81
Commentaires

Le dernier épouvantail sarkozyste : l'Allemagne

A La (jeune) garde, la Sarkozie reconnaissante !

Derniers commentaires

un petit commentaire qui sert à rien,

étant donné le thème je m'attendais à voir étoile66 parler, surprise elle n'a rien écrit, et puis tout à coup j'ai réalisé ! le premier tour des élections est passé et le Modem n'a plus de candidats en lice, la campagne électorale semble terminée pour étoile66.
Encore un exemple, encore une fois, une fois de plus, parmi les innombrables, en moins de 3 ans ... où l'on nous explique que l'on a pas assez expliqué !

Vous avez voté non à la constitution européenne ? C'est certainement que vous n'avez pas compris à quel point c'était bon pour vous !
Oui, amis français, si vous n'avez pas été voter aux régionales, c'est parce que vous n'avez pas compris l'enjeu !

Les 53% de français qui n'ont pas voté, finalement, ce sont juste des cons qui ne sont pas capables de comprendre l'intérêt des élections.
Dites moi Mme Lagarde, vous avec parlé à vos enfants pour essayer de vous convaincre ou des les convaincre eux ?

Non, nous ne sommes pas débiles, peut être désabusés par votre mépris par contre. Et par votre discours, vous n'améliorez pas les choses
Après avoir encensé le Royaume Uni ("devenu notre modèle"), les USA (Sarko l'américain), les dockers polonais (qui travailleraient 4000 heures), le bouclier fiscal allemand (qui n'existe pas)... aujourd'hui c'est le temps des épouvantails et surtout des boucs émissaires...
Comment faire oublier le pouvoir d'achat, le plein emploi, le choc de confiance, l'État irréprochable ? Ha ! dur, dur...
"ses fils n'étaient pas allés voter au premier tour des Régionales. '"Maman, on n'y comprend rien aux Régionales, on ne sait pas à quoi ça sert" ont-ils expliqué, "
... Et ils ont quels âges, par curiosité, les p'tits garçons qui votent ?
C'est vrai quoi, quand on a tout rôti dans le bec depuis toujours, pourquoi faire l'effort de s'intéresser à gestion locale du quotidien et s'emmerder à aller voter... Hein, pourquoi donc ?!
Si je peux me permettre,

Dans le domaine économique, je suggérerai bien à Arrêt sur images une enquête ou un décryptage sur le mensonge historo économique qui est dans doute le plus largement répandu :

Le lien entre hyperinflation et nazisme

Cette antienne est encore ressortie par le journaliste de la Tribune (fin de l'article mis en lien par Arrêt sur images), il s'agit d'une croyance ultra répandue, mais complètement fausse (hyperinflation : 1923 ; montée du NSDAP : 1929 à 1933 sur fond de grande dépression et de déflation).
L'erreur de l'auteur de l'article est un modèle du genre, on la croise dans de très nombreux articles, et les commentaires de Bird ou de PhPOMMIER sont d'excellentes mises au point.
Lagarde , celle qui en pleine augmentation des prix du carburants fustigait
les grosses feignasses de français que nous sommes de prendre notre vélo
quand in n'y aurait plus de pétrole (Conasse !!!) .
On devrait la renvoyer dans son cabinet d'Avocat à Chicago en vélo (amphibie)
pour traverser l'atlantique !! Ca serait rigolo non de la voir en chier sur sa selle !!!
Ahahahahahahahahahhahaha !!
Y pas que Le MatiNaute qui s'y perd, L'Après-MidiNaute aussi !
Coup politique étrange, mais elle a pas totalement tort sur le fond. C'est juste assez tabou, mais j'avais entendu le même constat dans un cours d'économie l'an dernier.

