71
Commentaires

Les économistes cités par Le Monde ? Des hommes orthodoxes

Le Monde ne cite-t-il que des "économistes de banque" ? Le site Captain Economics a épluché plus de 9 000 articles publiés dans la rubrique "Économie" du site du quotidien pour établir son palmarès. Résultat : le ratio entre les économistes de banques privées et les universitaires est relativement équilibré. Deux faiblesses cependant : la prédominance des économistes orthodoxes et l’absence cruelle de femmes.

Derniers commentaires

Il y a beaucoup a dire sur ce sujet . Certains economistes orthodoxes n'en restent pas moins excellents, bien sur ils ont leur vision du monde qui peuvent limiter les choix explorées . Blanchard est un bon exemple, ses deux manuels sont les plus repandu dans le fac du monde (Il y a aussi le Mankiw, que je préfère, plus fun et très assimilable). Cela dit Blanchard est sans doute le plus grand macroeconomiste pur vivant , et il comprend bien la chose , ce qui l'interdit de dire n'importe quoi et d'entrer dans une ideologie pure et dure.

A propos du manque de pluralité academique, en fait le probleme est encore plus grave qu'on le dit . Je vous conseil ce documentaire assez extraordianaire sur le sujet : les 25 dernieres minutes de inside job : http://rutube.ru/video/8650b74559781e5f96c04e42d9513ae3/


Par rapport a votre etonnement que Blanchard ne soit pas pour l'austerité etc , je regarde souvent CNBC , la chaine d'info des traders . Et je peux vous dire que depuis le debut , mais encore plus maintenant, personne , meme le plus ultraliberal des traders , ne comprend la politique europenne, tous on peur que cela plonge l'economie mondial dans le trou. De manière general, les traders eux meme, regarde l'evolution salariale, car sans hausse des salaires, surtout bat et moyen, l'economie ne peu pas reprendre . C'est mathematiqe, logique et de bon sens . Les consommateurs ne peuvent consommer si on leur coupe l'acces à la monnaie .

De plus tous on conscience que la bourse est surévalué , que les immenses masses d'argent en savent plus ou aller , que la rentabilité et profitabilité de toute l'economie est minable, et que a moyen terme si cela ne change pas, on va vers un Krach massif .

Le reel est le reel , des fois pour tout les points de vu , meme les plus opposées .

Ce qui est incroyable c'est que justement les politiques, les media europeen, et certains specialistes , en niant tout les economistes, les marchés , les acteurs, decident d'une politique economique absurde et suicidaire.

On est dans un enorme titanic

Dans ce sens, on peut rappeler que Sorman le pape du liberalisme en france , chez taddei , etait lui meme tres critique de l'austerité et de la BCE
Cela dit Blanchard est sans doute le plus grand macroeconomiste pur vivant , et il comprend bien la chose , ce qui l'interdit de dire n'importe quoi et d'entrer dans une ideologie pur et dur.

Donc cher maître, vous êtes capable de juger de la pertinence de ce monsieur Blanchard ?
Comme je vous envie.
C'est qui ce Blanchard ? avec un nom aussi peu anglo-saxon, je doute de l'intérêt de ses thèses en économie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Blanchard

je le pensais canadien , et il est francais !!!!
Mais quoi ?
Nous avons aussi Tirole, Debreu, et Maurice Allais (le quel est sans doute moins drôle que son homonnyme). Sans compter ceux à venir, hélas.
Ecoutez , moi, mes amis etc, on a etudié ses livres , ses textes, lu ses articles , donc (bon c'est pas ma branche ni mon economiste preferé donc ma memoire est un peu lointaine) , mais on avait un grand plaisir a le lire, il etait tres claire, et il comprend tres bien la macro. On peu jugé de la vivacité d'un esprit en lisant ses textes et ses travaux.

Donc , je pense modestement, en tant que economiste, ayant lu blanchard, pouvoir un petit peu donner mon avis .

L'avez vous lu?
Ecoutez , moi, mes amis etc,
Donc , je pense modestement, en tant que economiste, ayant lu blanchard, pouvoir un petit peu donner mon avis .

C'est un collectif ou c'est vous ?

