120
Commentaires

Le Pen et Macron en direct et en intégrale sur les chaînes d'info (pas Mélenchon et Hamon)

Quatre meetings politiques, mais pas la même attention pour tous des chaînes d'info continue. Ce week-end, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon (ou son hologramme) et Marine Le Pen se sont relayés derrière les pupitres et les caméras, d'investiture en meetings. Comment les chaînes d'info ont-elles couvert cet intense week-end politique ? Qui est passé en direct, en différé ou pas du tout ? @si fait le point.

Derniers commentaires

Nestor (de Moulinsart) a beau multiplier les courbettes devant Bruxelles il s'est montré de la dernière maladresse,un coup de plumeau malencontreux et crac le vase Ming...Il va lui falloir trouver une autre place.Et Bruxelles a besoin d'un autre laquai. On n'est plus servi!
Un sujet média pour @si : l'émission sur Youtube par la France Insoumise sur le chiffrage de leur programme
Plus de 5 heures de direct, un plateau à la fin avec des journalistes critiques (Le Figaro, Challenges etc.), c'est pour moi de l'ordre du service public, il y a quelque chose de nouveau en faisant sortir des formats imposés par les télévisions.
Et au niveau du fond, même si on n'est pas d'accord sur tout, ça a au moins un intérêt pédagogique sur les mécanismes d'une politique économique keynésienne.

Là, on en est à environ 230 000 vues, on peut espérer que ça enfle rapidement et que ça pousse les autres à faire l'équivalent, mais aussi que se fassent des débats sur ces formats entre les divers candidats pour les thèmes clivants, qu'on saisisse leurs différences.
Marine Le Pen en visite au Liban, où elle devrait rencontrer le Président et le PM.
Brrr !... Au milieu de tous ces Arabes, elle doit pas être très rassurée.
Magistral fact-checking de Libé sur une investigation minutieuse des affirmations de l'IFOP. Du travail de pros. Respect.

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/08/non-melenchon-n-a-pas-perdu-7-points-dans-les-sondages-a-cause-de-l-ifop_1547125
https://pbs.twimg.com/media/C4EvsiSWAAINEhX.jpg

https://twitter.com/Action_Insoumis/status/828996300024774657

On se marre !
Sur le fil tweeter, l'IFOP réagit, dit "Notre standard n'étant pas en possession de ces informations, il n'a pas pu vous donner de tels chiffres. Complot ?"
Réponse de Actions Insoumises : "C'est pourtant ce qui nous a été communiqué. Nous nous tenons prêts à rectifier le visuel si vous publiez vos données brutes."

Bien joué !!!
L'idée des médias est de valoriser Macron et Lepen (pour une finale Lepen/Macron). Fillon est à sauvegarder en second couteau au cas où (mais sur lui le consensus médiatique est moins tranché) Sur l'autre front, il est primordial pour les médias que l'union Mélenchon/Hamon ne se fasse pas. Donc en ce moment ils "glorifient" tous Hamon (l'air de lui dire "tu es trop fort, vas surtout pas te désister! ". Voilà la petite musique médiatique qu'on entend sur toutes les chaînes,toutes les ondes, où gesticulent piteusement nos journaleux de service , où se dévoilent sans vergogne leurs pratiques immondes (sondages truqués, chiffres de participation bidonnés, omerta sur Mélenchon, retransmission censuré etc, etc...). Les mêmes qui s'offusquent de la Corée du Nord ou de Cuba
Merci pour le croquis. Quand on est pressé, un coup d'oeil suffit pour comprendre, et mémoriser la dissymétrie.
En effet, Mélenchon peut dire merci à BFM. Je ne regarde presque jamais en direct, mais là, j'étais devant la télé, à m'amuser des sauts entre le virtuel et le réel, pof, Paris, pof, Lyon, je notais que l'image de Paris était en plan plus large que celle de Lyon, qui utilisait davantage le plan serré, bref on oubliait un peu le contenu au profit du gadget, mais pas complètement quand même.

