136
Commentaires

"Le nouveau Désirs d'avenir ? A chier !" Bianco passe la ligne j@une

Les internautes peuvent-ils tout se permettre ? Depuis quelques jours, ils ricanent jour et nuit des malheurs de Désirs d'avenir, le nouveau site de Ségolène Royal, au point que celle-ci a mis en cause "le puissant lobby d'Internet". Et voilà que ces satanés internautes créent un site, nosdeputes.fr, pour tenir les députés sous surveillance. Leurs discours, leur assiduité (dans l'hémicycle et dans les commissions), tout sera public !

Derniers commentaires

Je vous suggere de descendre de votre petite planete, et vous vous apercevrez que la grande majorité des gens normaux n'en ont rien a branler du site de Desirs d'avenir. Vous croyez que celles et ceux qui ont voté Royal en 2007 l'ont fait en fonction du site Internet ? Vos petits debats d' "initiés" du Net me font pleurer de rire.
Décidément, Ségolène Royal n'a pas de chance... Quand j'entends Jean-Bernard Magescas nous parler technique je rie autant qu'en voyant la première page d'accueil de "Désir d'avenir"

Le nouveau site de Ségolène Royal n'a jamais été basé sur Drupal, mais sur Joomla. Nous parle t-il d'un site qui n'a jamais vu le jour ?
L'examen du source HTML du site 'désir d'avenir" confirme l'utilisation de Joomla et de modules dédiés.
Mr Magescas qui aime beaucoup s'entendre parler nous conte la genèse de Drupal, là encore on nage dans le n'importe quoi. Je vous invite à lire cette histoire par Drupal "himself" : Drupal history

Après, il part sur une fable concernant l'encodage et des Italiens qui s'essaient au Japonais... Le fait que les liens du site de Mme Royal nous amène sur du "rien" n'est pas lié à l'encodage. On parle d'encodage concernant un site web pour trois choses : le son, la vidéo et le jeu de caractère pour l'affichage des textes afin de prendre en compte les langues ayant des caractères accentués ou bien un grand nombre de signes. Et là on est dans un épais brouillard.

Bref, quand Bénédicte le Chatellier de LCI qualifie Mr Magescas de "spécialiste d'Internet" et qu'il répond par une dénégation, c'est la seule chose sensée que j'ai pu entendre de sa part.

Mr Magescas a été directeur de la société "FON France", des personnes comme lui peuvent avoir de grandes idées, et des techniciens mettent à leurs service leurs compétences pour donner vie et corps à ces idées.

Il arrive que ces créateurs d'idées, dont je reconnais l'utilité, à force d'être au contact des développeurs s'imaginent bénéficier du passage des connaissances en respirant le même air. Hélas, ça ne fonctionne pas comme ça.

J'aime beaucoup cette émission, mais je suis déçu d'entendre de telles niaiseries. Alors qu'ASI possède un site Web magnifiquement réalisé par des informaticiens compétents et talentueux, qui auraient donné un avis éclairé sur la nature des problèmes rencontrés par "Désir d'Avenir". Car le fait que cette personne soit en contact avec Mme Royal n'a rien amené de plus à l'émission, sauf à le voir s'enduire d'auto satisfaction.

Je termine en disant que je n'ai rien contre Mr Magescas, mais l'assurance et la suffisance avec laquelle il assène une collection de bêtises suscite des sentiments qui vont de l'amusement à l'agacement, avec un plus pour le deuxième.
merci Guy
désormais je sais que Ségolène nique tant qu'elle en oublie de regarder son site, ça manquait à ma culture politique...finalement fouille merde c'était pas si mal placé...quel dommage
Bonjour,

Je vous raconte une petite histoire:

Il y a quelques années, pour le travail, nous nous sommes retrouvés avec trois collègues, un soir à Bordeaux. Après manger, on a décidé de faire un petit tour.
C'était un mardi soir, et nous avons interrogé des personnes dans la ville pour savoir où nous pourrions passer une bonne soirée.
Toutes, nous ont répondu, du style:: "Bordeaux, c'est mort, c'est Juppé"
Bon, c'est vrai que c'était un peu triste.
Et un de nous trois a dit: "tiens! c'est bizarre, je pensais qu'Alain Juppé était un bon Maire pour Bordeaux!"
Sur le moment, notre micro trottoir avait indiqué 100% d'avis défavorables sur le maire.

Les trois que nous étions, pensions qu' Alain Juppé était un bon maire!

Bon, j'imagine, que je peux avoir une opinion sur le maire de ma commune . Peut être de la grande ville, proche de chez moi. Mais, comment je peux savoir si le maire de Besançon, Brest ou d'ailleurs est un bon maire. Sans doute que c'est comme dans les grandes villes, 50/50 ou à peux prêt.