Parce que moi, tout seul, et après quelques décennies passées à étudier l'économie, je suis bien incapable de dire que machin ou truc est "le plus garnd économiste vivant".
Mais moi, je n'ai sans doute pas votre intelligence.
Je me suis mal exprimé ,
je me rappelle du temps ou j'etait jeune etudiant, discuter des manuel de Blanchard par exemple, pour en dire du bien .De meme ses articles quand je tombais dessus m'interessais, et j'ai toujours trouvé ses positions assez mesurer .

En tout cas C'est de tres bon manuel d'economie, sans doute les meilleurs en Macro; Comme vous le savez un manuel est un bon moyen d'entré dans une matiere, mais bien sur lire les articles scientifiques c'est mieux .

PS: Blanchard etait toute sa vie prof au MIT, le fait qu'il travail au FMI comme chief economiste, n'enleve pas le fait qu'il soit un academique pur et dur .

Par contre je trouve ce que denonce the indide job, bien plus pervers et bien plus parlant sur ce probleme .

Le fait que les prof d'unif, les directeurs de faculté etc soit en realité des consultants etc payé des millions de dollars par des banques etc
GauthierR nous refait sa petite crise de supériorité ;)
En matière d'économie, je suis pour ma part très traditionnaliste. C'est Marx ou rien.
C'est dommage Strumf, il y a pas mal de chouette economiste et concepts je trouve .

Ma crise de superiorité sandy, est, disont , structurelle, c'est pas pres de changer ;)
Gauthier R, je vous imagine mal piégé par une idéologie, surtout majoritaire.
Strumf, le bois dont je suis fait est anarcho communiste ;) , Gorki, dostoeivski et les russes ont fait mon education

Pour les idées, on peu dire que tout peut etre poison et tout peut etre remede .

La sagesse comme prerequis a tout, serait la chose intelligente a faire (et ce qu' a fait l'humanité durant longtemps, valoriser la sagesse et le courage, l'acte beau et valeureux. L'essor bourgeois contre le feodalisme a finalement ete une perte . Nous voila dominé par des gras du bide, se prenant pour des dieux, avec pour valeur supreme l'argent et les apparences .
Pour eclairer ce que je dit sur Blanchard et les econimiste orthodoxe, c'est que en fait meme les orthodoxe liberaux trouve la politique europeenne debile et suicidaire.

Donc pour l'instant le debat n'est meme plus la, mais comment cela se fait que contre tout les specialistes , tout les resultats, toutes les theories, contre l'histoire (Keynes VS Hayeck), comment la BCE et l'austerité est encore en place .

En gros je dit que le debat poser comme ca l'est dans cet article et cet etude, c'est hors sujet .
On s'en fout completement de qui est orthodoxe ou pas. Ce qu'il faudrait voire c'est qui soutient encore la politique d'austerité , de frontiere ouverte unilateralement, de dumping au sein meme de l'union , de confisquation de la democratie par des technocrates .

Je suis un enfant de l'europe ( mere a la commission, scolarité dans une ecole europeenne etc) . Depuis le debut, on pouvait voire que la PAC detruisait l'europe. Aucun budget pour la culture, aucune avancé social , juste une sorte d'ultraliberalisme debile, ou on ouvre les frontiere, force la privatisation a tout va , etc

La PAC a bouffer tout les fonds de l'europe, detruit l'agriculture, empoisonner les sol, et enrichis les gros acteurs .

Bref comme dit Lordon, la faillite total des institution (et non des elites )

LE bateau coule, presque tout le monde est d'accord, et au lieu de s'atteler a la tache, les gens parlent de conflit ou difference completement marginaln, surtout vu l'urgence
, comme si c'etait etonnant qu' un mec de droite et un mec de gauche , devant un incendit, soient d'accord sur utiliser l'extincteur.

J'ai l'impression que en france les gens pensent que il faille etre d'accord en tout pour pouvoir fonctionner comme une equipe .

Mes amis n'ont jamais eu les meme opinions que moi, et ca n'a jamais poser de probleme pour jouer au foot.

