84
Commentaires

L'élection, la petite fille et le statisticien

Il est un métier que dans mes pires cauchemars, je détesterais exercer:

Derniers commentaires

Maintenant que Obama a été réélu, je note que nos amis les commentateurs experts insistent sur le poids des minorités ethniques, des jeunes et des femmes dans sa réélection, sans jamais évoquer la question des revenus...

Etrange oubli, car si on se rapporte aux sondages à la sortie des urnes présentés sur le site du New York Times, on a les chiffres suivants :

Under $30,000 Obama: 63%
$30,000 - $49,999 Obama: 57%

$50,000 or more Romney: 53%
$100,000 or more Romney: 54%


[% de votants pour l'un des deux candidats en fonction de ses revenus annuels]

Même si j'ai des doutes sur le caractère marxiste du candidat Obama, il y a un petit côté lutte des classes là-dedans, non ? Bizarre que les commentateurs n'en fassent pas mention...
"blonde permanentée", "75 ans aux fraises" : qu'est-ce que ces expressions viennent faire dans votre billet? Pourquoi cette hargne?
Un qui a su rester neutre, dans cette élection étatsunienne, c'est Djizeus.
Etant donnés ses liens privilégiés avec les Mormons, il aurait très bien pu se pointer en compagnie de son vieux, comme il l'a fait en 1820, devant les yeux ébahis du jeune Joseph Smith, et conseiller aux électeurs américains de voter Romney.
Mais non. Zéro apparition en ce mois de novembre 2012. Peut-être que la politique le fait ièch, ou que les Amerlocains commencent sérieusement à lui casser les burnes, à force de l'implorer et de l'invoquer pour un oui ou pour un non.
Rendons à César...
Nate Silver et la petite fille ont été diffusés / interviewés dans un épisode du Daily show.
Nate silver (dans la 2nde moitié) : http://www.thedailyshow.com/full-episodes/wed-october-17-2012-nate-silver
La petite fille (à la toute fin de l'émission) : http://www.thedailyshow.com/full-episodes/wed-october-31-2012-jon-ronson
Pendant ce temps-là en France, carrément, une organisation terroriste rappelle le ministre de l'Intérieur à ses devoirs et lui demande son soutien:

http://www.liguedefensejuive.com/lettre-de-la-ligue-de-fensejuie-a-monsieur-manuel-valls-ministre-de-l-interieur/

et se félicite du soutien de Benjamin Netanyahou:

http://www.liguedefensejuive.com/ldj-merci-a-benyamin-netanyahou-pour-son-soutien/
Voté pour cet article très pertinent et toute ma compassion pour la petite Abigael.

Je voudrais particulièrement noter [s]l'omniprésence[/s] le matraquage des Présidentielles US sur les ondes de Radio-France
(j'écoute très peu les autres) dont le président Jean-Luc Hees, grand pourfendeur de Porte et autre Guillon, qui fut correspondant de
France Inter à Washington dans les années 80, est notoirement un grand admirateur béat des USA.
Suivi en cela par son ami Philippe Val, lui aussi éminent atlantiste devant l'éternel.

France Cul ne voulant pas être en reste, trois stations (au moins) de Radio France (FI, FInfo, FCul,)
ont envoyé séparément des équipes ou des correspondants sur le Front US d'où ils vont encore nous abreuver d'infos
insipides durant les prochaines 24 h et après l’élection on aura immanquablement droit à:
"Où va l'Amérique après la réélection d'Obama?" pendant quelques jours.

Comment dit-on "ras le bol" en américain?.

PS: suis entrain d'écouter du magnifique jazz US sur Jazzradio (grand merci tardif à Habib!)
Et oui grâce aux médias français, on sait tout sur l'Ohaïeau et le Massagechaussettes . Rien à voir avec la Creuse ou l'Ardèche ,c'est trop ringard..
Bonjour,

Je ne suis pas d'accord avec la fin un peu parano du billet. Ainsi, "on" ( ce "on"...) n'invite pas le statisticien génial parce qu'il casserait le suspense. Patrick Cohen ( ou son staff) le connait, mais l'a machiavéliquement écarté. Il aurait été invité, il aurait rendu tout le plateau mutique par ses prévisions, il aurait provoqué le plus long blanc de l'histoire de la radio. Alors non merci, on a du match de catch a vendre.

