56
Commentaires

Les chatteries de Porte à la compagne de Moscovici

Cette année, @si a recruté un twittos : Didier Porte. Notre humoriste favori a décidé de nous faire découvrir les comptes Twitter de personnalités connues ou qui mériteraient de l'être.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

FCSM - Football Club Sochaux-Montbéliard.

Oui à côté de Montbéliard il y a un village, et dans ce village, (enfin tout autour, partout sur le territoire du dit village) il y a une usine où on fabrique des berlines et dont la dite usine finance un club de foot qui fait (ou faisait) rêver la plèbe locale.
C'était pour le cour de géo destiné à nos camarades @sinautes qui ne se sont jamais perdus dans notre belle Comté.
Et qu'est-ce qu'elle fait dans la vie,la Marie-Charline ?Chercheuse en philosophie ?Ah bon,vous m'en direz tant!
C'est curieux comme elles se sont carlabrunisées les copines.Valérie,Marie-Charline.Et quelques autres. On est loin de tante Yvonne ou de mémé Bernadette...
MErci Didier , pour ce retour .
J'avoue avoir hésité à regarder la video, de peur d'être décu de son retour après sa dernière et époustouflante video sur le "bilan avant l'été" par M6. Après lecture des commentaires et visionnage de celle-ci, chapeau à Didier Porte qui arrive à éclairer un sujet plutôt aride (le tweet ou pire le mur de tweet) avec tendresse et précision. Tendresse parce que comment résister au matou, et précision parce que tout en souriant franchement tout au long de la prestation, on comprend que derrière les petits et "spontanés" tweet peuvent se cacher une vraie ligne éditoriale (cf emission Antenne 2 avec Christiane Taubira). Merçi à Didier Porte pour son talent.
Excellente rentrée ! J'ai beaucoup ri, merci Didier.
J'ai détesté cette chronique.
Déjà, l'entrée en matière de Porte, soulignant insidieusement la différence d'âge entre Moscovici et sa compagne : super classe ! Tous ces couples qui se battent au quotidien contre ce genre de préjugés (le cochon/la profiteuse) apprécieront.
Ensuite, dans le fond : depuis l'affaire Strauss Kahn et les affres des délires sarkozystes ("Carla, c'est serieux"), je pensais que l'on avait un peu avancé sur la question public/privé des personnalités médiatiques. Grosso modo : foutons leur la paix, tant que leur vie privée n'interfère pas sur leur vie publique. Or ici, je n'ai jamais vu Moscovici mettre en scène sa vie amoureuse, on ne voit sa compagne nulle part, pas de conflit d'intérêt (à ma connaissance), pas de peoplisation, rien. Alors foutons leur la paix !
Elle retweete les tweet de son mec ? Et alors, on fait tous ça !

Et puis, les photos de chats : franchement, s'il s'agit d'aller se foutre de la gueule des gens qui postent des photos de chats, ou de leurs pieds en vacances, ou que sais-je encore... Trop facile, on voit ça de longue dans nos TL, sur nos murs Facebook. Un bétisier du web des personnes "plus ou mois publiques" (ici clairement "moins"), c'est un peu court, voire carrément flemmard.
A propos des photos de chats et de ces penchants dont on est plus ou moins fiers, cet excellent papier de Mona Chollet :
http://www.peripheries.net/article333.html

Enfin : si au moins c'était drole ! Je n'ai pas même esquissé un sourire.
Je suis à fond pour l'humour "borderline", je considère même que l'humour sert à ça, tester les limites, et donc, par nécessité, le chroniqueur peut aller trop loin. J'aurais pu mettre de côté tout ce que je viens de décrire plus haut si au moins je m'étais marré. Ici rien. Quel second degré ? Quel lien entre la réception du Ministre au MEDEF et les lolcats de sa meuf ?
À la place de la rubrique des chiens écrasés, on a la chronique des chats gazouillés ... Marie-Charline Pacquot, moins de 3000 abonnés sur Twitter ... Vous êtes sûr que ça mérite d'être en tête d'émission ?
Et Hamlet, le chat, expire…
J'attendais Didier, je prends la porte en pleine gueule. Je suppose que le désastre est en moi, je ne vois pas d'autre explication à ma violente exécration de ce monde dans lequel je n'ai plus rien à faire : la vieillesse est bien un naufrage. Et comme je manque totalement de culture, je suis dans l'impossibilité de vous citer Platon par exemple, dans son intéressante guerre des gaules, lorsqu'il dit deux points ouvrez les lol guillemets : "J'aurais un compte twitaire moi, je serais mort de honte moi lol". En attendant de me réincarner en chatte, je prie pour que Didier trouve un autre angle d'attaque dans sa critique du monde qui va, mal. Parce que pour moi, le thème qu'il a pris en main en cette rentrée est si désastreux que je le crois clos avant même les 6 minutes de la vidéo écoulées. Sacré Morandini, il fait des émules, ou quoi ?
Il l'a dit les chroniques de Didier Porte , cette année c'est chaque semaine !
Didier Porte est en train de faire de Marie-Charline une star du web.
Je ne serais pas étonné si un de ces quatre elle se prenait dans la figure un twitt super méchant d'une rivale jalouse.
Je ne cite personne.
Elle ne twitte pas... elle blogue.
Et là, elle parle VRAIMENT de chats, n'est motivée que par les chats, n'a pas de politichien à vendre...
Un seul chien, une chienne recueillie complètement affamée, devenue son assistante.
C'est là : http://leschatsdesyros.com/
Etre ou ne pas être dans les tweets de Marie-Charline ?...
T'as pas eu le choix, mon pauvre Hamlet.
Je regrette que l'intelligence des textes de Didier Porter soit délaissée au détriment de commentaires superficiels sur des photos de chats..
C'est un peu rude dit comme ça, mais c'est ainsi que je le ressens. L'aspect "diaporama" ne m'aurait pas géné si la chronique ne se résumait pas qu'a ça mais ici, Didier Porte semble ne laisser reposer l'humour/l'analyse que sur les photos, le "texte" étant inexistant. J'amais pour ma part le soin apporté à ce dernier, la qualité et l'intelligence d'écriture qui m'a fait tant l'apprécier.. Je trouve dommage que cela disparaisse, et que cette chronique ne devienne plus qu'un "simple bétisier du net" (pour en plus des choses pas trés originales: des photos de chats sur le net, c'est vu et revu).
Miaou ++.
Si je savais retwittrer, je retwitterais!
Très bonne nouvelle chronique. Miaou !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.