175
Commentaires

"Les gilets jaunes ont fait apparaitre les classes populaires dans le débat public"

En une soirée télé, les Gilets jaunes sont devenus des vraies personnes, avec un visage, une voix, des feuilles de paie, qu'elles ont parfois apportée sur le plateau de l'émission. C'est sur cette très instructive émission de LCI le 28 novembre, La grande explication, que nous revenons aujourd'hui, en croisant les approches de trois invités : Alexis Spire, sociologue spécialiste de la résistance à l'impôt ; Jérôme Fourquet, responsable du département opinion de l'institut de sondage IFOP ; Emmanuel Todd, démographe.

Commentaires préférés des abonnés

Les accidents de la route, c'était presque 20000 morts en 1970. Aujourd'hui, c'est à peine plus de 3000. Il y a plus de morts suite à une erreur médicale dans les hôpitaux que suite à un accident de voiture. C'est donc en toute logique, et parce-qu'i(...)

M. Schneidermann, peut-être ne devriez-vous pas prévoir d'heure de fin à vos débats. Cela vous éviterait peut-être d'interrompre aussi souvent vos invités lorsqu'ils exposent une réflexion, un raisonnement, qui ne devrait pas être interrompu.

S'il vous plait Daniel, rendez cette émission gratuite. Please. C'est important pour tous les gilets jaunes non intrinsèquement à droite.

Cordialement

Derniers commentaires

Est-ce qu'une âme charitable saurait m'envoyer le lien de l'émission où il était question de Marcel Gauchet que Todd évoque au début de l'émission ?

Je regarde "Les inconnus la totale" à la téloche, c'est rigolo !!

   http://www.programme.tv/c24297877-les-inconnus-la-totale/les-inconnus-la-totale-113068875/

merci pour votre site, vos chroniques (coup de coeur pour Mathilde Larrere), vos émissions et votre matinaute... 

mais sincèrement, il est confus et fatigant non Emmanuel Todd ?

Je trouve que vous et surtout vos invités, avez bien trop vite évacué la question des +6% de pouvoir d'achat de la population la plus riche. 

Cette petite colonne bleue, insolente, indécente, à l'extrémité droite du graphique, en dit pourtant beaucoup sur le sentiment d'injustice qui s'exprime en ce moment ! 

Surtout si on analyse cette évolution du pouvoir d'achat non pas en terme de pourcentage, mais en valeur absolue (très concrètement combien d'euros en + ou en - pour les populations concernées). 

Avoir 1% en moins pour vivre quand on gagne 1000 euros par mois, ça ne fait "que" 10 euros, mais ça vient rogner sur l'essentiel. 

Avoir 6% en plus quand on gagne 10000 euros, ça fait 600 euros en plus "d'argent de poche", soit la somme que beaucoup de gilets jaunes ont pour vivre chaque mois.

 

Qui sont ces personnes qui ne semblent pas vivre sur la même planète que nous, ni subir la même réalité économique? Combien sont-ils ? D'où viennent ces +6% ? Voilà des informations qu'il aurait été bien intéressant d'avoir et de discuter. 

Dans une prochaine émission ?

Pas encore vu l'émission, j'allais enfin 

...et puis j'ai eu la notif de fakir pour celle-ci 

(regardée d'abord, pardon - et je l'ai trouvée très bien)


GILETS JAUNES, ÉCOLOS : ÉCOLOGIE ET POPULAIRE, COMMENT FAIRE ?


Si vraiment pas le temps, on peut commencer à 24min (et regarder le début plus tard)


Table ronde avec :

Pauline Boyer, membre d'Alternatiba

Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre

Vincent Liegey, objecteur de croissance, co-auteur d'un "Projet de décroissance" 

Julien Terrier, porte-parole des Gilets Jaunes à Grenoble

Et François Ruffin


Bon je vais attaquer celle d'asi avec une semaine (et 164 commentaires !) de retard...

Fourquet la ramène sur le mouvement "poujadiste" alors que ça a été démontré dans une précédente émission que non.


Pour moi il n'avait rien à faire dans cette émission.


Et les intervenants passent à côté de la notion de "l'injustice fiscale". Dommage.

7/12/2018


Image insupportable: des jeunes à genoux, mains croisées sur la nuque, entourés par les flics de MACRON. Dernière image sur mon écran avant d'aller dormir...Un cauchemar....

Sur "l'osbcurantisme" (à 42'42''), il est très étonnant de voir que vous (D. Schneidermann) attendiez la sortie de l'UE du Royaume-Uni pour vérifier que l'Euro est la cause de la compression de l'économie, dans la mesure où le R.U n'est pas dans la zone euro... ;-) Votre obscurantisme serait-il démontré ? ;-) J'ai été étonné que M. Todd ne rebondisse pas. Cordialement.    

                                                            

      

                                            1                                    


      

     


                             


j' ai adoré Emmanuel Todd, surtout quand il a parlé de ce bon M Castaner et de son passé ! Daniel Schneidermann était affolé ! il voyait déjà le procès ! et bien non ! c'est bien que la notice Wikipedia et notre ministre s'en vante ! quant au commentaire sur M Macron, où est l'insinuation malveillante ? c'est exactement le profil psy du bonhomme

C'est dommage, on a peu entendu Alexis Spire — qui a des choses intéressantes à dire sur des sujets qu'il a travaillés — et beaucoup trop Emmanuel Todd, qui étale ses convictions politiques bien plus qu'il ne développe une analyse du mouvement.

Votre interface vidéo est très bien pensée, pratique. Bravo, voilà. Et bisous, tiens :)


Baisser la mortalité routière ? Étudiez et réaménagez les zones exposées à des accidents fréquents ou qui posent des risques évidents (les passages à niveau par-exemple..)

Quand dans quelques années, au hasard de mes déplacements à la recherches de racines, peut-être au fin fond de la scandinavie, je croiserai Todd en peau d'ours accaparé par la même besogne alimentaire, je lui susurrerai : "N'eût-il point été utile  quand il en était temps, que vous étoffassiez votre culture écologique, que vous étudiassiez les écrits de collapsologie, au lieu que vous ressassassiez vos découvertes fondamentales (que je suivais attentivement quand je n'avais pas faim)."

