12
Commentaires

Le Pen tronque Boudjellal, des médias relaient sans vérifier

Lors du meeting d'Emmanuel Macron à Marseille, l'entrepreneur et chroniqueur emblématique des "Grandes Gueules", Mourad Boudjellal, a vilipendé une certaine partie de l'électorat RN qu'il a qualifié de "racistes". Un montage posté par Marine Le Pen, laissant penser qu'il qualifiait ainsi tous "ceux qui votent FN", a été repris avec force indignation à droite. Et sans précaution par certains journalistes, qui ont parfois ajouté une erreur à ce montage trompeur en indiquant que Boudjellal avait été écarté des "Grandes Gueules" suite au meeting de Marseille.

Commentaires préférés des abonnés

Qu'il l'ait dit ou pas, au fond, ce qui est fou c'est que ça suscite une telle polémique !


Dire que le vote Le Pen est un vote raciste, il y a 20 ans, c'était une évidence.


Pas merci aux politiciens, aux journalistes et aux "intellectuels" qui ont trav(...)

Non mais il y a vraiment un débat pour savoir si les électeurs du RN sont racistes ?

vu le nombre de conneries qu'a dites et faites Boudjellal en tant que président de RCT, ce n'est pas très grave en fait !


ce Bernard Tapie du Rugby qui ne vaut même pas l'encre utilisé pour imprimer un article à son sujet est à ignorer !


Ce qui est tri(...)

Derniers commentaires

On nous parle de barrage républicain, mais dans les médias, ça fait longtemps qu'il n'existe plus et que le RN est traité comme n'importe quel autre parti, voire avec complaisance. Sauf entre le premier tour de la présidentielle et le second tour des législatives, là, le RN, c'est à nouveau le diable, le fascisme à nos portes, les heures les plus sombres ne notre histoire. Il est parfaitement clair que la stratégie est délibérée, et en voyant comment Le Pen se plante toute seule lors de chaque débat entre les 2 tours, on est bien obligé de se demander si elle ne le fait pas exprès.

Ce qu'on va retenir de cette polémique, c'est qu'il est acquis que les électeurs du RN ne sont pas (tous) racistes.  La manoeuvre malhonnête du RN contient donc une fourberie supplémentaire qui me semble-t-il lui est profitable. Il aurait été plus judicieux que Boudjellal s'en tienne à dénoncer un parti raciste plutôt que d'apostropher les électeurs racistes du RN, mais dans le feu d'un meeting...

Ouais et il va dire ça chez les racistes de classe et de race , c'est a ça qu'on reconnait un con! T'as beau avoir la couleur de l'argent mon pote tu reste un arabe pour ces gens !

Dommage que M. Boudjellal n'ait pas fait crier à la foule :


Si vous pensez que Christophe Dettinger "n’a pas les mots d’un gitan", vous êtes racistes !

vu le nombre de conneries qu'a dites et faites Boudjellal en tant que président de RCT, ce n'est pas très grave en fait !


ce Bernard Tapie du Rugby qui ne vaut même pas l'encre utilisé pour imprimer un article à son sujet est à ignorer !


Ce qui est triste c'est qu'on va devoir le supporter au gouvernement dans le prochain quinquennat 

Non mais il y a vraiment un débat pour savoir si les électeurs du RN sont racistes ?

L'article est bien, la dénonciation de fake news nécessaire, mais je tique sur ce "Tiens, tiens, tiens." qui ouvre le corps du papier : il me semble la preuve d'un manque de neutralité qui dessert le reste. ("Tiens, tiens, tiens." = "Ah ah ah, je vais me les faire.")

Qu'il l'ait dit ou pas, au fond, ce qui est fou c'est que ça suscite une telle polémique !


Dire que le vote Le Pen est un vote raciste, il y a 20 ans, c'était une évidence.


Pas merci aux politiciens, aux journalistes et aux "intellectuels" qui ont travaillé d'arrache-pied pour que cela cesse de l'être...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.