24
Commentaires

Le contrat Ecotaxe mis en cause : le point sur les arguments

Ça sent le gaz. En pleine polémique sur l'écotaxe, dont le principe a été acté en 2009, aucun responsable politique ne semble vouloir assumer le partenariat public-privé signé entre l'Etat et la société Ecomouv, chargée de collecter cette taxe. Borloo ? NKM ? Pas vraiment responsables, encore moins coupables. Mais qui a vraiment signé le contrat ? Dans quelles conditions ? Le résultat de l'appel d'offres était-il contraire aux intérêts de l'Etat ? Et que vient faire le grand méchant loup Goldman Sachs dans cette histoire ? En route pour un décryptage en cinq questions.

Derniers commentaires

Comment lève-t-on l'impôt en France ? C'est simple, on crée une taxe plus ou moins arbitraire (un péage réservé à certaines routes seulement), qu'on espère assez faible pour que la majorité s'en rende compte (pour le consommateur, ça représente quelques centimes sur le produit final), destiné à un public restreint (les camionneurs qui ne prennent pas trop l'autoroute) dont on espère que toute rébellion apparaîtra pour l'opinion publique comme un refus de participer à l'effort national (bon choix, les sociétés de transport et les agriculteurs subventionnés suscitent plus l'opprobre qu'autre chose). Et surtout, surtout, on trouve un motif sain et consensuel pour justifier la taxe (là, c'est l'écologie, mais ça peut être la bonne santé pour les boissons avec édulcorant par exemple), même si la taxe ne remplit en rien cet objectif (vrai pour les deux exemples précédents).

Bref, on crée une taxe de plus dans le foutoir qu'est l'ensemble de l'imposition française (foutoir qui permet à qui trouvera un bon avocat d'affaire d'échapper à l'impôt, et je suis sûr que vous trouverez des connards pour se plaindre de tous ces avocats d'affaire qu'on jetterait à la rue si on simplifiait l'impôt). Il y a des réformes nettement plus écolo sur le fond, nettement plus juste, et qui simplifierait l'imposition tout en rapportant plus et de manière justifiée à l'état. On pourrait, par exemple, cesser l'absurdité qui consiste à taxer plus l'essence que le gazole : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/faut-il-taxer-davantage-le-diesel-en-france_374490.html . Ça rapporte 6 fois plus que l'écotaxe, on a pas besoin de faire appel à un partenariat public privé pour ça ni de créer des portiques à la con.

Mais ça présente tous les défauts qu'on ne trouve pas dans la méthode habituel : ça touche plein de gens qui ne suscitent pas forcément l'opprobe et ça va se sentir rapidement sur le porte-monnaie.
A ce qu'il parait que l'éco-taxe c'est bon pour la Planète. Alors faut-il dire merci aux zécolos d'avoir aidé à nous préparer a ouvrir grand notre gros porte-monnaie, afin bien entendu de sauver la Planète ? Ah bon ? C'est pas pour la Planète ? On nous aurais menti ? Ben alors zut ...

la page web du communiqué a été mise à jour le 13 mars 2013 sans que l'on sache précisément quel élément du texte a été modifié.

Heureusement, le Web est plein de ressources !
http://web.archive.org/web/20120511000127/http://www.developpement-durable.gouv.fr/Classement-des-offres-finales.html
Juste une demande de précision : vous parlez du 26 novembre 2011 pour la signature du classement des offres or la date indiquée sur le document PDF est celle du 14 janvier 2011.
Merci d'éclaicir ce point.
"ne pas inclure les autoroutes, c’est donner une super-prime au privé. Tout est fait pour créer un effet d’aubaine et ramener du trafic sur les autoroutes privées, au détriment de l’État et des principes écologiques".
C'est effectivement là que la logique affichée (le fameux "cercle vertueux") en prend un sérieux coup. D'autant plus quand on nous dit que l'écotaxe vise à faire payer les (méchants) routiers étrangers qui font rien qu'à traverser la France sans même y acheter le gas oil, comme je l'ai entendu hier de Nathalie Kosciusko Morizet.
Cette exonération pour les trajets sur les autoroutes concédées était-elle prévue dès le début? Si oui, comment les écolos ont-ils pu valider le dispositif? Si non, quand est-elle apparue, et grâce à qui?
Vue le prix des péages et la part que représentent les diverses taxes sur le prix de ces péages, il y a déjà de l'argent récupéré par l'Etat via les autoroutes, seule l'utilisation n'est pas écologique.
De toute façon, les camions étrangers essaient plutôt d'utiliser les routes non concédées (i.e gratuites) pour limiter et le coût en péages et le coût en carburant. Dans les transports, c'est la guerre des centimes, donc moi je n'y vois aucun problème à ce que l'autoroute soit exclue.
" les camions étrangers essaient plutôt d'utiliser les routes non concédées "
Vous, vous devez pas circuler souvent sur les autoroutes A7 et A9 (par exemple).
(S'il fait comme moi, il les évite toutes :)
Normal tu roules en "suppositoire à camion"...
gamma
Pas spécialement, non.
Pollueur
;-)
gamma
Je roule en Suzuki Wagon 1999 ( millésimé). Est-ce un " suppositoire à camion" ? ( sachant qu'il est parfaitement cubique)
Mauvaise année pochtron...
gamma
Le fait d'emprunter les routes non concédées réduit-il le coût des carburants?
Le coût des juteux péages offerts si généreusement au privé par un état [s]voyou[/s] encourage l'utilisation des routes nationales ou départementales par les gros camions transportant nos frites et nos campagnes .
Epid'ailleurs http://www.youtube.com/watch?v=WoTNn1fMVAA
Oui, foudroyant, mais je pédale toujours dans la semoule sur ce sujet...
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.