Pourtant, je me suis demandé pourquoi, je "savais" qu'Alain Juppé était un bon maire, alors que ça ne m'intéresse pas vraiment.
Arrêt sur Image, m'aide à comprendre ces mécanismes. Merci

Et bé, pour cette émission, j'ai l'impression que l'on parle du site de Ségolène Royale en spécialiste, alors que ça ne m'interesse pas vraiment. Parce que, en fait, je m'en tape du site, mais j'aimerai bien comprendre les mécanismes qui font que sans l'avoir vu, je sais déjà qu'il est nul.

Et puis peut être qu'un jour, on trouvera très joli les fond d'écran Windows, et très stupide le fait que regarder une émission d'arrêt sur image en la mettant sur pause pendant une heure pour pouvoir la visualiser sans coupure.

Merci
Jean-Bernard Magescas veut parler technique mais il n'y connait pas grand chose. Je remets les informations en place:

- le site n'est pas sous Drupal mais sous Joomla! Ce sont des CMS (Content Management System), des outils "libres" (open source) qui permettent d'avoir une architecture toute prête: il suffit de configurer l'outil, changer le graphisme, créer les catégories et insérer le contenu ! Par exemple le site de MediaPart est sous Drupal (Drupal est très orienté gestion de communauté). Non pas des outils de relations clients (je ne sais pas ce que ça veut dire) ??!!

-L'encodage de la page ? Peut-être voulait-il parler de l'encodage de la vidéo ? L'encodage permet de compresser la vidéo dans un format Web pour la rendre pas trop lourde à téléchargé.

Je salue la prestation de Jean-Louis Bianco qui au moins quand il parle technique ne dit pas n'importe quoi.
Franchement, l'émission est bien menée, Guy B. est un bon présentateur.
Mais au-delà des aspects intéressants de ce débat, j'ai toujours comme un
goût amer dans la bouche, comme une envie de dire : "Bon allez, allez....
vous êtes bien marrants tous, mais m... ! La politique ? L'opposition ? 2012 ?"
Je n'ai pas encore visionne l'emission et je ne sais donc pas si cela a ete aborde mais la mise en page du site de S.Royal me fait penser aux "templates" gratuits que l'on trouve sur Internet... Outre le fait que ca fait tres amateur ca donne aussi l'impression qu'ils sont fauches! ou tres radins... ? ou les deux ?
Bonjour
avant je pouvais regarder les émissions en découpe depuis mon iPhone
maintenant je ne peux plus comme si vous aviez supprime les fichiers mp4...
Et cela ne vient pas de mon Ifon puisque je peux toujours voir les mp4 de YouTube google...
snif je suis triste
a+
Premier commentaire sur les forums d’ASI depuis mon abonnement des premiers jours.
Très étrange que tous ces commentaires. Rien ne vous conviendrai donc ?
Non sans rire, j’ai l’impression d’avoir une nué de Pierre Bourdieu (que j’admire en terme d’analyse politique de la société) qui râle sur le coté médias tous pourris.
Ne pas parlé du total Bug de desirdavenir.com cette semaine c’était comme pour un JT , de passer à coté des attentats du 11 septembre.
Et la suite sur le site nosdeputes.fr est d’un extrême intérêt notamment sur le non-dit de la journaliste parlementaire invité. A savoir : cet outil est génial, on l’a pas fait mais on va l’utiliser ! et ce seul aveu vaux bien des ASI.

Enfin…

Bien à vous tous ! et j’attend impatiemment le prochain « ligne j@une » de l’excellent Birenbaum !

Julien Texier.
Quand on est de gauche et quand on arrive pas à supporter plus de deux minutes le ségolatre en chemise rose, c'est que l'on va déjà beaucoup mieux
http://pretentieux.over-blog.com/
[quote=Eh bien, c’est un déferlement de mécontentement auquel nous assistons dans le forum.]

42 messages un déferlement!
Vous avez un problème avec cette émission, ne la regardez plus.
C'est quoi cette façon de souhaiter sa disparition.
Elle est excellente! De qualité variable, comme toutes les émissions,
le passage à l'hebdomadaire est une très bonne chose.
Désolé de vous déplaire,

Mais, je ne désire pas cautionner cette émission, en payant un abonnement. Je le dis, c'est mon droit, tout comme le vôtre de dire le contraire. Je ne pense pas que le traitement de l'émission soit cohérent avec la raison d'être d'ASI, à savoir la critique des médias. On ne peut pas pendre une position critique à l’égard des médias et faire le contraire dans la ligne jaune.

C'est aussi simple que ça, j'aimerai beaucoup mesurer mes arguments en réponse aux vôtres.
[quote=On ne peut pas pendre une position critique à l’égard des médias et faire le contraire dans la ligne jaune.]