Euh... Cher matinaute, êtes-vous si sûr de votre explication ? Comme si on n'avait pas pu imaginer un plateau avec des contradicteurs, des journalistes "de terrain" qui lui feraient remarquer des spécificités locales, des situations inédites à tel et tel endroit cette année, bref, comme s'il suffisait qu'un homme et son logiciel parlent pour que tout le monde se taise... Le matinaute et ses @sinautes savent bien que lémédias et le Spectacle peuvent papoter de tout, débattre de tout, polémiquer sur tout si ça les chante. Le statisticien génial, il en auraient fait deux bouchées ou l'auraient porté au pinacle si besoin, lui pas plus ni moins qu'un autre...

Yep, il est tant que ça s'arrête, parce que les chroniques clin d'oeil "on s'comprend, hein?", c'est jamais bon signe...@si sert justement à aller au delà de ce genre de facilité, non ? (blink)

Je parle même pas de la gamine promue meilleure éditorialiste par le taulier. Mazette!

Cordialement
Thomas
Anne Sinclair, était d'ailleurs au micro la veille). Cerise sur le cheesecake, il avait réussi à attirer au téléphone une ancienne ministre de Clinton, Madeleine Allbright, 75 ans aux fraises. Chapeau l'artiste, pour avoir évité les nonagénaires.

Elle n'était pas venue avec Pierre Nora (81 ans) ?
Ne soufflez pas tout de suite DS, vous pourriez avoir de mauvaises suprises. Vous vous rappelez de l'élection de 2000?
Pour ceux qui veulent une bonne intro sur les stats
http://vimeo.com/18477762

c'est en anglais puisque c'est produit par la BBC. Pour la même chose en France sur une chaîne publique faudra attendre longtemps, longtemps.
Mais ce serait une bonne chose d'avoir un chroniqueur statisticien chez @si. Il y a la revue pénombre qui fait le boulot.. Les rédacteurs sont peut être disponibles.
Bonjour
Cette élection US est le même marché de dupe que notre présidentielle de mai.
Américains, votez mais…. Chez nous un opposant à un machin a été élu mais il fait la même politique que ce machin.
Le traitre nous met un coup de poignard dans le dos en détruisant tous les acquis sociaux avec le soutien de l'UMP qui n'en demandait pas tant après avoir perdu.
Qui est-ce qui a dit élections piège à cons…
Précision idiomatique : au Québec, on dit la cerise sur le sundae.
La vérité sort de la bouche des blondinettes. La politique, c'est la discorde, la bagarre. Alors, quelque part, une sage résignation s'impose: Baissons le coùt du travail, augmentons celui du capital, dépolitisons-nous, sachons comme Montesquieu voir dans le Marché la pacification par le " doux commerce".
On peut mépriser a priori le débat politique américain, ou remarquer que la gestion de l'ouragan a relancé d'intéressants débats sur la place et le rôle des services publics fédéraux / d'état. Et noter (comme Paul Krugman) que les fonds alloués aux services fédéraux en période démocrate ont fait pas mal la différence par rapport à la période républicaine de vaches maigres.

A part ça, entre le système d'assurance santé, les taux des prêts étudiants, les programmes scolaires, la régularisation des (de certains) immigrés... difficile de trouver honnêtement les deux candidats équivalents.
84 % une certitude ? Scientifiquement on parle de certitude aux alentours de 99,9999 % ... C'est comme de lancer un dé et dire que c'est une certitude qu'il ne tombera pas sur le 6 (83 % des cas) ...
"Madeleine Allbright, 75 ans aux fraises. Chapeau l'artiste, pour avoir évité les nonagénaires. Et vivement que ça se termine"

La pyramide d'âge des abonnés n'atteindra plus des sommets.
"Le malheureux Patrick Cohen s'était rabattu sur Ariana Huffington, la blonde permanentée qui dirige le site dont la filiale française est le partenaire de Radio France pour l'événement."

Elle aurait été rousse avec une coupe à la garçonne, ça aurait sûrement tout changé !

Pauvres blondes, permanentées de surcroit...

