148
Commentaires

Le peuple de gauche, vu par L'Obs

Le savez-vous ? Ils vont déjeuner ensemble.

Derniers commentaires

On a eu "lémédias", voici "[large]lézebdos[/large]" : lémédias (terme plus générique d'ailleurs) mettait dans le même sac Arte et la Une, Mediapart et Atlantico et toute la presse (papier+site) et sans doute aussi la bouzosfère ! Lézebdos, c'est plus circonscrit d'autant que le granzobservateur suprême, phare lumineux de la pensée @sinautiques, distingue Le Canard, pourtant hebdomadaire satirique paraissant le mercredi, des autres. Autrement, de Politis au FigMag, sans oublier Voici, Ici Paris, VSD voire Témoignage Chrétien et j'en passe, tous sous la même étiquette péjorative.
Trouvé ce titre chez Jojo : Copé : "Amis du Nouvel Obs, vous êtes tombés bien bas !"

Ils sont tombés à ton niveau, le garçon de bain chez Takkiedine !

Pas étonné que tu les nommes "amis", au passage...
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/12/14/l-alpiniste-et-ancien-ministre-maurice-herzog-est-mort_1806643_3382.html

Mort d'une fripouille de haut vol.

Quand j'étais gosse, j'admirais ses exploits dans la presse pour enfants...
Mr Mittal, qui a dépensé 55 millions d'euros pour le mariage de sa fille, trouve que nationaliser, c'est faire un bond en arrière. C'est retourner à l'ère soviétique. Certains disent ici que l'Etat n'a jamais su gérer les entreprises. C'est un défi qu'il faudrait relever; on voit, on entend beaucoup d'intellectuels de gauche( non, pas socialistes) , qui sont capables de trouver des solutions pour ne pas répéter les défauts du passé, l'histoire sert à ça. Il doit être possible de trouver des outils pour avoir une bonne gestion. L'énergie, l'eau, le train, les autoroutes devraient être nationalisés. La sidérurgie aussi, pour ne pas dépendre de la Chine et avoir un acier de qualité. Ce qui ne rapporte pas beaucoup est compensé par les secteurs plus rentables. C'est peut être une vision utopique mais il ne tient qu'aux hommes de la rendre réelle. Dans le système actuel, l'Etat n'est là que pour boucher les trous que le privé a creusés. ( voir l'origine de la crise en 2008).
mékeskizonkontrelenouvelobs ?
le nouvel Obs c'est la vertu Janséniste et le sacrifice ré-pu-bli-cain.
La preuve : Au pied de la contribution du matutinal DS sur Rue89, on peut lire "[Rue89 appartient au même groupe que Le Nouvel Observateur, ndlr.]"
C'est pas beau, ça ? Les larmes me montent aux yeux.

Pierre
Voici venu le temps de renouveler mon abonnement.
Je vous fiche mon billet que si Daniel continue à me gâcher mes journées en me parlant du N.O., je ne trouverai (s) pas de sous pour le faire.
Laurent Joffrin c est pas lui qui avait fait de Libe un soutien indefectible du gauchiste Bayrou..... partout ou passe ces liberaux bon teint ( j associe aussi a Joffrin le delicieux Olivennes ) le meme resultat ..... pourquoi lire le Nouvel Obs quand il y a deja "le Point " ou " l Express " on peut passer sans rien senri de difference entre toute cette pensée unique de l echarpe Rouge de Barbier à la barbe de deux jours de Joffrin et la "gouaille matrisée " de Giesbert ...... la pensé unique dans toute sa splendeur et plus aucune enquéte ou dossier solide
A force de convoquer le nouvel obs comme exprimant un certain courant de la gauche, ne risque-t-on pas, quelque part, de lui octroyer performativement ce rôle important ?
L'Obs' connait tellement bien le peuple de gauche que quand il faut parler de la gauche (dite radicale et contestataire, pas la sociale-démocratie raisonnable et réaliste), Joffrin convoque Sylvain Boulouque, un historien de droite.qui bosse entre autres pour le think tank de Dominique Reynié. Acrimed en a fait un article fort instructif.
D'un autre côté, il suffit d'écouter les pontifiantes interventions de Jean Daniel pour comprendre d'où ils parlent et pour qui, et surtout qu'ils sont complètement aux fraises...
Deux OPA en 2006 sur ARCELOR qui avait été 3 ans avant le leader mondial dans son domaine.Pourquoi l'Etat d'alors a-t-il laissé faire ?Par ailleurs pourquoi le "génie" Raffarin a-t-il vendu les autoroutes financées par les utilisateurs qui engraissent aujourd'hui des sociétés privées.La droite devrait juste éviter de critiquer le compromis actuel et regretter les âneries du passé.Quand à l'OBS,je l'ai pris la semaine d'avant pour en savoir plus sur Copé.Je n'ai pas été déçue.
Dites Daniel, vous nous direz en quoi la nationalisation aurait été une solution, un jour ? (une solution à quoi, d'ailleurs ? ça aurait rendu le site compétitif ? Fait arriver les clients ? Permi de trouver de nouveaux débouchés ?).