Vous avez des exemples, sincèrement je ne vois pas de quoi vous parlez.
A moins que pour vous critique ne soit synonyme de dénigrement systématique, je ne vous comprends pas.
Je note que l’on me demande souvent d’argumenter, mais que l’on se dispense toujours de le faire ! Pour réponse, voici des extraits d’un article du maître Schneidermann, extraits parus dans Libération cette semaine, au sujet du traitement médiatique des suicides chez France Télécom.

« Pendant des mois, les employés de France Télécom se suicidèrent dans une discrétion absolue, et une indifférence générale. Les médias avaient l’œil ailleurs. (…) Il y avait tant d’autres sujets plus dignes d’intérêt ! »

Pour moi, les autres sujets sont ceux que l’on nous rabâche tous les jours, toujours les mêmes sujets, ressassés jusqu’à la nausée. Regarder la couverture médiatique du dernier livre de Giscard, le sexe des VIP, écœurant ! Regarder le plan média redoutable de Besson, de sa Jungle, et sa chasse à l’homme, qui nous montre des journalistes affligeants de suivisme !

Maintenant, regarder les sujets des lignes jaunes, de la fesse avec une touche de SM dans l’affaire du banquier suisse assassiné (ou la vie sexuelle des riches), de l’infanticide et des bébés congelés, du pas-de-place-pour-le-modem-dans-le-model-du-bipartisme avec JFK en guest star (déjà vu, tous les jours, sur TF1), les ragots des bureaux de votes du PS avec l’oie blanche Marie Noëlle Lienemann, des votes bidons, des urnes bidons, un parti bidon (Marine Le Pen, en illustration, compte les points), le problème de taille de notre président, qui serait obsessionnel… voire dangereux pour la planète (le bouton rouge), etc.

Avec la ligne jaune, il y a les lamentables sujets donc, mais aussi la non moins lamentable façon de les traiter. Informer ? Non ! Nous savons tous déjà ce qui est dit dans les lignes jaunes (à quelques petits détails sans intérêts près). Buzzer ? Ah ça oui, à tout prix même.

Pour revenir à l’article de Schneidermann, qui nous cite une journaliste dépêchée par le Nouvel Observateur : « Un bon employé, à France Télécom, est un employé qui s’en va.[…] Les managers ont été choisis pour leur obéissance. Ils me font penser à des kapos dont le seul but serait de virer les gens. ».

Et Schneidermann conclut « Où étaient ces mêmes journalistes, pendant que les «kapos» pourrissaient la vie des employés des agences du coin de la rue ? »

Et je conclus, par une question, où se situe la ligne jaune ? J’ai une réponse, une réponse peut-être à contre-courant, peut-être un peu trop lucide, mais je ne vais certainement pas m’en excuser. La ligne jaune, JREM, elle est avec tous ces journalistes là ! Et c’est justement, ces journalistes, qui me posent problème. Et c’est parce que certains journalistes me posent problème que je suis abonné à ASI. Vous me suivez ?

Et puis arrêtez s.v.p. avec mon soi-disant problème à l’endroit de Guy. Il n’est pas le problème à lui tout seul, mais seulement partie du problème. Ces médias qui ne nous informent pas, qui ne remplissent pas leur rôle de 4e pouvoir. Nos médias sont des imposteurs, je compte bien sur ASI pour les dénoncer.

P.-S. Excusez-moi d’avoir été un peu long.
Voilà qui est plus clair, plus percutant et donc plus convainquant que des attaques ad hominem.
Vous souhaitez des sujets plus sérieux, plus nombreux, un changement de ligne éditoriale en quelque
sorte, pas une disparition de l'émission.
Je suis dans ce cas plus enclin à être d'accord avec vous.
Mais j'aime bien les sujets plus légers aussi. Le traitement médiatique de la sortie du livre de
VGE m'intéresserait beaucoup car c'est le parfait exemple de la cupidité des médias et de l'édition
réunis. Serait-on soit même cupide en traitant ce sujet?
Merci pour votre (aimable) réponse. Mais vous, développez un peu, qu'est-ce qu'elle vous apporte l'indispensable ligne jaune ?

Pour répondre à votre question « Serait-on soit même cupide en traitant ce sujet ? »

La question n’est pas de traiter ou pas un sujet parce qu'il serait racoleur. Au risque de me répéter, pour parler de la forme (la médiatisation d'un livre) il faut bien sûr parler du fond (le livre de VGE dans notre exemple). Dans ce genre de situation, Schneidermann et son équipe s’en sortent très bien, pour Guy : bah... C’est pas gagné !