Ce trou béant dans ce domaine, ça devient vraiment affolant. Au point de rendre ses analyses parfaitement inutiles, du point de vue de l'action.

Un petit effort, Manu...

Et puis, éviter, quand on est pas doué pour l'action politique, de descendre les ceusses qui essaient de nous éviter le pire, ce serait raisonnable, pour quelqu'un qui aime le raisonnable. Non à l'Europe, ou plan A/plan B, il n'y aura bientôt plus personne pour se poser la question, mais il n'y a actuellement qu'une des deux options qui est défendue par des gens qui ont une chance d'être en position de dévier la trajectoire suicidaire.

Haha ! Todd est ininvitable ! Il a complétement hijacké le débat ^^ Je trouve ça un poil méprisant pour les autres invités...

Est-ce normal que le format classique de la vidéo s'affiche en taille timbre poste?

dommage que D.S. sourit tjrs sur todd , comme si ce qu'il disait était sans importance , amusant , etc....il minore todd

Effectivement, Daniel, le bonnet d'obscurantiste est mérité : les anglais n'ont pas quitté l'Euro, puisqu'ils n'en étaient pas affligés  et donc le Brexit n'est pas significatif en ce sens, et cela n'ote rien à  la démonstration d'ETodd;

Propaganda staffel...

Nous connaissons, à présent et selon la place Beauvau, la composition politique de ces fameux casseurs à gilet jaune: il s'  agirait, en fait, d' 1/3 d' extrémistes fascistes ( No stress, j' ai un alibi...De Besancenot, en fait! ), d' 1/3 d' extrémistes gauchistes ( Pas de panique, Besancenot a un alibi...De Marine Le Pen, je crois! ), et d' 1/3 d' extrémistes apolitiques ( On se calme, le peuple, vous avez un alibi...Jawad se porte garant: les 66 millions de Français restant ont dormi chez lui! ).

Le quatrième tiers ( Je veux parler de la "majorité présidentielle"... ) serait, quant à elle, retournée sur Bételgeuse.

Carpe diem...

Pour E. Todd, l'Euro est la cause principale du malheur des classes populaires françaises, c'est un peu court. Il paraît évident que la montée des inégalités vient de l'ultra libéralisme dominant et qu'elles augmentent aussi ou plus vite dans des pays qui ne sont pas dans la zone Euro (Cf. Naomi Klein).

Todd... pfff... dur à écouter, parce qu'il prend très longtemps à dire quelque chose qu'il pourrait dire très vite. Pérorer, ça me semble le mot juste. Il parle lentement, doctoralement, avec de nombreux mots vides, on guette le moment où ça aura du sens, il arrive finalement, et paf, le voilà reparti dans du creux. 


J'ai quand même compris que pour lui, hors de l'élite point de salut. Quelque chose se passe pourtant qui semble lui avoir échappé, ils n'en veulent pas, de cette "élite" qui les traduira, en les trahissant (traduttore, tradittore). On leur a déjà -on nous a déjà- fait le coup si souvent que beaucoup de ceux qui les soutiennent en sont bien d'accord. D'ailleurs, les militants de la ZAD, en s'appelant tous "Camille" et en refusant la mise en lumière d'individus, exprimait déjà ça, de façon encore plus radicale. L'épisode loupé des huit "porte parole" qui deviennent deux puis un (et encore, quel "un"?) ce grand guignol des "menaces de mort" qui les empêcheraient de porte-paroler, c'est ça que ça veut dire. 


Perso, je ne vois pas pourquoi une liste de revendications, hiérarchisée de préférence, qui pourrait se modifier et s'affiner sur intervention des militants de base ne serait pas aussi "représentative", voire beaucoup plus, que huit ou dix zozos dont on ne connaît bien ni le mode de désignation, ni les positions personnelles. 

sur le media j'ai assisté a l'enregistrement d'une emission d'histoire y avait une femme (Michele Riot Sarcey)  qui a parler en dernier , quand mm , mais au moins une femme .. LEs bobos ont du mal avec l'egalité, Lancelin est macho, tres bonne journalistes mais mal a l'aise avec les femmes, elle est habitué a etre aimer et pas contré par les mecs qui la trouve jolie, du coup bcp d emal pour elle comme pour Daniel a invité autant de femmes que d'hommes .

4 males, dont tous ce sont trompé avec Hollande, et on descendu JLM..;pourtant les revenduications du mvt c'est le programme de "AEC.. ha les males blanc, mm si cette revolution marche, nous les femmes ca changeras pas .. ils sont trop a leur siege, et tous ensemble . d'ailleur presque seules les deputéEs femmes en Marche sont aggresées, peut etre des ados; qui comme les peres se fichent d'eduquer, c'est a leur meres que les momes en veulent ..la pareil, on va y participer a ce soulevement mais j'ai pas d'espoire pour nous, on est en premeire ligne que ce sois en jaune ou en bleu et on sera les dernieres. 

emission trop courte parce qu'on a pas assez entendu Spire et Fourquet (dans une moindre mesure car il fait partie de ces tautologues qu'on entend et lit partout, on sait globalement d'ou il parle) et trop longue parce qu'on aurait pu se passer des états d’âmes de Todd. Ca reste une emission remarquable mais je reste un peu sur ma faim.


pas de presence feminine cette semaine , pas meme la "co présentatrice" habituelle pour servir de caution progressiste, un hasard de calendrier sans doute. 


Concernant les Gilets Jaunes et leur sociologie, on peut se demander si les sondages dans ce cas precis sont viables vu la difficulté d'avoir un échantillon représentatif..... On est vraiment face a un OVNI. 


Les accidents de la route, un problème social surtout : je vous renvoie à l'excellent quoique ancien article du monde diplomatique sur le sujet : https://www.monde-diplomatique.fr/2016/08/GROSSETETE/56078

Et à un autre chiffre, 1 000 accidents du travail mortel par an, dont la moitié sont des accidents de trajet.

En pianotant su internet, et en refaisant l'histoire, je suis tombée sur le  livre paru le 23 Mai 2017 ( en livre de poche à 17;90 euros ), écrit par un certain Emmanuel Macron, et qui s'intitule  " REVOLUTION  ".