Pour l'instant ce qui est desolant c'est que les media participe a une confusion total.
Un extincteur de gauche contre un incendie de droite n'a pas le même sens que le contraire, chuis désolé.
Franchement Strumf, dans un vrai incendie, le reel s'impose .

Il y a livre qui a ete ecrit a ce sujet, prenant le dust ball comme exemple concret .

Tres interessant de voire comment le reel peu s'imposer contre l'ideologie
Le réel serait l'astre solaire autour duquel graviteraient toutes les idéologies à égalité ? Non, Gauthier R. C'est le " réalisme " qui est l'idéologie par excellence, celle du TINA que vous vomissez avec moi. ( Bwwark).
la verité n'est pas la moyenne ponderée des opinions, on est d'accord, et le reel nous echappe, c 'est pas nous qui nous en echappons (Zizek)

je parle du reel qui eclate a la gueule, le reel militaire si on veut
Mes amis n'ont jamais eu les meme opinions que moi, et ca n'a jamais poser de probleme pour jouer au foot.
C'est avec ce genre de concession, qu'on commence à perdre toute crédibilité.
Moi par exemple, bien qu'étant droitier, j'ai toujours refusé de jouer à l'aile droite. Et je ne faisais des passes qu'à des coéquipiers que je savais de gauche, comme moi. J'ai même marqué volontairement plusieurs buts contre mon camp, lorsque j'ai appris que le gardien de but de mon équipe votait à droite. OK, l'entraîneur m'a viré, mais au moins je ne me suis pas compromis.
;) :)

quand on fait les equipes j'essaye de mettre les tete a claques dans l equipe adverse , football de rue , football de rue, c est plus fun et moins civiliser

Je suis un enfant de l'europe ( mere a la commission, scolarité dans une ecole europeenne etc) . Depuis le debut, on pouvait voire que la PAC detruisait l'europe.


La PAC (contrairement à cette idée reçue que vous exprimez) n'a pas détruit l'Europe en monopolisant son budget, elle est simplement la seule politique que nous avons accepter de mettre en commun. Votre idée est tellement courante qu'elle permet ce qui se passe actuellement à savoir la renationalisation de la seule chose que nous avions réussi, pour simplement faire des économies sur le budget européen et surtout ne rien avancer à coté.
Le reste de vos assertions contre la PAC sont comme la plupart des gens qui n'y connaissent rien (je vais jouer aussi mon supérieur :-)), sans intérêts (détruire l'agriculture, empoisonner les sols...). Si la PAC était responsable de tous les maux, alors partout ailleurs (où elle n'existe pas) tout serait parfait.
Coco, je comprend tres bien la PAC , j'ai le sens du gout de un.
Et je comprend tres bien la PAC , j'ai vecu a la campagne,

Et je comprend tres bien la PAC j'ai bossé 6 ans autour du trading de poudres de lait et de produit laitier

Et je comprend tres bien la PAC et les erreurs de l'europe, je vis a Bruxelles, dans une environement d'eurocrates (tout mes amis , et parents d'amis etait plus ou moins haut placer dans les admin europeenne) .

Je pense savoir un peu comment la commission europenne fonctionne, et ou elle s'est completement planté

Et pour courronner le tout, j'ai etudier en gros toute ma vie autour de comment créer une identité culturel, et comment la culture et les media sont encadré .

95% du budget etait pour la PAC , plus un sous pour le reste .
Il est trop fort ce GauthierR, non seulement il a tout lu, il sait tout et il a tout compris en économie, mais il a des amis haut placés dans la commission européenne, et il comprend donc tout aux institutions européennes et il sait tout sur leur fonctionnement et leurs politiques. Et cerise sur le gâteau, il a étudié toute sa vie ( à côté de l'économie bien sûr ) autour de comment créer une identité culturelLE, comment la culture et les médias sont encadrés. Bientôt nous apprendrons qu'il a aussi passé toute une année sans dire le moindre mot, pas même un murmure, afin de mieux comprendre le son, qu'il a combattu à l'épée pendant les croisades à Jérusalem, qu'ensuite durant un voyage en Italie il aura sauvé une jeune fille d'un oncle cruel qui voulait la violer, qu'il a assisté à l'extinction des dinosaures, et qu'il est le premier homme à avoir marché sur la Lune.
Ma petite sandy , je suis un economiste aventurier, qui a été eduqué dans et parmis les eurocrates, pour le meilleur et pour le pire . Ca a ete mon sujet de reflections depuis l'enfance, je n'y peu rien , on ne choisis ni son destin ni ses combat, ils vous choisissent, et il se trouvent que l'economie, surtout en lien avec la culture et l'europe, c'est ma vie cocotte .