1. il parle du livre
2. il ne parle que du livre
3. il fait du Voici (ou du LePost.fr, ce qui revient à peu près au même), il nous parle du problème de couple de Ségolène, du problème de la taille de Sarkozy, et patati et patata...

Je me moque du nouveau compagnon de Ségo. (je le sais déjà), du plantage du site Désirs d'avenir (oui il y a eu un problème, une erreur même peut-être, et alors ? il y a des conflits au sein du clan de Ségolène ? Sans blague ? Ils s'engueulent chez Ségolène ?), j'ai horreur des coups bas et des dénigrements de personnes (ça ne fait pas avancer le schmilblick). Je suis à la recherche d'informations pertinentes que je n'ai pas déjà, je veux comprendre ce que je ne comprends pas.

Il y a problème. Je le dénonce.
Il y a des chroniqueurs que je ne lis jamais et pourtant ils sont aimés par beaucoup.
Faut il être en phase avec la totalité d'un site pour le soutenir ?
Peut-on admettre qu'il y a des sujets ou des traitements qui nous indiffèrent ou qui nous énervent ?
Vous donnez votre avis, finalement bien argumenté, mais beaucoup auront une analyse inverse à la votre, certains n'écrivent jamais de commentaires, certains ne lisent jamais les commentaires. Certains viennent tous les jours, d'autres de temps en temps. Peut il y avoir un ASI rien que pour vous, en tous points conforme à vos attentes ? Conforme à ce qu'attend chacun ? Vous donnez votre avis, on vous lit, que peut-on faire de plus ?
Liza, vous exprimez très bien ce que je pense, merci
@ Liza, @ Gomine,

Merci pour vos commentaires, je vous entends, mais pourquoi ne pas faire l’effort de m’écouter ? Peut-être me suis-je mal expliqué ? Tentons une métaphore…

Imaginez que vous ne vous nourrissiez que de produits bios, que vous fassiez vos courses dans un supermarché bio, donc. Ce magasin revendique le bio en expliquant que le reste c'est pas bon du tout pour la santé, vous partagez ce point de vue.

Ce magasin a eu du mal à s’implanter là, vous avez participé (par votre simple présence, vos marques d’intérêts, et finalement financièrement) à l’installation dudit magasin. Ce magasin tourne bien, d’autres clients le fréquentent, c’est une réussite. Dans ce magasin, il y des produits que vous n’achetez pas, même s’ils sont tous bios, ils ne vous tentent pas… D’autres les consomment, pourquoi pas.

Et puis, un jour, le patron du magasin se met à vendre des produits non bios, pour attirer une autre clientèle ? pour vendre plus ? Vous vous dites, attendez une minute, ce magasin est en train de changer du tout au tout, il renie ce sur quoi il s’est construit, il fait l’impasse sur ce qui m’a fait adhérer à l’aventure. N’y aurait-il pas un peu de foutage de g… ?

Alors certains clients se contentent de ne pas acheter les produits non bios. Pour ma part, j’y vois une quasi-trahison de la part du patron.

Ce que vous refusez de voire, Liza, Gomine, c’est que la ligne jaune est à l’opposée des valeurs d’ASI, je le dénonce. Je ne veux pas un ASI pour moi tout seul, je veux un ASI qui, non seulement garde ses valeurs, les promeut et, le plus important, ne se contredit pas.

Merci de me laisser exprimer mon point de vu.

Dans la ligne jaune, on ne nous parle pas du plantage du site de Désirs d'avenir, on tente de mettre a jour des conflits entre les membres de l'équipe du mouvement, on pointe du doigt les problèmes personnels de tel ou tel, on souligne les erreurs de tel ou tel, on sous-entend qu'au fond, la chaîne de décision passe par les histoires de fesses de Ségolène, que les mauvaises décisions sont prises sur l’oreiller. Ce déballage est insupportable. Je ne le cautionnerai jamais par mon silence, toujours le dénoncerai.
Bonjour
je ne vais pas m'étaler comme vous je suis un féru d'ASI qui n'a pour habitude de jamais ecrire sur le forum
et bien je puis vous dire cher Monsieur qu'ASI est entièrement bio humain à un point que cette émission est,dsl pour big boss, oui la meilleure à mon sens
bien a vous
[quote=Il y a problème. Je le dénonce.][pascal/quote]

Vous etes notre sauveur super-Pascal.
J'ai bien aimé mais ou étaient nos reperes habituels? Pas de franchissement de ligne? Pas de piege a médias? Pas de chaussée glissante?

Pour l'amour de Dieu, rendez-nous nos reperes!

(mal placé)
J'étais de plus en plus gêné par ces panneaux et comme obligé de les placer. Nous pensons tous que c'est une contrainte et une fausse bonne idée.
Un piege a média en somme?

