147
Commentaires

Le reporter suisse et les lignes j@unes françaises

Quand les journalistes français ne savent plus rendre compte de la réalité, le regard neuf vient souvent de l'extérieur des frontières.

Derniers commentaires

je découvre l'emission en 2011, alors que j'avais pu voir le reportage diffusé sur la TSR " sarkozy et les medias" dans le cadre de l'emission Temps Present, lors de sa première diffusion.... Habituellement l'émission temps présent repasse sur la chaine TV5 Monde, mais celle-ci n'a jamais été rediffusée sur cette chaine et pour cause émission qui pour une fois n'avais pas été rediffusée sur la chaine satellite TV5 MONDE....
je regrette que l'émission de Guy Birenbaum ne se soit pas un peu plus developpée sur les aspects psychologiques que ce type de comportement sous tend, tant chez l'intéréssé, s'il y a contribué ou dans son environnement, si c'est son entourage qui organise ce type de conduites. ...

dommage que vous n'ayiez pas développé dans l'émission de Birenbaum, le récit des pressions exercées ensuite sur le journaliste
ttm
[quote=La Ligne Jaune est une escroquerie.]

Vous commencez à me fatiguer avec vos interventions.
Il y a plein d'autres sites pour s'informer si celui-ci ne vous
convient pas.
les faits, c'est quoi ?

c'est un casting taille pour ne pas faire d'ombre à Talonette premier.
à présent, la question c'est :

Qui est à l'initiative de ce casting ?

Option 1 : l'industriel qui, souhaitant garder le nerveux en de bonnes dispositions a évité de l'entourer d'armoires-à-glaces ? Il faut le comprendre : il a affaire à un caractériel notoire, et a donc tout intérêt à le ménager tant qu'il peut.

Option 2 : L'Elysée. Oui, mais laquelle ?

Et là, il faut reposer la question :
==>Talonette premier a-t-il lui-même exprimé qu'il aimait avoir l'horizon dégagé plutôt que le nez à hauteur des dessous de bras de ses contemporains ?
==>Est-ce un excès de zèle d'un de ses obséquieux et tremblants animaux de compagnie (OK, j'éxagère !!) qui préfère que son "boss" n'ait pas besoin de se passer les nerfs sur quelqu'un lors qu'il sortira de l'usine avec un brushing reparfumé au "stick large..."
==>Est-ce le résultat de la "brillante" cogitation d'un "génial" conseiller en communication? pendant qu'on parle de ça, on ne s'occupe pas du fond !!
==> et pas mal d'autres options possibles, qui à ma connaissance n'ont pas été éclairées.

Selon la ou les personnes à l'initiative de ce casting, la lecture qu'on peut en faire varie considérablement. mais de toute façon, qu'on soit révolté ou pas par ces histoire, tant que c'est ça qui nous fait réagir, ce nuisible et sa bande peuvent continuer tranquillement à désosser le pays. Ils ont le champs libre.

à chacun de nous de se réveiller et d'agir à notre niveau, et sur de vrais sujets. si on en a le courage (et moi le premier)...
Ha non M Birenbaum, vous nous avez habitué à mieux que ça! Prise de tête entre têtes bien pensantes? Vraiment je décroche sur Ségo et son égo. M'en fout!!!!
Mais ce qui m'étonne c'est qu'à plusieurs reprises vous faites allusion au fait qu'il vous faut presser les invités, que Daniel S. va faire les gros yeux.

Quoi quoi quoi? Monsieur Daniel S. (je mets S. car je n e veux pas écorcher l'orthographe et ai la flegme d'aller vérifier), Monsieur Daniel S. donc affirme dans une de ses émissions récentes qu'il n'y a pas de problème de temps vu que l'on est sur internet.
Alors la ligne jaune n' aurait-elle pas le droit au dépassement de temps?

Quand vous hâtez vos interlocuteurs, je retrouve les vieux réflexes de la TV (le syndrome Paul AMAR).
Et j'aime po ço!!!!