Le sous-titre est " réconcilier la France ".

Je me suis dit : " celle- là , elle est bien bonne ", et j'ai  légèrement  rigolé.

Pour rire davantage,  s'il était possible , en ces temps difficiles, je pourrais acheter le livre et l'offrir à mon percepteur, mais j'ai lu, quelque part , que ledit Emmanuel avait déjà fait figurer dans sa déclaration de patrimoine , le montant de ses droits d'auteur sur cette oeuvre  géniale ( forcément géniale ) plus de 270.000 euros,  et j'ai  arrêté mon projet, illico .

Désolée pour l'erreur d'orthographe

J'ai été effrayé par le discours d'un policier sur le comportement des manifestants "des lâches , des voyous…" Plusieurs jeunes ont été arrêtés et inculpés . Une télévision allemande montre des policiers casseurs . J'aimerais beaucoup une émission sur(…)

J'ai été effrayé par le discours d'un policier sur le comportement des manifestants "des lâches , des voyous…" Plusieurs jeunes ont été arrêté et inculpés . Une télévision allemande montre des policiers casseurs . J'aimerais beaucoup une émission sur ce sujet "des policiers casseurs". Merci monsieur Schneidermann.


Le débat ? Où ça ? Intéressant pas moments et soudain, Machette!  Boâhf...

Mais le débit, alors là, on touche sa bille!


Et puis le journal Le Monde !? Heinh, on dirait un "Tigre BFM de papier.fr":

sans cesse des attaques sur les méchants GJ qui cassent tout partout.

Deux possibilités:

- la fumée de leurs vidéos - voitures en feux, plus les pneus et la grille arrachée - a obscurcis toutes analyses du mouvement.

- la rédaction roule pour Macron ???


Ce journal de référence, Le Monde.fr, c'est devenu "Le choc des photos qui font peur, le vide des mots creux"


Perso, je ne suis pas fier d'être né où je suis né. J'aurais pu naitre ailleurs ou même pas du tout. 

Mais à Bruxelles, dès vendredi, des GJ, il y en avait partout même rond point Schumann.

Premier constat dès les 5 premières minutes, le plateau de Pujadas est plus paritaire que celui d'@si... Dommage... Encore une fois.


« Nous n’avons pas encore la grève de l’impôt ». Euh... et l’évasion et optimisation fiscale c’est quoi pour vous? Juste parce pratiqué par les classes aisées ? La grève de l’impôt est déjà pratiqué mais tolérée, voire encouragée (et commercialisé) lorsqu’il s’agit des hauts revenus. Normal? Ne serait ce pas un moyen de ramener de la justice fiscale que d’interdire ces « optimisations » et aller chercher les fraudeurs du fisc?

Oui la sécurité routière est un prétexte pour collecter plus d’amendes. Oui il y a une autre façon simple de réduire la mortalité routiere : le développement des transports publics

Excellente émission qui rattrape celle de la semaine dernière qui était vraiment nullissime. 

Dans ma région ce ne sont pas les plus pauvres qui descendent dans la rue. Perso je vois surtout des familles blindées de crédits. Ces familles qui se sont précipitées pour acheter des maisons sous l'impulsion du gouvernement Sarko. Des gens qui n'en n'avaient pas forcément les moyens à l'époque mais qui ont voulus faire comme tout le monde et qui se retrouvent aujourd'hui pris à la gorge. On ne voit des gilets que dans des voitures assez récentes pourtant. Les ultra pauvres n'y participent pas vraiment et pourtant il y en a à la pelle dans le nord.

Génial. @si à son top.

Emmanuel Todd "fier d'être français" c'est pas un peu nationaliste ça ???

Depuis quand y a-t-il des invités "qu'on ne présente plus". Je pense qu'il serait préférable de revenir aux basiques qui m'ont fait apprécier Arrêt sur images à savoir le traitement objectif des informations et des intervenants. Je pense que rappeler les positions de M. Todd aurait permis de mieux prévenir la dérive du débat sur "le véritable mal" à savoir l'Euro.

Il est certains que les invités qu'on ne voit pas partout sont plus simples à présenter, et c'est d'ailleurs pour moi qu'il aurait fallu rester un peu plus sur le cas d'E. Todd comme pour d'autres afin de connaître leur positions sur divers sujets de près ou de loin avec le sujet du jour car comme vous le dites "on ne le présente plus", mais je pense que si il faut les présenter pour mieux comprendre pourquoi il est là et qu'elle l'intérêt et les réserves qu'ils faut prendre quand il s'exprime.

À 36mn: Ce qui les fait sourire, c'est "la bêtise des gens d'en haut". 


Moi, c'est la pertinence virulente  des réponses des deux GJ: "sauf votre respect vous parlez comme un livre", "des aides pour payer des impôts, et après on lèvera des impôts pour payer ces aides" et "on en est à choisir entre remplir le frigo et faire le plein d'essence". 


Plus, sur le même ton, Alexis Spire, remarquant qu'on a pas fait des calculs aussi "fins" (comme elle dit, la ministre) quand il s'est agi de doubler le CICE.

Hors sujet : Je voudrais faire passer cette nouvelle en apparence si peu importante qu'elle n'est pas encore reportée par le NYT et Le Monde et qui pourtant me paraît des plus importantes

Allez quoi , pour remettre d'équerre Manu (que j'estime) et Daniel (aussi malgré tout) , remontons nous mutellement l'moral avec Arno , Nous sommes quand même des Beoufs-ropéens

Je ne suis pas persuadé de la pertinence d'avoir invité Todd, malgré toute la sympathie qu'il m'inspire.

Gérard Noiriel, ça aurait pu être plus intéressant:

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/27/gerard-noiriel-les-gilets-jaunes-replacent-la-question-sociale-au-centre-du-jeu-politique_5389042_3232.html

Vers la fin de l'entretien , c'est la question de fond qui est cernée , d'autre l'ont conceptualisée , même sur You tube (,https://www.youtube.com/watch?v=79XJoABgQK4&feature=share) c'est dire le niveau de décrépitude de notre "Démocratie représentative" en tant que technostructure  imbriquée dans une supra-technostructure qu'est l'Europe mal construite.