Perso, je trouvais qu'ils structuraient l'emission en lui maintenant une ligne éditoriale, un peu naive peut etre, mais réelle. Mais peut etre que l'abandon de ces reperes correspond aussi a une émancipation de la ligne j@une qui se destine a d'autres objectifs?
Il devenait plus difficile de les placer peut-etre parce que vous vous éloignez du "cahier des charges" initial de l'emission? Décentrage des acteurs médias et recentrage sur les acteurs non medias?

Snif, je suis triste, peut etre pourrez-vous en glisser un de temps en temps juste pour faire plaisir au nostalgiques de la premiere heure?
Demandé si aimablement... Cela ne peut se refuser !
"Demandé si aimablement... Cela ne peut se refuser !" et c'est tellement fondamental
ca fait longtemps que je n'avais pas été dans le forum d'une émission ligne jaune, et vu tout le mal que vous en pensez, ce que je ne comprend pas, c'est de vous y trouver encore...

sauf votre respect, seriez-vous maso ? Pourquoi regarder une émission que vous n'aimez pas ? Moi je n'ai pas regardé une seule fois dans le texte (j'en ai un peu honte mais bon), car j'ai un gros a-priori sur les émissions littéraires, et un peu de mal avec la personnalité de judith (elle m'énerve un peu, y'a des gens, des fois, qu'on ne supporte pas, sans savoir vraiment pourquoi - mes plus plates excuses à la personne incriminée si elle lit ces lignes). En tout cas, bah je vais pas dans les forums pour argumenter pendant trois heures sur le fait que je comprends pas qu'asi fasse une émission littéraire alors que c'est un site de décryptage des médias...
Merci Valentin, de vous soucier de moi. Et si j’étais masochiste, serait-ce un problème ? Un problème pour vous ? Voudriez-vous me plaindre ? M’aider ? Laissez-moi vous rassurer, je ne le suis pas. Ça va mieux ?

Je veux juste exprimer dans ce forum (car c’est le meilleur endroit) que la Ligne Jaune est une tromperie, que sous des allures faussement subversives, elle diffuse rigoureusement la même chose que les médias mainstreams, et comme les médias mainstreams elle omet de nous parler de l’essentiel. Cela me pose problème dans la mesure ou ASI est là pour décrypter les techniques de nos médias. Décryptons, oui, mais en faisant l’impasse sur la Ligne Jaune. Je l’explique ici

Vous comparez Dans le Texte et Ligne Jaune, dans le sens que toutes deux sont des émissions satellites d’Arrêt sur Images. J’aborde les différences entre les deux émissions dans le dernier paragraphe de ce commentaire . De plus quand Judith « attaque » son invité, il est sur le plateau, il peut répondre et il est même encouragé à le faire. Dans la Ligne Jaune, c’est les invités qui, encouragés par le dispositif, attaquent des gens qui hors plateau, ne peuvent ni répondre, ni porter contradiction. C’est une différence de taille, c’est malhonnête.

Sinon, félicitations sincères, pour dire que vous n’aimez ni Dans le Texte, ni son animatrice. Félicitation également pour le très courageux « j'en ai un peu honte, mais bon ». Dans ce forum de bonnes consciences, de suiveurs, d’admirateur béas, il faut une bonne dose de courage pour dire ce que vous dites. Si, si. C’est d’autant plus fort, que le forum de la première Ligne Jaune de la rentrée a été pris d’assaut par les redoutables admirateurs de Dans le Texte. C’était un peu comme si les fans de Ruquier étaient en manque d’Arte. Pour une grande majorité d’entre eux, ils se donnaient bonne conscience…
salut à tous,

je ne me souviens pas que "la ligne jaune" et "dans le texte" étaient prévu dans l'abonnement au départ.

donc c'est que du bonus.



Guy j'ai une remarque à vous faire: c'est que le gars du site "nos députés.fr" à beaucoup de choses à dire mais que à cause de son

extrême politesse il se tais dés qu'on le coupe. j'avais remarqué çà quand il était venus pour l'emission au sujet d'hadopi.

merci d'y faire attention la prochaine fois.

PS: j'ai pas compris cet arrêt brutal, alors que vous dites, à chaque fois,qu'on à tous le temps.
Oui sans doute pour Benjamin, mais il doit prendre de l'assurance.
L'arrêt se décide entre la régie et le plateau.
Je suis les recommandations de mon producteur qui a la lucidité du regard extérieur.

Guy j'ai une remarque à vous faire: c'est que le gars du site "nos députés.fr" à beaucoup de choses à dire mais que à cause de son extrême politesse il se tais dés qu'on le coupe. j'avais remarqué çà quand il était venus pour l'emission au sujet d'hadopi.