Amicalement

Romain Desbois
Altercroissant et antispéciste
"La neutralité sert toujours l'oppresseur, jamais l'opprimé" Elie Wiesel
J'ai bien tenté de regarder plusieurs émissions de Ligne Jaune, mais c'est franchement, franchement, insuportable... Le journaliste ne cesse pas une minute d'interrompre ses invités à la moitié de leurs phrases.

Franchement insupportable !

Or, le journaliste en question est infiniment moins intéressant que ses invités, faut-il le lui apprendre ?...

Je ne comprends pas qu'on puisse apprécier ce genre d'émission. C'est à des années lumière d'ASI. Au moins. Quel épouvantable chose !

Etant abonné à ASI, est-ce que je paie pour ces one-man shows inintéressants ? Si oui, merci de me dire comment je puis payer seulement pour ASI.

(Note : je paierais bien le double pour ne pas voir ce genre d'émission.)

Accessoirement, merci de me dire comment l'une des meilleures émissions télé que j'ai vue arrive à cautionner cet épouvantable show. Ai-je manqué qqchose ? Dites-le moi rapidement !

Bien à vous, Sylvain Rodrigue, Paris.
En fait nous apprenons que Sarkozy fait de la communication. Mais problème, ils font tous de la communication. Pourquoi ne pas nous le démontrer ? Tient, une idée de sujet pour Arrêt sur Images.


Ici et là, on sous-entend que Sarkozy a un problème avec sa taille. Qu’il est sûrement un peu à la masse, car son problème, forcement pathologique, s’affiche dans son plan de communication ! Il serait petit, nerveux, sanguin, caractériel, bref un dictateur en puissance, tout prêt à basculer.


Je réponds que la question n’est pas là, faute d’avoir les informations qui démontrent que notre président est effectivement à la masse, je prétends, avec les informations dont je dispose, qu’il est sensible à son image et que par conséquent il la travaille, point final. Et que l’on ne vienne pas me parler du chewing-gum, qui colle (si je puis dire) parfaitement à l’image de « djeune dans le vent et imprégné de coolitude » qu’il veut se donner. C’est la même chose avec son tee-shirt de New York Police Department ou ses lunettes de soleil, mais là, pour le coup, les lunettes lui donnaient un look de dictateur. Pour éviter l’effet secondaire, il ne les porte plus. Le pauvre on le voit cligner des yeux dans le soleil ! Ah, qu’est-ce qu’elle lui fait faire la comm.


Cependant, je pense que Sarkozy ne fait que de la communication et autres effets d’annonce. Est-ce un problème pour les médias ? Dénoncent-ils cet état de fait ? Bien sûr que non. Quel dommage en voila un rendez-vous raté pour la ligne jaune, que l’on nous vend rebelle et insolente. Pensez-vous, mon bon monsieur, le présentateur himself porte des polos de skinheads. Non Guy, les skinheads ne portent pas le col relevé, ils le portent comme vous. Vous avez peut-être vu ça en Angleterre, c’est la mode de relever son col de l’autre côté du Channel.


Cette ligne jaune ne m’apporte rien que je ne savais déjà (comme d’hab’), donc cette ligne jaune ne me permet pas de changer d’avis à propos du supposé problème psychologique de notre président.


Que les médias attendent qu’un premier journaliste (étranger) ait l’audace d’en parler, avant de s’engouffrer eux-mêmes dans la brèche. Qu’ensuite ils fassent tous la même chose en affichant leur soi-disant courage outrageusement subversif… Que les médias soient des lâches et des suiveurs, rien de cela dans la ligne jaune, et pour cause la ligne jaune aussi ne fait que suivre le mouvement !

Welcome back Guy!
Pour une prochaine émission, pourquoi ne pas inviter un des auteurs de ce fantastique bouquin « Hold-ups, arnaques et trahisons » dont personne n’a encore parlé ?
Bonjour,

Dans l'émission Mise au point de dimanche dernier sur la TSR, un reportage montre la première question posée aux employés et les réactions après la "révélation", comme l'explique Schaller dans la ligne j@une. Voici le lien. La réaction de la supposée chef du groupe est très intéressante.
Bonne émission merci.

