84
Commentaires

Les deux affaires Cahuzac

Allez directement à l'avenue de Breteuil ;

Derniers commentaires

Ouhou, Mme Schmitt ! Il est l'heure de se réveiller. Nous sommes le jeudi 13 décembre 2012. Il est 9 H 42.
Me trompé-je, c'est bien notre Dan Israël ( pour lequel j'avais une grosse affection ) qui a participé à l'un des derniers articles de Mediapart ? Il a quitté ASI pour l'autre maison ? une abonnée des deux sites
J'ai écouté l'itw du Moustachu ce matin sur F.I. (par Pascale Clark)...
Il m'est apparu que, lorsqu'il a pu parler (difficile pour lui car Mme Clark ne cessait de dire "on veut des preuves, des preuves... des preuves", Mediapart a ces preuves, qu'une enquête siglée MDP ne va pas chercher dans les tiroirs de lingerie ou les histoires crapoteuses, mais qu'il revient justement au Ministère dirigé par Cahuzac de porter plainte pour évasion fiscale en Suisse ... de Cahuzac !
Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre du gloubi-boulga général de l'itw, qui m'a laissée quelque peu frustrée et interrogative sur les intérêts de Mme Clark jouant les procureurs ;o(.
"Et même dans le doute désormais semé, sa situation est intenable."
Ben si Médiapart sort pas d'élément plus tangibles que ça, c'est de leur côté que les doutes seront semés, et que la situation risque d'être intenable.
La justice expéditive et d'une vitesse rarement égalée dans ce type d'affaire concernant Notre-Dame des Landes, montre, à l'instar d'un Cahuzac où fort curieusement, le conflit d'intérêts n'a jamais été envisagé concernant un ministre du budget et donc ne peut être poursuivi en justice ("il ne peut y avoir d’enquête judiciaire pour « fraude fiscale » sans que le parquet soit saisi par l’administration, après avis favorable de la commission des infractions fiscales (CIF) de Bercy…, autrement dit par le ministre du budget. Or on voit mal Jérôme Cahuzac demander à ses services de dénoncer à la justice des faits qui le concernent personnellement et dont il conteste catégoriquement l’existence. " [Mediapart©]), et montre que la démocratie continue à être mise à mal par un gouvernement qui missionne ses défenseurs jusque sur les forums d'@si, qui pensent sans doute être de gauche quand ils brandissent leur carte du parti.
Les quatre années et demi à venir vont être aussi combatives que les années noires sarkozystes.
Et la presse qui continue de sévir en boycottant les Nouveaux Chiens de Garde afin que celui ci se transmette sous le manteau ne va pas aider beaucoup, à l'en croire, Fukushima n'est plus un danger planétaire depuis des mois.
C'est bien connu, ce dont les journalistes des grands médias ne parlent pas, n'existe pas.
L'UMP n'a pas mis deux mois à contenter ses électeurs les plus fidèles.
Le PS n'a pas mis 6 mois à tomber le voile de son vernis de gauche, et la tête de Valls surplombe le corps de Guéant en appliquant la politique de Hortefeux, enfin une politique de "blancos" pour les "blancos". Ils renoncent à tout un pan de leur programme pour lesquels ils ont été en partie élus, et remettent droit dans leurs bottes les ministres qui ne sont pas assez droit centrés.
Sur le plan politique, Bayrou a finalement gagné sous de nombreux plans, excepté que lui est davantage un homme d'honneur que l'exécutif actuel du PS.
À chaque fois que je pense être éveillé ou réveillé, il trouve toujours un moyen de me donner l'impression de me redresser brutalement dans mon lit à mesure que s'enchainent leurs renoncements.
Richesse + pouvoir + intérêts + lobbies = corruption + déshonneur.
http://www.liberation.fr/politiques/2012/12/12/hulot-espere-qu-il-est-encore-temps-de-revoir-la-messe-a-notre-dame-des-landes_866988

Eh ben mon grand, tu conditionnes l’acceptation de ta mission d'envoyé spécial de la Hollandie à son abandon du projet NDDV !