J'y peu rien ,c'est comme ca, et si ca t ennuie, comme je le vois a longueur de forum des que ca parle d'economie, c 'est le meme prix,.
Mon cher GauthierR, regardez bien les messages des autres forumeurs, vous ne verrez rarement quelqu'un raconter qu'il a étudié ceci, ni mi en avant qu'il connait bien tel domaine, car les arguments d'autorité cela ne marche pas. Tout ce que vous faites c'est passer pour un fanfaron, voir un mythomane. Aussi je vous invite à y aller beaucoup plus mollo sur le racontage de votre vie ( réelle ou fictive ) et à arrêter de vous prendre pour supérieur aux autres. Je vous invite aussi à méditer sur le fait un coup de vous prétendre pour un marxiste et un autre de faire les louanges des pires spécimens de la pensée unique néolibérale, car les girouettes qui changent d'idéologie en fonction de la tendance majoritaire des conversations, bref les opportunistes, ça énerve tout autant, et cumuler les deux comportements ne peut que prêter à sourire.
Histoire de vous remettre à votre place réelle, de ce que j'ai remarqué vous ne sortez pas grand chose d'intelligent, et ce que vous prétendez maîtriser, en réalité vous n'y comprenez pas grand chose.
La preuve avec la PAC et le budget européen, ne même pas comprendre que le budget est l'objet d'un clivage politique, c'est quand même ne rien y comprendre à la politique et à l'économie.
Ma chere Sandy,

j'ai ete obligé de le faire, et je l'ai expliqué , surtout a vous, car vous en avez ete en grande partie la cause .

Vous vous presentez comme une experte econimique, vous parlez de politique monetaire, sans rien comprendre, et en paraphrasant lordon (sur la science molle et dur, qui a vos yeux veux dire que cela n'existe pas ).

Bref si vous arretiez de m'agresser sans arret, de vous placer en expert (en carton) , et que de maniere general en economie tout le monde a un avis, mais veux surtout pas lire une ligne , ou etudié les concepts de pres .

Donc en gros , si ma science n'etait pas devoyer , et prostitué, et critiquée sans cesse, je n'aurais pas a me manifester.


C'est un peu facile ma chere sandy de me faire passer pour une sorte d'elite pretentieuse, qui affiche ses diplomes.

Pour tout vous dire j'ai refusé la plupart des systeme elitiste, alors que j'avais ete accepter ;

J'ai preferé lire et rechercher un domaine qui n'existait plus ou moins pas (des economistes du cinema, c 'est tres rare) , et partir a londres, puis faire des etudes de cinema a paris, plutot que d'aller a HEC ou equivalent .

Bref Sandy , c'est vous qui m'avez titillé , et je vous ai repondu.
plutot que d'aller a HEC ou equivalent .

Comme ils ont dû vous regretter !
By the way, à HEC on n'enseigne l'économie que de façon "tangentielle".
On est bien d'accord Pierre, plus que tangentiel meme .


J'ai choisis l'economie pur et la recherche, bref la misere, et d'etre vu comme un branleur d'intello ,

plutot que de mettre une cravate, et d'etaller mon "merite" dans le visage des gens .

Choix de vie , choix de coeur,
et d'etre vu comme un branleur d'intello ,
Perséverez, vous êtes à mi-chemin du but.
Alalala Pierre,

Je ne fait pas lechose pour vous plaire, ni pour avoir votre approbation. Et que je doivent repondre en permanence a des attaques personelle plutot qu'a des arguments, m'encourage plutot . Vous etes a cours d'idee Pierre ?
Vous etes a cours d'idee Pierre ?
C'est celle que je préfère, merci.
je parlais d'idée pas d'orthographe .