Sinon concernant le forum, je trouve vraiment débile le fait que les messages ne soient pas affichés dans l'ordre chronologique (il y a peut-être un bouton quelque part que je n'ai pas vu).
J'ai bien aimé la première partie, moins la seconde.
J'aime assez la manière dont GB anime ces émissions.
L'apathie des "embedded" m'a rappelé une histoire de grenouille qui, plongée dans un liquide bouillant, essaie de s'en sortir par tous les moyens, mais mettez la même grenouille (enfin, une autre, puisque la pauvre ...) dans un liquide à température ambiante que vous chauffez délicatement de plus en plus. La grenouille ne se rendra pas compte de ce qu'il lui arrive puisque la température montera très lentement et cela fera partie de son environnement normal.
Je ne critique pas les "grenouilles embedded", je serais sans doute comme elles !

Au fait, personne, sauf erreur de ma part, ne s'est posée la question de savoir comment allait la jeune femme qui a osée dévoilée le "pot au roses".
A-t-elle "entendu parler du pays" ?
A-t-elle été licenciée pour diffusions d'informations stratégiques internes à l'entreprise ?

Cela mériterait bien une petite enquête ...
Il est fortement question de remettre La Veuve en activité :

Il va bien falloir couper les têtes qui dépassent !

en images (sympathiques)

***
Par Ptilou
Re: Le reporter suisse et les lignes j@unes françaises nouveau
20:28 le 10/09/2009
Bonne émission, sauf pour l'erreur de casting Guillaume Roquette, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles : "Les gens savent..." "Les gens savent..."

Merci de le dire je ne le savais pas ...


Sinon en exclusivité j'ai appris le projet de loi qui va bientôt être adopté au parlement et qui s'appliquera dès le 1ier janvier 2010 : tout nouveau née qui aura une taille supérieure à celle de Sarkozy n'aura pas le droit à la nationalité français (bon là ça devrait aller). Cependant, si au cours de sa croissance l'enfant finit par dépasser la taille de Sarkozy, la nationalité française lui sera retirée (aïe ça va être dur de la conserver).
Bonne émission, sauf pour l'erreur de casting Guillaume Roquette, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles : "Les gens savent..." "Les gens savent..."

Encore un parasite de la société qui pêche par omission et qui doit trouver usant son métier d'informer honnêtement, en se cachant derrière son "tout le monde sait" !
Une émission très intéressante. Malheureusement, ce Bruno Roger Petit est aveuglé par sa haine contre Ségolène Royal et gache ce débat. Même Guillaume Roquette est plus objectif que lui et sait reconnaitre les défauts mais aussi les qualités de Ségolène Royal.

Premier exemple : la taxe carbone. Ségolène est contre depuis longtemps et Birenbaum lit une lettre de Royal (avec honneteté, contrairement à d'autres médias qui l'ont passée sous silence), qui date de 2007! Et Roger-Petit de dire que c'est parce qu'elle est en accord avec l'opinion?? Bravo à Royal qui sait prédire les sondages avec deux ans d'avance.

Second exemple, la mission au Pnud. Déjà, Roger Petit redit, avec insistance, que Royal a prononcé le mot "ambassadrice", ce qui est faux, et il faut que les autres débatteurs insistent et répètent qu'elle ne l'a jamais dit pour qu'il entende raison et avec une mou boudeuse. Julien Martin, qui avait fait son travail de journaliste en appelant le représentant du Pnud (info non reprise par l'AFP), explique que le Pnud reconnaît l'exemplarité environnementale de la région Poitou-Charentes. Et là, Roger-Petit ne veut toujours rien reconnaître et minimise un travail considérable en Poitou-Charentes, en relatant une anecdote ridicule sur la campagne présidentielle de 2007.

Vraiment, la mauvaise foi de Roger-Petit gache cette émission, et c'est dommage car c'est la seule émission qui va au fond des dossiers.
Nous sommes tellement habitués à la trivialité du comportement et des paroles de Sarkozy que nous ne nous étonnons plus d'entendre "Je suis payé pour agir".
Manifestement, le bonhomme a la conviction de faire un métier pour lequel il reçoit un salaire !
Est-ce qu'on imagine que Charles de Gaulle (ou même Jacques Chirac) aurait pu tenir des propos aussi vulgaires ?

