41
Commentaires

Les medias, et la météo de Mélanie : Océanerosemarie, casse le "rêve"...

Plusieurs jours durant, tous les medias ont vibré à l'unission du "rêve" de Mélanie Ségard, jeune femme atteinte de trisomie 21 : présenter la météo sur France 2. "Les valides sont émus, et s'aiment eux-mêmes d'être si émus", dit Océanerosemarie. Pourquoi ce "rêve" est-il médiatiquement bien plus acceptable qu'un projet de vie, ou qu'un projet professionnel ?

Derniers commentaires

Vous avez raison Oceannerosemarie ! Ces anomalies de la société doivent rester bien invisibles ! Continuons à toujours faire en sorte de les cacher, à dénigrer leurs rêves, à les dénigrer tout court ! Faisons en sorte que personne ne prenne aucune initiative pour les rendre visibles ! Faisons en sorte qu'aucun parent ne s'associe pour créer des foyers d'hébergement, des établissements et service d'aide par le travail (ESAT), des instituts médico-éducatifs (IME), des instituts médico-professionnels (IMP), des foyers de vie, des foyers d'accueil médicalisés, ... et rendons-les à la société, à tous ces français qui les réclament à corps et cris dans leurs entreprises, leurs cercles et leurs écoles !

Et j'abonde dans votre sens sur un autre point : il faut en finir avec cette grande escroquerie qu'est l'UNAPEI. La grande majorité des personnes trisomiques n'ont absolument pas besoin d'accompagnement, tous ces professionnels du médico-social n'occupent que des emplois fictifs !

Et j'ajoute, l'avortement ne devrait pas être proposé aux parents de personnes trisomiques, il devrait être rendu obligatoire. Parce que cela se voit : Mélanie n'est pas heureuse du tout. Elle est même bien plus malheureuse que vous. Elle n'a pas votre aisance à parler devant une caméra ou à faire des One woman show. Elle ne répond pas de façon volubile aux questions qui lui sont posées. Et c'est bien à cela qu'on reconnaît le bonheur !
Boulette Océane ! Vous avez ouvert la porte aux anti-avortements. Notamment ceux qui vous expliqueront qu'un handicap génétique lourd c'est une bénédiction et autres "laissez les vivres" (mais dans quelles conditions, ça...).

Pour ma pomme, après ce défilé de guimauve auto-promotionnelle sur le dos de cette pauvre jeune femme, je m'en vais regarder freaks ( https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Monstrueuse_Parade) et hurler avec les Ramones "gabba gabba we accept you we accept you one of us!"
Pas du tout d'accord sur la critique de l'émission d'arte. Oui, selon moi c'est une vraie discrimination et c'est du même ordre d'idée que la sélection d'enfant par les gènes (désire de l'enfant parfait). Je ne trouve pas si maladroit que ça la comparaison au racisme de couleur de peau. Il faut arrêter de s'insurger, ce n'est pas nier les discriminations/crimes sur la couleur de peau de dire ça, c'est plus pour faire réagir je pense. Ce n'est pas du piètre niveau d'un supporter de Fillon qui comparait les journalistes à l'action des nazis avec la shoah.

Bref sinon pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec la chronique.
Eh oui, c'est navrant de ramener toujours au rêve et donc au handicap. Un peu comme on réduisait les femmes avant : Elle avait un rêve, devenir ingénieur, docteur etc... Quand on discrimine, ça tombe toujours sur les plus faibles, ceux qui ne peuvent pas se défendre. C'est donc une violence faite aux plus faibles!
Et pendant ce temps là, ce matin je regarde ma météo, et la nouvelle a traversé l'atlantique, jusqu'ici au Québec. Mais pas une seule fois il n'est question d'un rêve. Plutôt d'une sensibilisation aux problèmes que doivent surmonter les personnes atteintes de trisomie 21 et des solutions qu'on pourrait apporter...
https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/un-beau-message--une-jeune-trisomique-presente-la-meteo/80543/
Merci pour cette brillante chronique . Je crois que vous avez dit ce qu'il convenait de dire.
Il était temps ...ouf , remettre les choses en place , parler du fond : Très belle chronique ! (je n'ai pas succombé à la tentation du voyeurisme compatissant ce soir là , j'en suis heureux !)

...et bien vu les deux inepties : 1- le noir "handicap" ; 2- l'assoc "prosélyte" des institutions !

...le [s]rêve[/s] reste , épiphénomène du "rejet" repentant et bienséant ! Comme une nausée ...
Excellente et brillantissime chronique d'Océanerosemarie, qui touche très juste sur le kitsch de médias (au sens de Milan Kundera) : un petit nuage rose devant la réalité qu'il s'agit de ne pas regarder, et la jouissance de se voir dans le miroir embellissant du mensonge et de s'y contempler avec une satisfaction émus (citation de mémoire). Ah ! qu'il est beau d'être ému avec tous les autres devant le spectacle d'une jeune fille trisomique qui "réalise son rêve" !

