76
Commentaires

Le feuilleton et ses soutiers

Tiens, une devinette. Qui sont donc ces personnes, apparemment radieuses ?

Derniers commentaires

(Je passe par le forum parce que par le courrier à la rédaque, pour avoir une réponse genre « merci de nous signaler ça », autant pisser dans un violon, la correction n’est exigée que de nous autres pauvres asinautes)

ASI pourrait-il enquêter sur ce xième emballement médiatique : le prof qui voulait suicider ses élèves ?

_ On reçoit des infos de troisième main (un article de PQR informée par un corbeau, une réaction indiniaise de la FCPE départementale qui n’a pas pris la peine de contacter l’association du collège, on recueille quelques réactions en micro-trottoir.

- Et hop, la machine infernale est lancée. Le prof se fait trucider sur les forums par des gens qui savent tout (allez sur bigbrowser) mais ne savent rien de ce qui s’est réellement passé dans la classe. Son administration, pleutre comme toujours, le suspend (et donc, prive de cours des élèves en classe d’examen).

- Les médias y vont de leurs gros titres, le pire étant le Nobs, qui parle d’élèves « sommés de raconter leur suicide, comme si donner du travail en classe était de la « sommation », comme si les élèves de Troisième ne savaient pas quelle part de fiction on peut mettre dans un récit autobiographique.

- On appelle à le rescousse des spécialistes, comme d’hab’, genre le médiatique Pommereau (on a échappé à Naouri, Rufo, Heifez).

Et là, paf, deux associations de parents du collège, donc des gens qui savent, eux, prennent la défense de cet enseignant, majoritairement apprécié des élèves et des parents, ce qui par les temps qui courent est un exploit ! Et réclament son retour car, bien sûr, il n’a pas été remplacé !

Parle sans savoir : la loi d’airain d’internet, café du commerce multiplié par cent millions !
Lorsqu'au matin du 21 décembre 2012, Dieu s'apprêtera à nous néantiser, sans doute aura-t-il une dernière hésitation, pèsera-t-il le pour et le contre de son clap final programmé. "Qu'est-ce qui peut faire que la vie terrestre vaille encore d'être vécue ?" se demandera-t-il.
"Les fleurs, les oiseaux, Adriana Karembeu, les couchers de soleil, les aurores boréales, les ciels étoilés, les "live" de David Guetta... Oui, mais les guerres, les famines, la connerie incurable des intégristes, le combat Copé-Fillon... Je me tâte."
Puis un dernier coup de coeur fera pencher la balance en faveur d'un sursis : les commentaires de Launay sur @si.
On dira ce qu'on voudra, mais cette affaire nous a débarrassés d'un néo-libéral grand teint.

Bon, c'est ce qu'on se disait en pensant que Fromage serait moins néo-libéral.

Là, outre ses reniements quasi-quotidiens, il est est à ressusciter les pressions sur les juges et l'outrage à président.

Il se dit que les barons du ps titulaires de grandes villes commencent à avoir les miquettes pour 2014...
Le genre préféré du grand timonier d'@si : donneur de leçons.
Si l'on fait, naïvement bien sûr car on n'est pas de grands décrypteurs, l'arrêt sur l'image, on découvre une vingtaine de visages joyeux, un peu ironiques cependant, ironie soulignée par la bouteille de champ (qu'on espère de nos vignes et non de celles de Californie).
On peut la lire de deux façons :
1°) Ouf, enfin débarrassé de ce feuilleton qui s'éternisait ;
2°) Merci pour ce feuilleton qui a gonflé nos ventes.
On peut bien sûr aussi les voir comme des passagers de 1ère du Titanic qui ne s'aperçoivent pas que le bateau coule : agences et presse payante qui ont heurté l'iceberg des fameux "réseaux sociaux"... Mais une dernière petite flûte avant le naufrage, quelle élégance !
Honte à moi, 10mn de "scruptage" de la 'photeau' et je n'ai pas trouvé le sabre.