Parce que l'Etat est un employeur exemplaire (http://goo.gl/nvEZ6) ?

Parce que l'Etat ne ment jamais, ne revient jamais sur ses engagements (je vous laisse trouver des exemples vous même... c'est vous le journaliste, après tout)

Parce que c'est la meilleure manière pour l'Etat de dépenser 1 milliards d'Euros, aujourd'hui (http://goo.gl/FCjfz) ?

Si j'en crois le Fig' (http://goo.gl/k6dCj) ; on a compté à peu près 50000 faillites en France, en 2011 : alors racontez moi les 49999 autres ? Vous nationalisez aussi ?

Vous nous ferez un petit édito tout plein de lyrisme et de sarcasmes pour nous expliquer tout ça, s'il vous plaît ?

Et puis vous recommencerez à parler de médias et de journalisme après ? Il me semblait m'être abonné à ASI, pas la gazette du Front de Gauche.
parce que c'est DS, comme nous le savons tous, qui s'est réveillé un beau matin en se disant: tien, je nationaliserais bien Florange aujourd'hui...
Parce que comme nous le savons tous, c'est exactement ce que j'ai écris.

Et puis vous recommencerez à parler de médias et de journalisme après ? Il me semblait m'être abonné à ASI, pas la gazette du Front de Gauche.


Vous ne devez pas la lire souvent, la gazette du FdG, pour la comparer aux 9.15 de DS....
J'avoue, le forum d'ASI suffit largement à me procurer ma dose...
Donc vous comparez sans connaitre.
Merci de le reconnaître.
Oui, @si est une annexe du FdG. Et alors ?
Vous devriez pourtant savoir que si vous avez encore la chance de poster ici, c'est grâce à la somme rondelette que Mélenchon alloue mensuellement au site. Etant bien évident que les abonnements ne suffiraient pas assurer sa survie.
Admettez que ce soutien financier vaut bien quelques retours d'ascenseur..
Personne ne vous oblige à les lire ;o))... ni même à y participer.
Mais les forums sont, de temps à autre, un repaire de vrais gauchos, c'est vrai...
Si vous avez envie de ronronner, allez sur ceux du N.O. ou du Figaro...
Comme tout ce que l'on vous serine et vous sert de référence depuis x années est à l'opposé de ce qu'il vous arrive de lire ici et là sur le forum au nom du FdG, ça ne doit pas vous gêner tant que ça.
Personnellement je préfère encore cela à un énième 9:15 sur l'emballement-médiatique-du-jour-qui-n'intéresse-vraiment-que-les-journalistes-parisiens.

Ah et tiens, on est pas sur twitter ici. Vous pouvez poster des liens complets, de toute façon le forum les raccourcit automatiquement, les rend cliquables, et permet de savoir directement vers quel site ils pointent.
Le Front de Gauche, le nouvel épouvantail qui remplace avantageusement les bolcheviks dans les petits sarcasmes des braves gens de droite.

Est-il nécessaire d'expliquer la malhonnêteté de vos prétendus arguments ?
L'État n'est pas la panacée, donc il est disqualifié pour reprendre la main sur un dossier ?
L'État ne peut pas nationaliser toutes les faillites (il n'en a jamais été question, mais peut importe), donc il ne devrait jamais le faire - c'est tout ou rien ?