Bonjour 

Apparemment ce sont les femmes qui se sont mobilisées en premier , est ce que dans les représentant.es des gilets jaunes reçu.es par le gouvernement, il y avait des femmes ???

En ce qui concerne le 80 , çà se discute : https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-gilets-jaunes-ont-peut-etre-de-bonnes-raisons-de-detruire-les-radars

Les accidents de la route, c'était presque 20000 morts en 1970. Aujourd'hui, c'est à peine plus de 3000. Il y a plus de morts suite à une erreur médicale dans les hôpitaux que suite à un accident de voiture. C'est donc en toute logique, et parce-qu'il se soucie de la santé de ses administrés, que le Gouvernement coupe les budgets des services publics et en particulier des hôpitaux, et dépense 12 millions dans l'installation de nouveaux panneaux routiers.


En France, il y a 3 fois plus de morts suite à des accidents domestiques que suite à des accidents de la route ! L'obésité et le diabète tuent 25 fois plus que les accidents de la route !  C'est donc en toute logique, et parce-qu'il se soucie de la santé de ses administrés, que le Gouvernement installe des radars automatiques et laisse les industriels de l'agroalimentaire libres de ne pas afficher un nutri-score sur leurs produits. Je ne parle ni de taxes, ni d'amendes; mais seulement d'afficher des informations nutritionnelles !

Excellente emission .merci.

10h, fin de "Répliques" , toutes oreilles ouvertes je préfère Daniel débatteur invité à un Daniel relanceur-castreur invitant.


J'ai apprécié la façon de pousser le Finkie dans les cordes obligé qu'il fut de se défendre vis à vis de Zemmour...

Anecdote, mais pas que.

émission qui se termine en queue de poisson avec Emmanuel Todd qui fonce, Daniel Schneidermann qui tente de le dépasser, Alexis Spire qui a juste le temps de freiner et Jérôme Fourquet dans le bas-côté.


Mais à part cela émission très intéressante qui mérite d'être libre d'accès


La dimension populaire révélée par les statistiques est importante


Todd et la fierté d'être Français placée à cet endroit a tendance à me faire penser que je ne le suis pas devenu pour mettre ma fierté dans des pensées aussi folkloriques

Bonjour, et merci pour cette nouvelle émission qui, comme toutes les semaines, me permet de me sentir moins démuni pour analyser l’actualité.

Un point de désaccord majeur néanmoins, Daniel, c’est cette certitude que de réduire la vitesse à 80km/h va réduire le nombre de morts sur les routes. Avec ce type de raisonnement, si l’on veut le ramener à 0, il suffirait d’interdire toute circulation.

Comme disait l’autre, la majorité des gens mourant dans leur lit, ne nous couchons plus pour atteindre l’immortalité.

Plus sérieusement, sur le long terme, les 80km/h ont-ils réduit le nombre d’accidents ? De blessés graves ?...

Une autre façon de lutter plus efficacement contre la mortalité routière, c’est de favoriser l’éducation et la prévention plutôt que la répression. Et pas seulement dans ce domaine. 

Qu’on arrête de nous infantiliser !

A quand un « Arrêt sur images » sur le sujet, avec des représentants de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) et aussi de l’association pour la Formation Des Motards (AFDM) qui pourront vous expliquer comment notre gouvernement (ne) tient (absolument pas) compte des travaux de son Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR).

Merci, à samedi avec impatience.

J'ai trouvé très intéressante l'émission. Les quatre protagonistes ont été bien dans leur domaine de compétence. Les deux "techniciens" de la sociologie donnant les chiffres, Daniel comme Monsieur Loyal ou Avocat du Diable et Todd avec la vision globale,

Todd a soulevé deux questions qui sont:

l’appauvrissement des populations met la survie globale de l'espèce (l'écologie) au cadet de leurs soucis;

la situation et le mouvement de révolte nécessitent une comprehension (absente) et une prise en charge politique, par les "Gilets jaunes" et par les Gouvernants, sous peine de voir la situation devenir incontrôlable (le chaos).

Comprendre bien qu'il ne peut y avoir que des réponses politiques, dans le sens propre du terme puisqu'il s'agit de l'organisation de la vie en commun.

DS semble très concerné par la sécurité routière. Oui, à 80 il y a certainement moins de morts qu'à 90. Et à 70, moins qu'à 80 etc... Le problème n'est pas là, le problème est de trouver un compromis raisonnable ("as low as reasonably practicable" comme disent les glawishs). Et sur la plupart des nationales, 80 c'est laborieux, surtout si on les prend tous les jours. Par contre il est fréquent de se retrouver sur des petites routes, parfois à double sens alors qu'on ne peut passer à deux qu'en mordant sur le bas côté, souvent pas éclairées, mais qui sont elles aussi limitées à 80. Si on veut plus de sécurité, adaptons réellement les limitations de vitesse à la route. Mais c'est sûr que mettre des radars ou des dos d'ânes ou des marquages ou des éclairages ou je ne sais quoi sur ces petites routes, ça coûte au lieu de rapporter comme le font les cash machines des nationales. Il est difficile de nier que le gouvernement a choisi de faire de la sécurité routière, ou en tout cas d'en avoir l'air, sans engendrer de frais, et peut-être même en engrangeant des recettes supplémentaires, et peu importe s'il y a des manières plus pertinentes et présentant un impact moindre sur la vie des gens. Tout ça reste foncièrement hypocrite.


Concernant l'utilisation de l'argent publique, les gilets jaunes pourraient aller faire un petit tour du côté de la fondation Louis Vuitton, coût de construction autour du milliard (bien au-dessus du budget initial qui a explosé) avec subvention de l'état d'environ 600 millions. Tout ça pour la promotion de ce bon monsieur Arnault et de l'Art avec un grand tas (de pognon). Ils y organisent même des sorties scolaires pour nos mômes de primaire. Mais attention, le bâtiment appartiendra à la collectivité (la ville de Paris je crois mais je dis peut-être une bêtise) dans cinquante ans. Il faudra alors ressortir 600 millions pour le rénover, ou bien on le démolira. Et ça, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg.

pas encore vu l'émission, je passe ici pour dire que demain ya aussi ça:

https://solidaires.org/IMG/png/sans_titre-1613.png

https://sfa-cgt.fr/news/1586

et que la "négociation" sur la nouvelle assurance chomage s'annonce catastrophique pour les précaires, les intermittents, les interimaires, et tous les chomeurs en general. entrée en application le 15 janvier.

https://sfa-cgt.fr/news/1590

(du danger aussi  de laisser s'exprimer sans sourciller parmi le mouvement gilets jaunes les discours anti-syndicats; anti-chomeurs, anti-"assistanat"; anti-migrants; bref les discours de la droite.)