Quand Mélenchon en était à parler de l'ignorante qui veut laisser les enfants d'étrangers dans l'ignorance, on aurait dit que c'était minuté (l'était-ce?) pof, voilà la grande blonde avec un costume noir qui apparaît à son tour, comme sortie d'un chapeau.

J'ai, bien sûr, basculé sur l'ordi, et je trouve rigolo d'apprendre, en différé, que j'étais alors synchro avec 15.000 autres personnes, on s'était pas concertés, je vous jure.

BFM a-til, au même moment, enregistré 15.000 défections? Ou bien les amis de la GBCN se sont-ils mobilisés pour compenser la perte?
La photo de B.Hamon illustrant votre chronique est quand même peu flatteuse, pour ne pas dire dévalorisante. Elle me fait penser à la tête que faisait N. Sarkozy à Moscou à la suite d'une rencontre avec Poutine, lorsqu'il a été soupçonné d'avoir bu ! A vrai dire, en pensant au futur Président français, j'ai cette image de Sarkozy qui me hante, dont on a dit qu'elle était due à de glaçantes menaces de Poutine, vidéo à l'appui. Comme je suis très naïf, je n'ai jamais su où se trouvait la vérité, mais imaginer B. Hamon chargé de négociations avec Poutine me semble peu réaliste.

J'aime beaucoup les préoccupations d'information qui motivent les médias qui diffusent l'intégralité de le Pen, c'est émouvant.
Et pour parler médias et contre-médias (en hors sujet) quelqu'un a-t-il déjà évoqué ça : Assange : WikiLeaks a trouvé des informations sur Macron dans des emails de Clinton ?

C'est sur RT, et ça relaie une info venant de cet article du journal russe Izvestia. En fait, l'article ne dit pas grand chose là-dessus, juste que Assange penserait avoir des trucs intéressant dans la correspondance avec Clinton, mais par contre, ils développent largement sur la défense du Front National vis-à-vis de la demande du Parlement Européen de rembourser 300 000 € pour un emploi fictif.

Le sketch des présidentielles américaines va se reproduire en France ?

P.S. : j'ai regardé les mails de Podesta, une recherche avec le terme "Macron" et on a juste sa présence à une rencontre organisée par Valls entre un tas de responsables internationaux, comme évoqué dans l'article de RT.
Si c'est censé être ça les infos intéressantes de Assange, c'est franchement sur-vendu.
Chers journalistes d'@si, n'oubliez pas de prendre en compte également LCP/Public Sénat dans vos infographies et enquêtes.
Eux aussi ont diffusés des meeting ce week end.
Sur méluche, peu à dire sur inter, l'hologramme POINT, pas que youtube +R sociaux ont pris le relais, que le #JLMHologramme a été en TrendTopic monde sur twitter et que sa vidéo bat les visionnages français sur YT ... Ni sur le programme d'ailleurs, ni sur le fait qu'il parle 2h avec UNE feuille de notes, que la vidéo était soustitrée et doublée en langue des signes (un détail qui compte).
Je me demande si la retransmission du meeting de Macron est un si bon service à lui rendre, sans l'ambiance, à plat, la langue de bois politicienne ne passe pas formidablement bien. Des fois on croit aider un ami et puis c'est la cata. Regardez les amis de François, ils sont tous à son secours, mais aucun n'a la même version de l'histoire; ça charge la barque qui chavire .
Pourquoi tous à Lyon ? Question bête mais m'intrigue
Cool ! comme ceux qui sont soutenus par les médias finissent dans le décor (Juppé, Valls,…),
on attend la disparition de Macro et La Pen.
Merci pour ce minimum syndical, camarade Robin !

Reconnaissons effectivement que BFM a diffusé l'intégralité du meeting précédent de Mélenchon (à Périgueux, d'ailleurs bien meilleur que celui-ci), alors même que les autres chaînes n'en avaient pas dit UN mot.
Ce matin sur les chaînes radio France Info/Inter, j'ai noté que les chiffres des gens présents aux meetings ont été donnés pour Macron et la fille de la famille Cyclope
Aucun chiffre pour Mélenchon.
Il faut dire que l'addition n'étant pas une opération arithmétique familière les rédactions de ces deux radios n'ont pas réussi à faire le total à Paris et à Lyon.