Chronique de salut public : j'avais vu le journal de la 2, et la bonne conscience de tout ce mensonge sirupeux (où Mélanie Ségard était instrumentalisée) mettait très mal à l'aise. À l'évidence, on lui mentait et elle n'était pas capable de le faire, ce job ! Quant à la réflexion politique et sociale sur le handicap, évidemment nada : juste un petit enfumage rose.

Océnerosemarie, vos neurones ont des connexions parfois plus rapides que les miens, mais là c'était parfait !!!

Au plaisir d'entendre et de voir votre prochaine chronique,

Bertrand Vibert
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Sante/96-des-parents-porteurs-d-un-enfant-trisomique-choisissent-l-IVG

[quote=Le cardinal archevêque de Paris, Monseigneur André Vingt-Trois, n'hésite pas à parler "d'eugénisme d'État" sur ces questions de dépistage systématique de la trisomie 21, qu'en pensez-vous ?

Il pourrait exister si l'État avait rendu le dépistage obligatoire. Mais ce n'est pas le cas, heureusement. Il a seulement rendu la proposition de dépistage obligatoire. Mais il peut y avoir un eugénisme de fait, si les parents n'ont pas en main toutes les clés pour faire leur choix. Ce que nous demandons, c'est que l'on laisse une vraie liberté de choix aux parents.]

La réalité est toujours un peu plus complexe que nos préjugés.
Personne n'a à juger les raisons qu'a une femme d'avorter.

Une femme avorte si elle veut, pour les raisons qu'elle veut. C'est SON affaire.

Ça ne regarde personne d'autre qu'elle.

Et personne n'a à s'en mêler.
Non mais attendez, comme vous pouvez traiter l'intervenante de Arte de débile putain?
Elle explique que y'a 96% des bébés trisomiques qui sont mis à mort. Si la stat est vraie, ça s'appelle de l'eugénisme. Et ouais la comparaison avec la couleur de peau elle se tient. A moins que vous considériez qu'être trisomique ôte le droit de vivre.
Peut être que le fond du problème dans cette affaire, c'est que cette jeune fille on lui a fait présenter la météo pour se donner bonne conscience collectivement. Pour se faire oublier que ces individus on les méprise, on les ignore, on s'en moque.
Alors je suis désolé mais je vois bien plus de courage dans les quelques secondes d'intervention de la nana sur Arte que dans votre tribune gerbante qui légitime l'idée qu'on à le droit de mettre fin à la vie d'un individu parce qu'il souffre d'un handicap.
A moins que quelqu'un ait des preuves qu'être trisomique empêche absolument de vivre une vie heureuse et digne.

C'est honteux de réduire le propos de cette intervenante, il est plein de bon sens et la comparaison avec la couleur de la peau est fort à propos. Tout le monde trouverait ça ignoble d'interdire la vie à un enfant en raison de sa couleur de peau. Mais manifestement vous ça ne vous dérange pas qu'on interdise la vie à un enfant parce qu'il est un peu différent de la "norme".
Donc, l'avortement quasi-systématique des foetus trisomiques ne rentre par dans le cadre du validisme parce que ... ?
Super chronique.
A mes yeux, la meilleure depuis le début !
ah merci Oceanerosemarie de me remettre les neurones en place car sur le coup, j'ai trouvé que c'était une belle idée de France2, tout en me posant des questions sur le fond, mais tout au fond de mon crâne ! pffff
C'était symbolique, oui mais voilà le symbolique ne suffit pas. Je crois bien que je me suis fait bernée par émotion, c'est très dangereux et très con. Je m'en veux !
Bon, je vais pas parler du fond, je trouve ça intéressant même si je suis pas d'accord avec tout.

Mais BORDEL, c'est franchement une mise en scène déplorable. Je sais pas si à @rrêt sur images vous connaissez un truc qui s'appelle internet, et un truc qui s'appelle youtube, mais vous y trouverez quantité de vidéastes amateurs et amatrices qui font des vidéos d'une bien meilleure qualité. Ce plateau est franchement moche et la mise en scène et la réalisation... refaire le site, c'est bien, mais ce serait bien aussi d'arrêter de faire des vidéos façon télé des années 90 si vous voulez qu'on regarde. Moi je paie mon abonnement pour vous soutenir mais je regarde plus rien, tellement c'est dépassé, tellement on trouve de choses suffisantes gratuites sur internet.