Ce n'est pas encore  demain samedi 1er décembre que je vais entrer chez Guerlain sur les Champs Elysées pour acheter du parfum !


Non, trêve de plaisanterie, émission très intéressante pour comprendre ce qui se passe avec le mouvement des gilets jaunes.  


Le pouvoir d'achat était un thème complétement absent de la présidentielle 2017 et qui revient aujourd'hui comme un boomerang avec force. 


"Mais pour quelle raison a-t-on supprimé l'ISF ?" est une question légitime qui reste sans réponse pour une partie de la population.


Même si coté Emmanuel Todd on ne comprend pas toujours le fonds de ses réflexions, les 2 autres intervenants sont très clairs et très didactiques. 



Merci pour ce débat : à rendre public !

Merci pour votre émission. Très bon moment. 2 heures c'est mieux.

S'il vous plait Daniel, rendez cette émission gratuite. Please. C'est important pour tous les gilets jaunes non intrinsèquement à droite.

Cordialement

Je n'ai pas trouvé l'émission trop courte. A mon avis, la première demi-heure suffit (avis aux pressés) avec deux points essentiels à retenir grâce à Alexis Spire pour comprendre le mouvement :


- Un constat que tout le monde a plus ou moins perçu, mais formulé de manière limpide : 

  la question territoriale se superpose à la question sociale.


- L'intériorisation de l'impossibilité d'augmenter les salaires conduit à revendiquer la diminution des impôts et des taxes, ce qui rend possible une alliance avec les indépendants qui historiquement sont sur cette ligne


Dernier point : en effet, le propos de la Secrétaire d'Etat à l'écologie dans l'émission sur LCI est juste hallucinant.


Je rejoins Cantou sur Emmanuel Todd, toujours trop tenté d'en rajouter (pour épater la galerie ?). 


Émission intéressante et vivante, bien dans le contexte d'un jour  avant ce premier samedi de décembre où les citadins admirent d'habitude les illuminations en ville et font leurs emplettes de Fêtes ... les autres années.


Et puis là, quid demain ?


Moi qui pensait que les forces de l'ordre maitrisaient à la perfection le blocage de l'axe Concorde-Defense, pour les défilés par exemple, j'espère vraiment que quelqu'un aura retrouvé la recette car sinon on peut être inquiet des dérapages possibles.


Et puis j'avoue que ce que M. Todd a dit du Président et du Ministre sur wikipedia  ne me rassure que modérément, j'espère qu'il se soit montré trop pessimiste...

M. Schneidermann, peut-être ne devriez-vous pas prévoir d'heure de fin à vos débats. Cela vous éviterait peut-être d'interrompre aussi souvent vos invités lorsqu'ils exposent une réflexion, un raisonnement, qui ne devrait pas être interrompu.

J'ai juste quelques remarques à ajouter au débat qui me semblent n'avoir pas été soulevées.


D'une part, concernant le point de la limitation des routes secondaires à 80 km/h.

J'ai l'impression que bien sûr vous rappeliez les études scientifiques, qui sans possibilités de contradictions, relient vitesse et mortalité. Sans oublier que les études montrent qu'il y a corrélation entre vitesse et mortalité, et aussi entre vitesse et taux d'accidents inversement (i.e., le nombre d'accidents est plus grand avec des vitesses plus petites).

Rappelant cet argument, il faut prendre en compte le fait que la problématique avec le débat est de savoir comment est pris en compte le discours politique vis à vis des citoyens.

Et là, je pense que l'on manquait de considération pour la psychologie des gens.

Dans le sens où vis à vis des faits réels (le nombre de mort en fonction de la vitesse), les gens peuvent avoir une vision plus chafouine en concluant que cela permettrait à l'Etat de percevoir plus de taxes.

Pour ma part, j'ai l'impression que les deux visions se son confrontées, sans trouver de liens.

Alors que les deux visions ont un lien évident. Elles sont imbriquées. Diminuer la vitesse FERA rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat et en même temps DIMINUERA le nombre de morts.


D'autre part, au sujet de l'écologie, j'ai l'impression qu'aucun de vous n'avez pu avoir la vision d'une personne qui ne vis pas dans des contraintes matérielles très puissantes.

Et que la vision d'Emmanuel Todd a été mal exprimée. Dans le sens où l'on ne va pas penser "écologie" lorsque l'on a des besoins essentiels (nourriture, logement, etc.) qui sont en contradiction. Même si l'on sait bien que c'est important, mais qu'on n'a juste pas assez d'argent pour se le permettre.

Cette aide-soignante a un discours assez vraie. On peut avoir de bonnes volontés, mais quand à la fin on doit survivre, on survit et tant pis pour le reste.

Des "élites raisonnables" ? Je préfèrerais un tirage au sort parmi la population, il y aurait moins de risque d'aller à la catastrophe. Des élites = une oligarchie.

Tout allait plutôt bien jusqu'au commentaire, déplacé? odieux? d'E. Todd sur la vie privée d'E. Macron. Que voulait-il dire par, "personne ne doit lui résister?" en se référant forcément son mariage? Tout comme il n'était pas nécessaire d'accuser Marie-Antoinette d'inceste sur son fils pour la trouver coupable de crimes de classe, il y a suffisamment à dire sur la politique, jusqu'ici peu convaincante et même désastreuse, d'E. Macron sans le ramener lui aussi à ce qui est encore considéré comme transgressif  dans l'esprit de notre "grand" démographe. Réflexion faite il ne peut s'empêcher de se conformer à ce vieux schéma bien bourgeois et le parallèle apparaît valide: la plupart des rois avant Louis XVI étaient connus pour leurs conquêtes innombrables, comme tous les présidents depuis Giscard - des insatiables coureurs de jupons ou tout du moins des monogames à répétition. Louis XVI lui semble avoir été fidèle et E. Macron semble lui aussi être amoureux de sa femme, chose impardonnable d'autant plus qu'elle elle plus vieille que lui! Vraiment, on mérite mieux. Il doit y avoir un démographe, moins médiatique et moins mégalo, pour analyser ce passionnant mouvement. 

