26
Commentaires

Les Anglais paieront-ils pour voir Jeremy Clarkson casser des voitures ?

Lorsque le magnat australien Rupert Murdoch a soudain décidé cet été de faire payer le contenu de ses sites de presse, il parait qu'il pensait à Jeremy Clarkson, révèle un article du magazine américain Vanity Fair (dont Daniel Schneidermann vous parlait ici-même).

Derniers commentaires

N'étant pas spectateur, je ne puis que me poser la question.
Comment cette émission parviens t elle à caresser le poil Britanique dans le bon sens= ménager l'industrie nationale avec ses Vauxhall (Opel) et autres Ford produites localement ou presque?

Bien sûr, le divertissement filmé doit être scénarisé (pour être divertissant), mais aussi ménager les sources de revenues (annonceurs ou abonnés) en leur disant qu'ils sont formidables, et enfin gérer les pressions politiques, qui influent et subissent l'influence du public spectateur.
Il leur est donc très facile de critiquer les marques Françaises et Allemandes (nous nous privons peu de démolir l'image des voitures Allemandes y compris dans nos émissions télé à l'éloge de la Bagnolle, vous avez remarqué?), mais casse t il beaucoup de Vauxhall, le Colosse d'1m96 irrévérentieux?
Clarkson est, a mon avis, un type peu fréquentable. Il fait des remarques racistes, des blagues grossières et insultantes sur les femmes, il insulte le premier ministre, il est pro 4X4 a fonds, il aime tuer les animaux avec sa voiture, n'aime ni les Français, ni les Allemands ni les Américains, etc... Les mecs en Angleterre l'aiment bien et ses émissions sont très populaires donc ils paieront, j'en suis sure!
Des challenges plus stupides les uns que les autres, comme relier la Suisse et Calais avec un plein d'essence, ou traverser le Vietnam avec une somme dérisoire en poche. L'un des 3 s'est retrouvé avec un scooter rose ridicule. Il y en aura toujours un pour dénicher une Ferrari rouillée qui fera l'admiration de tous avant de rendre l'âme 30 km plus loin. Comme ça c'est pas drôle, mais la complicité entre les 3 fait le reste, Richard le petit, Jeremy le grand et James au look un peu baba cool. Le trio est à mourir de rire, à condition de comprendre ce qu'ils se disent, car le débit est mitraillette.

D'une Rover ou d'une Twingo, laquelle sortira la moins amochée d'un choc frontal contre un mur à 50 km/h? Grace à Top Gear je sais. Et ce qu'ils balancent sur les voitures!! On peine à imaginer Turbo sortir de ses commentaires insipides pour dézinguer la dernière production Renault ou Toyota. Sur les challenges de vitesse, le mystérieux homme à battre, connu sous le nom de Stig jusqu'à très récemment, n'est autre que Schumacher, tout simplement...

Bref, ils sont arrivés à faire une émission gros budget, grand spectacle sur un sujet (pour moi) hautement rébarbatif, qui réconcilie devant le poste le chevronné et la ménagère de moins de cinquante ans. Allez jeter un oeil!

Je précise que je n'ai pas de télé, ni de voiture, et que je milite pour les circulations douces et les transports en commun. A part ça je regarde Top Gear!
La video de "la tentative de meurtre au stylo" est ici :
http://www.youtube.com/watch?v=o2Q4iUcnAZ4

Ca se passe quand meme dans la rigolade et il ne semble rien y avoir de mechant entre les 2.
Article très intéressant. Attention néanmoins à vos traductions anglais-français, qui sont parfois approximatives. Un exemple :

"The problem is that while the French are very good at mushrooms and shooting pigs, they’ve been in an automotive oxbow lake since about 1959."
que vous traduisez :
Le problème est que les Français sont très bons pour ramasser les champignons ou tuer les cochons."
La phrase ainsi tronquée n'a plus aucun sens.

Et quand vous parlez d' "un sol sorti de la boue" pour "a floor made out of mud", je me gratte la tête...

Désolé pour le pinaillage, je ne peux pas m'empêcher de faire le malin!
Je vis en Anglerre (ASI est l un de mon seul contact avec la France) depuis un moment et je dois dire que je suis fan.

Journalisme spectacle ouai c est sur, mais ils sont bien plus critiques que les programmes et journaux francais, ca y a pas de doute.

Je crois que faire passer l embiance de l emission a travers d un article ecris est quasi impossible.

D'accord pour les durty dozen, c'est pas vriament une bonne traduction!
Move along ! There's nothing to see ...
S'il n'y avait pas d'autre moyen, oui je réfléchirais peut-être à payer pour voir les spectacles de M. Clarkson (qui ne fait pas que casser des voitures, loin de là... il casse aussi des bus, des motos...) Quand on aime les belles voitures, les belles images et l'humour anglais - et qu'on ne prend pas tout au premier degré (pléonasme avec le goût pour l'humour anglais) - il n'y a pas mieux actuellement.

En revanche, je ne verserais pas un centime pour les émissions françaises "concurrentes" qui essaient de s'en inspirer et qui sont consternantes de niaiserie et de politiquement correct.

Il y a aussi un côté humain dans l'émission anglaise qu'on ne retrouve pas du tout de notre côté. Oui c'est souvent assez peu objectif, mais bizarrement ça m'intéresse plus que lorsque je sais à l'avance que la critique la plus acerbe qu'un journaliste français fera jamais est du style "le motif sur le tissu des sièges arrières ne sera peut-être pas du goût de tout le monde". Ras la casquette du consensus mou permanent. C'est d'ailleurs aussi pour ça que je suis abonné ici : parce que de temps en temps on dit encore des choses, on appelle un chat un chat. Oui je sais, je dis "de temps en temps", c'est pas gentil, vous êtes hyper-trash par rapport aux autres, c'est très courageux, mais personnellement je trouve que ce n'est pas encore assez. :o)

Bonne continuation donc !
petite note cinématographique: "the dirty dozen" fait référence au film... les 12 salopards, en français. Traduire cela par "les 12 vilaines" me paraît donc un peu "understated".
Voilà c'est tout.
OOH ! Oh bah non ! Carton monsieur l'arbitre, carton !

[quote=Gille Klein]... ou si le fait de la conduire ferait d'eux des gens séduisants avec lesquels on a envie de dormir.


Cher monsieur Klein, vous de plus qui êtes un habitué des infos mondiaâales, quelle hérésie vous faites là ! A moins que ce soit de la pudibonderie liée à l'origine britannique de ce M. Clarkson...

to sleep with someone ne se traduit pas par dormir avec quelqu'un, mais bien évidemment et particulièrement ici vu le contexte, par coucher avec quelqu'un !

Voyons, corrigez nous ça au plus vite je vous prie...

Votre humble serviteur.
Du journalisme/spectacle ; finalement, c'est normal de payer pour le voir. Sans moi ! De toute façon, une bagnole, c'est juste une caisse sur quatre roues, et en plus ça pue et c'est dangereux.
Il est difficile de le dissocier de ses deux comparses qui ont bien souvent des avis completement divergeants.

Du véritable humour anglais, sans édulcorant ou politiquement correct (cf l'émission ou il oppose 50 ans plus tard voitures alliées contre voitures allemandes, italiennes et japonaises). Ce n'est pas pour rien que son émission attire tant de non-passionnés de voitures.

Pour le reste, son influence sur Murdoch me parait assez improbable. C'est un franc-tireur.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.