26
Commentaires

"Le public israélien n'a pas du tout envie de voir de l'autre côté"

Comment les Israéliens sont-ils informés sur Gaza ? En allumant leur télévision, peuvent-ils voir, par exemple qu’une école de l’UNRWA (agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens) a été bombardée ? Ou que sept Palestiniens ont été tués par une frappe israélienne sur un camp de réfugiés ? Pas facile, de s'en faire une idée à distance.

Derniers commentaires

Ah, on me dit dans mon oreillette que des soldats de cette "si belle Tsahal" (humour noir) ont utilisé des enfants (palestiniens bien sûr, pas de chez eux ! ) comme boucliers humains ... avant... donc pourquoi pas jusqu'à aujourd'hui ?
http://www.washingtonsblog.com/2014/08/israeli-high-court-israeli-soldiers-used-human-shields-1200-times-2006-2011.html
Comment ça se passe dans une armée morale ?

Un exmilitaire israélien arrêté pour avoir parlé sur Facebook de représailles contre les civils de Gaza

Témoignage à diffuser;

siouplaît
Ah tiens, la rumeur est confirmée par RFI...
http://www.rfi.fr/france/20140801-financer-armee-israelienne-tsahal-payer-moins-impots-france-fiscalite-dons-gaza-cisjordanie/

Mais c'est vrai que, lorsque je cotise à des assoces qui défendent la cause palestinienne, c'est aussi déductible de mes impôts... Sauf que mon fric est destiné à :
- se procurer du matériel, faire des photocopies, etc... pendant les nombreuses manifestations,
- participer à des "levées de flotille d'aide humanitaire pour Gaza" (toutes détruites par la célèbre Tsahal avec même quelques morts sur un bateau turc affrêté par les Turcs...
- aide humanitaire
Mais pas en armement ni pour les bonnes oeuvres du Hamas !

Donc on envoie des petits Français... et du fric avec... et on paie moins d'impôts... Et Valls veut interdire la LDJ ? Bon, ils sont peanuts à côté des réseaux de désinformation et de décérébration officiels !
Une amie, dont la tante maternelle est un peu devenue hystérique depuis quelques temps, m'a dit que cette femme l'abreuvait de mails contenant des images abominables (pas de provenance, pas de date bien sûr) de tortures d'enfants... avec des commentaires dénonçant la cruauté des Arabes qui torturent des enfants (et là le Hamas bien sûr)... Visiblement, ce qui circule sur les réseaux facho-sionisants a l'air d'être gratiné et, bien sûr, lié à une propagande faite dans le but de déshumaniser les Palestiniens.
Je me suis réveillé un peu abasourdi ce matin par le reportage de France Inter sur les soldats israéliens, juste après l'évocation des bombardements israéliens : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=945934.
Un reportage assez complaisant sur les acteurs d'une stratégie inhumaine. Comment expliquer que France Inter laisse passer un enchaînement aussi malvenu ?
http://www.rtbf.be/video/detail_gaza-une-economie-au-tapis?id=1946759
Des chiffres abominables : le nombre d'enfants traumatisés ;o(( + les morts qu'on entasse dans les hangars réfrigérés, etc...
Constant, je ne peux que surenchérir dans l'envie de dégu... en lisant tes écrits. Je n'ai même pas envie de lire l'article du Monde... non, j'ai trop vu d'images de souffrances, de bombardements, en direct, en photo, trop entendu de diplomates internationaux qui dénoncent l'indifférence de la communauté internationale devant cette tuerie délibérée, les choix de bombarder des écoles et des hopitaux très conscients et très volontaires... des porte-parole en larmes, qui disent qu'en général, de tels actes sont condamnables et répréhensibles mais que là, ça ne l'est hélas pas !
Et quand je pense qu'Obama et son pays ont livré récemment plein de belles armes toutes neuves à Israël, ce pays dirigé par des fous qui cherchent à faire rentrer toute leur population dans leur folie paranoïaque !
Et nous, nos media célèbrent le début de la guerre 14/18...
Dans le terrain vague à côté de chez moi, toute l'après-midi, des gamins ont joué à la guerre... des petites têtes blondes avec des fusils en plastic, qui disaient "est-ce qu'on fait des prisonniers ou pas" ? J'ai eu envie d'aller leur retourner une baffe, à ces pauvres mômes... sauf que c'est à leurs parents que j'aurais voulu en donner.
Et j'entends ce con de Hollande qui dit "que la volonté peut toujours triompher de la fatalité"... au cours des cérémonies... Oui, la paix est possible, mais pas en Israël.
J'en ai marre d'avoir envie de pleurer dès que je me mets sur internet ;o(
Et la façon dont les Français sont informés de la mort de journalistes... palestiniens (pfou... que des Palestiniens, pas grave)
Un excellent papier de J.M. Bourget
http://www.legrandsoir.info/sos-lances-aux-reporters-qui-regardent-les-bombes-tomber-a-gaza.html
J'espère qu'en Israël, on peut accéder aux émissions de Jon Stewart :
http://rare.us/story/jon-stewart-to-obama-just-say-no-to-israel/
En y regardant de plus près, il est évident que les israeliens subissent un endoctrinement terrible.