"Mais nooooon !"  dirait l'interessé. Vous allez un peu loin d'en votre interprétation de l'intention de Todd à mon avis.

Peut-être... mais il est vrai que c'est souvent quand on est à court d'argument qu'on se permet des commentaires sur la vie privée des gens. E. Todd pense qu'il fait de l'humour, même DS n'avait pas compris le "un peu xénophobe". Ce faisant il trivialise le reste de son analyse.

Mais qu'est ce que c'est que ce concept pourri de vie privée quand on parle de gens qui nous dirigent??? Ils n'ont plus de vie privée, point barre. Et si ça ne leur convient pas, ils font autre chose.
Quant à ce que voulait dire E.Todd, je pense que c'est en référence au fait que Macron a épousé sa mère et que ça résume la situation: on a un pervers à la tête de l'Etat !!! 

Ah d'accord! J'ai compris! Et F. Hollande était nul car tout aussi pervers ayant épousé sa fille! (Julie Gayet a 20 ans de moins que lui). 

Je re-maintiens, E.Todd trivialise et se décrédibilise avec ses commentaires.

Par ailleurs j'ai appris plein de choses grâce à cette émission.

"Ah d'accord! J'ai compris! Et F. Hollande était nul car tout aussi pervers ayant épousé sa fille! (Julie Gayet a 20 ans de moins que lui)."


Vous plaisantez, ça n'est pas du tout, mais alors pas du tout la même chose (faut que je mette un smiley, ça pourrait bien être pris pour du premier degré!). 


Je suis bien d'accord avec vous, ces considérations psychanalytiques (ou ces blagues douteuses) sur une différence d'âge considérée comme sans problème quand elle est en sens inverse sont consternantes. Et nous en apprennent plus sur ceux qui les font que sur leurs "victimes".

Voila, vous avez visiblement compris, ceux qui nous gouvernent sont de grands malades, des dérangés du cerveau. Leur vie privée n'est qu'un aspect des choses qui nous permet d'arriver à cette conclusion. Vie privé que par ailleurs ils mettent eux même en scène quand ça les arrange

Perso, ce n'est pas l'atteinte à la vie privée qui me dérange, c'est d'une part que la différence d'âge entre conjoints n'a aucune espèce d'intérêt "citoyen", d'autre part que nous savons bien qu'il y a dissymétrie (machiste) entre deux situations pourtant équivalentes selon que c'est l'homme le plus âgé (normal... et banal) ou la femme (suspect).

Celui qui est odieux c'est Macron. Macron qui parle d'argent magique, de bordel et de père Noël. Celui qui est odieux c'est celui qui dit qu'il n'y qu'à traverser pour trouver du travail. Celui qui est odieux c'est ce Macron qui fait passer ceux qui luttent pour 50 euros d'APL pour des moins que rien voire des terroristes (voir l'interview avant le 14 juillet). Macron est un personnage odieux anti démocratique et maléfique.

Je maintiens que la réflexion en question d'E.T était hors sujet. Par contre toutes les décisions politiques d'E. Macron méritent analyses et bien sûr critiques et condamnations.

Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit Todd surtout quand il est emporté dans la spirale infernale de ses explications mais s'il y a une chose de certaine c'est qu'à aucun moment je ne pourrais accuser Todd d'avoir mis sa pensée à une réflexion aussi triviale que le mariage de Macron quand il a dit de lui "personne ne doit lui résister".

Je crois que c'est bien le dernier soucis de Todd que ce fait Closer

Je pense que vous mésinterpréter l'intervention de Todd. Il parle de la déconnexion abyssale entre les classes populaires et moyennes d'un côté, et de l'autre les gens qui nous gouvernent pour qui il suffit de traverser la rue pour s'acheter un costard avec lequel déjeuner raisonnablement pour 100€.


Or si les Macron et Darmanin sont absolument incapables de comprendre ce qu'est le quotidien des classes populaires et moyennes; ce sur quoi Todd souhaite nous alerter est que l'inverse est aussi parfaitement exact. Les classes populaires et moyennes n'ont absolument aucune idée de ce qu'est le quotidien de ces gens là.


100€ c'est environ le prix coutant du menu complet au restaurant de l'Assemblée Nationale. Dans la restauration, on fait généralement de 3 à 6 fois la culbute. Autrement dit, le rototo lâché en état de demi-somnolence sur les rangs de l'AN, c'est un mois de survie d'un type au RSA. Pour être clair, tout le monde s'empresse d'indiquer à Darmanin des brasseries où déjeuner à 2 pour moins de 200 balles, mais ce qu'il faut comprendre c'est que la valeur vénale de son repas à la cantoche avec une invitée tourne plutôt autour de 1000€ !


Non seulement cet écart est obscène d'indécence, mais l'injustice sociale est de mon point de vue encore plus criante lorsque l'on comprend que le parlementaire paye son repas à prix coûtant ! Et non seulement il le paye à prix coûtant, mais en plus c'est pris en charge par ses indemnités ! Nous ne sommes plus du tout dans une logique d'indemnités parlementaires, nous sommes dans une logique de privilèges.


Ce sont des gens qui sont dans un autre monde, sur une autre planète. Et le plus ironique, c'est que c'est à ces gens là, pétris d'idéologie libérale, que la République donne le plus ! Les énarques ont été des étudiants à qui la République à versé mensuellement 2500 à 3000€ en cumulant salaires et indemnités. A des étudiants... Le pire c'est qu'ils sont globalement médiocres. Le niveau général des candidats n'atteint même pas la moyenne en droit public, en économie, et en finances publiques !