LA encore franchement je suis pas impressioné Pierre, tout ce que vous avez en reserve? .
pour vous, oui c'est tout et c'est déjà beaucoup.
Ok ; parfait, mais la conclusion logique dans ce cas serait de vous taire , non ???
Non mais dites donc, vous ai-je jamais intimé l'ordre de vous taire ?
Vous vous prenez pour qui ?
Vous avez parfaitement le droit d'étaler aux yeux du petit monde des asinautes l'étendue de vos insuffisances et de votre suffisance. (ça je l'ai déja écrit quelque part)
Mais laissez au moins au petit monde des asinautes le droit de vous dire ce qu'il pense de vos élucubrations.
C’est un truc qui m’intrigue pas mal ça, sur les forums et dans la vie en général, comment font les gens pour faire croire qu’ils maîtrisent plein de sujets.
Même sur mon domaine de prédilection (mon travail que je pratique depuis bien longtemps), y’a des forumeurs qui ont fait croire qu’ils pouvaient plus justement en parler que moi. Certes, je savais qu’ils se fourvoyaient, mais ça reste un mystère, cette volonté d’avoir raison plutôt que de dire la vérité, ou d’apprendre.

Pourtant, je m’efforce d’écrire en français, moi.

Bref…
Il y a plein de monde qui critique les politiques européennes, quasiment tout le monde d'ailleurs, aussi ce n'est pas un gage de vérité ni d'intelligence.

Dire que la PAC a bouffé tous les fonds de l'UE c'est un parti pris idéologique plus sans fondement.

D'abord parce que derrière la question du budget européen il y a évidemment la question politique de son montant, car évidemment selon que l'on ait un gros budget ou un petit, on n'a pas la même capacité d'intervention dans l'économie. Et éviter d'intervenir dans l'économie ( un budget minimaliste ) c'est précisément l'idéologie néolibérale. Un budget plus important par contre voudrait dire plutôt solidarité européenne, et ça c'est précisément ce que les gouvernements néo libéraux ont voulu éviter. Alors un libéral qui critique l'austérité, pour moi c'est juste une belle mascarade.

Enfin dire que l'austérité cela ne marche pas est totalement idiot et nous ramène à l'idéologie de la pensée unique, comme s'il ne s'agissait pas de débats et d'oppositions d'intérêts, mais de science et de choses qui marchent ou qui ne marchent pas.

L'austérité cela fonctionne très bien. Vous pouvez saigner à blanc votre peuple vous finirez bien un jour ou l'autre à les rembourser vos dettes. Le truc c'est que baisser les salaires, les pensions, les aides, licencier dans les secteurs publiques, couper à vif dans les budgets sociaux, faire bosser les gens plus longtemps, vendre à perte les biens publics et démenteler les services publics pour les privatiser ... C'est arbitrer le fait de ne pas prendre l'argent aux riches et aux multinationales et faire payer le reste de la population. Et c'est arbitrage c'est ça la politique. Quels intérêts on défend. Ceux des nantis ? Ou l'intérêt général ? C'est juste ça la question de l'austérité, et non pas une question de soit disant "science économique".

Aussi subordonner le social au budgétaire, subordonner la vie des gens, leur emploi, à la finance virtuelle, c'est déjà faire le choix de défendre l'intérêt des plus riches au détriment de tous autres.
SANDY C EST EXACTEMENT CE QUE JE DIT : que la c'est du bon sens, que on est pas dans une faillite des elites, mais des institutions,

et que la bizarerie dela politique europeenne est justement que tout le monde est d'accord, droite, gauche, liberal ou communiste, pour dire que la BCE est folle , et que la politique d'austerité est debile .

Franchement tu me fatigue, a tout le temps chercher querelle, alors qu'on dit la meme chose, la dessus en tout cas
"C'est Marx ou rien"
parce que "Marx ou crève" était déjà pris ailleurs ?
Robert, faites comme moi, prenez du magnesium. Ça sert à rien, sauf si on y croit très fort.
Ya des barres chocolatées qui sont pas mal non plus.

