35
Commentaires

Le très mystérieux "collectif respect", choisi par Besson pour remplacer la CIMADE

"Coquille vide", "collectif fantôme", "faux-nez de l'UMP" ? Depuis qu'il s'est vu officiellement attribuer, via un appel d'offres, la mission d'aide juridique dans certains centres de rétention français, supplantant la CIMADE qui détenait le monopole de ces missions, le collectif "Respect" attise la curiosité de journalistes et militants associatifs. Qui se sont empressés de réunir les (maigres) informations disponibles

Derniers commentaires

Alors , voilà maintenant que Besson veut négocier avec la Cimade qui lui a infligé un revers judicière Besson n'a pas de fierté
On dirait qu'il y a du nouveau: le tribunal administratif de Paris se réveille.
(Juste vu un "dernière minute" du Monde, pas de détails encore.
En tapant sur whois.net , on trouve l'adresse du dépositaire du nom de domaine ... qui est logé chez M.Bard à Paris ( adresse prête nom )

Et en lisant sur rue 89 ceci :
http://www.rue89.com/2009/04/28/centres-de-retention-le-faux-nez-de-lump-devra-encore-attendre

Il a en fait été créé et présidé jusqu'en janvier 2008 par Frédéric Bard, qui se trouve être un militant UMP et a été chargé de mission du ministère de l'Immigration. Autre indice : Maryse Lechesne, coordinatrice de Respect, figurait sur la liste de Jean-François Copé aux élections régionales de 2004, comme l'a révélé Serge Slama, blogueur, maître de conférence en droit et militant au Gisti.
toujours intéressant d'aller voir du coté des archives internet

http://web.archive.org/web/*/http://www.collectifrespect.com/
Sur Bard. Dans le Point en 2003 :

"France Laser
Profil

Frédéric Bard : L'anti-« Nique-ta-mère »

Manteau à la « Matrix », et bottes de motard, Frédéric Bard a étonné le gouvernement Raffarin. Présenté au Premier ministre par le chef de l'UMP parisien, Patrick Stefanini, il a convaincu Matignon de la nécessité de promouvoir un mouvement culturel alternatif à SOS Racisme. La proposition de placer la République sous le signe du « respect » ne pouvait pas mieux tomber en ces temps de délit pour outrage à « La Marseillaise ». Ancien syndicaliste CGT des artistes, reconverti dans l'humanitaire en Côte d'Ivoire, Frédéric Bard est le contraire d'un parangon de l'ordre moral. Mais il a une conviction sur les années Lang : « L'idéal d'intégration par la culture a été dévoyé en commerce de la provocation. » Aussi cet anti-« Nique-ta-mère » veut-il en finir avec « les contre-valeurs de la victimisation et de l'assistanat » qui ont sapé le moral citoyen de la population immigrée. Personnalité multicarte, il a fondé il y a trois mois le collectif « Respect » pour redonner de l'audace créative à une jeunesse apolitique qui a sombré dans la violence. Son message est passé à l'UMP via le réseau Ecologie bleue, et au sein du club Concorde. Grâce à lui, pour juin 2003, entre la Fête de la musique et le 14 Juillet, la République célébrera autour des talents artistiques de la France plurielle la première Journée nationale du respect



Fumaroli Sébastien"
il est temps d'arreter de voter pour sarkozy, déjà je suis mort de honte et furieux, mais en plus j'imagine que bientot on auras les mêmes problèmes pour sortir de france, quand les autres pays vont se mettre a appliquer ce type de régime pour les français c'est horrible !!!!
On peut éventuellement comprendre que certains de nos compatriotes croient sincèrement qu'il faille mettre en place une politique efficace de limitation de l'immigration.
L'emploi de méthodes telles que le recours à des associations factices de la part du gouvernement discrédite totalement -si besoin était- la politique mise en place.
Cet article fait froid dans le dos.
Besson suit le chemin intellectuel et idéologique des politiques et écrivains des années 30, en France, qui ont basculé de la gauche au soutien à Pétain. Toutes proportions historiques gardées s'entend.
Une république bananière ?
Où ça ?