Et pour autant, ce sont des personnes à qui l'on répète depuis toujours qu'ils peuvent être et faire ce qu'ils veulent. Parce-qu'ils sont bien nés, depuis toujours, ils lèvent le petit doigt pour se faire servir. Ce sont des personnes à qui il n'a jamais été dit non. Ce sont des personnes qui n'ont jamais -ou si peu- fait l'expérience de l'attente et encore moins de la frustration. C'est comme ça qu'on obtient Strauss-Kahn. C'est comme ça que Sarkozy demande une pipe à une collaboratrice (Panafieux ?) avant un discours parce-qu'il est tendu. C'est comme ça qu'on obtient Villepin dire "La France a les cuisses écartées et attend qu'on la baise". C'est comme ça qu'on obtient un travail en traversant la rue. C'est comme ça qu'on obtient un pain au chocolat à 10 centimes. Etc.


Dans un simple IUT Tech de Co, les lectures conseillées aux élèves sont Machiavel et L'Art de la Guerre. Là on a à faire à des personnes qui sont sur une autre planète, dont les rapports humains sont fondés sur des valeurs en déconnexion abyssale avec les nôtres. Aussi, il me semble que Todd nous invite à nous interroger sur ce que les gens qui nous gouvernent seraient capables d'imaginer et de concevoir pour arriver à leurs fins. Jusqu'à quelles provocations se permettraient-ils d'aller ? Et quels crimes et délits leur sont moralement inenvisageables ?

Au risque de me répéter ... je suis d'accord avec pratiquement tout ce que vous soulevez (arrogance, incompétence et même indécence de certaines personnes en politique). Ce que je reproche à E. Todd est de faire une remarque, en passant, non pas sur la médiatisation de la vie privée d'E. Macron, à laquelle il (Macron) semble participer quand ça l'arrange en effet, mais sur le fait que son mariage n'est pas conforme au modèle bourgeois macho germanopratin auquel il appartient, et que cette relation non conventionnelle dans ce milieu où le monsieur doté de pouvoir est plutôt mûr avec une deuxième épouse - trophy wife - plutôt plus jeune,  est une circonstance aggravante. Je ne le crois pas. Votre liste de griefs (à laquelle j'adhère en grosse partie) est suffisamment fournie.  C'est sans doute un détail mineur par rapport au reste de la discussion, mais c'est un trait récurrent d'E. Todd. C'est un régulier d'ASI, il ne le mérite pas à mon avis.

Un peu de lecture?....C'est là! 

Bon, c'est reparti pour un tour...je vais prendre ça pour de l'humour. Cette obsession pour cette relation qui décidément ne passe pas même chez les gens dits progressistes m'interroge. Franchement si E. Macron était si manipulateur et calculateur il n'aurait pas épousé Brigitte afin de faire carrière en politique et je dois dire que c'est la seule chose qui me le rend sympathique. 


 Oui vous avez raison  . C'était une attaque étrange , tout comme l'attaque contre Castaner . Emmanuel Todd  fait parfois des remarques très intéressantes  ( notamment ce qu'il a dit avec Jérôme  Fourquet sur les deux France )et parfois il est en roue libre . A la fin de l'émission ,il commence par dire que Macron n'incarne  pas la démocratie (  peut -il proposer  un autre système que l'élection au suffrage universel ?) et ensuite ,il se ravise en suggérant  qu'i faudrait que les énarques et les députés LREM avisent Macron de ses erreurs . Ce qui m'étonne , c'est l'hostilité de Todd à l' Euro  . Un retour hypothétique  au Franc  entraînerait un renchérissement des importations de pétrole  libellées en dollar . je suppose que les gilets jaunes n'apprécieraient pas trop . Todd pourrait sans doute dire que la sortie de l' euro  stimulerait l'activité économique  et qu' l'on aurait moins besoin de taxer le pétrole .

Quoi qu'on puisse penser de la vie privé d'un homme public, il est des situations non commune qui interrogent sur la psychologie de l'élu en question. Et quand cet élu dès le départ a donné dans le n'importe nawak dans la gestion de la Cité, il n'est pas anormal de se demander s'il n'y avait pas quelque chose qu'on aurait du comprendre en observant sa vie privée...

Un parcours professionnel ou politique atypique est peut être intéressant par l'approche non conformiste qu'il peut laisser supposer; un parcours sentimental/sexuel atypique* ne peut pas être constaté sans interrogation.

Dans une émission d'ASI d'il y a quelque temps **, les intervenants c'étaient tous récriés comme une seul homme  pour nier la relation et l'influence de la vie sentimentale sur la vie politique. Je m'étais insurgé sur cette approche faisant de la politique une stricte activité consciente, déterminée et raisonnée.


* Comprendre qu'il de s'agit pas de l'orientation sexuelle du sujet, mais de sa gestion.

** Il était question de Sarkozy je crois...

Mais si on regarde la vie privée des présidents de la 5ème république on voit que c'est C. de Gaulle - plus conformiste et stable, tu meurs - qui s'est "tapé" les événements de 68.  Le point de commun entre eux est qu'ils sont tous passés par les écoles d'élite: ENA, Sciences Po, St Cyr, Normale supérieure pour Pompidou. Cette situation perpétue la même idéologie. Même si toutes ces écoles leur font faire des stages en entreprise ou dans les administrations, c'est rarement à la photocopieuse ou comme caissière mais à la direction.  C'est là où le bât blesse. Comment savoir comment on peut vivre avec le SMIC ou même moins? Même Mélanchon - qui avait le plus gros patrimoine de tous les candidats en 2017! pensait normal de voyager en Business parce qu'il a mal au dos! Moi aussi j'ai mal au dos, mais je n'ai pas un salaire de député (européen à l'époque) pour voyager autrement qu'en classe économique. D'ailleurs la plupart n'ont jamais vécu d'autre chose que des revenus publics qu'ils se sont généreusement accordés à eux-mêmes. 

"Même Mélanchon - qui avait le plus gros patrimoine de tous les candidats en 2017!"


C'est bien étonnant... peut être était-il le seul à ne rien dissimuler? Plus sérieusement, quelles sont vos sources?

Les mêmes qui lui font écrire Mélanchon.

Désolée... oui, Mélenchon.  Mes sources sont le Monde.

J'espérais un lien vers l'article. Le Monde est si vaste....

Désolée, j'ai posté le lien dans une autre réponse: https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/23/presidentielle-explorez-le-patrimoine-declare-des-onze-candidats_5099674_4355770.html. 