Idem
J'ajoute aussi qu'il est bien dommage de ne pas avoir poussé plus loin le dialogue entre cette personne et JL. Bianco, lorsque ce dernier a commencé à émettre des réserves sur la représentativité des chiffres exposés sur le site. Il y a eu un début d'échanges entre les 2 (après la 4-5ème minute de l'acte 4), avec des faits, des arguments, et une qualité d'écoute (c'est tellement rare que ça m'a choqué), qui aurait pu donné lieu à une discussion très intéressante sur ce site, son utilisation probable par les journalistes, le public, le risque de manipulation et de dérive, la méthode utilisée pour traitée de telles quantités de données (de mémoire, 50 000 questions ?), dans quel but faire de tel développement par rapport au projet initial (un vrai outil national de suivi de l'activité parlementaire). Si JL Bianco est favorable à un outil similaire pour faciliter la compréhension et le suivi du travail parlementaire par le public, etc, etc...
Ok, il y avait probablement un fil conducteur à suivre, mais quand même, quelle frustration alors des dizaines de questions me venaient à l'esprit. :)

Au fait Mister Guy, vu que vous lisez le forum, j'en profite pour faire une remarque : vous avez pris l'habitude (volontaire ou pas ?) que je trouve assez insupportable de systématiquement répéter les propos de certains de vos invités. C'est nécessaire pour clarifier / synthétiser un propos, mais c'est vraiment insupportable (et vraiment pas nécessaire 80% du temps) quand vous le faites toutes les 2 phrases. En plus, ça hache le discours. L'émission sur Karachi, en particulier l'interview de la fille d'une victime, en est un parfait exemple.
Ca semble moins le cas dans cette émission, mais au cas où...
Merci de vos conseils.
Mal placé ce comm.
@ JREM

Il aurait fallu, pour être précis, que vous indiquiez dans votre décompte (une passionnante analyse quantitative ;-)) le nombre de messages laissés par le même "abonné", si furieusement mécontent.
Dix désormais, sauf erreur de ma part (je peux me tromper, pardonnez-moi d'avance si c'est neuf ou onze...)
Une sorte de monologue légèrement agacé, entrecoupé d'un peu de gras (au sens typographique du terme, bien sûr, nul jugement de valeur chez moi) lorsque le propos est, semble-t-il, d'une importance extrême.
Le net offre la possibilité de ce genre d'expression(s).
Et je m'en réjouis !
Sans compter (!) que toute frustration que je peux contribuer à "traiter" et tout vide que je parviens à remplir, me font infiniment chaud au cœur ;-)
12 : y en a un qui compte double ! avec ce savoureux "au risque de me répéter" ...
)

Il existe une biographie de ce monsieur quelque part sur ASI ? une photo de remise de médaille, une décoration ?, pour tous ses services offerts à qui n'en veut pas et ses leçons données à qui n'en a pas besoin ?
Guy, faut convaincre DS de lui consacrer un papier, voire une émission entière (mais là faudra inviter des prix Nobel) !
Un frustré faut pas seulement le traiter, faut le combler .
Eh bien, c’est un déferlement de mécontentement auquel nous assistons dans le forum. La question est de savoir si c’est un début de tendance qui va grossir et la fin annoncée de la ligne jaune qui va disparaître du PAA (Paysage Audiovisuel d’Asi), ou une simple poussée d’urticaire ? Sachons attendre.

Cependant, sans vouloir tirer sur une ambulance, il me semble que même Guy n’y croit plus. Par exemple, il est un peu mou dans le forum, ne réagit presque plus, il semble qu’il ne prend plus trop de plaisir à proférer ses sarcasmes. Durant l’émission, la mayonnaise n’a pas pris, Jean-Louis Bianco, brillant, casse immédiatement le débat en disant d’entrée que le site était « à chier », ceci sans même donner la possibilité à Guy de chauffer l’audience. Une sorte d'éjaculation précoce.

Je dis que Bianco a été brillant, parce que s’il y avait un endroit ou il doit reconnaître et dire sans ambiguïté, que ce site était à chier, c’était bien ici, dans la ligne jaune - du moins dans sa petite tête d’inculte de la chose web. Cela comptait double, car dans la ligne jaune, on se targue d’être à la pointe de la proue de ce qui fait de mieux sur la toile. Bingo ! pour Bianco donc.

Quant au volubile Jean-Bernard Magescas, que l’on nous annonçait « incollable sur l'histoire de la plateforme Drupal », et bien ses explications, plutôt confuses, ne m’ont pas fait beaucoup avancer. Guy ramait pour tenter de donner du sens à tout cela, mais sans grand succès.
Hijab et burqa sont dans un bateau...

Au début de l'émission (4:00), Bianco raconte une anecdote à propos d'une femme en burqa.
Birenbaum l'interrompt : "en hijab, parce qu'il n'y a pas de burqa en France !"
Bianco poursuit : "en hijab si vous voulez..."