ALLO, DANIEL ? On se réveille là. Embauchez des bons vidéastes connaisseurs des médias sociaux parce que là, c'est pathétique, et ça me fait franchement chier pour vous. Pas pour l'argent que je vous donne, je le fais avec plaisir, mais parce que vous pouvez pas vous contenter de survivre avec les soutiens de la première heure sans faire le moindre effort. C'est mauvais. C'est pas océanrosemarie qui est mauvaise, hein, c'est le format. Changer de putain de format (je parle pas des vidéos courtes qui, à la base, sont une bonne idée). Réaliser des vidéos bordel !
J'ai coupé court. Est-ce qu'il ne faut pas être un peu pétri de frustration pour aller s'attaquer au mot "rêve" et casser du sucre sur cet évenement?
Peut-être que ça retombe sur ses pieds, je ne saurais pas, mais faire mine de trouver un manque d'ambition..., j'ai eu peur d'une démonstration qui m'écoeure.
Est-ce qu'il n'y a pas des complaisances plus déplacées que celle-là dans la sphère médiatiques?

Toute attaque fait soufrir, même là je m'en veux si j'ai l'air de dénigrer OcéaneRoseMarie. C'est inévitable ok, mais je suis très "sensible" moi-même sur la question de "la générosité est une injustice", sous prétexte il faut revendiquer + et mieux. Autant pour des phénomènes qui s'institutionnalisent, comme les resto du coeur, et qui détournent l'état de ses responsabilités, je suis pour l'argument de substituer revendication à générosité, autant pour des cas individuels de coup de pouce, de reconnaissance cautérisant un peu l'oubli social de fait, je suis pour qu'un peu de générosité "simple et directe" se laisse aller, surtout quand elle n'est pas si facile qu'elle en a l'air. Certainement qu'on se fait plaisir à bon compte, mais uniquement parce qu'on a en face de soi une personne à qui on fait plaisir en chair et en os.
Une chronique que j’ai beaucoup aimée. Des réflexions qui tombent sous le sens et qu'on a failli oublier, derrière sous la poudre de perlimpimpin du "rêve".

http://radiohern.over-blog.com/article-32973311.html

En Espagne, Pablo Pineda est instituteur, universitaire, formateur en psychopédagogie et, accessoirement acteur et militant pour que les personnes atteintes de handicap puissent suivre une carrière. Ah ! Il est aussi atteint de trisomie 21.

http://www.courrierinternational.com/article/2009/09/25/pablo-pineda-aussi-un-grand-acteur

Certes, Pablo Pineda joue ici le rôle d’une personne atteinte de handicap, ce qui n’est pas entièrement un rôle de composition. Mais le film va plus loin que cet exploit. Il raconte une histoire et plein d’autres choses.. On n’y parle pas outre mesure de rêve mais de désir ; on n’y déverse pas des litres d’eau de roses, mais on y montre plutôt un peu de la réalité du quotidien, l’amour, le travail et la sexualité. L’Espagne a quelques 10 ans d’avance de ce côté-là.
Pablo Pineda donne aussi de nombreuses conférences militantes sur l’enseignement et la formation.
Le nihilisme d'Océanerosemarie m'ouvre des horizons d'espérance. C'est bizarre, pour un nihilisme. Peut-être ai-je trouvé une réponse à Robert, qui me demandait une définition de l'humour.
Trevor McDonald fut le présentateur du principal bulletin d'actualités News at Ten sur la chaîne Britannique ITN que tous les Britanniques de mon âge ont connu depuis des décennies.
Moira Stuart a présenté pendant des décennies tous les bulletins de nouvelles sur la BBC sauf le Ten O'Clock News

Parmi les autres "handicapés" (sic la déglinguée citée par Océanerosemarie) qui ont présenté les nouvelles en Grande Bretagne, Donald MacCormick un présentateur avec un accent écossais

Autrefois je croyais qu'en France il n'y avait pas de handicapés (et j'ai tendance à le croire encore) car on n'en voyait pas dans les lieux publics. En Grande Bretagne, il y avait/a toujours des groupes de visiteurs "handicapés" (moteur ou autre) partout : dans la vie de tous les jours, les musées, les écoles etc. Il y avait/a toujours des minibus sur les routes avec le signe distinctif (et ils ne sont pas une vision rare). En Grande Bretagne, il y avait/a des rampes d'accès partout.

En Espagne dans les trains de banlieue, on voit de larges wc avec de grandes portes pour les personnes en fauteuil roulant.

Non pas que la Grande Bretagne soit exempte de critiques (ni l'Espagne, ni l'Allemagne...) mais il est certain que la France l'est encore moins dans ces domaines bien qu'en toute honnêteté aujourd'hui même j'ai vu des jeunes handicapés accompagnés de leurs éducatrices en ballade à Strasbourg.

Au passage, la terminologie veut que l'on ne parle aps de personnes handicapées mais de personnes en situation de handicap, la société n'étant pas adaptée à eux. Ce qui me semble tout à fait le cas.

En tous les cas, une nouvelle fois merci Océanerosemarie
Ça deviens de mieux en mieux la boiteàocéanerosemarie ! Les premières étaient pas super mais là ça décolle, c'est super !

("rire en mer" ça a fait ma journée ^^)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.