Je suppose que ça n'apparaît pas parce que je suis abonnée au Monde et ils ne donnent pas accès aux archives aux non-abonnés. Je copie/colle le patrimoine de Mélenchon:

La déclaration de patrimoine de Jean-Luc Mélenchon


Voici ce que contient la déclaration de patrimoine de Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle, publiée pour la première fois par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le 22 mars :

1. Les immeubles bâtis et non bâtis.

  • Appartement de 110 m², bien propre (100 %), acquis le 24 avril 2014 pour 800 000 euros et 37 000 euros de travaux de rénovation, valeur vénale 837 000 euros.
  • Maison rurale de 150 m², bien propre (100 %), acquise le 27 juin 1996 pour 90 000 euros, valeur vénale 190 000 euros.

2. Les parts de société civile immobilière (SCI).

Néant.

3. Les autres valeurs non cotées en Bourse.

Néant.

4. Les instruments financiers.

Néant.

5. Les assurances-vie.

Néant.

6. Les comptes bancaires courants et les produits d’épargne.

Crédit du Nord :

  • Compte courant : 1 216,93 euros.

Crédit mutuel :

  • Compte courant : 3 322 euros.
  • Compte courant : 1 648,17 euros.
  • Livret bleu : 40 234,17 euros.
  • Compte épargne logement : 10 135,69 euros.
  • Livret de développement durable : 47 655,06 euros*.
  • Le Monde, 23 mars 2017

 https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/23/presidentielle-explorez-le-patrimoine-declare-des-onze-candidats_5099674_4355770.html

Et les autres, c'est moins que ça? Misère, misèèèère!

Non. Il est même plutôt misérable le méluche quand on le compare aux autres. J'ai été impressionné par Asselineau et Dupont-Aignan. D'ailleurs godile s'est bien gardé de copier la totalité du patrimoine qui comprend aussi le passif, Mélenchon n'a pas fini de payer son appart à 800.000€.


Quand on fait les sommes, Mélenchon (900.000 en gros avec le passif) est en dessous de tous les autres hommes politiques ayant déjà eu un mandat ou une carrière, à part Hamon (~200.000€) et Lassale à 600.000 €.


Je ne vois pas ce qui embête godile dans cette affaire. D'autant que rien n'indique la provenance des fonds utilisés pour acquérir des biens dans le passé. Sa conclusion sur le salaire de prof ne veut rien dire puisque si JLM avait financé son appartement par un héritage de ses parents par exemple, ce ne serait pas indiqué.

"Je ne vois pas ce qui embête godile dans cette affaire."


C'est pas que ça l'embête, c'est qu'elle a affirmé que Mélenchon avait le plus gros patrimoine des 11 candidats. Moi ça m'étonnait un peu, j'étais même sûre que non, et elle me répond en me donnant, finalement, le patrimoine de Mélenchon. Mais pas celui des autres. 


Vous me confirmez ce dont je ne me souvenais pas précisément. À part Hamon et Lassalle, tous ont plus que lui. Ce qui est logique. Donc je suppose un petit parti pris contre MélAnchon. 


Bon, je reconnais qu'il est loin d'être dans la misère, mais il ne dit pas non plus cela, il dit même assez souvent le contraire.

Non, Mélenchon est bien troisième sur 11 en termes de patrimoine, que ce soit brut ou net.

Patrimoine des candidats

Avec des salaires de sénateur et de député pendant 30 ans, associés à la hausse des prix de l'immobilier, ça n'a rien d'exceptionnel.

Le patrimoine net du président Macron, en revanche, me semble un peu faiblard...


Vous m'excusez, mais Macron, Fillon, Le Pen... j'y crois pas une seconde. Ya des sanctions pour déclarations frauduleuses? Et des enquêtes journalistiques pour ruses légales? Genre mettre au nom d'un tiers ou autre tricherie?

C'est la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui a validé les déclarations de patrimoine des candidats, pas moi. Et je ne trouve pas le patrimoine de Mélenchon incohérent au vu de son parcours d'élu. Celui de certains autres, en revanche, oui.

Je cite le Parisien Libér(al)é :


Niveau patrimoine brut, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui arrive en tête, notamment grâce à un bien immobilier estimé à 2,3 millions d'euros. Il est suivi par François Asselineau et Jean-Luc Mélenchon,


Et je souligne brut. Brut, c'est avant de retrancher l'endettement au montant des biens déténus. Si vous avez une maison qui vaut 100 et que vous êtes endetté(e) de 20 pour l'acheter, la valeur de ce que vous avez est de 80. 

A moins que vous ne trouviez le moyen de ne pas payer vos dettes.


Attention, j'ai comparé ce qui est comparable. C'est à dire les patrimoine des "hommes politiques ayant déjà eu un mandat ou une carrière".

La comparaison avec M.Poutou ou Mme Arthaud n'aurait pas de sens.

J'ai cru lire quelque part que Godile vit aux Etats Unis.  


C'est un des endroits où les "vérités alternatives" prospèrent. Il semble normal qu'elle ou il succombe au chant des sirènes alternatives.

J'aurais dû dire : "un des plus gros patrimoines", https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/23/presidentielle-explorez-le-patrimoine-declare-des-onze-candidats_5099674_4355770.html. 

Rappelons qu'à l'origine J.-L. Mélanchon était prof. Ce n'est pas avec un salaire de prof. qu'il s'est acheté un 110m2 à Paris ainsi qu'une maison de campagne ( + 100 000€ d'épargne) mais grâce aux salaires généreux des divers mandats qu'il remplis.

Monsieur Schneidermann, parfois, vous faites un peu café du commerce.


Je n'ai pas vu le temps passer...comme Todd je retrouve la fierté d'être française et la fraternité avec les "gilets jaunes".

Daniel,vous faites l'avocat du diable...mais la démocratie n'est plus, il n'y a pas de doute!

EXASPÉRÉE par le mauvais fonctionnement ... Dommage.

Super invité cet Alexis Spire !
Todd en revanche me fatigue vraiment à coup de généralisations, emportements, raccourcis, et manque de concision.

L'aurais-je trop vu ?

Excellente émission… Trop courte ! 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.