Signé : une brune
Ils nous ont fait le coup avec Chavez/Capriles... Ça va être serré, qu'ils disaient. On a vu.
Mais la majorité des lecteurs/téléspectateurs/auditeurs "consomment" de l'info et passent à la suite.
Suffit de lire sur les sites d'info en ligne la façon dont les articles sont construits : des chapeaux, des paragraphes pas trop longs, du simple à lire et à ingurgiter.
Bêêêêêêêêh...
J'ai lu que les bookmakers américains donnait Bronco Bama gagnant à 75 %...
DS, puisque vous êtes déjà fatigué d’une élection qui ne pourrait que remplacer un cheval borgne par un aveugle, chevaux qui de toutes façons sont des masques de Wall Street alias al World Company, je vais vous parler du Rapport, LE rapport.

Hier au « téléphone sonne », un petit malin a commencé par passer l’encensoir sur les partisans du rapport Gallois pour finir sur la question qui tue : comment être sûr que les marges dégagées ne vont pas atterrir dans la poche des dirigeants et des actionnaires ?

A ce moment là, ça a sonné à la porte et je n’ai pas entendu la suite. Qui peut me donner la réponses des encensés ?
La petite blondinette ne se contente pas de pleurer, elle a la nausée ! comme je la comprends , pas un mot sur d'éventuels autres candidats sur tous les médias. A écouter la série de reportages de Mermet sur les USA. Les français votent Obama, entre la peste et le choléra il faut pouvoir choisir, la chose n'est pas aisée, et la politique est totalement corrompue par la finance ! Voter ne correspond plus à grand chose.
"Si je me permets d'ironiser, c'est parce que l'élection de l'un ou la réélection de l'autre, ne changeront fondamentalement pas grand chose à la marche du monde." : DS

La marche du monde... peut-être, mais la marche du peuple américain, certainement, car, si Obama ne fait et ne fera guère plus qu'un Hollande ici, l'autre abrutis fera pire qu'un Sarkozy chez nous.

yG
Tout pareil : pas d'accord avec DS là dessus
Obama et Bush, ce n'était quand même pas pareil sur la "marche du monde".
Et sur le réchauffement climatique, avec Obama, on a encore une toute petite chance que les EU rejoignent la stratégie européenne, ce qui permettrait de débloquer les discussions à l'échelle mondiale. Avec Romney - qui a fait campagne "contre" l'Europe - aucune chance de parvenir finalement à affronter cet enjeu majeur.

Tout pareil : pas d'accord avec DS là dessus

Obama et Bush, ce n'était quand même pas pareil sur la "marche du monde".

Et sur le réchauffement climatique, avec Obama, on a encore une toute petite chance que les EU rejoignent la stratégie européenne, ce qui permettrait de débloquer les discussions à l'échelle mondiale. Avec Romney - qui a fait campagne "contre" l'Europe - aucune chance de parvenir finalement à affronter cet enjeu majeur.


et quand on connaît la capacité des politiciens à faire le contraire de ce qu'ils ont dit, on peut s'attendre à n'importe quoi de la part de n'importe qui .
Vive la politique quantique ! To be AND not to be, that is the question.
"Terminé, le feuilleton haletant de l'affrontement entre "un réactionnaire mormon aveuglé de nationalisme, et un démocrate à la ramasse", comme dit un de nos excellents observateurs français." (DS)