"des feuilletons dans intérêt"... Albert au secours !

pour les reproches, vla ti pas que tu complexies Daniel...
dur. dur.
gamma
La technique (du feuilletonnage) ne rebute pas Daniel Schneidermann lui-même qui feuilletonne sa chronique en nous dévoilant la photo par épisodes.
La lirions nous jusqu'au bout sans ce procédé ?
Il va jusqu'à ne pas révéler la signification de l'indice "AP", mais là on comprend qu'il ne méprise pas ses lecteurs au point de croire qu'ils ne l'avaient pas élucidé.
"O explorateurs de "modèles économiques"
Pour une fois que vous oubliez un châpeâu, Ô Daniel.
Feuilletonnage !
Mais @si qu'avez vous fait sur le dossier DSK-Diallo ?
Combien de papiers relatant des "il paraît", des "peut-être", ... ?
Il y a quelques semaines, DS expliquait ici comment il choisissait un titre pour une émission. Un titre "résumant l'émission et -horreur- donnant envie de la regarder."... Évidemment, quand DS parle de donner envie, il ne s'agit pas du tout du même comportement qui pousse les directeurs de rédactions à feuilletonner.
Hé non, c'est pas du tout pareil! Paske DS il a un truc spécial, l'arme du journaliste intègre!! "un lien de confiance assez fort pour se concrétiser par un acte d'achat"!!!!
Formidable le journalisme. C'est le même lien de confiance qui fait qu'il y a des types pour acheter les torchons de FOG, Joffrin, Barbier?
A mon avis, le journalisme c'est un peu plus compliqué que ça, et il serait bien intéressant de se poser la question sérieusement, plutôt que de se lancer dans des déclarations prophétiques vendeuses...
Un rapport avec #OWNIoupas ?
Au début du XX ème,les journaux proposaient des feuilletons romanesques et on les achetait pour suivre l'histoire autant que les évènements du jour.Il est interessant de voir que les affaires réelles qui deviennent "feuilletons"un siècle après, sont des affaires la plupart du temps scandaleuses où le fric et le sexe tiennent la vedette.Pas sûr que ça passionne les foules....Les radios et la télé opèrent de la même manière.Il n'y a qu'à prêter attention aux premiers sujets traités. Hier un nouveau chapitre DSK-DIALO les a excités jusqu'à plus soif.Savaient-ils qu'ils nous pompaient l'air et qu'on leur coupait rapidement le sifflet ?Un autre thème les tient en haleine:la tricherie chez les politiques...Le feuilleton Copé-Fillon sur fond de fraude électorale par exemple.
Les soutiers de l'info je connaissais, ACRIMED relaie souvent leurs communiqués. Mais quand on voit leurs têtes, on se dit en effet qu'ils doivent être soulagés.
Il y a d'ailleurs une phrase qui m'a dérangé dans le texte du matinaute, ou plutôt deux tournures qui me semblent maladroites : "Ah, quel défoulement ! Et s'ils vont sabrer le champagne, ce n'est pas par solidarité avec Nafissatou Diallo, qui vient d'empocher un nombre conséquent (et secret) de millions de dollars".
"Défoulement", comme s'ils se défoulaient sans considération pour DSK...alors que Diallo "vient d'empocher un nombre conséquent et secret de millions"... Non, Diallo n'a pas "empoché un nombre conséquent et secret de millions", elle a été indemnisée pour un préjudice subi, préjudice reconnu tacitement par DSK puisque plutôt que de "défendre son honneur", il a d'abord tout nié, puis reconnu un rapport "consenti", puis essayé de faire jouer son immunité pour se soustraire au civil avant de transiger pour échapper au grand déballage. Secret ? L'estimation a été donnée un peu partout, autour de 6 millions dont 30 à 50 % seront ponctionnés par ses avocats mais c'est toujours plus ou moins confidentiel.
Quand on est indemnisé(e) pour agression à caractère sexuelle, DS, on "n'empoche" pas, on obtient un semblant de réparation et celle-ci me parait bien faible au vu de ce que la dame a subi, et pas du tout "conséquente".
On peut aussi supposer, quelles que soient les exigences de leurs rédactions, qu'ils sont tout simplement heureux d'être à New-York. Plutôt qu'à Damas ou à Kaboul. Leurs grommellements expriment une lassitude, mais n'en font pas des révoltés.
le feuilletonnage est une allusion à médiapart ?
D'habitude, les correspondants aux USA passent leur temps au centre de Washington DC ou à Manhattan. Ils sont peut-être contents parce que c'est la première fois qu'ils allaient dans le Bronx (genre correspondants de guerre qui ont échappé aux balles).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.