Tout pays ou toute structure économique vit sur un bon équilibre consommation/production et exportations, et s'il est des pays en Europe qui ont plutôt leur économie fondée la consommation des ménages (ce qui peut marcher efficacement, mais gare à ne pas faire de fuite) il en est un, l'Allemagne qui a "tué" volontairement sa consommation et est plutôt le pays exportateur de l'Europe.
Après pour l'équilibre de tous, il faut quand même combattre la tendance du laisser-aller consommateur, et les pays comme la France sont en guerre permanente pour, malgré un système bien réparti et favorisant la consommation, rester compétitif et exportateur dans de grands secteurs aussi. Il y a alors deux manières de voir le clivage entre l'Allemagne et les autres pays (ou du moins nous): soit l'Allemagne est le bon élève qui sauve la balance de l'Europe et qui est un exemple pour accepter les réformes (point de vue bien affiché politiquement), soit le clivage est symptomatique d'une politique non-coopérative de l'Allemagne qui dump sa production au sein même de l'Europe en appliquant une politique qui marche bien, mais ne peut être adopté que par un seul pays (si tout le monde fait pareil, ça ne marche plus et globalement le bilan est moins bon), et si la compétitivité est souvent valorisée dans ce monde, c'est assez mal vu dans le cadre d'un partenariat économique ou toutes les constantes économiques sont mises en commun, et où donc la politique de l'Allemagne "exportatrice" bloque de fait les autres dans une politique "consommatrice". Ca fait donc du mal aux autres pays, mais aussi à l'Europe dans sa globalité et donc il n'est pas sûr que ce soit la stratégie optimale pour l'Allemagne (en apparence elle est devant mais elle doit ensuite subir le poids des difficultés de ses congénères, cf la Grèce) non plus. Enfin si Lagarde se plaint, c'est sans doute plus pour nous que pour conseiller l'Allemagne sur ses choix optimaux. Ca fait un peu pleurnichard donc.

C'est maladroit d'afficher des dissensions, mais elles existent depuis longtemps (l'amitié franco-allemande est une manière de les tempérer... Que nous a-t-on dit sur le fait que c'était une amitié de façade, que les tensions étaient parfois vives dans les rencontres et négociations entre chefs d'états etc. C'est tout simplement parce qu'il y a des intérêts qui s'opposent, et donc heureusement que maintenant on s'apprécie plutôt mutuellement, car si l'esprit revanchard était de mise tout s'effrondrerait bien vite) et finalement ce n'est pas vraiment de la démagogie (ou alors de la mauvaise: car si c'est un élément qui tend à dire que ce n'est pas la peine d'être aussi austère que les allemands et donc fait plaisir au peuple, ça contre-carre toute tentative de justification de mesures d'austérité -pourtant nécessaires malgré tout, faut juste bien les penser- par l'exemple simpliste de l'Allemagne, argument qui est pour le coup seulement démagogique car on ne peut pas appliquer la même "recette" qu'eux, cette recette étant non-coopérative).

Donc simple levée de tabou économique selon moi, mais pas sûr qu'elle soit très adroite de le faire (l'important étant de ne pas se laisser avoir par le tabou dans les négociations internes, sinon il est mieux d'afficher politiquement le premier point de vue, plus incitateur et constructif). Après l'économiste interviewé par le Figaro et certainement d'autres contestent, donc n'étant pas spécialiste je ne vous assure pas la validité du deuxième point de vue, en tout cas il n'est pas si inédit que ça. Car quand l'économiste cité dans le Figaro explique que toute façon les monnaies sont liées, il me semble que cela n'empêche pas les politiques non-coopératives, qui justement sont en général aggravées dans le cadre de structures coopératives.
Election:

C'est con pour le FN et l'UMP, un suspect a été arrété après qu'un policier se soit fait descendre à Damaris. Vraiment pas de bol, il est basané mais pas assez basané pour enclencher la machine médiatique... Les syndicats de policiers avaient déjà dégainé leurs discours sécuritairs et les journaux (Aijourd'hui, celui de chez mon coiffeur) avait prévu une magnifique mise en page des plus beaux jours du ministère d l'intérieur kokyen. Résultat, un quart de page sur les faits, où il faut rentrer dans l'article pour voir que c'est vers l'ETA qu'on se dirige et 1 page trois quarts sur la vie policière, les actes à leur encontre, l'incivilité et la délinquance....
Belle confusion entre terrorisme extrémiste et faits divers sans rapport.
Ha si seulement il avait pu s'appeler Takhrim ou Moahmed... mais ce serait plutôt José, fervent défenseur de l'abolition ds régions.... Un Lefevbre armé en sorte.