Un Marx et ça repart !

même pas honte
Ne sous-estimons pas la honte. Elle mène le Monde, heureusement.
Pour moi ce débat entre économistes n'est qu'une partie visible de l'iceberg, étendez cette analyse aux groupes politiques et à leurs idéologies et vous verrez que d'une manière globale les médias de masse n'autorisent qu'une faible partie de leurs tribunes à des pensées dissonantes, histoire d'entretenir l'illusion du pluralisme. Mais d'une manière générale c'est bien une certaine pensée unique qui est diffusée par ces médias, et cela pose donc la question de l'accès à ces médias et de qui le contrôle. J'ai déjà appelé @si à s'intéresser à cet aspect des choses, mais en vain. Car c'est selon moi le problème principal, et @si dans sa critique des médias semble vouloir de se contenter d'une critique très superficielle.
Le corporatisme par exemple est encore l'un des gros problèmes principaux qui touchent les médias, et avec ce corporatisme le suivisme, le mimétisme qui découlent sans doute des conditions sociales dans lesquels les journalistes travaillent, des rapports de domination, des inégalités, de leurs rapports avec les politiciens etc ... Encore un vaste sujet qui n'est qu'abordé que très superficiellement par @si, notamment parce que Daniel entre autres est atteint lui-même par ce corporatisme, j'en veux pour preuve que pour discuter des médias il n'invite pratiquement que des journalistes, comme si il n'y avait personne d'autre pour en parler, oubliant totalement les citoyens.
Et bien évidemment derrière tous ces problèmes il y a la lutte des classes ( et la façon dont les portes s'ouvrent ou se ferment dans la société, le mensonge de l'ascenseur social ), puis aussi les questions de financement des médias, car tant qu'ils sont tous la propriétés de groupes d'intérêts privés, comment espérer d'eux qu'ils produisent autre chose qu'une idéologie qui sert ces intérêts ? @si en fait là encore des questions tabous.
Bonjour
Sans peut-être le vouloir Anne-Sophie, votre article traite des fameux algorithmes des boites noires.
Dans le flot des articles, les critères de sélection ont donné un certain résultat que certains jugent absolus. Mais si d'autres critères avaient été choisis, quand serait-il advenu ? Dans d'autres domaines, on aurait "trouvé" un autre suspect…
Si on considère que le nombre d'apparitions de Piketty est un "accident" dû au succès de son livre, alors les parti-pris du Monde sont encore plus flagrants. Tout simplement car Lordon a également sorti un livre assez explosif en 2014 (en mars pour être précis), et donc le Monde n'a même pas daigné en parler.

Et je me pose la question suivante : le succès de Piketty est-il dû à la qualité de ce qu'il a écrit, ou parce qu'il y a eu une promotion énorme, sachant que cela arrange beaucoup de monde qu'un économiste comme lui soit présenté comme étant contre le "système" alors qu'il fait justement partie des orthodoxes ?
Faisons une hypothèse totalement farfelue : l’économie est une science. Science humaine certes,(comme si les maths, la biologie ou la physique étaient inhumaines), science « molle » opposée aux sciences supposées « dures ». Resteraient alors à définir scientifiquement les concepts de mollesse et de dureté.

Mais en mai fait ce qu’il te plait et il te plait de dire que l’économie est une science.

Que faire alors du concept d’othodoxie ? Et de celui de théorie standard ?
Orthodoxie, cela veut-il dire que dans la science économique, il y a la bonne parole, la religion qui convient et à côté quelques hétérodoxies tolérées au nom du bien vivre ensemble ?

Théorie standard, cela veut-il dire que fautes de théorèmes implacables, on appliquera des théorèmes « généralement admis », même s’ils sont appliqués par ceux qui en sont les créateurs et les bénéficiaires ?

Il apparaît que parmi ces créateurs et bénéficiaires, les « économistes de banque » occupent une place de choix. De ce que j’en ai appris pour en avoir fréquenté quelques uns, personne n’est parfait, les économistes « de banque » se divisent en deux grandes catégories. D’une part les économistes qui ont « réussi » : doctorat, professorat d’université, etc… et qui sont devenus « de banque » par les lois du vedettariat et des fin de mois réunies. D’autre part les économistes qui n’ont pas réussi, ou pas assez à leur goût et qui sont devenus « de banque » par la loi des fins de mois, qui se suffit à elle-même.

