43
Commentaires

Les fous de l'austérité

Ô immense surprise matinale : retenez votre souffle, le dingue au fusil à pompe était...un dingue.

Derniers commentaires

Des dingues ? c'est tout ce que ça vous inspire ?
[quote=Jean Quatremer]"La seule question qui vaille est de savoir si un retour aux monnaies nationales leur aurait permis d’éviter l’austérité. Aucun économiste sérieux ne le prétend"

Et Jacques Sapir, c'est du poulet ? Il a précisément publié il y a quelques mois une étude montrant que ça aurait ce bénéfice là en créant 5 points de croissances. On est d'accord ou non, mais ce que fait J4M ici c'est clairement abuser notre confiance. Raison pour laquelle à mon avis on doit l'exclure des débats: question de cohérence.
Pour avoir soutenu Bayrou en 2007,Alain Duhamel fut suspendu à RTL je crois...
Libe va être obligé de reconnaître que Melenchon avait raison.j y crois pas....
Le nom théologique de l'austérité, c'est l'ascèse. Il est théologiquement possible de montrer l'équivalence de l'ascèse et de son contraire le luxe. Le Ramadan met en scène cette équivalence. Le concept de besoin n'est toujours pas pensé par la gauche, malgré Bataille, Baudrillard, Lordon, Michéa...La folie a donc de beaux jours devant elle.
Depuis quelques jours, un tireur fou sévit dans le monde du journalisme et dégomme ses confrères.
Sa dernière victime est un de ses vieux collègues en semi-retraite, Alain Duhamel.
La police serait sur le point de le démasquer. Selon une rumeur persistante, il sévit sur internet sous le pseudonyme de "Le Matinaute".
Et bien dites donc, l'austérité ne fait pas que du bien... Aux pauvres, je veux dire... Les riches s'en foutent, tout leur profite...
Et toujours pas de parade sur les Champs Elysées dans un bus décapotable de Mélenchon himself... Oui lui... Qui s'égosille depuis des années à dire et écrire tout le mal qu'il pense de la politique de l'offre, c'est joli comme expression... C'est vrai que "serrage des coucougnettes"... Déja que le pauvre Méluche y a laissé sa réputation... Bon, on fait quoi pour lui ? Une quête ? Une marche blanche ?
Le coupable est un récidiviste qui n'a jamais renié sa dangereuse idéologie, ni rien appris de ses erreurs.
Souvenez vous qu'il y a plusieurs décennies, il était déjà le complice pousse-au-crime de Jean-Marc Sylvestre et de François De Closets.
A Libé, il n'y avait pas que Dudu à prêcher l’austérité (pour les autres).

On a souvenir d'un édito récent de Dede demandant qu'on travaille plus pour gagner moins (sauf lui)

http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/2013/11/un-principe-inamovible-et-intemporel.html
Bonjour
Mais Daniel, l'austérité pour nos médiacrates et nos gouvernants ce n'est pas un dogme, c'est une évidence (TINA) qui n'a aucune raison d'être remise en cause puisqu'il n'y a pas d'alternative.
Autrement, avant de partir à l'ouest Daniel, je vous engage à lire la dernière mouture de Mélenchon sur son blog qui enfonce les bonnets rouges en les démasquant.
Peut-être bien qu'à quelques jours près, le "tireur fou" (sic) aurait vu cette une et n'aurait pas canardé Libé

...remarquez s'il avait lu la chronique de Duhamel, finalement ça n'aurait rien changé.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.