L' "excellent observateur", c'est bien sûr Mélenchon (la période des réabonnements approche, la Nouvelle ligne éditoriale (NLE) d'ASI va sans doute redevenir plus que jamais d'actualité). Mais si, pour Mélenchon, Obama est "un démocrate à la ramasse", ce qui semble réjouir DS, comment qualifier Mélenchon lui-même (sans même aborder l'intéressante question du vote FDG/UMP au Sénat), ancien sénateur et député européen, qui ne cesse de faire la promotion des vrais démocrates que sont à ses yeux Castro et Chavez ?
Bonjour
Vos connaissances en mélenchonisme me paraissent faibles, on voit que vous lisez et écoutez la bonne presse…
Une brève écoute ICI vous en donnera une autre idée.
La réticence de Kazoula à l'égard de Mélenchon est un excellent signe. Cet éminent asinaute est vacciné contre plusieurs fléaux: Le culte de la personnalité, on ne lui fera plus. Le manichéisme, très peu pour lui. L'éloquence, pure démagogie. Le moralisme, foin des Savonarole. Kazoula, j'en donne mon (§9}¤) va virer à gauche incessamment sous peu.
A JIEM 92 : j'avais regardé cette interview sur France Info (malheureusement sans Raphaëlle Duchemin). Je ne vois pas en quoi elle conforte votre "mélenchonisme" ni en quoi elle invaliderait mon (supposé) anti-mélenchonisme ; j'observe cependant que, selon vous, France Info relève de "la bonne presse". Kekpart se voudrait plus malin, mais ses différents vaccins le dispensent de réponse.
A JIEM 92 : j'avais regardé cette interview sur France Info (malheureusement sans Raphaëlle Duchemin). Je ne vois pas en quoi elle conforte votre "mélenchonisme" ni en quoi elle invaliderait mon (supposé) anti-mélenchonisme ; j'observe cependant que, selon vous, France Info relève de "la bonne presse", sans que vous précisiez vos critères sur la question, ce qui décourage un peu l'éventuel commentaire. Kekpart, lui, se voudrait plus malin, mais ses différents vaccins nous dispensent heureusement de lui répondre.
"ancien sénateur et député européen, qui ne cesse de faire la promotion des vrais démocrates que sont à ses yeux Castro et Chavez ?"
Cà commence à faire rassis, ce genre de commentaire. Depuis le temps, vous n'avez pas trouvé mieux? Ou, tout simplement, vous ne le lisez pas, vous ne l'écoutez pas? Ou encore, horresco referens, vous ne comprenez pas ce qu'il dit?
Bonjour
Ma remarque concerne la fin de l'interview où il remet en place le journaliste sur sa façon de voir le vote FdG au Sénat (un des éléments évoqué dans votre post) qui répète les idioties qu'on lui a dit de dire pour dénigrer ce vote (ce que vous faites allègrement). La vérité méritait d'être dite. C'est tout.
Quelle "vérité" ? Il faudrait quand même que les supporteurs de Mélenchon comprennent un jour que la guerre froide est terminée depuis longtemps (c'est rassis et même plus que rassis, selon l'expression du gardener, qui, ici comme ailleurs, ne craint pas le ridicule) . La "Méluche" le sait bien sûr, lui, mais cette Méluche a bâti avec Buffet et Laurent son petit fonds de commerce néo-stalinien sur cette idée que l'Amérique (et donc Obama) c'est le mal absolu. Ce qui, pour rester dans le domaine de la viennoiserie, n'est guère plus rassis que les pains au chocolat de Copé.
C'est là où l'on voit les limites d'une matinale : il faut rédiger la chronique même quand on est en panne d'inspiration.
DS, si vous n'avez pas le moral un matin et aucune inspiration, abstenez-vous ! Ce sera toujours mieux que de supporter un texte au mieux méprisant (et le mépris suffit rarement pour faire un bon texte), au pire déprimant.
Bon, le titre n'est pas trop mauvais, admettons-le... et en général, je lis souvent vos chroniques avec intérêt.
On va dire que c'était une matinée sans.
vous avez bien sûr raison.Saluons malgré tout France 2.Dimanche ,le " 13h 15" a diffusé un long reportage sur trois Français installés aux Etats-Unis.Le point de vue était original, et surtout les journalistes ont laissé du temps aux personnes interrogées.Cela faisait plaisir de voir des personnes interrogées plus de 15 secondes.
Sur les compétences de Nate Silver :

- Prévoir les résultats sur 49 états sachant que 2 ou 3 seulement sont des swing states, ça signifie prévoir le résultat dans 2/3 des swing states. Sachant qu'il n'y a que 2 candidats véritablement éligibles, on peut faire aussi bien en jouant aux dès.

- Faire des analyses scientifiques sur des données bancales (les sondages), c'est comme faire des prévisions météorologiques en faisant tourner des algorithmes sur les positions d'une grenouille sur une échelle.

Mais je suis d'accord avec vous sur un point, l'usage de la statistique permettrait de démêler beaucoup de sujets en amont et d'éviter ainsi de nombreux débats basés sur du sable. Un exemple en passant, @si aurait pu inviter un statisticien pour parler de l'étude de Séralini, c'était même la première chose à faire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.