Sinon, tu ne seras qu'un Montebourg de plus : cocu et résigné pour cause de petit os à ronger !
Soupçon=accusation=culpabilité
Avec DS, Florence Cassez* était déjà présumée coupable et ceux qui mettaient quelque peu en doute l'impartialité de la justice mexicaine d'affreux néo-colonialistes prêts à recréer l'éphémère empire mexicain à la mode Napoléon III.

Ici, donc, alors que justement Le Canard instille un léger doute sur la solidité de (ou des) source(s) de Mediapart, la sentence tombe implacable : Cahuzac aurait dû démissionner car sa situation est intenable ! ainsi parla l'implacable gourou d'@si applaudi par ses fidèles, pourfendeurs de socio-traîtres.

Et cerise sur le gêteau fielleux du chroniqueur : L'apparition, comme au bain de révélateur, du portrait sociologique d'un ministre socialiste donne une image révélatrice du personnel politique hollando-ayraultien. Tous pourris ! on vous le dit.

* Il y a un peu plus de 7 ans F. Cassez était victime d'un simulacre d'arrestation devant des TV aux commentaires déchaînés.
"Les locaux de RJAMI sont situés dans un immeuble cossu du VIIIe arrondissement de Paris. Bureaux discrets et bien gardés : impossible d’accéder aux étages sans posséder un badge dédié ou se faire accompagner par une hôtesse d’accueil. Au 5e étage, travaillent une bonne quinzaine de personnes. Moquette et cloisons imitation bois, l’ambiance est feutrée et concentrée. Mais difficile d’approcher Hervé Dreyfus. "
Ce genre de littérature me rappelle - allez savoir pourquoi - une "épicerie tapie dans l'ombre".
"le ministre a-t-il été détenteur d'un compte en Suisse ?" (Daniel Schneidermann)
Voilà la seule bonne question à se poser. Et, à l'écoute de l'enregistrement, miraculeusement conservé pendant une douzaine d'années, on peut penser que oui, si toutefois il était avéré que la voix est bien celle de Jérôme Cahuzac.
Mais au fait que dit-il, exactement, cet enregistrement, et que ne nous dit pas Mediapart (ni personne, à ma connaissance, d'ailleurs)? Il dit exactement ceci: "Moi, ce qui m’embête, c’est que j’ai toujours un compte ouvert à l’UBS, mais il n'y a plus rien là-bas, non? (c'est moi qui souligne)
Donc Jérôme Cahuzac aurait eu, fin 2000, un compte dormant à l'UBS. Probablement en Suisse, bien que l'UBS ait aussi une activité d'"ingénierie patrimoniale" en France (jolie dénomination, non?). Mais un compte qui "l'emmerde" d'autant plus qu'il n'a plus un kopeck, plus un fifrelin, plus un rond, plus que dalle, que tchi, nada, sur ce putain de compte, et, même sans rien, ça fait tache, merde, quoi, d'avoir ce putain de compte en Suisse. Surtout pour un socialo. Merde.
Voilà, c'est tout ce qu'il dit, le fameux enregistrement. Et la-dessus, phénomène déjà décrit par le taulier (et déjà commenté), voilà Mediapart qui s'emballe, qui se met à chauffer comme une baraque à frite, et à jeter l'anathème et l'opprobre sur le Jérôme.
Mais le Jérôme, s'il avait su comment ça allait lui retomber sur le coin du nez, ce putain de compte sans rien dessus, il aurait été encore plus emmerdé à l'époque. Et s'il avait su, la semaine dernière, qu'un putain d'enregistrement avait été miraculeusement conservé 12 ans, comment qu'il l'aurait fermé, sa gueule, vendredi, lors des fameuses révélations de Mediapart.
Mais, et l'on voit par là que Mediapart est bien fielleux, et, quand même, un peu pute: à aucun moment ils n'écrivent que Cahuzac a planqué plein de pognon, sur ce compte. Tout dans l'allusif , le sous entendu et le feutré. Mais bien sûr, tout le monde et son frère, y compris ici, de voir les gros billets, passés en douce, sur ce compte. Jérôme le pourri, qu'ils commentent les commentateurs sur MDP. Jérôme le franc mac' qu'ils persiflent, les commentateurs.
Et MDP, de sussurer, dans sa dernière livraison sur le sujet: "Les locaux de RJAMI sont situés dans un immeuble cossu du VIIIe arrondissement de Paris. Bureaux discrets et bien gardés : impossible d’accéder aux étages sans posséder un badge dédié ou se faire accompagner par une hôtesse d’accueil. Au 5e étage, travaillent une bonne quinzaine de personnes. Moquette et cloisons imitation bois, l’ambiance est feutrée et concentrée. Mais difficile d’approcher Hervé Dreyfus. " Ah, mais vous ne connaissiez pas Dreyfus? Mais, voyons, c'est le gestionnaire de fortune de Cahuzac... Le Patrice de Maistre du pauvre (parce que quand même, Cahuzac, avec son appart' avenue de Breteuil, il joue un peu petit bras face à la fortune Bettencourt). Et administrateur chez RJAMI. Qui n'a a priori aucun rapport avec "l'affaire". Mais qui a quand même des bureaux discrets et bien gardés. Dans un immeuble cossu. Dreyfus a donc un bureau discret et bien gardé dans un immeuble cossu. Voilà ce qu'il lit le commentateur indigné de MDP. Et ce que j'entends dans ce que je lis ne me plaît pas. Je ne sais pas pourquoi, mais moi aussi je suis emmerdé , avec cette histoire de compte. D'ailleurs je sens que je vais résilier le mien de compte. A Mediapart.
Et bien d'accord avec Daniel Schneidermann: "Racontée par Match, par le JDD ou par Le Canard, l'affaire, il faut bien le dire, est autrement plus rigolote que narrée par le seul Mediapart." Merde, j'ai oublié d'acheter le Canard ce matin: j'y cours.
Putain, et dire qu'il n'y avait rien sur ce compte...
Où sont les preuves ?
On en parlait hier....Le feuilleton-Rien que le feuilleton-Tout le feuilleton. Youpi!
[quote=ds]La situation de conflit d'intérêts est donc patente
Elle n'est patente que si le Ministre a effectivement évadé ses sous sur les bords du Lac Léman. Je dirais donc qu'elle est potentielle.
"Pour en avoir le coeur net, l'administration fiscale devrait porter plainte."
Et si je dis que Daniel Schneidermann a agressé sexuellement un enfant il y a 12 ans, l'administration doit-elle porter plainte? Surtout si je fournis à l'appui de mes dires une bande vidéo floutée sur laquelle apparaît une personne apparemment de sexe masculin.
Il y a vraiment des vocations de Torquemada qui se perdent ...
rien de nouveau sous le soleil.
on prend (presque) les mêmes et on recommence.
changeons tout pour ne rien changer.

