16
Commentaires

Le jeune Bernie Sanders était-il un vrai militant des droits civiques ?

La guerre électorale par l'image. Le Chicago Tribune vient de publier une photo datant de 1963, où l'on voit le jeune Bernie Sanders, alors âgé de 21 ans et étudiant à Chicago, arrêté par deux policiers lors d'une manifestation anti-ségrégation. Inespéré, alors que Hillary Clinton et son concurrent se disputent actuellement le vote afro-américain en Caroline du Sud, et que Sanders peine à convaincre l'électorat noir ? Pas si simple.

Derniers commentaires

En meme temps qu'est ce que Clinton a apporté aux noirs américains ? Pourquoi voteraient ils pour elle, qui est une blanche bien bourgeoise .
Scoop du blog Big Browser (hébergé par lemonde.fr) le 22 février : Primaires démocrates: la photo de Bernie Sanders qui tombe (vraiment) à pic.
Même article, même angle journalistique, titre presque identique (et curieux par ailleurs).
Il y a des [s]plagiats[/s] rapprochements qui questionnent. Surtout quand ils se répètent aussi souvent.
Quelqu'un-e pour tenter une explication?
Je leur ai signalé sur Twitter, mais aucune réponse pour l'instant...
signaler a qui ? Au monde ou a SI ? C'est comme Mediapart qui a enfin parlé de Merci Patron après plusieurs article sur les blogs et l'émission @SI.
Le titre de l'article (ainsi que certains choix de mots comme "l'hebdomadaire Time avait pourtant tenté de mettre à mal ce storytelling") prête en effet plutôt à confusion au regard des faits, qui ne laissent pas de doute sur le fait que Bernie Sanders ait milité pour les droits civiques. En effet, dans l'article du Chicago Tribune, on apprend que :
- Le photographe de la session où Bernie Sanders prend la parole devant d'autres militants a confirmé son identité et fourni d'autres photos
- Bernie Sanders a été arrêté pour participation à une manifestation pour les droits civiques, selon un article des archives du Chicago Tribune
- Bernie Sanders a été un des leaders du Congress of Racial Equality à l'Université de Chicago.

Bref, l'article du Chicago Tribune est surtout une clôture de la controverse lancée par le Time, par un travail sur ses propres archives, bref, par un boulot de journalisme.

Un point intéressant aurait pu être d'analyser si le Chicago Tribune était susceptible d'être orienté politiquement. D'après sa fiche wikipédia, c'est un journal à la base plutôt conservateur, qui a soutenu les républicains pendant 161 ans, mais a changé récemment d'orientation pour soutenir Obama en 2008 (Obama duquel les positions de Bernie Sanders se rapprochent sans doute un peu plus que celles d'Hillary Clinton). Ceci étant, leurs archives parlent de façon assez éloquente.
Sympa ce titre qui jette un doute !
Le septicisme du vote noir vers un candidat démontre surtout un grand apolitisme nourri d'une expérience de la réalité très contreproductive . C'est comme çi plus personne ne voté par manque de confiance aux politiques ( ce qui est en train de se passer chez nous ) . C'est surtout la démonstration du vide sidérale qui né de la fin de la conscience politique , nourrie qu'elle est par l'ensemble de la presse . La société civile se passeras des médias pour Mélenchon et s'en passes déja pour Sanders . Qu'on le veuille ou non , une certaine amérique démocrate se reveille pour Sanders , contre Clinton . Il serait temps que la presse prenne conscience de ce changement , européen aussi , prenne le train en marche en quelques sortes .

A ce titre , encore merci a asi pour son émission avec Ruffin , les victoires tres "limites" de clinton aux primaires et , je l'espere , le succes de "merci patron" , et , je l'espere , le succes de la pétition pour Mélenchon , feraient / feront liens .

Excusez la confusion de ce post .

P.S. pour munstead , en effet , moi aussi , je ne comprend pas le titre de ce papier .... La suspicion ne peut venir que du camp républicain , asi solidaire de trump...?
Je ne comprends pas le titre de ce papier d'intérêt moyen… On peut m'expliquer? Que je sache, ce sont les conservateurs qui accusent Sanders d'être et d'avoir été un militant des droits civiques (entre autres),personne, chez les Démocrates ne met en doute son passé militant, juste quelques votes à la Chambre des représentants.
La question sur les pourcentages de Noirs faisant confiance à Sanders et Clinton est tronquée.
Les questions étaient "Faites-vous confiance à Sanders (puis: à Clinton) pour résoudre les problèmes des Noirs?"
Voir ici en page 4 les questions 4 et 5:
http://www.monmouth.edu/assets/0/32212254770/32212254991/32212254992/32212254994/32212254995/30064771087/0d2797d9-672e-4af0-963c-4462f3db9b19.pdf
Je comprends bien que le manque d'expérience d'un mandat dans une région où les afro-américains sont nombreux constitue un handicap , tout comme l'absence de relais associatifs. Je comprends aussi que les populations noires majoritairement pauvres soient très méfiantes vis à vis des hommes politiques qui leur ont fait beaucoup de promesses et les ont peu tenues.

Mais je ne comprends pas en quoi Hillary Clinton ou son mari répondraient davantage à l'attente des populations noires.
En dehors du fait qu'elle bénéficie évidemment d'un avantage en terme de notoriété.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.