Et pourtant, on nous dit qu'il progresse, le petit bonhomme, coaché qu'il est par sa classieuse Carlita ...
GB entre JMM et DS... Grand écart ou petit pas à franchir ?
Ouais;
C'était agréable de voir l'émission recommencer, mais ça manque un peu de punch. Retour de vacances en douceur, hein.

Peut largement mieux faire.
Content de vous retrouver.
Mais un peu déçu de cette première émission qui faisait plus café du commerce que ligne jaune. Disons que c'était un échauffement en douceur.
A la semaine prochaine
A beren57,
On t'a reconnu, Jean-Philippe Schaller! LOL, je rigole, enfin, je sais pas, peut-être, qui sait? ...
Moi j'ai trouvé Bruno Roger-Petit absolument formidable!
Guillaume Roquette : "Les gens qui sont sur le podium de Faurecia ne sont pas des figurants qui sont payés."
J'espère pour eux que la petite excursion présidentielle n'est pas déduite de leur salaire; prélevée de leur temps de travail...
Et si ça allait plus loin qu'un simple complexe sur sa taille ?

Si c'est aussi visible maintenant, à tous les niveaux, que sarko est complexé, il faut se douter que ce complexe ne date pas d'hier et qu'il est certainement ancré dans sa vie depuis sa jeunesse.
Je ne sais pas si vous avez déjà rencontré des personnes complexées par leur physique depuis longtemps, mais je peux vous dire que ça les rend souvent amers ou leur donne l'envie d'en découdre.

La volonté de pouvoir absolu chez sarkozy tout comme sa com' ultra huilée pourrait entre autres provenir de cette petite taille. Ce qui entre autres, montre bien qu'il ne s'est pas fait élire (seulement) pour servir le peuple, mais surtout pour compenser ce complexe par une supériorité de pouvoir.

Il est important je pense de ne pas réduire cette "figuration" à un simple effet de com, mais d'y voir aussi cet important sentiment de vouloir être "supérieur". Un homme qui surtout doit être en colère contre ses congénères qui l'ont rabaissé (pardonnez moi le terme) durant son enfance. Un tel homme est d'autant plus dangereux qu'il a beaucoup de pouvoir maintenant, et que sa colère est omni-visible.

Merci pour cette émission, qui à mon sens ne va pas encore assez loin dans l'analyse du pourquoi.
Merci aussi pour la confirmation de la rentrée prochaine de "d@ans le texte"
Je n'ai pas lu les commentaires précédents mais je peux vous dire que l'ai vu les infos de France 2 et la taille des personnes qui entouraient notre petit président m'a sautée aux yeux !
Il faut dire que j'ai été "élevée" par arrêt sur images et un certain Alain Remond qui se faisait un malin plaisir à aider les téléspectateurs à regarder les images d'un autre œil.
Cela dit et là je rêve, j'aimerais tant que les français comprennent qu'on ne peut pas continuer longtemps avec un "guide suprême" qui n'a pas réussi à surmonter un simple problème de complexe de taille.
Pouvez-vous nous dire, Guy Birenbaum, si Jean-Philippe Schaller a été très sollicité par ses (vos) collègues pour expliquer le making of de ce coup médiatique ?

En tous cas, vous avez été super réactifs. Bravo pour cette émission.

Je constate que vous avez mis un extrait de l'émission dans les "vite dit" (et gratuit ...).
C'est astucieux. De plus en plus "pro", l'équipe d'@si !
Génial, l'émission… Et la montre multicolore !

Sur le fond (c'est le cas de le dire) notre talonnetteman parvient à repousser toujours plus loin les limites du ridicule.

Car, après tout, il n'y a rien de risible à être petit… Ce qui est grotesque c'est de tenter de le masquer par tous les moyens : talonnettes, poses sur la pointe des pieds, embauche de figurants atteints de nanisme. Ce qui est pathétique c'est d'étaler ce complexe sans se rendre compte que c'est ainsi que tout le monde remarque qu'il est trop petit et qu'il le vit mal, comme un petit garçon !

Exactement ce que lui avait froidement sorti PPDA et qui a tellement fait mouche, selon le principe qu'il n'y a que la vérité qui blesse, qu'il y a laissé son poste selon cet autre principe que l'Elysée contrôle non seulement l'audiovisuel public mais également le privé.

