15
Commentaires

Le Monde.fr ne donne pas d'explication sur la panne de ses blogs

Rideau pendant plus de deux jours, puis une très mauvaise surprise. En raison d'une sérieuse erreur humaine, la plateforme de blogs du Monde.fr, deuxième site d'information français, a cessé de fonctionner, du mercredi 10 novembre à la mi-journée au vendredi 12 en fin d'après-midi. Et à la réouverture, certains blogueurs ont eu à faire face à une très mauvaise nouvelle : une bonne partie des images et des fichiers sons avaient disparu de leurs billets. La situation est aujourd'hui en cours de normalisation.

Derniers commentaires

J'avais lu ça chez André Gunthert, sur culturevisuelle. Les commentaires méritent attention. Notamment sur la différence de status entre les blogs "lambda" et les blogs bénéficiant du statut de "blog invité" (Martin Vidberg, Alain Korkos, mais aussi des choix plus douteux comme lecomptoirdelabd, dont les commentateurs corrigent les fautes d'ortaugraffe, et dont le traitement n'est guère à la hauteur du sujet), ces derniers ayant été apparemment épargnés par le crash. Je n'ai pas compris encore quelle différence économique s'établissait entre les deux types de blogueurs: je me doute qu'il s'agit de degrés de rémunération publicitaire, mais j'aimerais bien en connaître les détails. Apparemment, lemonde.fr a décidé de booster sa plateforme blog lorsque les accords entre la maison-mère (le quotidien le monde) et Lagardère (qui gère en partie le monde.fr) ont été modifiés [je dis ça sous réserve de vérifications, non faites]. Quelles ont été les conséquences pour l'évolution de la plateforme oauibe du monde, sur le moyen et long terme? Quid du post.fr, boulet financier invendable et putassier, autrefois présenté comme une grande innovation du site de de [s]réfé[/s]déférence? Plus généralement, la stratégie déployée est-elle intéressante? etc.

La question de la rémunération des blogueurs sur les sites des journaux papiers pourrait s'étendre aux autres quotidiens: je crois avoir lu que Libé.fr ne rémunérait pas ses blogueurs (sauf les journalistes de libé, qui sont salariés du journal). Le journal de Serge Dassault semble n'avoir réservé le blogging qu'à ses seuls salariés (sans intervenants extérieurs), mais je fréquente rarement le site pour être pleinement affirmatif (exception: l'inénarrable blog d'extrême droite d'Ivan Rioufol, mais c'est une des mes perversions internautes).
J'ai envie de dire : c'est pour ça qu'il faut s'héberger soi-même…
Intéressante manière pour le Monde de mettre en œuvre le "droit à l'oubli".
Je trouve que cela aurait pu être pire imaginez que les blogs et le monde ait été stocké ensemble imaginez la cata si lemonde avait aussi planté.
Ayant personnellement un blog sur une autre plateforme (lewebpedagogique), c'est le genre de chose qui fait peur.
La Boîte à Images semble intacte. C'est déjà ça...
Les victimes risquent de constater la "faiblesse" de leur envie de renouveler leur abonnement le moment venu.
Bonjour,

Et oui on voit là les limites du web tel qu'il est conçu.

Tout est hébergé sur des serveurs à la façon d'un système centralisé.

Les blogs devraient être hébergés sur les machines des blogueurs eux même.

Les données sont confiées à des entreprises privées qui en disposent à leur guise.

En voilà encore une parfaite illustration.

Cordialement
Qu'il y ait une erreur de manipulation passe encore, l'erreur est humaine. Mais cette erreur permet de mettre au jour un défaut de sauvegarde tout bonnement surprenant. C'est tout bonnement la base de tout système d'information.
C'est celui qui a décidé de ne pas mettre en place de sauvegarde digne de ce nom qui devrait être sanctionné ; pas celui qui a provoqué une panne qui aurait dû être temporaire et limitée.
Je lance les paris...
Back-up, back-up, back-up.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.