finalement, j'aurais bien envie de faire comme les autres !

Par Ellis
Re: Les médias traditionnels, embarrassés par le week-end de luxe de "Carlita et Pepito" 22:18 le 09/03/2009
Je me souviens que dans les cas où les médias (ou certains d'entre eux) se sont livrés à ce genre d'investigation, chiffres et photos de catalogue à l'appui,...

Par Nathalie

Re: Les médias traditionnels, embarrassés par le week-end de luxe de "Carlita et Pepito" 13:17 le 10/03/2009

FRANCE • Sarkozy met le Mexique dans tous ses états
Les milliers de touristes qui visitent quotidiennement Teotihuacán, le site aztèque le plus important du Mexique, ont fait les frais du voyage de Nicolas Sarkozy ...une heure quinze avec le président Calderón et son épouse".
Lu dans Courrier International
Pas vu dans la presse hexagonale
Ce qui m'étonne surtout de ce weekend, c'est le blackout sur http://www.frontdegauche.eu/, ça dépend qui va au zenith sans doute...
On regrettera le titre d'une qualité douteuse qui décrédibilise l'article avant même que l'on ne l'ait lu. Le factuel peut être agrémenté d'une opinion, si possible objective. Mais quand on voit le titre, on doute de l'objectivité.

Encore une fois, ce site est une énorme déception, non pas pour le parti prix clairement affiché, mais pour l'objectivité de l'information agrégée.
Tiens, pendant que Monsieur le President Nicolas Sarkozy se la coule douce sur les plages mexicaines ...

l' Union Europeene accepte une reduction des taux de TVA !

Pour une fois qu'il y a quelquechose de vraiment intelligent et efficace qui se decide, Monsieur le President Nicolas Sarkozy est a l'autre bout du monde et ne peut ni le revendiquer, ni en faire sienne l'idee.

D'autant qu'il s'etait tellement enerve lorsque le Royaume Unis a decide cette mesure deux mois auparavant, et qu'il a annonce et fait annonce par ses ministres que de toute facon ca n'avait apporte aucun bienfait !

depeche de Reuters
Louis XVI et son épouse étrangère ont été guillotinés pour moins que ça.
FRANCE • Sarkozy met le Mexique dans tous ses états
Les milliers de touristes qui visitent quotidiennement Teotihuacán, le site aztèque le plus important du Mexique, ont fait les frais du voyage de Nicolas Sarkozy au Mexique. Celui-ci, qui effectuait une visite d'Etat, le 2 mars, a profité du week-end pour prendre des vacances… "Vers 15 heures le 8 mars, sans prévenir, le personnel a commencé à faire évacuer le site, par mégaphone, fermant notamment la célèbre pyramide du Soleil", rapporte El Universal. Tout cela "pour une visite non officielle et sans protocole de Nicolas et Carla, qui sont arrivés vers 17 h 15 et qui ont arpenté la célèbre cité des Dieux pendant une heure quinze avec le président Calderón et son épouse".

Lu dans Courrier International
Pas vu dans la presse hexagonale
Guillon semble répondre à l'émission ou il est invité sur ASI. Il utilise les imitations, évoque les déboires de son patron (et les boires d'un ministre), franchit de nouvelles limites de la décence. Excellente chronique de sa part, il repousse les limites l'air de rien. Et manie la critique sociale sans y toucher. Bravo.
Mmh. Etant donné que j'ai passé une bonne partie de ma vie entre les murs d'Alliances françaises, au Chili comme en Roumanie, je suis concernée rétrospectivement par cette mesure. Et je souhaiterais apporter quelques précisions, pour parler des cas que j'ai connus :

- il est vrai que les Français de l'étranger , tout comme les autres expat' (mon père est chilien) sont bien souvent des individus de classe aisée à très aisée, dans leur pays d'expatriation, ce en raison de leur statut, qui est souvent celui de travailleurs internationaux, mais aussi du taux de change favorable, si leur salaire leur est versé en euros ou en dollars. Ceci dit, en France, ils appartiendraient en majorité à la couche supérieure de la classe moyenne.

- Mais les frais de scolarité des Alliances françaises sont vraiment exorbitants. Pour les familles d'expat' qui sont "simplement" aisées dans leur pays d'accueil, qui doivent scolariser plusieurs enfants, et qui n'ont pas droit à des bourses, la situation peut réellement être difficile. Mes parents, par exemple, ont eu droit à une bourse lors des premières années de ma scolarité à l'étranger, mais plus par la suite : les plafonds d'obtention des bourses avaient été relevés. Pendant plusieurs années, nous vivions donc beaucoup sur les économies engrangées pendant les années où nous avons vécu en France.

- le système scolaire des pays concernés n'est pas toujours de la qualité des quelques pays riches que vous citez. Au Chili et en Roumanie, l'enseignement public manquait encore de tout, la scolarisation à l'Alliance française apparaissait comme une nécessité.
Il aurait pu faire un effort. Y'avait la Guadeloupe et la Martinique pas loin, à un jet d'avion poussif, avec de beaux hôtels et du soleil, il aurait ainsi pu dépenser généreusement notre argent pour le commerce et le tourisme des Antilles, et montrer que le problème de là-bas l'intéressait, mais non. Le Roi n'en peut plus de ses sujets.

C'est d'ailleurs un peu réciproque.
Il a beau jeu de stigmatiser le débalage de richesse des grands patrons en ces périodes de crise : il fait pareil . Il doit se prendre pour un patron et nous sommes ses employés , sans doute. Grrrr.
(message au mauvais endroit, désolée)
[quote=nino]Mais une question me taraude:
quel intérêt de vous augmenter de 172% si aucune dépense personnelle ne vous est imputée ?

faut espérer pour lui qu'il n'a pas tout placé en bourse!!!!!!!!!
Avion du jeudi soir et décalage horaire en "classe affaires ++" --> arrivés frais et dispos vendredi matin
Il ne s'agit donc pas de deux jours de vacances, mais bien d'un week-end de trois jours !
Boulot lundi, retour mardi et un p'tit conseil des ministres mercredi, c'est cool.

Mais une question me taraude:
quel intérêt de vous augmenter de 172% si aucune dépense personnelle ne vous est imputée ?
Je me souviens que dans les cas où les médias (ou certains d'entre eux) se sont livrés à ce genre d'investigation, chiffres et photos de catalogue à l'appui, qu'il s'agisse du yacht de l'après second tour ou de la villa occupée aux Etats-Unis, il était question de riches amis industriels qui, ou avaient prêté leur bien, ou l'avaient mis à la disposition de Sarkozy. Qu'en est-il cette fois ? Le fait que l'Elysée ne s'empresse pas de préciser qu'il s'agissait d'un séjour "offert" par un des généreux amis du Président laisse supposer que le contribuable a financé la chose, mais je crois qu'il serait bienvenu que les médias achèvent proprement le travail qu'ils ont commencé...
Au prix où on le paie, Sarko pourrait au moins claquer sa thune en France, et le montrer. Ce serait un bon exemple.
Petit concours:
parlera-t-on plus dans ce forum du goût du luxe de SKZ ....
ou bien du traitement de cette information par les médias?
Les paris sont ouverts.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.