Il y a malgré tout derrière cette affaire des choses très graves : d'abord il faut se souvenir de ce verset de l'Ecclésiaste : « Malheur à la ville dont le prince est un enfant » que Montherlant a recyclé en éludant le “malheur”, ensuite il s'avère de plus en plus nettement que non seulement nous ne sommes pas dirigés mais qu'en plus tout est truqué : les chiffres (chômage, dette, fiscalité, etc.), les images que l'on nous montre, les figurants soigneusement choisis pour leurs opinions et leurs tailles.

En somme le boulot n'est pas fait et nous sommes roulés dans la farine (prochaine étape la friture ?)

Parce que le boulot d'un président et de ses ministres ce n'est pas du tout de se mettre en scène à tout propos, dans les supermarchés garnis de fausses clientes ou dans des usines à accès interdit avec figurants atteints de nanisme, c'est de gérer les finances (en bon père de famille comme on dit) mais au premier semestre 2009 pour 108 milliards de rentrées (en baisse de 25% par rapport à 2008) ces brillants lascars ont dépensé 216 milliards : le double.

Je propose à tout les salariés d'en faire autant et d'exiger une loi pour obliger les [s]banquiers[/s] renfloués à payer. Sans blague !

De toute manière pour payer la taxe carbone et toutes celles qui vont suivre nous n'aurons pas le choix dès que Bercy aura suivi mes idées géniales ou en aura trouvé d'encore plus loufoques et cocasses !

Pour ce qui est de Marie-Ségolène il semble décidément qu'elle ne soit pas de gauche puisque la gauche est TOUJOURS pour l'augmentation des impôts et des taxes. Il semble surtout qu'elle soit plus ou moins en faillite, c'est donc par désespoir qu'elle s'oppose à tous les principes de sa famille politique, ou du moins de ce qu'il en reste…

En conclusion : faites-nous plein d'émissions aussi réussies cher Guy, c'est un vrai régal !

***
pour un autre son de cloche:

Faurecia, une polémique qui ne vous grandit pas

Moi j'aime bien Elisabeth.
Bonjour,
Petite remarque à Guillaume Roquette, les personnes concernées sont payées par Faurécia et donc dociles à leurs sollicitations sinon …
Psychologiquement pour elles, le résultat est le même que pour des figurants payés.
Les interventions de Bruno Roger-Petit et du journaliste de Rue89 sont justes.
Je n'ai personnellement rien contre la taille de l'impétrant, mais lui en fait un complexe qu'il fait supporter aux autres.
Qu'il mette tant d'application à vouloir gommer ce détail est éclairant sur la psychologie générale du personnage.
Ce n'est plus éclairant mais c'est inquiétant sur ses capacités à distinguer dans sa gouvernance l'important du futil.
Depuis qu'on parle de Sarko à @rret sur images, on le décrit comme un type qui n'a peur de rien et que rien n'arrête.
Et, curieusement, il serait complexé par sa petite taille. Etrange, non ?

Sarkozy est peut-être, tout simplement, quelqu'un qui a conscience de l'importance de l'image dans le monde politique hypermédiatisé de notre époque. L'opinion que les électeurs se font d'un homme poliqique (et leur choix au moment du vote) dépend autant de la perception de cette image que de son action et de son programme.

Je me permets de faire un copier-coller d'un paragraphe de l'article de Wikipédia (je vous interdis de ricaner ! :o) ) concernant Richard Nixon (débat télévisé face à John Kennedy en 1960) :

.... Malgré une barbe naissante (le débat ayant lieu en fin d'après midi), Nixon refusa qu'on le maquille, de plus, il était malade et fatigué par de nombreux déplacements de campagne. Il espérait gagner des voix grâce à ses connaissances en politique étrangère, mais les Américains ont seulement vu un homme mal à l'aise, transpirant beaucoup et portant un costume gris qui se confondait avec le décor. D'ailleurs, les sondages ont montré que les auditeurs qui avaient suivi le débat à la radio considéraient que Nixon était le vainqueur alors que les téléspectateurs optaient pour Kennedy.