fallait voter Mélenchon.
Ce serait peut être le moment pour l'Express de sortir une couv intitulée "Ces hommes qui lui gâchent la vie"?
Je n'ai aucune estime pour les sociaux-libéraux et pas plus pour Cahuzac et ses déclarations imbéciles à l'endroit de la gauche radicale, mais j'estime que tant qu'il y a un doute sur sa culpabilité, il n'a pas à démissionner.
Mediapart délaye le fonds de sauce mais je ne suis toujours pas convaincu à 100% et le doute profite toujours à l'accusé.
Le compte à rebours est donc commencé. Si j'étais Wœrth, je serais inquiet quelque part.
L'apparition, comme au bain de révélateur, du portrait sociologique d'un ministre socialiste donne une image révélatrice du personnel politique hollando-ayraultien.

Je transformerais bien hollando-ayraultien. en strausso-hollando-ayraultien.

Car si Dodo-le-Saumâtre est politiquement mort, il a eu le temps de faire des petits, tout aussi culottés (ou déculottés, selon les besoins) pour nous dire faites ce que je dis (vous serrer la ceinture) pas ce que je fais (péter la thune)
Toujours être gentil avex les ex épouses ! Ça ne sert à ien d'économiser trois francs six sous si c'est pour voir ensuite tous les petits secrets à la une des journaux !
@toute l'équipe
Amis de Arret Sur Image, je pense qu il est temps maintnant de faire une tribune pour annoncer que vous renoncez à la niche fiscale des journalistes, je crois vous connaitre assez maintenant pour savoir que votre intérêt est aussi l intérêt général, et que ce dernier vous tient à coeur, soyez conforme à votre pensée et devenez aussi vraiment un Média... à part... à moins que....Bien à vous
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.