D'emblée, la classe : Guy, hyper-pro, ne laissera pas filtrer la moindre approximation ! Pas de chance, il ne pouvait s'agir en aucun cas d'un hijab, qui laisse le visage découvert. Si on chipote, Bianco aurait pu à la rigueur confondre la burqa avec un autre voile intégral du type niqab , mais les deux termes correspondent à son histoire de femme au visage caché.

Bref, Birenbaum se plante dans les grandes largeurs, mais avec une telle assurance que Bianco se tasse mollement. Du coup, j'hésite à regarder la suite de l'émission : si tout le reste est à l'avenant, ça promet.

Mais je suis probablement injuste : GB a sûrement rectifié quelque part, ce qui l'honorerait (ou alors, il va le faire...).
Moi j'ai trouvé l'émission interressante sur les deux points, et particulièrement sur la mise en lumière d'un phénomène important : le rôle des "prestataires" extérieurs dans un parti politique. On voit bien aujourd'hui que la réussite (relative en terme de résultat electoral mais quand même) du site desirdavenir version 2007 ne venait pas de Segolene Royale, mais bien de militants et prestataires motivés, qui aujourd'hui sont partis. Quand elle prend la main de manière plus autodidacte sur le projet, ben on obtient cette bouze infame (parce que bon hein quand même ...)

On peut surement observer la même chose dans les autres partis, Bayrou par exemple apparraissait comme l'un des candidats les plus au fait du web participatif en 2006 2007, et est revenu aujourd'hui à un web plus unilatéral, au grand dam de pas mal de militants. L'UMP de son coté a aussi laissé les 3/4 des sites et blogs en rade depuis 2007, mais garde du professionnalisme sur les principaux.

Pour moi ce site web de desirdavenir est un fait politique, car il dit assez clairement le manque de stratégie et l'isolement de Royal, on ne peut pas se planter à se point là quand on sait ou on va et qu'on sait écouter les personnes compétantes autour de soi.

Donc cette émission ne tape pas du tout à coté de la plaque pour moi.
Mais on a bien compris que Pascal est devenu monomaniaque, ça devient un peu sa quete du grall de faire disparaitre la Ligne Jaune de ASI.
Apres tout, "c'qui compte c'est pas l'issue mais c'est le combat" comme disais Mano Solo ...
Franchement à part l'abandon de Fred Perry pour Lacoste...
Marrant, les journalistes politiques qui nous disent : "Aujourd'hui, c'est nul ce que font les journalistes politiques."
Comme TOUT LE MONDE est de cet avis, je leur suggère d'oser un truc de fou : changer.
Surprise : ni le geek, ni le politique-blogueur (pourtant tous deux membres du tout premier cercle) ne savent rien des causes exactes de la catastrophe Désirs d'avenir.En effet, du coup Guy n'obtient aucune réponse à ses questions et c'est ce qui rend la première partie, interminable, de l'émission profondément inintéressante. Déjà que le site de Royal n'est pas un sujet hautement passionnant... De fait @si plonge tête première dans le buzz sans rien apporter comme information ou analyse nouvelle (à part la confirmation de la désorganisation du clan Royal...). Dommage.

Et puis s'il est vrai que son site donne un peu la nausée (sur la forme), les éditos de Christophe Barbier me font eux vraiment tourner de l'œil (sur le fond)... J'ai ainsi failli défaillir à la vue de ce diabolique Barbier invité malgré lui dans une émission d'@si. À cause de vous, je vais encore faire des cauchemars cette nuit.

Heureusement, la seconde partie de l'émission est bien meilleure. Chapeau à l'initiative citoyenne nosdeputes.fr !
L'image de fond du site de Ségo n'est peut-être pas très sexy, mais y s'est r'gardé, le meussieur à rouflaquettes et à chemise rose ?
J'avoue avoir été quelques fois passablement énervé par les interruptions de notre présentateur, un peu plus maladroites que d'habitude. Un peu trop dans le genre journaliste-télé de base, à la recherche de LA citation qui tue. Alors c'est sûr, Guy, c'est vrai que ça aurait été plus drôle avec un peu plus de coup de gueule et moins de cette dégoulinante propagande pro-ségo... Mais là, c'était carrément trop. Et puis il faut avouer, c'est pas comme si "Les internautes peuvent-ils tout se permettre ?", c'était de l'inédit comme débat sur @SI.

Quand on a fait le tour des invités et qu'il s'avère qu'on en saura pas plus, il vaut mieux passer à autre chose, et tant pis pour le petit copain à Ségolène. Sinon, ça se traîne, ça stagne, et surtout, surtout ça frise le ridicule. Parce que passer une demi heure sur le site de Mme Royal, aussi formidable soit-il, c'est quand même, pardonnez l'expression, relativement ch***.