Comment ont fait les autres journaux?
"Le matinaute flageolant n'est pas toujours certain de tout comprendre à l'économie"
Effectivement ce ne sera pas par les medias que les gens comprendront l'économie.
Et si on essayait d'autres sources par ici et par
C'est là que l'Europe prend tout son sens. Ah, ce grand élan de solidarité, cette fraternité, ce pacifisme que nos dirigeants nous insufflent. Ça prend aux tripes.
C'est vrai que c'est bizarre cette attitude de Lagarde, alors qu'elle ne s'est pas bougé le petit doigt au niveau européen pour obtenir une mise à niveau des législations sociales, pour que la concurrence soit vraiment libre et non faussée, il faut bien que les législations soient identiques, sinon c'est le dumping des prix et donc le dumping social.

http://anthropia.blogg.org
Franchement le sujet du jour (même si on en parle depuis trois semaines) c'est la réédition de l'expérience de Stanley Milgram ce soir sur France 2.

Pour ma part je réclame (comme le prévoit la Convention de Genève qui interdit d'obéir à des ordres indignes) la traduction en justice des abrutis qui ont tiré la manette électrique. Et j'espère de très lourdes condamnations pour tentative d'assassinat dans l'espoir que l'exemple dissuade les candidats bourreaux pendant deux ou trois ans. Il ne faut pas rêver, les gens ont la mémoire courte !

Ah ! Lagarde existe encore ! Qu'est-ce que ça nous fait ? Et aux Allemands donc ?

P.S. : On a les épouvantails qu'on peut !

***
Bonjour,
C'est vrai que pour les rejetons Lagarde, prendre le RER n'est pas dans leurs coutumes sans doute, ils préfèrent les Falcons.
On comprend pourquoi ils sont plus intéressés par les frais de représentation de l'Elysée que par les investissements du Conseil Régional dans les transports !!!
En parlant d'Allemagne, Michaela Wiegel (correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung) était l'invitée dimanche 14 mars 2010 sur France Culture dans l'émission "Esprit public" animée par Philippe Meyer, intitulée "Les suites de la crise grecque" [sites.radiofrance.fr]

Elle donne un regard intéressant sur les réticences des citoyens allemands à aider la Grèce.

P.S. : rien à voir avec le schmilblick ( doit être allemand avec une orthographe pareille ) mais le réalisteur de cette émission est un certain Didier Lagarde ;-)
... une enquête sur les frais bancaires, enquête qui lui sera remise fin juin...

La plus grande crise du capitalisme financiarisé, et on s'attaque à quoi ? Aux frais bancaires (certes injustifés la plupart du temps).

Faites donc l'effort de changer plus souvent votre Mercedes.

Non justement, Lagarde leur demande de troquer leur Mercedes contre une Vel Satis, pour booster les exportations françaises.

Le matinaute flageolant n'est pas toujours certain de tout comprendre à l'économie. Mais il est encore moins certain que les enfants Lagarde y comprennent aussi quelque chose.

Quelle idée saugrenue ! Il ne manquerait plus que les citoyens se rendent compte qu'au final on peut très bien expliquer et comprendre l'économie par des mécanismes simples, et par la suite pouvoir réfléchir sereinement sur les décisions et choix politiques qu'il faudrait faire collectivement.
pas de hausse d'impòts mais des créations d'impôts, oui, la droite reste fidèle à sa tradition, tout en prétendant que la gauche les augmente :
sarko nous ressort discretos la TVA dite "sociale" ( comme les plans du même nom qui consistent à fabriquer des chômeurs), càd les plus pauvres paieront plus d'impôts que les nantis. Créer des impôts sur le mouvement d'argent au lieu de taxer l'argent stocké bien au chaud en suisse ou ailleurs ou sur la spéculation. shakeqi est très fort, décidément, pour donner envi e aux français de consommer, consommer, consommer, consommer : ouvrir les magasins le dimanche ( le "peuple" selon la vision ump ne va pas au cinéma ou dans les musées, -les pauvres et les prolo ne s'intéressent pas à ce genre de choses-, avec en prime la casse du droit du travail).

Il manque quelques éléments de langage au propagandiste gouvernementeur pour nous faire avaler la pilule le suppo de [s]sa tante[/s] lagarde

toutenbateau
Rassurez vous, elle n'y comprend rien non plus, ou alors elle cache bien son jeux.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.