36
Commentaires

L'Elysée présente "Manu et Maxime", une coproduction Europe 1

En vacances, Maxime 6 ans et demi a pu rencontrer son "idole", un certain Emmanuel Macron, qui va exaucer son voeu : visiter l'Elysée. Histoire d'une opération de com' présidentielle rendue possible par l'entremise d'Europe 1.

Commentaires préférés des abonnés

Il est préférable qu’il ait demandé aux journalistes de retrouver Maxime, plutôt qu’à Benalla.

Le petit aurait fini à l'hôpital.

Existe-t-il un lien entre les parents du garçon et LREM (voire Macron) ?

tous les tyrans, même Hitler et Staline, mettent en scène leur sympathie pour les enfants lorsqu'ils veulent détourner le regard des citoyens de leur action comme chef d'Etat. Rien de vraiment nouveau donc dans le domaine de la propagande. Par contre(...)

Ça va pas finir par devenir ridicule?

Derniers commentaires

Du coup le journaliste a perdu sa carte de presse et va commencer sa nouvelle carrière de réalisateur de fiction?

Ce genre de scène tellement émouvante avec un enfant, ça n'émeut que les gogos, mais ça peut toujours être utile dans le cadre de la com...

C'est du Sarko en pire...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Certains font de la com', d'autres marquent des points (de croissance) 

La mère : Il veut voir le président. C'est sa passion. Je ne sais pas d'où cela lui vient. 

Bah il serait peut-être temps de t'alarmer, de lui faire consulter un psychologue, avant qu'il ne soit trop tard.

Mais non. Non seulement elle ne s'inquiète pas, l'inconsciente, mais elle l'exhibe, encourage son vice, tire fierté et profit de sa déviance.

Et elle s'étonnera, dans 15 ou 20 ans, d'avoir contribué à l'éclosion d'un nouveau Benalla !


Ils n'iront pas à lElysée; pas de gentils casques blancs pour les secourir; pas de passages en boucle sur les chaînes d'information; pas d'article sur asi. https://www.lemonde.fr/yemen/article/2018/08/09/yemen-au-moins-29-enfants-tues-dans-une-attaque-contre-un-bus_5340926_1667193.html

tous les tyrans, même Hitler et Staline, mettent en scène leur sympathie pour les enfants lorsqu'ils veulent détourner le regard des citoyens de leur action comme chef d'Etat. Rien de vraiment nouveau donc dans le domaine de la propagande. Par contre il est vrai que ces journalistes auto-consentant à leur embarquement dans la propagande pro Macron, ça dégoûte et ça fait peur. Comment arrivent-ils à se regarder dans la glace? Mais heureusement pour eux la glace disparait à grandes enjambées à notre époque.
.entre ces images de police qui cognent, de journalistes qui servent la propagande pro gouvernementale,t de ses députés couchés ou sans pouvoir, on se demande si on est encore en "démocratie"....sans parler de ces milliers de personnes déjà dans leur tombe en méditerrannée....ou à fortiori de l'avancée du réchauffement climatique ....Ah la belle époque que nous vivons..... 

"la rencontre entre le président et Macron "... écrivez-vous.

Du coup, je sais plus :  le gosse qui veut aller à l'Elysée, c'est Manu ou Maxime ? ?

"J'ai fait mon boulot" la tristesse de cette phrase… Les cartes de presse c'est un peu comme les fiches S, ça concerne n'importe qui et ça ne veut rien dire en soi.

Il n'y a pas un commandement du journalisme indiquant qu'on ne doit pas provoquer/influencer l'objet de son reportage ? genre un photographe ne doit pas demander de poser, là c'est pareil.

Allez Manu, encore un effort, prend exemple : les gamin.es fans de Poutine.

Il est préférable qu’il ait demandé aux journalistes de retrouver Maxime, plutôt qu’à Benalla.

Le petit aurait fini à l'hôpital.

Existe-t-il un lien entre les parents du garçon et LREM (voire Macron) ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ça va pas finir par devenir ridicule?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.