Donc les économistes ayant pignon sur rue et micro ouvert seraient des hommes, orthodoxes.
On peut vraiment dire que c’est une grand nouvelle. On peut même affirmer que c’est la principale découverte de cette première moitié du cinquième mois de cette année.

J’attends avec impatience une étude sur la répartition des économistes qui pérorent à la télé ou qui causent dans le poste. Je ne doute pas qu’elle sera riche en découvertes bouleversifiantes.

Heureusement que les femmes se sont tenues à l'écart de ce bourbier.
Une remarque mineure :

"Ce jeune doctorant en économie qui réalise son mémoire sous la direction Patrick Artus de la banque Natixis a souhaité pousser une récente analyse d’Acrimed"

Il faudrait plutôt écrire qu'il "a réalisé" son mémoire. S'il est thésard depuis 2 ans, c'est que son mémoire est terminé et validé depuis un petit moment.
Une autre remarque mineure : le terme big data a bon dos de nos jours, ce que son programme fait c'est de l'analyse syntaxique, mais un échantillon de 9000 articles c'est pas vraiment "big".

Sinon sur le fond il me semble qu'Acrimed fait une analyse plus qualitative, alors que Thomas Renault réalise un travail purement quantitatif. Acrimed se base sur un échantillon restreint, mais peut en évaluer précisément le contenu, alors que l'approche quantitative compte de la même manière une évocation rapide et une interview complète, alors que les deux n'ont pas le même impact. Difficile comme cela de dire qui a le plus raison. Mais Thomas Renault donne aussi sur son site un facteur de surreprésentation des économistes banquiers qui vaut à mon avis le coup d'être mentionné:

"Tandis qu'une apparition dans un média traditionel n'a que très peu de valeur dans le monde universitaire (où la vraie reconnaissance est la publication dans les journaux académiques), les économistes banque/privé utilisent justement les médias comme un canal publicitaire gratuit ou bien pour faire du lobbying dans certains cas. Cette stratégie de communication implique bien souvent une disponibilité plus forte de la part des économistes de banque/privé par rapport aux universitaires, ce qui a un impact certain sur le nombre d'apparitions dans les médias."

Cela renvoie à un vaste débat sur la distinction entre intellectuels et chercheurs, qui n'existait pas vraiment il y a 50 ans, mais qui est aujourd'hui favorisée par la structure et le fonctionnement du monde universitaire, qui n'encourage pas forcément les échanges avec le reste du monde...
Ouais. Bon. Elle me paraît bien biaisée, cette étude (au moins telle que vous la présentez). Il ira loin, ce jeune! Mais probablement pas au sein de l'Université.
Par exemple (je n'ai pas fait de recherche en-dehors de l'article) :
- prendre en compte les seules citations. Surtout en 2014, année où, comme vous le relevez, 2 auteurs sont souvent cités, pas tant pour leurs travaux que pour les récompenses des dits.
- compte-tenu de l'accident 2014 (Piketty / Tirole), le minimum requis pour une étude sérieuse aurait été de regarder en 2013 et voir si les résultats étaient comparables.
- placer Blanchard dans les économistes universitaires alors qu'il est économiste en chef du Fonds Monétaire International, n'est-ce pas un peu osé?
Alors, si le but de l'étude était de montrer que Non, Le Monde ne favorisait pas l'expression des économistes banquiers, on peut dire que le but est atteint. Mais à quel prix! Cà m'étonnerait qu'il décroche sa thèse avec ce genre de travail (même en économie, on est plus exigeant que ça).
Je reviendrai juste sur la dernière phrase :
"Autre résultat frappant : sur les 43 économistes de la liste, on trouve trois femmes seulement (Axelle Lacan, Beth Ann Bovino et Evelyne Dourille-Feer). Au Monde donc, on est encore loin du pluralisme... et de la mixité."

Si il y a que 3 femmes sur la liste, est ce tout simplement parceque il y a peu de femmes parmi les economistes ou parceque le Monde a volontairement choisi d'en mettre peu ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.