Eh bien, je vous le donne ce chiffre : ils étaient 18000 présents ce qui renvoie Macron et la fille de la famille Cyclope au rang des fêtes paroissiales!!!!
Une erreur s'est malencontreusement glissée dans le chapeau :
[quote=Jean-Luc Mélenchon (ou son hologramme)]

Jean-Luc Mélenchon ([large]ET[/large] son hologramme)

Merci de votre attention.

À moins que l'erreur soit volontaire ? Noooooon, je n'ose y croire !
C'est qui ? Robin ? Ah c'est possible.
Le discourt de Hamon était plutôt bon pourtant j'ai trouvé. C'est con, on aurait pu y croire (a l'application de ce qu'il propose dans son discourt) si le mandat de Hollande c'était passé autrement.
J'ai vu le discours et j'aurais pu y croire également... Sauf que j'imagine mal qu'il puisse faire une politique de Gauche avec une majorité composée de copains de Valls, de copains d'Hollande etc...

Mais la propension de certains Socialistes à retourner leurs vestes (réformes de retraites, déchéance de nationalité...), je me dis que ces pantins, du moment qu'ils ont un mandat, ils seront d'accord pour aboyer à unisson...

Tant qu'il gardera ces élus motivés uniquement par leur carrière/ambition et non par leurs convictions, il risque d'avoir du mal à prétendre incarner le renouveau et le virage de la politique de droite d'Hollando-Valls.
Y croire, à Hamon? Non, je ne recommande pas. Je vous conseille à tous de retourner voir cette interview hallucinante d'un ponte de la finance faite par Fakir et diffusée en avril 2012, juste avant l'élection. Elle n'a pas pris une ride! Bien au contraire, elle s'est révélée complètement prophétique, et elle nous annonce la suite à venir:
http://www.fakirpresse.info/le-plan-de-bataille-des-marches-entretien-avec-le-stratege

À partir de 7'15, il est question de Mélenchon comparé à Hollande. Mélenchon est le seul qui puisse éventuellement les empêcher de dormir, mais Hamon-tout-gentil-plein-de-bonnes-intentions-qui-ne-veut-pas-se-fâcher-avec-l'Europe se ferait rouler dans la farine, et surtout nous y roulerait tous, tout comme Hollande l'a fait. Peu importe qu'il ait sincèrement de bonnes intentions.

Et pour finir, je pense que les chances de Hamon d'arriver au 2nd tour sont bien moindres que celles de Mélenchon, qui déjà n'en a a pas des masses. L'histoire des coefficients appliqués aux données brutes des sondages est une manipulation grossière. Entre les 2 tours des primaires, alors que Hamon était confortablement en tête et déjà assez sûr de l'emporter, les sondages lui donnaient encore 7-8% s'il était candidat, contre 13-15% à Mélenchon. Après le 2nd tour, qui n'a pas passionné les foules, qui n'a pas vu de coup de théâtre se produire, on passe miraculeusement à 16-17% pour Hamon et Mélenchon redescendrait à 10%? C'est du n'importe quoi. N'allez pas croire que voter Hamon serait un "vote utile" pour la gauche!
[quote=Nicolas Doisy à Fakir]Déjà on a des investisseurs qui s’étonnent du faible détail des candidats dans leurs programmes, les anglo-saxons que je rencontre me demandent souvent : « Où est le programme ? » Je leur dis : « Il n y en a pas ! », et pour cause, c’est un jeu tactique pour l’instant, le programme on le saura une fois l’élection finie. Et en fait on le connaît déjà, il sera imposé par l’appartenance à la zone Euro.

C'est du complotisme anti-Macron :D :D

Je me souviens avoir lu cet interview avant les élections 2012. Merci d'avoir partagé le lien, je pense que tout le monde devrait aller lire ça!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.