16
Commentaires

Le Toblerone, victime du Brexit ?

Attention scandale...

Derniers commentaires

Et la chute du dollar canadien par rapport au dollar américain cela a produit les mêmes effets ?
C'est complètement con ou ils prennent les consommateurs pour des cons ?
J'arrive pas à suivre, là ...triangles espacés ou pas, c'est plus cher au kilo.
Et dans les usines ils ont fait des nouveaux moules et des nouveaux calibrages juste pour ce marché-là ?
Mmm ... bizarre ça !
Finalement, le prix au kilo augmente quelque soit le changement appliqué...
J’ai aussi quelques doutes sur une cause « brexit ».

Pour faire ces nouvelles barres plus espacées, les usines doivent créer de nouvelles lignes de production,
avec les machines adaptées, non ?
Ça coute des sous.
De plus, ces lignes ne tourneraient que pour la Grande-Bretagne. Là aussi, c’est coûteux.

Ça sent un peu le développement d’une production plus large que celle réservée la Grande-Bretagne.
Le brexit à bon dos...cette "shrinkflation" ne date pas d' hier.
Réduire les quantités en faisant des emballages compensant l'impression d'y perdre me semble un procédé généralisé depuis un moment. Dans le même genre : faire de "l'allégé" en rajoutant de l'eau, double gain, marketing et en coût de production.
C'est une évolution assez logique dans des marchés saturés où on ne produit plus pour du besoin, où la plus-value se gagne maintenant à la marge, sur le style, l'idée qu'on se fait de ce qu'on achète. Mondelez aurait pu juste changer la gamme, faire un truc du genre "Toblerone select", emballage plus luxe, quantité réduite, un slogan du style : "Gardons le goût, gardons la ligne". A défaut de Toblerone standard sur les étalages, je parierais que le client aurait pris l'autre voyant que ce n'est pas plus cher. Peut-être même que si le style faisait vraiment "luxe" aurait-il pensé qu'il y gagnait, qu'il montait en gamme pour le même prix.
alors reprendre la fabrication en Angleterre ....
Le diable est dans les détails.
Le brexit fait aussi des heureux, pas que des victimes.
Les commerçants d'Irlande du nord (£) se frottent les mains, devant l'afflux des clients venus de la République d'Irlande (€)... tout y est devenu entre 15 et 30% moins cher...
Une compétitivité gagnée à deux chiffres bizarrement peu soulignée, on attend les chiffres du tourisme...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.