Par contre, pour les porteurs du syndrome du "c'était mieux avant", je ne peux pas me prononcer, étant relativement nouveau sur @SI. Mais en fait, je le fait quand même (après tout, on l'aura bien compris, sur le net on peut tout se permettre (sig)). Face à de tels propos, le premier réflexe, automatique, et très courant, c'est la réplique : "ben va voir ailleurs si tu trouve ça pourri !!!1". Seulement, outre le fait que nourrir les trolls, c'est pas bien, parce que on peut y perdre ses doigts, je n'ai pas souvenir qu'il y ait beaucoup de concurrents dans le domaine du décryptage de l'information (dans le même format, cela va de soi). Embêtant.

Du coup, je me retrouve bloqué. La discussion étant perdue d'avance, puisque de toute manière c'était mieux avant. Et qu'importe le nombre d'émissions de qualité qui puisse être produites cette année, qu'importe le long terme, puisque, depuis un mois, c'est de la m***, et que, ô grands dieux, je puis vous l'assurer, c'était mieux avant.

C'est quand même drôle de voir à quel point les réactions sur l'intranet peuvent stéréotypés à outrage. La seule exception d'@SI, si je puis me permettre, c'est qu'on y trouve des troll -certes autant qu'ailleurs- mais qui écrivent mieux, avec une cohérence dans leur propos. Et ça, c'est quand même magique.
pas encore vu l'émission. donc je devrais m'abstenir, je sais.
mais juste comme ça, je dirais que le site de ségolène royal.
est-ce que c'est vraiment un sujet intéressant ?
que tout le monde s'étripe au sujet de sa non geekitude ?
bof. bof bof.
Question à Jean-Louis Bianco : Quand est ce que le train reviendra jusqu'à Digne ? En effet ce chef lieu du 04 ne possède pas de gare SNCF, c'est fou quand on y pense, et très pénible lorsqu'on doit fréquenter la région régulièrement ! Voilà !
Ah ça y est !! perso, j'ai retrouvé mon émission de La Ligne Jaune de l'année dernière...
Et tant pis si le mystère du site de la chambre jaune de Ségolène Royal finit par nous échapper: ce qui compte ce n'est pas " l'instant T ", c'est le voyage.
Avec des gens pointus sur leur sujet et avec une une belle découverte en prime, ce monsieur JB Magescas.
Loin de la télé à la papa, on ne va plus sortir de l'espace Internet pdt 1h00 , jusqu'à l'exploration de son langage originel drupalien (le génôme d'Alien ?), le langage de la vérité comme celui tenu par tous les invités, le langage de ceux qui font et défont pour chercher et rassembler les données essentielles qui alimenteront le débat dans l'hémicycle...comme le dit Magescas "Internet c'est politique".

Une très belle émission, un beau voyage hautement politique donc.
merci !
le site désir d'avenir ne me passionne pas - le mouvement non plus. Par contre le principe et le fonctionnement de "nos députés", que je découvre, est remarquable - Un très sincère bravo
.....Tu es sur Guy qu'il n'y avait pas un sujet plus lignes jaune cette semaine? Sérieux? ******* marre d'Asi et en particulier de cette ligne jaune qui ne mérite vraiment plus son nom; Pour l'instant je ne renouvelle pas on verra d'ici l'année prochaine si je change d'avis, une chose est sur je ne suis pas le seul dans ce cas.
ASI prendrait il un malin plaisir à entretenir un délit de faciès?? Rien des idées, juste de l'apparence! Que fait la Police?? Bah heu la même chose! Ha bah nous v'là bien!
Dans l'introduction de l'émission nous apprenons que "sur notre plateau, sans même que Guy Birenbaum pousse [Jean-Louis Bianco], il va plus loin : le nouveau site était "à chier""

Génial, Guy ne pousse plus mais nous avons une vraie information plus un petit coup bas, comme ça gratuitement. Pour qui le p'tit coup bas ? Hein, pour qui ? Pour Ségo le p'tit coup bas !

Plus loin...

"Guy Birenbaum a beau les asticoter tous les deux, notamment sur le rôle supposé du compagnon de Ségolène Royal..."

Guy ne pousse plus mais asticote, asticoter, hum que c'est bon !! Oui, Guy asticotez vos invités, votre public adore.

Ah bon : Ségolène a un nouveau compagnon ? Pas pos-si-ble ? In-cro-ya-ble ! Mais c'est encore une vraie information ! Personne n'en avait parlé avant ! Avez-vous des photos de la chambre à coucher ?


La ligne jaune tombe, tombe, tombe, de plus en plus bas... toutes les semaines.

A+
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.