Il est vrai que 3 ans de service militaire obligatoire pour tous (2 ans pour les femmes, si je me souviens bien), un nationalisme exacerbé des médias israeliens et une désinformation constante ne favorisent pas l'esprit critique.

Dire que "Le public israélien n'a pas du tout envie de voir de l'autre côté" c'est oublier qu'ils sont constamment poussés par les sionistes à ne pas le faire. Tous les pretextes (culpabilisation, haine et déshumanisation de l'autre, exacerbation de la peur, endoctrinement religieux, repli identitaire, nationalisme...) sont utilisés à outrance.

Faut-il s'etonner ?

On pourrait ajouter : "le public français n'a pas du tout enie de voir de l'autre coté", pour tout le mal que nous faisons en Afrique, au moyen-orient (complices), et meme en Europe !

PS : Je ne résiste pas à vous inciter à lire ce très brillant (et très drole) article... (qui n'a rien à voir avec les Israeliens, mais à tout à voir à notre aveuglement sur la situation en Europe)
Je vous avais déjà fait cette remarque, pardon d'insister. Vous seriez très aimable de tenir compte du fait que vos lecteurs ne sont nécessairement au fait de toutes les émissions de télévision, surtout quand elles sont étrangères. Introduire votre texte sans explication par la phrase suivante provoque un inconfort de lecture non négligeable:

"La nouvelle saison de Big Brother a commencé depuis plusieurs semaines en Israël et les candidats, [...], ignorent tout, ou presque, de l’ampleur du conflit."

Parce que voyez-vous, dans mon ignorance coupable, je ne connais pas cette émission, que je devine être une émission de télé"réalité", et par conséquent le vocable Big Brother évoque avant tout un certain roman daté du XXème siècle qui traite notamment d'un certain ministère de la vérité, ce qui pourrait avoir un sens plus que métaphorique par rapport au sujet traité.

Quand à Cheerleader "pom pom girls", pourquoi ne pas les traduire en français ?
"L'abominable vénalité" de la presse israélienne n'a rien à envier à celle de la presse française.
[quote=DS] LE PUBLIC ISRAÉLIEN N'A PAS DU TOUT ENVIE DE VOIR DE L'AUTRE CÔTE
En même temps, en temps de guerre, admettre qu'on a tort de la faire, c'est risquer de la perdre...
La guerre avec seulement des "victimes coupables": une utopie, même pour Israël.
" C’est l’un des droits absolus de l’Etat de présider à la constitution de l’opinion publique"
Je vous laisse deviner de qui c'est. Un indice: point Godwin probable.
J'adore quand l'histoire se répète, le cynique en moi s'amuse alors comme un petit fou.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.