Merci pour ce papier.
(au fait, quand c'est signé "la rédaction", c'est vraiment collectif, ou c'est par commodité ?)
Parmi les rares informations figurant sur le site de ce collectif il y des numéros de téléphone dont deux lignes fixes.
En faisant une recherche inversée avec le numéro du secrétariat ont tombe sur une agence immobilière du 93…
On va avoir droit à une promo sur le plateau de Laulau Ferrari, avec des artistes et un ex futur ministre de "gauche" qui s'ébahissent ?
Merci pour ce boulot.
Dans cette vidéo de France 3, le porte parole de cette brumeuse association défend ses prétendues compétences en affirmant que:
1) évidemment, leur asso étant un collectif d'autres asso, ce n'est pas elle qui assurera les prestations du marché : on a alors déjà un problème car le ministère a attribué les marchés de conseil juridique à CETTE association pour qu'elle s'exécute !
2) ce sont donc les associations membres de ce collectif (mais dont il ne précise ni le nom, ni les coordonnées, ni les dirigeants, ni....) qui devraient assurer les prestations juridiques de conseil : mais dans ce cas, ces associations n'étant pas déclarées au marché, il y a un problème d'abord de capacité du collectif à assurer le marché, ensuite de sous traitance occulte.

Bref, voilà une interview qui a tout l'air d'un aveu de l'incompétence et de l'absence de capacité du collectif et on comprend mieux pourquoi Besson s'est enmpressé, un dimanche soir d'un week end prolongé, dans le secret de son cabinet, de signer le marché : il avait probablement la certitude de commettre une violation du code des marchés publics, que le juge des référés précontractuels n'aurait pas manqué de sanctionner mercredi prochain.
A propos, les manquements aux règles de procédures et de mise en concurrence des marchés publics ne seraient elles pas constitutives d'un délit de favoritisme, que l'article 432-14 du code pénal réprime d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 eurous d''amende ?
Encore une arnaque mafiozy !
Une flamme sacrée
Monte du sol natal
Et la France enivrée
Te salue Maréchal !
Tous tes enfants qui t'aiment
Et vénèrent tes ans
A ton appel suprême
Ont répondu "Présent"

{Refrain:}
Maréchal nous voilà !
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Maréchal nous voilà !
Tu nous as redonné l'espérance
La Patrie renaîtra !
Maréchal, Maréchal, nous voilà !

Tu as lutté sans cesse
Pour le salut commun
On parle avec tendresse
Du héros de Verdun
En nous donnant ta vie
Ton génie et ta foi
Tu sauves la Patrie
Une seconde fois :
{au Refrain}

Quand ta voix nous répète
Afin de nous unir :
"Français levons la tête,
Regardons l'avenir !"
Nous, brandissant la toile
Du drapeau immortel,
Dans l'or de tes étoiles,
Nous voyons luire un ciel :
{au Refrain}

La guerre est inhumaine
Quel triste épouvantail !
N'écoutons plus la haine
Exaltons le travail
Et gardons confiance
Dans un nouveau destin
Car Pétain, c'est la France,
La France, c'est Pétain !
{au Refrain}

***
"Collectif Respect" . Pourquoi respect , respect de quoi , respect de qui ? En général on utilise ce mot quand on parle de délinquants . Quel amalgame puant immigrés/délinquants .
A quand un "collectif Tolérance" , un "collectif Ordre et Charité" etc ?Que des mots sécuritaires , qui en plus ne servent que d'étiquettes collées sur des grands vides.
Merci à @SI de reprendre ces informations d'importance !

Vraiment, ce gouvernement marche sur la tête... celle du ministre du pipeau est de plus en plus difficile à regarder sans se sentir nauséeux.

"Le fait d'être de droite, est-ce que cela nous empêche d'intervenir sur ce secteur ? Je ne vois pas le rapport."

Avec de tels avocats, pas besoin de procureur...
Sur le site, aucune information n'est disponible sans s'inscrire...
Tout ceci est à vomir... Hortefeux était déjà une ordure, mais Besson est décidément pire. Je me permets de renvoyer au site de Maître Eolas ( d'abord, puis ici), qui, en plus d'être @sinaute, est également indispensable, pour de plus amples précisions quant aux doutes que peut faire surgir le marché et ce mystérieux Collectif Respect, qui n'a de respectueux que le nom...

Et soit dit en passant, Eolas nous apprend aujourd'hui que les communiqués du ministère de la Justice sont aussi peu respectueux de la courtoisie et de la politesse que les éructations quotidiennes de Frédéric Lefebvre (c'est dire leur puanteur)... Cliquer ici pour de plus amples précisions...
et ça va durer longtemps comme ça ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.