Le discours de l'État bouffi, incompétent et dispendieux, opposé à l'efficience des marchés, les vertus du libéralisme (qui diable serait contre la liberté ?) et la nécessaire flexibilité des "forces de production", malheureusement trop myopes pour se plier docilement aux impératifs du libéralisme - ce discours, on nous en rebat les oreilles depuis 30 ans. Je suppose que cela explique pourquoi vous êtes tellement persuadé de vous trouver du côté de la raison, mais si vous pouviez nous accorder quelques zones démilitarisées où nous pourrions nous reposer quelques instants à l'abri de cette propagande, nous vous en saurions fort gré.
"Leurs symétriques au gouvernement, Montebourg et Ayrault." WTF ?

Sinon, en suivant cette affaire de Florange, je suis bien en peine d'y comprendre quoi que ce soit. Ou plutôt, plus j'écoute, moins j'arrive à me faire une idée claire (sachant que ma position de départ était proche de "nationalisons et raccompagnons Mittal à la frontière !") Puis j'entends les chiffres des destructions d'emplois, en général, et je me dis que Mittal, tout symbolique soit-il est finalement un "petit" enjeu (et me trouver d'accord avec Stéphane Soumier, ça me fait bien mal). J'entends le chiffre d'une potentielle nationalisation et je le trouve proprement effrayant. En même temps, je suis bien persuadée que l'accord actuel est tout sauf satisfaisant. Bref, pour l'instant je n'ai pas trouvé de source qui me convainque vraiment de "ce qu'il aurait fallu faire"...
Le thé sans sucre ni lait, because régime...
Le Nouvel Obs (deux mensonges en un seul titre) : l'aile gauche du Point et de l'Express :)
Grand hebdo chéri des anciennes générations de socialistes. Mais il est comme Kaa, dans le Livre de la Jungle. Parfaitement constricteur de toute pensée digne.
Constrictueur ? Constrictueur d'autoroutes pour penser facilement et à basse intensité...
By the way : c'est curieux que JM. Ayrault, de la team Vinci, y soit un petit peu egraffigné ; c'est rare ! C'est là un des sourires du serpent.
30 ans de fainéantise des pouvoirs publics, qui n'ont rien fait pour anticiper la fermeture des hauts-fourneaux,

Par exemple, en transformant les métallos en caissières de supermarché.

Non, directement en scannettes.

(Désolé, ça a été plus fort que moi, je me sauve !)
Il aurait mieux fait de négocier avec Mittal sur l'annulation du plan de licenciement, tranquillement, entre gens responsables, autour d'une tasse de thé, sans agiter le maintien des hauts fournaux, la nationalisation, tous ces épouvantails qui font follement rêver le peuple de gauche.

Ben oui, il aurait mieux fait. Il aurait mis fin aux 30 ans de fainéantise des pouvoirs publics, qui n'ont rien fait pour anticiper la fermeture des hauts-fourneaux, avec un peu moins de douleurs et de drames. Parce que s'il y a bien un gâchis, c'est bien ces ouvriers à qui, dans une situation difficile, on a promis monts et merveilles en sachant parfaitement quelle serait l'issue du conflit. Mais la côte de popularité d'Arnaud Montebourg doit être à ce prix là.

Quand au peuple de gauche, j'ai l'impression qu'on est un peu dans la situation de l'enfant à qui l'on répète qu'il est nul en math, et qui se révèle en effet nul en math. Peut-être que si on arrêtait de le caricaturer ce peuple de gauche, dans les journaux ou les meetings politiques, peut-être qu'on se rendrait compte qu'il est un peu plus complexe qu'une bande de naïfs qui rêvassent de vieilles lunes.
Bon, je dis ça je dis rien, mais le TGV du matinaute, annoncé comme précis à 9h15, est arrivé x minutes après. Comme souventes fois !

DS, ce serait bien de changer ce slogan séguelesque !
Lyrique ce matin, Daniel.

le nouvelobs ne va-y-il pas bientôt sortir le classement des :
-meilleurs médecins
-meilleurs hôpitaux
-meilleurs collèges
-meilleurs lycées
-meilleures préfectures
meilleures maisons de retraite

nouvelobs porte parole des sacrosaints investisseurs que c'est eux qui créent de la richesse paske c'est qui offrent du travail et qui faut pas les embêter, les pôvres ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.