En tous cas, une belle et sympathique émission de Guy Birenbaum (et du producteur Daniel Schneidermann ...).
La mise en scène a atteint un point critique. Imaginez le téléspectateur moyen assis dans son fauteuil regardant la télé. Sera-t-il discerner cette mascarade!!! Présélection aux barrages filtrants, Casting et arrivée des sélectionnées en car puis dernière sélection sur le podium. Pfffou c'est de la télé-réalité; mais ce n'est pas sensé être de l'information? Serait-ce de la télé-irréalité? En tout cas sujet intéressant car je pense pas que nous pouvons parler de communication mais plûtot de désinformation et même de manipulation.

Pour le reste, je ne trouve pas que Ségolène Royal ait dépassé une ligne jaune. Pour juste avoir grossi,exagéré une information pour faire parler d'elle est le crime qu'on lui reproche. J'ai moi aussi fort tendance à exagérer mes paroles si j'ai eu un poste, une promotion, une histoire sensationnelle(ou pas^^)

Sinon,les 2 sujets restent intéressants dans leur thématique et c'est donc une bonne rentrée:)
C'est sûrement parce que j'ai suivi l'affaire Faurecia dès ses débuts, mais j'ai trouvé cette émission (et sa première partie) remarquable. Les invités sont à la hauteur, même le jeune journaliste de Rue 89 a tenu des propos sensés et éclairants (avec son parler "jeune" à l'articulation approximative, il n'avait pas ma prime faveur, j'avoue). Et vous êtes arrivé à tirer tout le tranchant de "Couteau suisse" Schaller, de la narration de son périple (très instructive, et pourtant @si m'a déniaisée quelque peu en la matière) à son regard sur le journalisme français sous Sarkozy. Un décryptage pertinent, donc.

La seconde partie, peut-être parce qu'elle traite d'un fait similaire - une exagération, un arrangement avec la réalité à des fins promotionnelles - mais néanmoins moins "spectaculaire" (au sens littéral), moins saillant, semble un plus pesante... mais reste intéressante.

Je vous félicite d'ailleurs pour votre sens de l'équilibre journalistique : faire toute émission sur les complexes sarkozistes appliqués à la populace figurante, cela aurait été contre-productif.
Très bon sujet donc très bonne émission!

J'ai l'impression que la Ligne Jaune prend les sujets intéressants de l'émission Arrêt sur images.


Je pense qu'il faudrait que l'émission Arrêt sur images se concentre moins sur l'actualité, les effets de mode et les buzz. Elle doit avoir un recul que la Ligne Jaune n'a pas. Par exemple, l'invité sympa, Michel Cymes n'a rien à faire dans l'émission arrêt sur image mais pour la ligne jaune, cela ne me dérange pas qu'il soit invité.

Il faut absolument que l'émission "mère" trouve sa place avec les nouvelles émissions du site pour qu'elle reprenne un nouveau souffle!


En tout cas, rentrée sans dérapage de Guy.
Bah...un peu déçu là.
Je n'ai pas bien compris l'intéret du débat sur Royal. Qui m'a semblé hors cadre par rapport à ce que propose d'habitude la ligne jaune. Comme si La ligne j@une avait franchit la ligne jaune et qu'on se retrouvait ailleurs...dans la télé du temps de BRP. )
Si encore vous aviez évoqué le fait qu' une fois de plus les journalistes, embedés ou pas, ne vont même pas vérifier ce que fait Royal dans le poitou: un reportage sur les plaques voltaïques ou sur son Lycée Kyoto...? on ne sait rien. Après... BRP peut assurer le débat pendant des heures, c'est sûr.

Pas grave, vivement la semaine prochaine !
Bonne idée l'émission hebdomadaire. Le ligne j@une est ma préférée, j'aime la présentation et le fait qu'il y a plusieurs intervenants !

Mais je n'ai pas encore réussi à voir l'émission du jour, problèmes de lenteur de téléchargement... mais au vu du sujet je trépigne d'impatience !
Toutes les semaines ? En voilà une bonne idée... à condition qu'on nous laisse (voire qu'on nous ajoute) du D@ns le texte.
Salut tout le monde ! Heureux de vous retrouver.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.